en) Référence UICN : taxon Rodentia (consulté le 20 mars 2015. ). *(en) Référence uBio : Rodentia Bowdich, 1821 (consulté le 20 ... en) Référence North American Mammals : Rodentia (consulté le 20 mars 2015. ). *(en) Référence NCBI : Rodentia (consulté le 20 ... en) Référence Fauna Europaea : Rodentia (consulté le 20 mars 2015. ). *(fr+en) Référence ITIS : Rodentia Bowdich, 1821 (+ ... The Rodentia as Omnivores. », The Quarterly Review of Biology, vol. 45, no 4,‎ 1970. , p. 351 (ISSN 0033-5770, DOI 10.1086/ ...
Droit d'auteur : les textes sont disponibles sous licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions ; d'autres conditions peuvent s'appliquer. Voyez les conditions d'utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques. En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence ...
Au Québec, le tamia rayé est appelé «suisse» par allusion des rayures des soldats du Vatican du XVIe siècle :. Les « Écureuils suisses, sont de petits animaux comme de petits Rats. On les appelle Suisses, parce qu'ils ont sur le corps un poil rayé de noir & blanc, qui ressemble à un pourpoint de Suisse et que ces mêmes rayes faisant un rond sur chaque cuisse ont beaucoup de rapport à la calote d'un Suisse » (1703, Nouveaux voyages de M. le baron de Lahontan, t. 2, p. 43) [10].. L'importance accordée au tamia rayé tient à l'agrément qu'il apporte aux campeurs, aux randonneurs et à tous les amis de la nature. Les aires protégées et les lieux de villégiatures seraient considérés moins agréables si aucun tamia ne surgissait dans les sentiers ni ne quémandait de la nourriture dans les terrains de camping ou les aires de pique-nique[11].. ...
Kolesnikov : A new genus and species of Jerboa, Allactodipus bobrinskii (Rodentia, Dipodidae) from the Kzyl-Kumy desert, Middle ...
Selon une étude publiée dans l'Ecological Society of America, le ragondin a été classé en tête des dix espèces exotiques les plus nuisibles d'Europe[18]. À ce titre, les ragondins sont également officiellement répertoriés par le projet européen Daisie (Delivering Alien Invasive Species Inventories for Europe) parmi les 922 espèces les plus envahissantes[19]. En Italie, entre 1995 et 2000, malgré un plan de lutte de 3 millions d'euros, les dégâts causés par l'animal aux berges et à l'agriculture ont été estimés à 11 millions d'euros[20]. En France, il est inscrit officiellement sur la liste des animaux susceptibles d'être classés nuisibles. Il est également sur la liste publiée par la Commission européenne dans le cadre du règlement relatif à la prévention et à la gestion de l'introduction et de la propagation des espèces exotiques envahissantes[21],[22]. Dans certaines régions, il a fait l'objet de plans de lutte collectifs, à l'échelle de dizaines de communes. ...
Rodentia. Sous-ordre. Hystricomorpha. Infra-ordre. Hystricognathi. Famille. Caviidae. Sous-famille. Hydrochoerinae. ...
Le Chien de prairie à queue noire est polygyne : le mâle se reproduit avec plusieurs femelles. Il y a une seule période de reproduction par an, elle a lieu entre janvier et début-avril en fonction de la latitude. L'accouplement a généralement lieu sous terre (dans 98 % des cas). La gestation dure de 33 à 38 jours. La femelle donne naissance à une portée de 1 à 8 petits qui naissent aveugles et nus. La fourrure apparaît au bout de 3 semaines et les petits ouvrent les yeux après 5 semaines. La femelle allaite ses petits pendant 37 à 51 jours. Le sevrage a lieu peu après la sortie des petits du terrier[2]. Seulement 54 % des femelles et 47 % des mâles qui sortent du terrier survivent à leur première année. la femelle peut vivre jusqu'à 8 ans et le mâle jusqu'à 5 ans[2]. ...
Les souris semblent affectées (arthrites) par la co-infection Borrelia + Babesia[15], mais des souris à pattes blanches expérimentalement infectées (par piqure de tique, de manière à mimer au mieux l'infection naturelle) produisent des anticorps contre B. burgdorferi, mais ne présentent pas un taux plus élevé de globules blancs (par rapport aux souris non infectées)[6]. Et les souris infectées ne semblent pas affaiblies (dans le test de la course dans une roue), ce qui suggère que l'infection par le spirochète B. burgdorferi a peu d'impact sur la santé de la souris à pattes blanches[6] (elle pourrait donc être porteur sain).. Une étude du Cary Institute of Ecosystem Studies de Millbrook (New York) a fait récemment le point sur 16 ans de suivi de souris infestées par des tiques en s'intéressant à l'impact des tiques sur la santé et la survie des souris, à partir de 5.587 historiques de capture de souris à pattes blanches faites de 1995 à 2011. L'étude a conclu que cette ...
Encore répandu sur de nombreuses rivières dans les années 1970, il a probablement subi une importante régression et semble même avoir disparu localement dans certains secteurs de son aire naturelle de répartition. C'est une espèce autrefois mal aimée, encore largement méconnue, qui malgré les alertes d'ONG ou de naturalistes n'a jamais pu mobiliser beaucoup de moyens.. Bien que ne posant pas de problèmes de déprédation, le campagnol amphibie a néanmoins été pourchassé, empoisonné, mangé... Il a souvent été tué ou repoussé par des travaux de rectification et d'artificialisation des berges, des travaux d'aménagement. Il est également victime des appâts empoisonnés destinés aux rats ou au rat musqué et au ragondin, deux espèces introduites et invasives qui, depuis les années 1920, ont également contribué à le chasser de son habitat. D'autres hypothèses peuvent expliquer les nombreuses disparitions locales ou régionales constatées depuis les années 1970-1980 : ...
Rodentia. Sous-ordre. Hystricomorpha. Infra-ordre. Hystricognathi. Famille. Hystricidae. Genre. Hystrix. Sous-genre. Acanthion ...
Ce sont des animaux vifs et rapides, bons coureurs et sauteurs, à longue queue et aux oreilles aux pavillons bien développés. L'allure rappelle celle de la souris domestique. Dans la nature, les mulots mangent des graines, des petits fruits et des petits insectes. On en connaît une vingtaine d'espèces, dont les plus connues en Europe sont : ...
Rodentia. Sous-ordre. Myomorpha. Famille. Dipodidae. Sous-famille. Allactaginae. Genre. Allactaga. Sous-genre. Allactaga ( ...
Les jeunes sont élevés dans un nid végétal globuleux constitué de mousses, feuilles, plumes et d'herbes et de mousses (en prairies) construit dans le sol sec, à 2 à 10 cm de profondeur, qu'on rejoint par un réseau de galeries. Le nid est souvent positionné sous un tronc, une branche tombée, des racines d'arbre voire dans un tronc creux.. Après une gestation de 16 à 18 jours, les femelles ont 4 à 5 portées par an de 3 à 5 jeunes entre avril et août voire en septembre-octobre dans les régions clémentes et peut-être toute l'année quand les conditions sont idéales (faible population et l'offre en nourriture est élevée ...
Le rat adulte a une taille comprise entre 20 à 28 centimètres sans compter la queue. Sa queue est d'une longueur de 17 à 23 centimètres[3],[a 1],[b 1]. Chez le rat brun la queue du rat est donc plus courte que son corps avec sa tête, contrairement au rat noir qui est plus petit et a une queue plus longue que son corps.. Les différentes études consultées rapportent des masses corporelles de 200 à plus de 650 g pour les rats adultes[b 1], les rats mâles étant généralement plus gros et plus grands que les femelles[4]. Les rats bruns vivant en zone urbaine sont plus gros que les rats vivant en zone rurale[5]. De même, les rats domestiques ont une masse corporelle plus importante que les rats sauvages, le rapport taille et poids variant beaucoup selon les lignées[6].. Le rat brun à l'état sauvage a une couleur gris brunâtre sur le dos et gris blanchâtre sur le ventre, le rat domestique peut quant à lui arborer des couleurs, des marquages et des mutations différentes. On trouve ...
L'aulacode possède une forme trapue, son pelage brun foncé est formé de poils raides et durs, subépineux (d'où son surnom de hérisson). La partie inférieure du corps est plus claire que le dos. La tête massive se termine par un large museau à lèvre supérieure fendue (caractéristique de tous les rongeurs). Les oreilles sont petites, presque cachées dans le pelage, peu poilues. Il possède de longues moustaches (vibrisses) bien visibles qui lui permettent de se repérer dans son environnement. Les puissantes incisives de couleur orangée ont une croissance continue comme chez tous les rongeurs. Trois sillons divisent chaque incisive supérieure, les inférieures étant lisses. Chaque demi-mâchoire possède 4 molaires. Ses membres sont courts. Les pattes arrières, très puissantes lui permettent de faire des bonds de plus d'un mètre cinquante de haut. Les pattes arrières possèdent 4 doigts tandis que les pattes avant en ont 5 dont un pouce réduit. Tous sont terminés par des ...
Notomys amplus, la Souris sauteuse d'Australie à queue courte ou Souris kangourou d'Australie à queue courte ou encore Souris sauteuse d'Australie du grand désert [1], est une espèce de rongeurs de la famille des Muridae. Cette souris sauteuse est une espèce éteinte.. ...
Rodentia. Famille. Cricetidae. Sous-famille. Cricetinae. Genre. Mesocricetus. Nom binominal. Mesocricetus auratus. (Linnaeus, ...
Saha : A new genus and a new species of flying squirrel (Mammalia: Rodentia : Sciuridae) from northeastern India. Bulletin of ...
Rodentia. Famille. Caviidae. Genre. Hydrochoerus. Nom binominal. Hydrochoerus hydrochaeris. (Linnaeus, 1766)[1] ...
Rodentia: Castoridae), and cross-species amplification in the European beaver, Castor fiber. Culver M. Mol Ecol Resour. 2009 ...
Le Campagnol agreste (Microtus agrestis) est une espèce de rongeurs de la famille des Cricétidés. Comme tous les Microtus il possède un corps trapu et un museau arrondi. Le pelage est brun-roux tirant parfois vers le gris sur le dos et devient plus gris-blanc sur le ventre. Le corps mesure de 7 à 12 cm auxquels il faut rajouter une queue d'environ 4 cm. C'est une espèce des terrains assez humides, des champs cultivés, des friches et des broussailles ; elle évite les terrains trop à découvert. ...
La Gerboise des steppes (Jaculus jaculus) est une petite espèce de gerboise d'Afrique et du Moyen-Orient. Son régime alimentaire est composé de graines et de graminées, elle a besoin de très peu d'eau pour survivre. Elle est aussi appelée Gerboise du désert, Gerboise d'Égypte ou Petite gerboise d'Égypte[1]. ...
a b c et d Veron G (1992), Histoire biogéographique du castor d'Europe, Castor fiber (Rodentia, Mammalia). Mammalia, 56(1), 87- ... Frahnert S & Heidecke D (1992), Kraniometrische Ana-lyse eurasischer Biber, Castor fiber L. (Rodentia, Castori-dae)-Erste ... Barisone, G., Argenti, P., & Kotsakis, T. (2006). Plio-Pleistocene evolution of the genus Castor (Rodentia, Mammalia) in Europe ... Rybczynski, N. (2008). Woodcutting behavior in beavers (Castoridae, Rodentia): estimating ecological performance in a modern ...
Rodentia. Sous-ordre. Sciuromorpha. Famille. Sciuridae. Sous-famille. Xerinae. Genre. Xerus. Hemprich & Ehrenberg, 1833 ...
Leur nourriture principale se compose de graines de céréales. Malgré tout ce régime alimentaire est varié et comprend graines, fruits, baies et insectes comme des papillons, des sauterelles et des chenilles. Tout dépend de la saison : au début du printemps, ils mangent les nouveaux bourgeons des arbres et des arbustes, ainsi que les nouvelles pousses d'herbes. Les dégâts causés aux récoltes sont compensés par le fait qu'ils mangent aussi les insectes qui menacent ces récoltes. Ils apprécient particulièrement les parasites du blé, comme les pucerons noirs dont ils lapent le miellat. De même, ils aspirent le nectar sucré des fleurs. Pour manger les grains de céréales, le rat des moissons grimpe jusqu'à l'épi en s'aidant de la queue pour se tenir et garder l'équilibre. Il arrache le grain en le saisissant dans ses dents et en faisant levier de la tête. Il tient le grain dans ses pattes antérieures, retire la balle et grignote le cœur. ...
Il vit à proximité des cours d'eau des forêts tropicales, depuis le Mexique jusqu'au Paraguay, à moins de 2 000 m d'altitude. Il a des habitudes nocturnes. Excellent nageur, il s'alimente de végétaux divers (tubercules, rhizomes, feuilles, graines et fruits). Il passe la journée dans son terrier construit avec de multiples sorties dissimulées par le feuillage.. Il est l'objet de chasse, car sa chair est très savoureuse, ce qui, associé à la destruction de son environnement, peut localement menacer sa survie en tant qu'espèce[7].. ...
Rodentia, Sciuridae) in Morocco and the Canary Islands. Acta Parasitologica, 53, 3 : 296-301 ...
C'est un rongeur de taille moyenne dont le corps est couvert de soies brun-jaune, avec sur le dos des poils piquants couchés, bruns à base blanche, devenant progressivement plus grands vers l'arrière. La tête est allongée et porte de longues vibrisses noires. Sa longue queue trapue est recouverte de poils, de piquants et d'écailles. Elle est terminée par une touffe de poils durs, comme chez l'espèce voisine d'Atherurus. Il a un régime végétarien et consomme des écorces, des racines ou des fruits, faisant parfois des dégâts dans les cultures[1],[2].. ...
Ctenomys australis est une espèce qui fait partie des rongeurs de la famille des Ctenomyidae. Comme les autres membres du genre Ctenomys, appelés localement des tuco-tucos, c'est un petit mammifère d'Amérique du Sud bâti pour creuser des terriers. Ce rongeur est endémique d'Argentine où il est considéré comme en danger de disparition par l'UICN.. L'espèce a été décrite pour la première fois en 1934 par le zoologiste et paléontologue argentin Carlos Rusconi (1898-1969).. ...
Rybczynski N (2008) Woodcutting behavior in beavers (Castoridae, Rodentia): estimating ecological performance in a modern and a ... Véron G (1992) Histoire biogéographique du castor d'Europe, Castor fiber (Rodentia, Mammalia). Mammalia, 56(1), 87-108 (résumé ...