Cet article est une ébauche concernant la physiologie. Vous pouvez partager vos connaissances en l'améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants. L'indice insulinique ou index insulinémique d'un aliment donne l'élévation de l'insuline dans le sang dans les deux heures qui suivent son ingestion. Cet indice est similaire à l'indice glycémique qui donne l'élévation de glycémie. Cependant, l'index insulinémique compare des portions alimentaires de quantités caloriques équivalentes (250 kcal ou 1 000 kJ) alors que l'index glycémique compare des portions contenant 50 g de glucides. Cet index peut être plus précis que l'index glycémique, car certains aliments contenant peu ou pas de glucides provoquent une hausse importante de l'insuline. (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l'article de Wikipédia en anglais intitulé « Insulin index » (voir la liste des auteurs). ...
La pompe à insuline est portée par une personne diabétique insulino-dépendante, qui a un besoin permanent d'insuline, son pancréas n'en secrétant plus du tout ou peu.C'est un dispositif artificiel de délivrance d'insuline à débit variable, car programmable. Il permet une perfusion sous-cutanée d'insuline à action rapide. Il s'agit d'un petit appareil de la taille d'un téléphone portable, électrique (à piles), qu'il faut porter sur soi en continu. Il est relié à un cathéter sous-cutané, qui doit être changé régulièrement par le diabétique, et injecte de l'insuline rapide ou ultrarapide en continu, correspondant à l'insuline lente du schéma classique. La pompe à insuline permet un traitement de type "basal/bolus". Le type basal est la base qui permet de garder l'équilibre. Les taux sont établis sur 24h et suivent une courbe selon la personne. Le type bolus est une demande ...
... Mise en garde médicale modifier - modifier le code - voir wikidata On parle d'hyperinsulinisme quand les taux sanguins d'insuline dépassent la norme. La sécrétion normale d'insuline est étroitement liée au niveau de glucose dans le sang, de sorte qu'un niveau donné d'insuline peut être normal pour une glycémie donnée mais plus bas ou plus élevé pour une autre. L'hyperinsulinisme peut être associé à différents problèmes de santé classés, par simplification, en deux catégories distinctes : ceux qui conduisent à une réduction de la sensibilité à l'insuline alors que le taux sanguin de sucre est élevé (hyperglycémie), et ceux qui conduisent à une sécrétion excessive d'insuline et des faibles taux de glucose (hypoglycémie). Bien que de nombreux facteurs influencent la sécrétion d'insuline, le contrôle le plus important en est la quantité de sucre passant du sang vers les ...
On nomme résistance à l'insuline l'insensibilisation des récepteurs cellulaires membranaires à l'insuline. Chez un sujet sain, lors d'un apport important de glucose dans la circulation sanguine, le pancréas sécrète de l'insuline qui se fixe sur ses récepteurs cellulaires et permet l'entrée du glucose dans les cellules (pour y être métabolisé en énergie). Cela permet une stabilisation de la glycémie. Chez un sujet obèse (par exemple), on observe une période d'insulino-résistance : le pancréas continue à sécréter de l'insuline mais celle-ci ne fait plus autant d'effet sur ces récepteurs, c'est le phénomène d'insensibilisation. De ce fait, malgré l'insuline, le glucose ne pénètre plus autant dans les cellules, qui deviennent de ce fait sous-alimentées. Par ailleurs, il s'accumule dans la circulation sanguine et lymphatique, d'où augmentation de la glycémie. Cette augmentation stimule à son tour une ...
Les cellules bêta produisent et libèrent de manière endocrine l'insuline, hormone participant à la régulation du taux de glucose dans le sang, ou glycémie. Les cellules bêta produisent en continu l'insuline libérée mais également stockée, et répondent à l'augmentation de la glycémie par sa libération rapide dans le sang. L'insuline est une hormone hypoglycémiante. En plus de l'insuline, les cellules bêta libèrent également dans le sang, et en quantité équivalente, le peptide C, un dérivé de l'insuline. Le peptide C aurait un rôle dans la prévention de neuropathologies et d'autres symptômes provoqués par les diabètes, notamment la détérioration vasculaire. Le dosage du peptide C permet une estimation clinique de la quantité de cellules bêta fonctionnelles. Les cellules bêta produisent également l'amyline, ou IAPP (islet amyloid polypeptide). L'amyline a été caractérisée comme inhibiteur de l'augmentation de la charge du sang ...
L'insuline (du latin : insula « île ») est une hormone protéique sécrétée par les cellules β des îlots de Langerhans dans le pancréas, ainsi que dans le corps de Brockmann (en) chez certains poissons téléostéens. Elle a un effet important sur le métabolisme des glucides, des lipides et des protéines en favorisant l'absorption du glucose présent dans le sang par les cellules adipeuses, les cellules du foie et celles des muscles squelettiques. Le glucose absorbé par ces tissus est converti en glycogène ou en triglycérides, voire en les deux à la fois dans le cas du foie. La libération de glucose par le foie dans le sang est très fortement limitée par un taux sanguin élevé en insuline. Cette hormone joue de ce fait, avec le glucagon, un rôle majeur dans la régulation des substrats énergétiques, dont les principaux sont le glucose, les acides gras et les corps cétoniques. Dans le couple que forment l'insuline et le glucagon, l'insuline a le rôle ...
L'insulinothérapie conventionnelle a pour objectif de normaliser la glycémie sur le nycthémère avec une glycémie à jeun (le matin au réveil) la plus proche de la normale (soit de 0,8 à 1,2 g/l). Plusieurs protocoles d'insulinothérapie sont utilisés chez les diabétiques de type 1 (ou insulinodépendant), en fonction de leur profil, de l'existence ou non de complications et de leur âge : . Modèle basal - bolus : 1 injection d'insuline d'action lente + 3 injections d'action rapide au moment des repas . Modèle insulines intermédiaires 1 injection d'insuline intermédiaire avant le petit déjeuner + 1 injection d'insuline intermédiaire avant le diner. Certains diabétiques utilisent des mélanges d'insuline (intermédiaire + rapide) pour essayer de normaliser la glycémie post-prandiale. D'autres diabétiques ajoutent à leurs deux injections d'insuline intermédiaire, une ...
Chez un sujet obèse (par exemple), on observe une période d'insulino-résistance : le pancréas continue à sécréter de l'insuline mais celle-ci ne fait plus autant d'effet sur ces récepteurs, c'est le phénomène d'insensibilisation. De ce fait, malgré l'insuline, le glucose ne pénètre plus autant dans les cellules, qui deviennent de ce fait sous-alimentées. Par ailleurs, il s'accumule dans la circulation sanguine et lymphatique, d'où augmentation de la glycémie. Cette augmentation stimule à son tour une hypersécrétion de l'insuline du pancréas. Au bout d'un certain nombre d'années, les cellules pancréatiques s'épuisent. Une intolérance au glucose se manifeste, puis un diabète de type 2 se met en place. ...
Cet article est une ébauche concernant la pharmacie. Vous pouvez partager vos connaissances en l'améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants. L'effet incrétine est une augmentation de l'insulinémie secondaire à l'administration orale d'une dose de glucose. Cet effet a été mis en évidence par la comparaison de l'administration à des rats d'une dose de glucose par voie orale pour un groupe, et par voie parentérale pour un autre. Le suivi des concentrations sanguines en insuline (monitoring de l'insulinémie) a mis en évidence un pic d'insulinémie environ deux fois supérieur chez le groupe ayant eu la dose de glucose par voie orale. La découverte de cet effet a ensuite été relié à la découverte des hormones qui en sont responsables, les incrétines ou gluco-incrétines, qui sont sécrétées par des cellules intestinales. Ces découvertes ont permis à la recherche d'aboutir à la synthèse de deux nouvelles classes ...
Le régime Montignac (ou méthode Montignac) est un régime amaigrissant mis au point par Michel Montignac vers le milieu des années 1980. Chaque aliment entraîne une sécrétion d'insuline plus ou moins grande de la part du pancréas. En prenant comme référence le glucose et en attribuant 100 à la valeur de son indice glycémique on compare ainsi les autres aliments par rapport au glucose. Ainsi on peut différencier les glucides à indices bas (50 et moins) et ceux à indice haut (55 et +, jusqu'à plus de 100 même). Selon Michel Montignac, la prise de poids serait liée à la consommation de mauvais glucides qui entraîneraient un pic d'insuline. Le pancréas sécrète une dose d'insuline qui correspond à la dose de glucides apportée par les aliments. Dans la plupart des cas, le pancréas sécrète la bonne dose d'insuline pendant un certain nombre d'années, et se met à flancher. Ainsi, lorsqu'on mange des aliments à indice glycémique élevé, le pancréas ...
Le S6K1 (« S6 kinase 1 ») est une protéine ribosomique à type de kinase dont le gène, RPS6KB1 est situé sur le chromosome 17 humain. Il contribuerait à la survenue d'une résistance à l'insuline et d'un diabète de type 2 par l'intermédiaire du système mTOR. Son absence, chez un modèle animal, protégerait contre l'obésité et préserverait la sensibilité à l'insuline, en empêchant la prolifération des adipocytes au cours d'un régime riche en graisse. Plusieurs molécules inhibitrices du S6K1 sont en cours de développement pour traiter le diabète. ↑ Um SH, D'Alessio D, Thomas G, Nutrient overload, insulin resistance, and ribosomal protein S6 kinase 1, S6K1, Cell Metab, 2006;3:393-402 ↑ Um SH, Frigerio F, Watanabe M et al. Absence of S6K1 protects against age- and diet-induced obesity while enhancing insulin sensitivity, Nature, 2004;431:200-205 ↑ Carnevalli LS, Masuda K, Frigerio F et al. S6K1 plays a critical role in early adipocyte ...
Cet article est une ébauche concernant la médecine et une entreprise française. Vous pouvez partager vos connaissances en l'améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants. Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion. Voluntis est un fabricant de logiciels médicaux qui aident les patients à gérer leurs maladies chroniques. Elle est à l'origine de la plateforme logicielle medpassport. Voluntis développe notamment des dispositifs médicaux tels que diabeo, logiciel médical web et mobile destiné aux diabétiques pour les aider à calculer les doses d'insulines à s'injecter au quotidien. Diabeo est développée conjointement avec le Centre d'étude et de recherche pour l'intensification du traitement du diabète et Sanofi. En 2015, Voluntis a annoncé un partenariat avec Roche France en vue de développer une première solution de suivi connecté pour aider les patientes atteintes d'un cancer du sein. Voluntis a également signé un ...
La chapelure (de chapeler, « réduire en poudre »), ou panure, est un produit culinaire constitué de miettes plus ou moins grosses, de pain ou de biscotte. Originellement, elle est constituée de pain sec ou séché au four, puis écrasé avec un pilon dans un mortier, ou passé sous le rouleau à pâtisserie. ...