Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2009). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ? L'hygiène est un ensemble de mesures destinées à prévenir les infections et l'apparition de maladies infectieuses. Elle se base essentiellement sur trois actions : le nettoyage et la détersion ; la désinfection ; la conservation. Par extension, on parle aussi d'« hygiène de vie », d'« hygiène alimentaire » et d'« hygiène mentale » pour des actions et activités permettant de prévenir l'apparition de troubles, comme la pratique d'un sport, l'abstention de fumer ou de boire de l'alcool. Article connexe : Hygiène sous la Rome antique. Le mot hygiène dérive du nom de ...
Ne doit pas être confondu avec Hygiénisme (Shelton). Certaines informations figurant dans cet article ou cette section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans les sections « Bibliographie », « Sources » ou « Liens externes » (décembre 2015). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. L'hygiénisme est un ensemble de théories politiques et sociales dont le principe est de concevoir l'architecture et l'urbanisme pour les collectivités, les pratiques médicales et diététiques pour les individus en appliquant les règles de préservation de l'hygiène et de prévention de la santé publique. La démarche de ses représentants est de guider la décision politique dans la gestion des masses par les apports des sciences, telles que l'épidémiologie ou la démographie, dans une optique d'optimisation des coûts sociaux et d'épanouissement de l'individu. C'est par exemple concevoir des immeubles collectifs laissant ...
Cette page d'homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. L'hygiène bucco-dentaire est l'art de prendre soin de ses dents Hygiène dentaire est un titre alternatif du film La Rage de dents réalisé par Abbas Kiarostami en 1980 ...
L'hygiène raciale (en allemand Rassenhygiene) est un concept raciste introduit par le médecin Alfred Ploetz en 1904 dans un article de la publication Archives de biologie raciste et sociale. D'emblée, les propositions de ce texte visant à soigner une population plutôt qu'un individu le placent dans le registre des pseudo-sciences. L'exploitation de ce concept, son instrumentalisation et son application par le pouvoir national-socialiste ont fait l'objet de nombreuses études,, et de rappels tant institutionnels que médiatiques,,. Des décrets et lois de l'année 1933 seront précurseurs du programme Aktion T4 et d'un programme de stérilisation contrainte, programmé par la Loi allemande sur la stérilisation forcée du 14 juillet 1933. Cette action programmée sous le Troisième Reich sera l'objet de diverses procédures judiciaires en 1945, dont le procès des médecins à la suite de prétendues expérimentations médicales. Dès la deuxième moitié du XXe siècle, ce concept et les ...
Cet article est une ébauche concernant un métier et la santé. Vous pouvez partager vos connaissances en l'améliorant (comment ?) en vous référant au projet métiers. Hygiéniste dentaire modifier - modifier le code - modifier Wikidata En Suisse et au Québec l'hygiéniste dentaire désigne l'aide-dentiste professionnel, sans diplôme de médecin, chargé de s'occuper, dans le cadre d'un cabinet dentaire, de l'hygiène bucco-dentaire, en particulier du détartrage. Rôle Au Québec les tâches qu'il peut occuper au sein de l'équipe du dentiste sont notamment : dépister les maladies buccodentaires (examens bucco-dentaires et radiographies) ; insérer des matériaux obturateurs (amalgame ou composite) ; exécuter des traitements préventifs (scellant de puits et fissures, fluorure) et esthétiques (blanchiment) ; effectuer le détartrage et le polissage des dents ; effectuer des opérations de parodontie (traitement des gencives) et collaborer aux traitements d'orthodontie (redressement de ...
Ne doit pas être confondu avec Hygiénisme. Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2015). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ? L'hygiénisme de Shelton prône l'autoguérison, le crudivorisme, le jeûne et la naturopathie. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ? Le mouvement hygiéniste est né au début du XIXe siècle aux États-Unis. Dès 1820, les principes de base étaient posés par les pionniers, les Docteurs Isaac Jennings, Sylvester Graham, Russel Trall, George H. Taylor. De nombreux praticiens poursuivent le mouvement, ainsi que des théoriciens. L'un des plus influents est le ...
Le fond de cet article juridique est à vérifier. Améliorez-le, ou discuter des points à vérifier. Si vous venez d'apposer le bandeau, merci d'indiquer ici les points à vérifier. Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2008). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?). En Droit européen, le paquet hygiène est un ensemble de six règlements européens, fixant des exigences relatives à l'hygiène des denrées alimentaires et des denrées animales : le règlement 178/2002 établissant les principes généraux et les prescriptions générales de la législation alimentaire, appelé « Food law »; le règlement 852/2004 relative à l'hygiène des denrées alimentaires; le règlement ...
Cet article est une ébauche concernant les femmes ou le féminisme. Vous pouvez partager vos connaissances en l'améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants. Une serviette hygiénique est une protection hygiénique externe principalement destinée à absorber les flux sanguins issus des menstruations, mais aussi consécutifs à une intervention chirurgicale du vagin ou du col de l'utérus ou encore après un accouchement. Contrairement au tampon hygiénique, il s'agit d'une protection externe qui se fixe sur les sous-vêtements de type culotte. Certaines serviettes hygiéniques, mais aussi les couches pour bébé, sont conçues avec des super-absorbants, produits chimiques permettant une meilleure absorption mais qui peuvent causer des effets indésirables. En 1800, des « sacs à chiffons » précurseurs des serviettes hygiéniques font leur apparition[réf. nécessaire]. En 1896, la première serviette hygiénique est commercialisée aux États-Unis, par ...
Le terme de protection hygiénique ou protection périodique désigne l'ensemble des dispositifs amovibles utilisés afin d'éviter des épanchements sanguins extérieurs, principalement lors des menstruations. Ces protections peuvent être internes (insérées dans le vagin) ou externes (placées contre la vulve), et jetables ou réutilisables. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ? Durant l'Antiquité, les femmes utilisent par exemple des tampons faits de bandes de coton, de lin ou de laine enroulés autour d'un morceau de bois ou des bâtonnets ouatés pour absorber le sang des règles. À Alexandrie, les femmes utilisent des phulakaia[Quoi ?] qui sont collectées par d'autres femmes et après utilisation jetées à la mer. Chez les Égyptiens, ces tampons sont également utilisés à des fins contraceptives,. Il est rapporté qu'au IVe siècle av. J.-C., Hypatie aurait lancé une de ses linges menstruels taché de sang ...
Cet article est une ébauche concernant les femmes ou le féminisme. Vous pouvez partager vos connaissances en l'améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants. Un tampon hygiénique, ou tampon périodique, est un dispositif absorbant habituellement jetable, le plus souvent en viscose parfois agrémenté d'un voile de coton, inséré dans le vagin comme protection hygiénique afin d'absorber le sang pendant les menstruations. Les Égyptiennes de la noblesse pharaonique utilisaient des petites baguettes en bois entourées de lin, de coton ou de laine. L'idée est présente dans de nombreuses civilisations (grecque, romaine, japonaise). Hippocrate, par exemple, recommandait l'usage de pessaire astringent lors de menstrues abondantes. La représentation du corps féminin dans les religions monothéistes n'a pas encouragé cette pratique. Au XIXe siècle, aux États-Unis, des éponges qualifiées de désinfectantes, étaient commercialisées aussi bien comme moyen ...
L'hygiène bucco-dentaire est un ensemble de pratiques permettant d'éliminer la plaque dentaire qui se forme naturellement et en permanence à la surface des dents. L'élimination de la plaque dentaire permet d'éviter les maladies parodontales. En effet, les bactéries sont responsables d'une irritation des gencives (gingivite), qui deviennent rouges, gonflées ou ulcérées (perforées), et saignent abondamment à la moindre sollicitation mécanique (brossage, air pulsé). Cette situation risque de dégénérer en parodontite entraînant l'apparition de mobilité puis la perte des dents. Seuls les moyens mécaniques permettent d'éliminer la plaque dentaire quotidienne : tous les autres moyens sont inefficaces pour atteindre une hygiène dentaire excellente[réf. nécessaire]. Une dent propre est aussi lisse que du verre, et c'est la langue, seule capable de percevoir l'épaisseur d'un cheveu (0,04 à 0,1 mm), qui est le moyen le plus efficace pour réaliser ce contrôle après le brossage ...
L'hygiène (du grec hugieion signifiant la santé) étant la partie de la médecine qui étudie les moyens individuels et collectifs, les principes ou les pratiques qui visent à préserver ou favoriser la santé, l'hygiène de vie désigne le fait pour une personne de respecter de manière volontaire ces principes ou ces pratiques[réf. nécessaire]. L'hygiène de vie est l'ensemble des mesures destinées à préserver et à promouvoir la santé. Elle concerne essentiellement les choix de style de vie. Ces choix sont adoptés du fait de leurs impacts positif sur son propre bien-être physique ou moral. Les comportements de la vie quotidienne sont fortement influencés par la perception que l'on a de son état de santé. L'hygiène de vie permet d'influer sur l'espérance de vie. Une équipe de chercheurs de l'université de Cambridge (Royaume-Uni), en partenariat avec le Medical Research Council, a mené une enquête sur 20 244 personnes pendant 14 ans (1993-2007), dont 1 987 sont décédés en ...
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2016). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ? Le fond de cet article en rapport avec l'éducation est à vérifier (juin 2016). Améliorez-le ou discutez des points à vérifier. Si vous venez d'apposer le bandeau, merci d'indiquer ici les points à vérifier. Cet article relève du guide pratique, ce qui n'est pas de nature encyclopédique (juin 2016). Vous pouvez reformuler les passages concernés, ou remplacer ce bandeau soit par {{pour Wikibooks}}, {{pour Wikiversité}}, ou {{pour Wikivoyage}}, afin de demander le transfert vers un projet frère plus approprié. L'hygiène naturelle infantile (HNI), connue aux États-Unis ...
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2016). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ? HPE L'Hygiène par l'exemple (HPE) est une association fondée en 1920, à l'initiative du docteur Emile Roux, directeur de l'Institut Pasteur de Paris, dans la dynamique du mouvement hygiéniste. Son action consistait alors à répandre la pratique de l'hygiène au sein de la population, et plus particulièrement auprès des enfants. Les conditions d'hygiène de l'époque (insalubrité des logements, habitudes sanitaires inadaptées) avaient en effet des conséquences dommageables en matière de santé publique, en particulier dans le contexte de l'épidémie de tuberculose. Les ...
L'hygiène des aliments (aussi appelée innocuité ou sécurité sanitaire des aliments) comprend un certain nombre de bonnes pratiques à suivre lors de manipulation des aliments dans le but de prévenir des atteintes potentielles à la santé. Les aliments peuvent transmettre des maladies de personne à personne mais aussi servir de moyen de croissance à certaines bactéries (tant à la surface qu'à l'intérieur de l'aliment) qui peuvent provoquer des intoxications alimentaires. Les aliments non surveillés peuvent propager des maladies. De l'instant même de leur production jusqu'au moment de leur consommation, les aliments sont constamment exposés à de possibles contaminations, tant par des agents naturels que par suite d'interventions humaines. Les aliments offrent un milieu de culture idéal pour la croissance de certains microorganismes, bactéries, spores, etc. Selon l'origine de leur présence dans les aliments, ceux-ci peuvent se diviser dans les structures internes de l'aliment, ...
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2012). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?). L'hygiène du travail (ou «hygiène industrielle» aux États-Unis) est généralement définie comme l'art et la science consacrée à l'anticipation, la reconnaissance, l'évaluation, la communication et le contrôle des facteurs de stress environnementaux dus au lieu de travail et pouvant entraîner des blessures, une maladie, une atteinte physique, ou affectant le bien-être des travailleurs et des membres de la communauté. Ces facteurs de stress sont divisés en diverses catégories : biologique, chimique, physique, ergonomique et psychosocial. Le BOHS (Société britannique d'Hygiène du Travail) ...
... est le premier roman d'Amélie Nothomb, publié en 1992 chez Albin Michel. Le roman est composé presque exclusivement de dialogues. Le célèbre romancier Prétextat Tach est atteint du syndrome d'« Elzenveiverplatz », cancer des cartilages (il s'agit d'un nom de syndrome imaginaire, inventé par l'auteur), et n'a plus que deux mois à vivre. Aussitôt, nombre de journalistes s'empressent de recueillir auprès de Tach le témoignage qui tiendra lieu de scoop. Mais après les premières interviews, le lecteur s'aperçoit que Tach est un obèse mâtiné d'un misanthrope de la pire espèce, acerbe, intolérant, provocateur et misogyne, qui ne supporte en rien les questions qui lui sont posées sur sa vie privée et pousse l'audace jusqu'à diriger lui-même les débats et enfoncer ses victimes de la presse dans une mare d'écœurement. Ainsi, tous les entretiens tournent court, laissant sur leur faim les candidats au scoop, jusqu'à ce qu'une personne inconnue des ...
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2019). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ? La pratique de l'hygiène des mains, plus simplement désignée par « lavage des mains » consiste en l'application d'une série de mesures destinées à assurer la propreté des mains dans un objectif essentiellement sanitaire. Le but du lavage des mains, dans la vie quotidienne, est la détersion, laquelle consiste à enlever les saletés, notamment les graisses et la matière organique, d'éventuels produits toxiques, et certains microbes. L'hygiène des mains est un des éléments de l'hygiène de la vie quotidienne. D'un point de vue anatomique, les mains sont l'outil de ...
L'hygiène du corps représente l'ensemble des mesures destinées à préserver la propreté des téguments par le nettoyage avec de l'eau et des produits nettoyants. Elle nécessite de l'eau propre et un agent lavant (savon en général) qui peuvent être difficiles à trouver ou à produire dans certaines régions (très froides ou très sèches). On la présente aujourd'hui comme un moyen de propreté et de prévention des maladies, en complément de l'hygiène de vie et de l'hygiène domestique, mais dans de nombreuses civilisations historiques ou actuelles, la toilette du corps est associée à des rituels individuels ou collectifs pouvant jouer un rôle symbolique important (purification, soins aux enfants, malades ou personnes âgées…). Pour certains de ses aspects, l'hygiène corporelle relève - semble-t-il depuis longtemps - de tabous ou d'interdits, relatifs au sang notamment, et surtout quand il s'agit du sang des règles, ou à la toilette de la femme qui vient d'accoucher ou du ...
Une serviette hygiénique lavable ou un protège-slip lavable, est une protection intime principalement utilisées pour absorber les menstruations et les flux sanguins consécutifs à un accouchement, un avortement, une opération chirurgicale ainsi que les pertes blanches ou fuites urinaires. Des versions pour les problèmes d'incontinence masculins existent également. Elles sont parfois désignées sous le sigle SHL ou PSL. Au début du XXe siècle, les femmes utilisent des systèmes lavables plus ou moins sophistiqués, comme des bandes absorbantes fixées par des ceintures hygiéniques ou par un bandeau noué autour de la taille. L'arrivée des serviettes jetables à partir de 1963 conduit de nombreuses personnes à délaisser progressivement les systèmes lavables. Les serviettes lavables actuelles se composent d'une face absorbante au contact de la vulve, d'une couche de tissu imperméable limitant les fuites et d'un système de rabats munis de boutons pressions pour permettre la fixation ...
Cet article est une ébauche concernant un film français. Vous pouvez partager vos connaissances en l'améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques. Hygiène de l'assassin Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution Hygiène de l'assassin est un film policier de François Ruggieri sorti le 24 février 1999. Il s'agit de l'adaptation du premier roman d'Amélie Nothomb. Prétextat Tach, prix Nobel de littérature, qui vit reclus depuis plusieurs années, condamné à mort par un étrange cancer, est retrouvé assassiné. La police découvre au cours de l'enquête de bien drôles de choses sur le passé de l'écrivain. Est-ce pour autant suffisant pour soupçonner Nina, jeune journaliste et dernière personne à avoir vu Prétextat Tach vivant ? La jeune femme a longuement étudié la vie du prix Nobel et plus particulièrement son premier amour avec une certaine Léopoldine, dont toute trace a disparu. Titre original : Hygiène de l'assassin Réalisation : ...
Cet article est une ébauche concernant la médecine. Vous pouvez partager vos connaissances en l'améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants. L'hypothèse hygiéniste est une théorie selon laquelle une réduction de l'exposition en bas âge aux infections et aux composantes microbiennes dans les pays industrialisés entraînerait une diminution de la maturation du système immunitaire et, en conséquence, une augmentation de la prévalence des maladies allergiques ou inflammatoires. Cette théorie explique aussi que le mode de vie aseptisé serait le facteur expliquant la recrudescence des maladies autoimmunes, les hommes développant une réponse immunitaire excessive. L'hypothèse hygiéniste a une origine lointaine. John Bostock (en) en 1828, et John Bostock (en) en 1873, sont intrigués par le paradoxe entourant la faible occurrence du rhume des foins chez les pauvres et les fermiers anglais, groupes pourtant parmi les plus exposés aux agents responsables ...
Pour les articles homonymes, voir WASH, EAH et EHA. Eau, assainissement et hygiène est un domaine d'intervention clé dans l'humanitaire et le développement international. Ce domaine est souvent dénommé par ses acronymes EAH et EHA, mais aussi par l'acronyme anglais WASH pour Water, Sanitation and Hygiene. On trouve aussi l'écriture WaSH, l'appellation WatSan (pour Water and Sanitation) et les acronymes AEPHA pour Accès à l'Eau Potable, l'Hygiène et l'Assainissement. Ces appellations sont notamment utilisées par les organisations non gouvernementales et les agences des Nations unies. Par extension, « WASH » peut aussi désigner « l'ingénieur WASH » ou « ingénieur eau et assainissement », responsable de ce secteur d'intervention. On parle aussi d'« hydro » pour un ingénieur hydraulicien et de « San' » pour un ingénieur en assainissement. Ces ingénieurs ont souvent une formation en ingénierie civile ou en hydraulique. Les interventions EAH peuvent inclure : Dans les ...
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2016). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ? Le principe de marche en avant est la mise en place d'une démarche qualitative de l'hygiène avec pour principe de base que les produits sains ne doivent pas croiser le chemin des produits souillés. Ce principe est surtout appliqué en restauration mais aussi en milieu hospitalier. Cette démarche se traduit principalement par l'organisation du travail et des locaux. Elle correspond à une succession logique et rationnelle des différentes opérations de fabrication, depuis la livraison des marchandises jusqu'à leur consommation. Le principe est de faire en sorte qu'un déchet ...