La dermatite atopique est une maladie chronique qui évolue par poussées, entrecoupées de périodes calmes ou les lésions sont minimales. La DA comporte au minimum 3 phases différentes. Une première phase, apparaissant comme de l'eczéma (aussi nommée phase intrinsèque) sans signes de sensibilisation, peut durer toute la vie chez 20 à 30 % des patients atteints de DA. Une deuxième phase, qui se présente comme la véritable DA, avec sensibilisation, affecte 70 à 80 % des patients. Une troisième phase qui semble toucher seulement les patients atteints d'une véritable DA (c'est-à-dire ceux avec sensibilisation) et se caractérise par des signes de sensibilisation médiée par IgE à une «self-protein» (autosensibilisation). Ensuite peut venir une phase variante d'auto-immunité.[réf. nécessaire] Dans la majorité des cas, la maladie régresse spontanément après quelques années d'évolution. ...
Les dermatites sont des maladies de la peau. Elles peuvent avoir des causes multiples, éventuellement conjointe. Dermatite de contact Dermatite actinique chronique Dermatite bulleuse auto-immune Dermatite du baigneur Dermatite herpétiforme Dermatite séborrhéique eczéma Dermatite atopique Kwashiorkor Dermatologie Peau Allergie, Allergène Irritation Maladie auto-immune Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ? Portail de la ...
Cet article est une ébauche concernant l'immunologie. Vous pouvez partager vos connaissances en l'améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants. L'immunoglobuline E (IgE) est une classe d'anticorps (isotype) présente uniquement chez les mammifères et qui a été découverte et caractérisée en 1966 par Kimishige Ishizaka - ce qui lui a valu le prix japonais de l'an 2000. Les immunoglobulines IgE sont associés aux maladies atopiques, nommément les rhinites allergiques, l'asthme et les dermatites atopiques, mais sont également impliquées dans les mécanismes de défense immunitaire face aux infections parasitaires. Article détaillé : allergène. Les immunoglobulines de classe E (IgE) sont présentes à des niveaux peu élevés dans le plasma et sont principalement produites par les plasmocytes dans le tissu lymphoïde associé aux muqueuses. Les patients qui souffrent de conditions atopiques, comme l'asthme, la rhinite allergique ou la dermatite atopique ...
L'interleukine 31' est une cytokine de type interleukine dont le gène est IL31 situé sur le chromosome 12 humain. Son action passe par l'intermédiaire d'un récepteur spécifique. Elle est exprimée sur certains types de lymphocytes T, dont les lymphocytes T helper, et dans une moindre mesure les cellules dendritiques. Le récepteur est lui, exprimé par certains neurones exprimant également le TRPV1 et responsables de la sensation de prurit. Son expression est augmentée en cas de dermatite atopique, ce qui explique le prurit. Le nemolizumab est un anticorps monoclonal dirigé contre l'interleukine 31, en cours de test, avec une efficacité sur le prurit des dermatites atopiques. ↑ a et b Cevikbas F, Wang X, Akiyama T et al. A sensory neuron-expressed IL-31 receptor mediates T helper cell-dependent itch: Involvement of TRPV1 and TRPA1, J Allergy Clin Immunol, 2014;133:448-460 ↑ Bilsborough J, Leung DY, Maurer M et al. IL-31 is associated with cutaneous lymphocyte antigen-positive skin ...
... eczéma, manifestation typique d'atopie Mise en garde médicale modifier - modifier le code - voir wikidata L'atopie est une prédisposition génétique au développement cumulé d'allergies courantes elles-mêmes dites « atopiques » (dermatite atopique, un type d'eczéma; asthme ; rhinite allergique, qui peut prendre la forme du « rhume des foins » ou d'une sensibilité aux acariens, etc.). Un sujet diagnostiqué avec un syndrome atopique développe souvent plusieurs de ces allergies. L'atopie implique des phénomènes d'hypersensibilité, avec développement d'IgE, en présence de protéines courantes : pollen, allergènes alimentaires, poussière, etc. Du grec, a- privatif (sans) et topos- (lieu) : sans lieu, ou déplacé, mal placé, etc. comparer avec utopie. L'atopie se caractérise par une réponse allergique du système immunitaire à des allergènes communs de l'environnement, se traduisant par une production spontanée d'immunoglobulines de type E (IgE). Les personnes ...
Cette page d'homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : eczéma, sur le Wiktionnaire exéma, sur le Wiktionnaire L'eczéma ou exéma est un terme médical pouvant désigner : l'eczéma, un syndrome ; l'eczéma atopique, une maladie d'origine allergique ; l'eczéma nummulaire, forme particulière chez l'adulte ; l'eczéma de contact, une dermite de contact liée à une hypersensibilité ; l'eczéma marginé de Hébra, une maladie fongique, l'eczéma bulleux ou ...
Cet article est une ébauche concernant les composés organiques, la santé et la médecine. Vous pouvez partager vos connaissances en l'améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants. Le désonide est une puissante base corticostéroïde, disponible depuis les années 1970. Cette substance est essentiellement utilisée en pharmacologie pour traiter la dermatite atopique (autrement dit, l'eczéma), la dermatite seborrhéique et la dermatite de contact, aussi bien chez l'adulte que chez l'enfant, car elle est considérée comme une molécule sûre. Le désonide est appelé également « acétonide de desfluorotriamcinolone », « acétonide de hydroxyprednisolone » ou encore « acétonide de prednacinolone ». Désonide est la dénomination commune internationale (DCI). Ses sels ou dérivés les plus connus sont l'acétate de prednisolone, le caproate de prednisolone, le métasulfobenzoate de prednisolone sodique, le phosphate de prednisolone sodique et, surtout, le ...
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2014). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?). Le test épicutané est une méthode utilisée en dermatologie pour déterminer si une substance spécifique est capable de provoquer une réaction inflammatoire de la peau. Cette technique est souvent utilisée pour tester les allergènes. Toute personne présentant une dermite de contact et / ou dermatite atopique dont on soupçonne l'origine allergique doit se voir proposer des tests épicutanés. La première consultation durera environ une demi-heure. 25 à 150 substances répertoriées comme allergènes déposés en très faible quantité sur des carrés de plastique ou des cupules rondes en ...
Cet article est une ébauche concernant la médecine. Vous pouvez partager vos connaissances en l'améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants. Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion. En médecine vétérinaire, une dermatite pyotraumatique (ou pyodermite) est une lésion cutanée résultant d'une compulsion à griffer, mordiller et lécher une partie du corps. Dès que la lésion est assez importante, une infection secondaire par des bactéries opportunistes peut survenir, amenant l'animal à mordiller ou à se griffer davantage. La plupart des animaux souvent affectés ont des allergies : particulièrement les animaux allergiques aux puces. Cependant, n'importe quelle irritation cutanée peut provoquer une dermatite pyotraumatique. ↑ (en) « Delaware Division of Libraries Blog » (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l'article de Wikipédia en anglais intitulé « Hot spot (veterinary medicine) » (voir la liste ...
... Mise en garde médicale modifier - modifier le code - voir wikidata La dermite des prés (pastanargue en langage populaire) est une phyto-dermatose phototoxique. On la classe dans les photodermatoses. On note une éruption rouge dessinant la forme de brins d'herbe disséminés sur des zones qui ont été exposées à des herbes, et au soleil, ainsi qu'en présence concomitante d'humidité (sueur, baignade...). Ces lésions apparaissent également bulleuses, confluentes en majorité au décours de l'éruption. Elle est due au contact de la peau avec des plantes phototoxiques, en raison des furocoumarines qu'elles contiennent, combiné avec l'humidité de la peau et l'exposition directe au soleil. Les plantes en cause appartiennent notamment aux familles des ombellifères et des rutacées, cultivées ou sauvages : Berce commune Berce du Caucase Céleri Carotte Fenouil Panais Persil Liseron Moutarde Artichaut Figuier Cumin Citronnier S'abstenir de contact avec ces végétaux par ...
La dermite estivale est une maladie du cheval, due aux piqûres de certains insectes. Comme son nom l'indique, elle coïncide avec l'été et touche la peau de l'animal, en créant des démangeaisons. Lorsqu'elle réapparaît d'année en année, elle est dite récidivante. ...
La maladie de Mortellaro ou dermatite digitée est une maladie de la peau des pieds des bovins. Elle est connue depuis 1974, date où le docteur Mortellaro la diagnostique. Elle entraîne des boiteries. Elle est généralement traitée au moyen d'antibiotiques pulvérisés sur les zones infectées, ou par passages dans un pédiluve approprié. ↑ La dermatite digitée, Institut de l'élevage, 6 août 2012 ↑ La maladie de Mortellaro, Maréchalerie bovine ↑ Maladie de Mortellaro, GDS Vendée Portail de ...
Elle est due au contact de la peau avec des plantes phototoxiques, en raison des furocoumarines qu'elles contiennent, combiné avec l'humidité de la peau et l'exposition directe au soleil. Les plantes en cause appartiennent notamment aux familles des ombellifères et des rutacées, cultivées ou sauvages : ...