Un comprimé est une forme pharmaceutique solide, destinée à la voie orale, équivalent à une dose (unité de prise) qui peut contenir une ou plusieurs substances actives (principe actif). Les comprimés sont obtenus en agglomérant par compression un volume de particules (poudre ou granule). Les comprimés sont avalés ou croqués, dissous ou désagrégés dans de l'eau, certains doivent rester dans la bouche pour y libérer la substance (comprimé à sucer ou sublingual). Historiquement, la pilule est l'ancêtre du comprimé, terme qui désigne aujourd'hui la « pilule contraceptive ». Les particules sont constituées d'une ou plusieurs substances actives, additionnées ou non d'excipients tels que : diluants, liants, désagrégeants, agents d'écoulement, lubrifiants, composés pouvant modifier le comportement de la préparation dans le tube digestif, colorants, arôme. Les comprimés sont généralement de la forme d'un cylindre droit dont les faces inférieures et supérieures peuvent ...
Cet article est une ébauche concernant la pharmacie. Vous pouvez partager vos connaissances en l'améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants. Un comprimé effervescent est un comprimé conçu pour se fragmenter et se dissoudre rapidement dans l'eau ou dans un autre liquide et ceci en libérant du dioxyde de carbone (CO2). Cette libération induit l'effervescence et la fragmentation du comprimé. Les comprimés effervescents sont principalement utilisés comme médicaments et ils contiennent alors au moins un principe actif. Les comprimés effervescents peuvent aussi être utilisés comme conditionnement de : détergents ; boissons énergisantes ; boules effervescentes pour le bain. En plus du principe actif et des excipients utilisés pour les autres types de comprimés, les comprimés effervescents contiennent : des acides organiques (R-COOH), leurs anhydrides ou leurs sels : acide citrique, acide tartrique, acide maléique, acide fumarique, acide adipique… ...
Dans le domaine du stockage d'énergie et des moteurs, un avantage de l'air comprimé tient au fait que les réservoirs utilisés pour emmagasiner cette énergie peuvent être en aluminium ou en acier et sont donc recyclables. Une alternative consiste à stocker l'air dans des réservoirs en fibre de carbone qui permettent une plus grande légèreté avantageuse pour les usages mobiles (plongée, moteurs). Un autre avantage du moteur à air comprimé par rapport au moteur électrique est le coût raisonnable des réservoirs; coût qui devrait rester stable même avec une très forte demande alors que dans le cas de véhicules électriques, le coût des métaux rares (ex : Lithium) utilisés dans les batteries aura tendance à augmenter avec la croissance de la demande car les réserves mondiales sont limitées. L'énergie contenue dans un réservoir d'air comprimé n'est pas très élevée : une dizaine de kWh pour un gros réservoir de 300 litres d'air comprimé à 250 bar, mais on peut ...
a été utilisée par les sismologues pour analyser les données de réflexions d'ondes entre les couches de l'écorce terrestre lorsqu'elles ne semblaient pas respecter les conditions du théorème d'échantillonnage de Nyquist-Shannon[2]. Toujours en traitement du signal, elle a été introduite en 1993 dans l'algorithme « Matching Pursuit » et dans l'estimateur LASSO par Robert Tibshirani en 1996[3] et la poursuite de base (basis pursuit) en 1998[4]. Des résultats théoriques permettaient de savoir quand ces algorithmes permettaient de retrouver des solutions éparses, mais le type et le nombre de mesures requis pour cela étaient sous-optimaux et l'algorithme d'acquisition comprimée a permis une amélioration sensible de ce domaine du traitement du signal. Vers 2004, Emmanuel Candès, Terence Tao et David Donoho (en) découvrirent des résultats importants sur le nombre minimum de données nécessaires à la reconstruction d'une image qui apparut plus petit que le nombre minimum ...
Les bébés, dont la moitié en Allemagne de l'Ouest, sont nés sans bras ou sans jambes, ou avec des pieds et des mains atrophiés. Le laboratoire a contesté la thèse du retrait tardif du marché[2], présentée dans le téléfilm, le médicament ayant été mis sur le marché en 1957 et retiré quatre années après, soit en 1961, quoique les constatations des conséquences aient été faites dès 1959[3]. Le laboratoire allemand s'abrite derrière le verdict de 1970 : il refuse de s'excuser car cela reviendrait à reconnaître sa culpabilité[4]. ...
Quant à la seconde entreprise, française, sa technologie diffère. Le moteur à air comprimé est le moteur principal, secondé en cas de besoin de puissance supplémentaire par un moto-alternateur[réf. souhaitée]. La mise au point de l'ensemble continue. Les applications possibles sont nombreuses (automobiles, marines, industrielles, etc.). En 2004 des chercheurs Québécois proposent la Quasiturbine qui s'inspire de la turbine, perfectionne le piston et améliore le moteur rotatif. Un prototype de Go-kart à air comprimé satisfaisant, bien que peu puissant et toujours d'autonomie limitée, a pu ainsi être présenté en automne 2004 à Montréal, suivi d'un prototype de petit véhicule. En 2006-2007 un groupe de chercheurs français a tenté de produire des véhicules à air comprimé écologiques, à assistance pneumatique: les "K'Airmobiles". Le projet fut abandonné en 2009, faute de trouver les soutiens financiers, mais surtout à la suite des résultats expérimentaux démontrant la ...
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2012). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?). Les armes à air comprimé regroupent toutes les armes à canon court (pistolets et revolvers) ou long (carabines et fusils) utilisant la détente d'un gaz afin de propulser un projectile. Elles sont un type de système pneumatique. Le terme « arme à air comprimé » est abusivement utilisé pour nommer les armes utilisant la détente d'un gaz comprimé avant le tir, sans combustion au moment du tir, indépendamment de la nature réelle du gaz. Ainsi on trouve en général deux possibilités pour le gaz propulseur : soit du dioxyde de carbone (CO2) soit de l'air (mélange de dioxygène O2 (21 % ...
La mousse à air comprimé, système de mousse à air comprimé, plus communément appelé sous le terme anglais CAF, CAFS ou Compressed Air Foam Systems est un produit utilisé dans la lutte contre le feu. La mousse à air comprimé est une substance qui ressemble à de la mousse à raser (CAF sèche) ou à de la crème glacée fondue (CAF mouillée). Elle est produite en mélangeant un concentré de mousse (émulseur) avec de l'eau et de l'air (ou gaz) comprimé. Le système CAF produit de la mousse prête à l'emploi à la sortie d'un camion de pompier ou d'un système fixe. Le mélange utilise jusqu'à quatre fois moins d'eau et dix fois moins de concentré de mousse que les systèmes d'extinction par mousse traditionnels, ce qui réduit grandement son incidence sur l'environnement (eaux d'extinction et classe A) . En raison de son faible poids, la CAF s'avère aussi un produit idéal pour les bâtiments de grande hauteur, puisqu'elle requiert moins d'énergie pour l'amener jusqu'aux étages ...
La camionnette de réserve d'air comprimé, ou CRAC, est un véhicule d'intervention de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP). Elle est destinée à apporter un soutien technique lors d'incendies particulièrement importants. En effet, elle transporte dix appareils respiratoires isolants ainsi qu'un lot de 32 bouteilles d'air comprimé, similaires aux blocs de plongée. En outre, elle dispose d'une caméra thermique et d'un système de doseur-mélangeur en ligne. La camionnette de réserve d'air comprimé est armée par deux sapeurs-pompiers. Véhicule destiné aux interventions d'urgence, elle possède un avertisseur sonore d'urgence couplé à deux gyrophares bleus, l'un à l'avant et l'autre à l'arrière de la cellule. Comme la majorité des véhicules de la brigade, ces camionnettes sont dotées du réseau de communication Antares. L'équivalent de la CRAC en-dehors de l'agglomération parisienne est le véhicule d'assistance respiratoire. Au sein de la BSPP, la camionnette de ...
Article principal : Gaz manufacturé. Le gaz portatif comprimé désigne un gaz manufacturé obtenu à partir de schiste bitumineux appelé boghead et rendu transportable par compression ou liquéfaction. Le gaz portatif comprimé est l'ancêtre de nos bouteilles ou cartouches de propane et butane. Article détaillé : histoire du gaz manufacturé. Les premières expériences menées vers 1850 pour obtenir du gaz comprimé utilisable par des lampes portatives s'avérèrent un échec. En 1870, le gaz dit portatif, transporté dans la circulation à Paris et dans les communes suburbaines, est uniquement fourni par la distillation d'un schiste bitumineux appelé boghead et exploité en Écosse. « Le gaz, très riche, provenant de cette distillation, est comprimé à 12 atmosphères dans des cylindres en tôle qui peuvent distribuer le gaz par l'intermédiaire de régulateurs spéciaux. On le verse par simple différence de pression dans des gazomètres à cloches établis chez les consommateurs. ...
... est un magazine français de bande dessinée de science-fiction qui a été édité par Campus éditions de Bayonne de décembre 1979 à octobre 1986. Ce magazine a publié en noir et blanc, et en couleur, des bandes dessinées parues dans le magazine américain 1984 (en) édité par Warren Publishing. Des recueils semestriels et annuels reprenant de 3 à 6 numéros sont parus ultérieurement. Horacio Altuna, Fictionnaire Alfonso Azpiri Josep M. Bea Luis Bernejo, La pyramide du soleil noir, Monde des ténèbres, Machupicchu, le trésor des Incas Richard Corben, Une femme dédaignée, Monde mutant, Le reveil Fernando Fernández, Cercles, Zora Carlos Giménez, Hom Juan Gimenez, L'étrange procès de Roy Ely Archie Goodwin Domingo Mandrafina, Harry Cover Esteban Maroto, La Vénus des étoiles Dick Matena, Le duel, La toile d'araignée Rafa Negrete, Cosmopolis Alex Niño, La boite à malice José Ortiz Georges Ramaïoli, Mado et Maildur John Severin, Œil pour œil Manfred Sommer, Le ...
Le procédé Triger est une technique de creusement de fouille ou de puits de mine dans des terrains humides ou inondés, fondé sur l'utilisation d'un caisson. Elle a été inventée par l'ingénieur français Jacques Triger dans les années 1840. Pour foncer un puits dans le lit de la Loire, Triger a recours à l'air comprimé. Un cylindre en tôle de 12 mm d'épaisseur, 1 mètre de diamètre, 20 mètres de long, servant de trousse coupante, est enfoncé dans les alluvions, séparé en trois compartiments horizontaux, celui du milieu hermétique servant de chambre d'équilibre, le compartiment inférieur étant l'atelier de fonçage. Une machine à vapeur composée de deux pompes produisait de l'air comprimé pour pressuriser le compartiment inférieur, avec une pression de 3 à 4 bars pour équilibrer les eaux extérieures. Par la suite, le procédé a été utilisé pour les fondations des ponts et bâtiments. Ainsi Gustave Eiffel utilise cette technique avec la passerelle Eiffel à Bordeaux ...
Un véhicule à air comprimé est un véhicule mû par un moteur à air comprimé, l'air étant généralement stocké dans un réservoir. Cette technologie a principalement été utilisée à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle dans des locomotives minières et dans des tramways urbains ; pour ce type d'usage, l'absence de production de fumées donnait un avantage important à ces véhicules à air comprimé par rapport aux locomotives à vapeur plus polluantes. Plus récemment (début du XXIe siècle) divers projets et prototypes de véhicules utilisant l'air comprimé sont apparus (vélos, voitures), mais sans réelle commercialisation à ce jour. L'utilisation de la détente de l'air comprimé comme force motrice d'un véhicule remonte à l'époque du développement des chemins de fer et des tramways à traction mécanique où, dans certaines situations, comme les réseaux miniers et urbains, il était nécessaire d'éviter les risques d'incendie et les pollutions inhérents ...
La voyelle fermée (ou haute) postérieure comprimée est une voyelle utilisée dans certaines langues. Aucun symbole ne représente ce son dans l'alphabet phonétique international. Son degré d'aperture est fermé, ce qui signifie que la langue est positionnée aussi proche que possible du palais. Son point d'articulation est postérieur, ce qui signifie que la langue est placée aussi loin que possible à l'arrière de la bouche. Son caractère de rondeur est comprimé, ce qui signifie que les coins de la bouche sont légèrement étirés, les lèvres pouvant alors être comprimées, sans pour autant faire saillie. Ce son n'existe pas en français. Il n'existe aucun diacritique officiel pour la compression. On utilise comme symbole ad hoc un ancien diacritique de labialisation, [ ̫]. Japonais : 空気 (kuuki) [kɯ̫ːki] « air », « atmosphère » Comme il n'y a aucun diacritique pour la compression, la transcription /ɯ/ est utilisée communément pour la voyelle japonaise. Cette ...
... Localisation sur la carte de Paris modifier - modifier le code - modifier Wikidata Article connexe : SUDAC Air Service. Située 3 à 13, quai Panhard-et-Levassor, dans le quartier de la Gare du 13e arrondissement de Paris, l'usine de la Société Urbaine d'Air Comprimé (SUDAC) fournissait de l'air comprimé à Paris et sa proche banlieue jusqu'à son arrêt en 1994. Elle fut conçue et construite sous la direction de l'ingénieur Joseph Leclaire et de l'architecte Guy Lebris en 1891 . La cheminée et la halle de l'usine font l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis le 29 juin 1994, et ont été réhabilitées à l'occasion de la transformation du site pour accueillir l'école nationale supérieure d'architecture de Paris-Val de Seine dans le cadre de l'opération d'aménagement Paris Rive Gauche. Un nouveau bâtiment de sept étages a été construit à côté. L'usine est l'une des trois usines qui alimentent un réseau ...
Article principal : Tir aux Jeux olympiques d'été de 2016. Rio de Janeiro 2016 Les médaillés de l'épreuve Navigation Tir aux Jeux olympiques d'été de 2016 L'épreuve masculine de pistolet à 10 mètres air comprimé des Jeux olympiques d'été de 2016 se déroule au Centre national de tir à Rio de Janeiro, le 6 août 2016. L'événement consiste en deux tours : une manche qualificative et une finale. En qualification, chaque tireur tire 60 coups de feu avec un pistolet à air comprimé à 10 mètres de distance en position debout. Les scores pour chaque tir sont comptabilisés avec un incrément de distance de 1, avec un score maximum de 10. Les 8 meilleures tireurs en qualification participent à la finale. Ils tirent 20 autres coups de feu supplémentaires. Ces tirs sont comptabilisés avec un incrément de distance de 0,1, avec un score maximum de 10,9. ↑ (en) « 10m Air Pistol Men », sur www.rio2016.com (consulté le 4 août 2016) Site officiel de Rio 2016 Site officiel de l'ISSF ...
Article principal : Tir aux Jeux olympiques d'été de 2012. Tir aux Jeux olympiques d'été de 2012 Navigation Tir aux Jeux olympiques d'été de 2012 L'épreuve masculine de pistolet à 10 mètres air comprimé des Jeux olympiques d'été de 2012 se déroule aux Royal Artillery Barracks à Londres, le 28 juillet 2012. Le titre olympique revient au Sud-Coréen Jin Jong-oh. L'épreuve se compose d'un tour de qualification et d'une finale. En qualification, chaque athlète effectue 60 tirs à 10 mètres de la cible, avec un pistolet à air comprimé. Les 8 meilleurs tireurs en qualification se qualifient pour la finale. Lors de la finale, les athlètes effectuent 10 nouveaux tirs. Le score total des 70 tirs détermine le classement final et l'attribution des médailles. Le site officiel du Comité international olympique Site officiel de Londres 2012 Portail du tir Portail des Jeux olympiques Portail des années 2010 Portail de ...
Article principal : Tir aux Jeux olympiques d'été de 2012. Tir aux Jeux olympiques d'été de 2012 Navigation Tir aux Jeux olympiques d'été de 2012 L'épreuve masculine de carabine à 10 mètres air comprimé des Jeux olympiques d'été de 2012 se déroule aux Royal Artillery Barracks à Londres, le 30 juillet 2012. L'épreuve se compose d'un tour de qualification et d'une finale. En qualification, chaque athlète effectue 60 tirs avec une carabine standard à air comprimé à 10 mètres de la cible. Les 8 meilleurs tireurs en qualification se qualifient pour la finale. Lors de la finale, les athlètes effectuent 10 nouveaux tirs. Le score total des 70 tirs détermine le classement final et l'attribution des médailles. Le site officiel du Comité international olympique Site officiel de Londres 2012 Portail du tir Portail des Jeux olympiques Portail des années 2010 Portail de ...
Article principal : Tir aux Jeux olympiques d'été de 2016. Tir aux Jeux olympiques d'été de 2016 Navigation Tir aux Jeux olympiques d'été de 2016 L'épreuve féminine de carabine à 10 mètres air comprimé des Jeux olympiques d'été de 2016 se déroule au Centre national de tir à Rio de Janeiro, le 6 août 2016. L'événement consiste en deux tours : une manche qualificative et une finale. En qualification, chaque tireuse tire 40 coups de feu avec une carabine à air comprimé à 10 mètres de distance en position debout. Les scores pour chaque tir sont comptabilisés avec un incrément de distance de 1, avec un score maximum de 10. Les 8 meilleures tireuses en qualification participent à la finale. Elles tirent 20 autres coups de feu. Ces tirs sont comptabilisés avec un incrément de distance de 0,1, avec un score maximum de 10,9. ↑ (en) « 10m Air Rifle Women », sur www.rio2016.com (consulté le 3 août 2016) ↑ (en) « tmp.cp - SHW101000_EntryListbyEvent_2016_08_02.pdf: » ...
Article principal : Tir aux Jeux olympiques d'été de 2012. Tir aux Jeux olympiques d'été de 2012 Navigation Tir aux Jeux olympiques d'été de 2012 L'épreuve féminine de carabine à 10 mètres air comprimé des Jeux olympiques d'été de 2012 se déroule aux Royal Artillery Barracks à Londres, le 28 juillet 2012. La Chinoise Yi Siling remporte le premier titre de ces Jeux olympiques. L'épreuve se compose d'un tour de qualification et d'une finale. En qualification, chaque athlète effectue 40 tirs avec une carabine standard à air comprimé à 10 mètres de la cible. Les 8 meilleurs tireuses en qualification se qualifient pour la finale. Lors de la finale, les athlètes effectuent 10 nouveaux tirs. Le score total des 50 tirs détermine le classement final et l'attribution des médailles. Le site officiel du Comité international olympique Site officiel de Londres 2012 Portail du tir Portail des Jeux olympiques Portail des années 2010 Portail de ...
Article principal : Tir aux Jeux olympiques d'été de 2012. Tir aux Jeux olympiques d'été de 2012 Navigation Tir aux Jeux olympiques d'été de 2012 L'épreuve féminine de pistolet à 10 mètres air comprimé des Jeux olympiques d'été de 2012 se déroule aux Royal Artillery Barracks à Londres, le 29 juillet 2012. La Chinoise Guo Wenjun conserve son titre olympique. L'épreuve se compose d'un tour de qualification et d'une finale. En qualification, chaque athlète effectue 40 tirs à 10 mètres de la cible, avec un pistolet à air comprimé. Les 8 meilleurs tireurs en qualification se qualifient pour la finale. Lors de la finale, les athlètes effectuent 10 nouveaux tirs. Le score total des 50 tirs détermine le classement final et l'attribution des médailles. Nota : à l'issue des 10 tirs de la finale, Céline Goberville et Olena Kostevych étaient ex-aequo et ont été départagées par un tir supplémentaire (10.6 pour la française et 9.7 pour l'ukrainienne). Le site officiel du ...