Cet article est une ébauche concernant la biochimie. Vous pouvez partager vos connaissances en l'améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants. Les biopolymères sont des polymères issus de la biomasse, c'est-à-dire produits par des êtres vivants (végétaux, algaux, animaux, fongiques, etc.). La cellulose et l'amidon par exemple sont des polysaccharides et sont d'origine végétale. Plusieurs industries s'y intéressent comme alternative aux polymères synthétisés chimiquement et issus de ressources fossiles. Les produits à base de biopolymères présentent l'intérêt d'être issus de ressources renouvelables et sont potentiellement biodégradables. Il existe de nombreux produits sur le marché destinés à l'industrie agroalimentaire, à l'horticulture, à la galénique, la cosmétique, à l'emballage, etc. Le secteur de l'électronique est un débouché très intéressant car le marché est important et à forte valeur ajoutée. L'entreprise Fujitsu a ...
Cet article est orphelin. Moins de trois articles lui sont liés (avril 2015). Aidez à ajouter des liens en plaçant le code [[Préservation des biopolymères]] dans les articles relatifs au sujet. Pour la plupart, les fossiles sont constitués de matériaux minéralisés comme les os ou les coquilles. Cependant, des biopolymères comme la chitine et le collagène peuvent parfois laisser des fossiles comme dans la formation géologique des Schistes de Burgess (préservation de schistes de type Burgess (en)) ainsi que dans les palynomorphes. Contrairement aux idées reçues, la préservation des tissus mous n'est pas aussi rare. L'ADN et les protéines sont instables, et il est rare qu'elles subsistent plus de quelques centaines de milliers d'années avant de se dégrader. Les polysaccharides ont eux aussi un faible potentiel de conservation, sauf s'ils sont hautement réticulés ; cette interconnexion se rencontre plus fréquemment dans les tissus structurels, et elle les rend résistants à la ...