Angiospermes[modifier , modifier le code]. Apparu plus récemment (plus de 100 millions d'années), ce groupe d'arbres ... Chez les angiospermes, cette longévité est corrélée à des variations vers des défenses accrues (épaississement de l'écorce, ... Dans leur mode de sexualité, les angiospermes ont développé une stratégie différente et plus économique en pollen, donc en ... alors que celui des angiospermes correspond aux plantes se reproduisant avec des graines protégées (par un mécanisme de double ...
La reproduction des Angiospermes[modifier , modifier le code]. Les Angiospermes présentent le système reproductif le plus ... 3 La reproduction des Angiospermes *3.1 La reproduction chez les Angiospermes *3.1.1 L'organisation des pièces florales ... Les Angiospermes comprennent les Dicotylédones et les Monocotylédones. D'un point de vue systématique, les Angiospermes forment ... Les Angiospermes (Angiospermae Lindl., 1830[1]), ou Magnoliophytes (Magnoliophyta), sont une division de plantes vasculaires du ...
Chez les Gymnospermes et les Angiospermes[modifier , modifier le code]. Chez de nombreux Gymnospermes et tous les Angiospermes ...
Angiospermes. Clade. Dicotylédones vraies. Clade. Rosidées. Clade. Fabidées. Ordre. Rosales. Le pommier domestique ou pommier ...
Le Bouillon blanc est une plante bisannuelle qui a besoin généralement d'une dormance hivernale avant la floraison[12]. Cette dormance est liée à la dégradation de l'amidon activée par des températures basses dans la racine, et une application de gibbérellines permet de contourner cette exigence[22]. Les graines germent presque exclusivement dans un sol nu, à des températures comprises entre 10 °C et 40 °C[12]. Bien qu'elles puissent germer dans l'obscurité totale si les conditions nécessaires sont présentes (les essais donnent un taux de germination de 35 % dans des conditions idéales), dans la nature, elles ne germent que lorsqu'elles sont exposées à la lumière, ou très près de la surface du sol, ce qui explique les préférences de la plante en termes d'habitats. Si la plante peut aussi pousser dans les zones où il existe déjà une végétation peu importante, la croissance des rosettes sur un sol nu est de quatre à sept fois plus rapide[12].. Les graines germent au ...
Angiospermes. Clade. Dicotylédones vraies. Clade. Noyau des Dicotylédones vraies. Clade. Astéridées. Clade. Campanulidées. ...
Cette espèce rhizomateuse vit dans les eaux stagnantes ou les vasières et parfois dans de petits cours d'eau calcaire à très faible courant. Ses racines sont submergées, mais les tiges sont en grande partie hors de l'eau. Ses feuilles se présentent en verticilles de 6 à 12 ; celles qui sont émergées mesurent de 0,5 à 2,5 cm de longueur et jusqu'à 3 mm de largeur, tandis que celles qui sont émergées sont plus fines et plus longues, particulièrement dans les ruisseaux plus profonds. Ses tiges sont solides et non rameuses, souvent courbées. Elles peuvent mesurer jusqu'à 60 cm de hauteur, dont plus de la moitié est émergée. Ses minuscules fleurs dioïques d'un rouge brunâtre, qui fleurissent de juin à août, sont insignifiantes et toutes les plantes n'en produisent pas. Elles possèdent des sépales, mais pas de pétales, avec une seule étamine rouge. Son fruit elliptique de 2 à 3 mm se présente sous la forme d'un akène en longueur. ...
Angiospermes. Clade. Dicotylédones vraies. Clade. Rosidées. Ordre. Myrtales. Famille. Myrtaceae. Le cajeput ou cajeputier ou ...
Ce sont des arbustes de 2 à 3 mètres de haut, appelés dans le Sud de la France « Redoul » ou « Roudou ».. Les feuilles simples et opposées, non épineuses, mesurent jusqu'à 10 centimètres de long et 3 de largeur, s'apparentant à celles du myrte. Les fleurs verdâtres, assez petites, apparaissent en rameaux en avril-Mai. Les fruits sont akènes, noirs, semblables aux Mûres, mais toxiques. Le nom espagnol est « emborrachacabras » (« enivre-chèvres »), puisque l'espèce contient une lactone sesquiterpénique, la coriamyrtine, responsable d'intoxications alcooliques chez les moutons qui consomment la plante.. Le nom même de corroyère témoigne de son usage ancien dans la tannerie, puisque le corroyage était la préparation du cuir : la corroyère contient des tanins qui permettent de l'utiliser à cet effet. Le terme de « corroyage » provient de l'ancien français « conroi » provenant du bas-latin « corregeria », « préparer, dégrossir ».. ...
Angiospermes. Clade. Dicotylédones vraies. Clade. Noyau des Dicotylédones vraies. Ordre. Caryophyllales. Famille. ...
Angiospermes. Clade. Dicotylédones vraies. Clade. Noyau des Dicotylédones vraies. Clade. Rosidées. Clade. Malvidées. ...
... est une espèce de plantes angiospermes de la famille des Chenopodiaceae ou des Amaranthaceae selon les classifications. C'est ...
L'arbre complet des Angiospermes dans Stevens, P.F. (2001 onwards). Angiosperm Phylogeny Website. Version 6, May 2005 ( ... Les Dicotylédones vraies ou Eudicotylédones sont un clade important dans les classifications phylogénétiques des Angiospermes ... Voir l'arbre phylogénétique des angiospermes issu de la publication officielle de APG III (2009) ...
Angiospermes. Clade. Dicotylédones vraies. Clade. Astéridées. Ordre. Cornales. Famille. Nyssaceae. Classification APG III (2009 ...
Angiospermes. Clade. Dicotylédones vraies. Clade. Rosidées. Ordre. Myrtales. Famille. Myrtaceae. Metrosideros polymorpha ou ' ...
Angiospermes. Clade. Dicotylédones vraies. Ordre. Ranunculales. Famille. Lardizabalaceae. Sous-famille. Lardizabaloideae. Tribu ...
Ce sont des plantes herbacées vivaces originaire des régions tempérées chaudes de l'ancien monde. Ces plantes, comme beaucoup de Solanacées, sont riches en alcaloïdes qui leur donnent des propriétés hallucinogènes et sont toxiques. Les alcaloïdes les plus importants des Mandragora sont l'atropine, l'apoatropine, la belladonnine, la cuscohygrine, l'hyoscyamine, et la scopolamine. La racine est un site important de synthèse d'alcaloïdes tropaniques, ce qui en fait la partie la plus toxique de la plante. Les mandragores ont une grosse racine pivotante qui assure la liaison entre les périodes végétatives. Ce sont des géophytes, c'est-à-dire que la partie vivace passe la mauvaise saison dans le sol. ...
Angiospermes. Clade. Dicotylédones vraies. Clade. Astéridées. Clade. Campanulidées. Ordre. Dipsacales. Famille. Caprifoliaceae ...
Arctotheca calendula est plante, originaire d'Afrique du Sud naturalisée en Europe occidentale, où elle est parfois utilisée comme plante tapissante dans les jardins. Elle appartient à la famille des Asteraceae (Composées), dans laquelle ce qu'on appelle parfois improprement « fleur » est en fait un capitule floral entouré d'un involucre de bractées. Le capitule est jaune, portant des fleurs extérieures ligulées et un disque central de fleurs tubulées.. C'est une plante vivace velue stolonifère à tige rougeâtre, dont les feuilles pennatilobées, en rosette basale, rappellent plus ou moins celles du pissenlit, d'où son nom anglais de Cape Dandelion (pissenlit du Cap). Les lobes sont irréguliers, le lobe terminal étant généralement beaucoup plus grand que les autres. Les feuilles sont recouvertes de nombreux poils, surtout au revers. La plante peut fleurir toute l'année, mais c'est surtout au printemps que les fleurs sont abondantes. Les capitules (de 4 à 5 cm) portent des ...
Angiospermes. Clade. Dicotylédones vraies. Clade. Noyau des Dicotylédones vraies. Clade. Rosidées. Clade. Fabidées. ...
Le bois du bouleau jaune est très recherché comme bois d'œuvre dans l'est du Canada, il y est aussi utilisé en ébénisterie et pour la fabrication de placage et de contreplaqué. Son bois dur à grain serré en fait un excellent bois de chauffage[1]. Depuis quelques années, l'exploitation des bouleaux jaunes pour en faire un sirop, selon un procédé similaire à celui du sirop d'érable, est en plein développement au Québec, particulièrement en Gaspésie[3]. Le produit est connu sous le nom de « sirop de merisier ». La sève, moins sucrée, exige une évaporation plus longue. Il faut environ 130 litres de sève de merisier (bouleau jaune) pour faire un litre de sirop, comparativement à environ 35/40 litres pour l'érable.[4] ...
La famille des Lédocarpacées est une famille de plantes dicotylédones qui comprend 12 espèces réparties en trois genres.. Ce sont des sous-arbrisseaux, à feuilles opposées originaires des régions andines d'Amérique du Sud.. En classification phylogénétique APG III (2009) cette famille est invalide et ses genres sont incorporés dans la famille Vivianiaceae.. En classification phylogénétique APG IV (2016) les Ledocarpaceae sont inclus dans les Francoaceae[1].. ...
Angiospermes. Clade. Dicotylédones vraies. Clade. Noyau des Dicotylédones vraies. Clade. Astéridées. Clade. Lamiidées. ...
Droit d'auteur : les textes sont disponibles sous licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions ; d'autres conditions peuvent s'appliquer. Voyez les conditions d'utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques. En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence ...
Angiospermes. Clade. Monocotylédones. Famille. Arecaceae. Sous-famille. Coryphoideae. Tribu. Livistoneae. Sous-tribu. ...
Angiospermes. Clade. Dicotylédones vraies. Clade. Noyau des Dicotylédones vraies. Clade. Rosidées. Clade. Fabidées. ...
Choisya est un genre d'arbustes de la famille des Rutaceae. C'est le genre de Choisya ternata, une espèce de buisson aromatique à feuillage persistant, vert à la base des branches puis vert anis au-dessous des fleurs blanches groupées, de 1.50 m de moyenne, fleurissant d'avril/mai à septembre. Son introduction en Europe eut lieu vers 1825 grâce au botaniste Aimé Bonpland qui le découvrit au Mexique vers 1804 à la fin de l'expédition entreprise avec le baron prussien Alexandre de Humboldt en Amérique latine durant 5 années. Le nom scientifique du genre a été donné par Bonpland en l'honneur du botaniste genévois Jacques Denys Choisy (1799-1859)[1]. Il est de la même famille que l'oranger. Les espèces du genre Choisya sont connues sous le nom vernaculaire d'oranger du Mexique, nommé par les anglophones mock orange (« faux oranger »), en raison des fleurs (fleurs blanches nombreuses en cyme à l'apex des pousses ou solitaires a l'aisselle de leurs feuilles) qui ressemblent à la ...
Angiospermes. Clade. Dicotylédones vraies. Clade. Astéridées. Ordre. Ericales. Les Ericales (Éricales en français) sont un ...
Angiospermes. Clade. Dicotylédones vraies. Clade. Noyau des Dicotylédones vraies. Ordre. Saxifragales. Famille ...
Angiospermes. Clade. Dicotylédones vraies. Clade. Noyau des Dicotylédones vraies. Ordre. Gunnerales. Famille. Gunneraceae. ...