Famille (environ 600 espèces) de lordre des Pipérales à périanthe limité au seul calice. Plantes toxiques (en France, sept espèces daristoloche et une espèce dasaret, Asarum europaeum L.) par la présence dacides aristolochiques ...
Fleurs des Alpes, des montagnes et de Provence : Aristoloche feuilles rondes / Aristolochia rotunda / / Aristolochia : L aristoloche feuilles rondes tient son nom de la forme de ses feuilles qui permettent de la diff rencier de A.pistolochia dont les feuilles sont triangulaires et dent es. Ses fleurs sont solitaires et p dicell es, implant es la base des feuilles. Les feuilles sont sessiles, c est- -dire accroch es directement sur la tige sans p tiole, ce qui permet d viter la confusion avec A.pallida dont les feuilles poss dent un p tiole aussi long que le p doncule floral. Cette plante du sud est en limite d aire dans le d partement et donc tr s rare.
Aristolochiaceae Aristolochia arborea Famille Aristolochiaceae Juss. (1789) Classification APG III (2009) La famille des Aristolochiaceae (Aristolochiacées) regroupe des plantes dicotylédones ; elle est de divergence ancienne. Ce sont des arbustes, des lianes ou des plantes herbacées des régions tempérées chaudes, tropicales et rarement boréales. Quelques espèces des genres Aristolochia ou Asarum sont cultivées comme plantes ornementales. Les rhizomes de lAsarum canadense peuvent être utilisés comme substitut du gingembre véritable. La classification phylogénétique place maintenant cette famille dans lordre des Piperales. La classification phylogénétique APG IV (2016) ajoute à cette famille les Lactoridaceae et Hydnoraceae. Selon Angiosperm Phylogeny Website (20 juillet 2017) : genre Aristolochia genre Asarum genre Hydnora genre Lactoris genre Pararistolochia genre Prosopanche genre Saruma genre Thottea Selon NCBI (20 juillet 2017) : genre Aristolochia genre Asarum genre ...
Cet article est une ébauche concernant la botanique. Vous pouvez partager vos connaissances en laméliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants. Pararistolochia preussii Nom binominal Pararistolochia preussii (Engl.) Hutch. & Dalziel, 1928 Synonymes Aristolcohia preussii Engl. Statut de conservation UICN CR A1c+2c C2a : En danger critique dextinction Pararistolochia preussii Hutch & Dalziel est une liane de la famille des Aristolochiaceae selon la classification phylogénétique. Son épithète spécifique fait référence au botaniste allemand Paul Rudolph Preuss, à lorigine du jardin botanique de Limbé (Cameroun). Cette liane peut mesurer jusquà 10 mètres. Elle se développe dans les forêts de plaines dégradées. Cest une espèce rare qui se trouve entre 1 et 200 mètres daltitude. ↑ The Plant List, consulté le 27 juillet 2017 ↑ UICN, consulté le 27 juillet 2017 ↑ (en) « Pararistolochia preussii (Engl.) Hutch. & Dalziel », sur tropicos.org ...
genre : CYCLOPTERIS Adolphe Brongniart,1830.Cyclopteris reniformis Adolphe Brongniart,1830 ( 1828a-38), p. 216, pl. 61,fig. 1 ; fernlike pinnule; Carboniferous.
Très toxique, lAsaret dEurope serait tout de même utilisé comme parfum. Sa racine serait un puissant anti-douleur. La plante entière en teinture-mère serait vomitive, expectorante, sternutatoire et insectifuge. Elle est utilisée pour soigner les dermatoses, les mycoses et la bronchite (Flore forestière française Montagne, op. cit. - Guide ethnobotanique de Phytothérapie, Gérard Ducerf, Éd. Promonature, 2006). Asarum europaeum est à protéger dans le nord de la France par la conservation de peuplement de feuillus (Flore forestière française Montagne, op. cit.). Généralités. Les Asarets (genre Asarum) sont des plantes herbacées de la famille des Aristolochiacées (Aristolochiaceae). Ce sont des plantes vivaces des sous-bois aux petites fleurs brunes et aux feuilles réniformes, situées au ras du sol.. Lasaret est mentionné à lart.70 du Capitulaire De Villis édicté par Charlemagne en tant que lune des 94 plantes que les domaines royaux se doivent de cultiver.. Son nom ...
Ce relevé est une mise à jour du catalogue des normes européennes qui complète et modifie les 34 volumes précédents publiés au Mémorial, à savoir A-N° 46/1994, 61/1997, 93/1998, 18/1999, 73/1999, 45/2000, 122/2000, 73/2003, 150/2003, 16/2004, 68/2004, 17/2005, 26/2005, 72/2005, 125/2005, 4/2006, 58/2006, 128/2006, 9/2007, 63/2007, 133/2007, 162/2007, 244/2007, 73/2008, 01/2014, 73/2014, 207/2014, 110/2015, 264/2015, 77/2016, 92/2016, 104/2016, 160/2016 et 207/2016, 214/2016. ...