Nitrosamine carcinogène pouvant être formé de conservateurs dans la charcuterie pendant leur préparation ou dans le foie pendant métabolisme.
Une classe de composés contenant un radical. Ça veut dire "-NH2 et un nombre de membres de ce groupe ont le pouvoir carcinogène et mutagène propriétés.
Des produits chimiques qui ont se généraliser polluants environnementaux. Chaque aroclor est un mélange de chlorée biphenyls (1 200) ou chlorée terphenyls (5.400 séries) ou une association des deux (4400 séries).
Un dérivé avec nitrosamine, alkylant mutagène et carcinogène propriétés. Ça provoque de sérieuses lésions du foie et est un hepatocarcinogen chez les rongeurs.
L'altération d'une substance chimique exogènes par ou dans un système biologique. Le changement peut inactiver le produit ou de cela peut entraîner la production de inactive un métabolite actif de produit inchangé. Les transformations peuvent être divisées en détoxication Métabolique Des phase I et détoxication Métabolique Des phase II.
Position d'un groupe hydroxyle dans une enceinte dans une position où un n'existaient pas avant le 26, Stedman. (Éditeur)
Les Rats De Lignée F344 sont des rats albinos originaires d'une souche spécifique (Hsd:NIHS) développée par le National Institutes of Health aux États-Unis, couramment utilisés dans la recherche biomédicale en raison de leur faible variabilité génétique et de leur longévité relative.
Réticulum endoplasmique fermé vésicules de fragmentée créé quand cellules du foie ou des tissus sont perturbés par homogenization. Ils peuvent être lisse ou agitée.
Travaille contenant des informations articles sur des sujets dans chaque domaine de connaissances, généralement dans l'ordre alphabétique, ou un travail similaire limitée à un grand champ ou sujet. (De The ALA Glossaire Bibliothèque et information de Science, 1983)
Une maladie chronique irréversible diffuse de l'obstruction. Les sous-catégories d BPCO inclure CHRONIQUE bronchite et un emphysème pulmonaire.
Une plante Genus. Les membres de la famille des Solanacées contiennent la nicotine et autres produits chimiques biologiquement active ; ses feuilles séchées sont utilisées pour fumer.
Ou en poudre aussi des morceaux de feuilles de Nicotiana TABACUM qui sont inhalé par le nez, mâchés ou conservés dans leur poche sachets. Cela inclut un produit de tabac qui n'est pas fumé.
Le montant global des affaires, de l'agriculture, fabrication et distribution lié au tabac et tobacco-derived produits.
Respire et expire la fumée de la TOBACCO.
Actifs et les produits dérivés de Nicotiana TABACUM.

La N-Nitrosopyrrolidine (NPYR) est un composé organique qui appartient à la classe des nitrosamines. Il s'agit d'un puissant agent cancérigène, connu pour provoquer des tumeurs du foie et des poumons chez les animaux de laboratoire. La NPYR se forme lorsque des nitrites réagissent avec des secondaires amines dans certaines conditions, telles que la présence de hautes températures ou d'acidité. On le trouve souvent dans certains aliments transformés, tels que les viandes et les produits à base de poisson, qui ont été traités avec des nitrites comme conservateurs. Il est important de noter que la NPYR n'a pas de rôle connu dans le corps humain et qu'il est considéré comme un produit chimique indésirable et potentiellement dangereux pour la santé.

Les nitrosamines sont des composés organiques qui se forment généralement lorsque des nitrites réagissent avec des amines secondaires. Elles peuvent être classées comme des contaminants préoccupants dans les domaines de la pharmacie, de l'alimentation et du tabac en raison de leur potentiel cancérigène.

Dans le contexte médical, en particulier dans le domaine de la pharmacologie, les nitrosamines sont considérées comme un risque possible dans la formulation des médicaments. Elles peuvent se former pendant la synthèse chimique des médicaments ou lors de leur stockage et de leur préparation, en particulier si des nitrites sont présents. Plusieurs classes de médicaments, y compris certains antihypertenseurs, antiacides et médicaments contre le VIH, ont été trouvées contenir des niveaux inquiétants de nitrosamines.

L'exposition aux nitrosamines est liée au cancer chez les animaux de laboratoire, mais l'impact sur la santé humaine est encore en cours d'étude. Cependant, comme principe de précaution, les réglementations et les directives ont été mises en place pour minimiser l'exposition aux nitrosamines dans les médicaments et d'autres produits.

Je suis désolé, mais la terme « Arochlores » ne semble pas être une condition ou un terme médical reconnu. Il est possible qu'il y ait une faute d'orthographe ou de frappe dans le terme que vous avez recherché. Veuillez vérifier l'orthographe et réessayer, ou fournir plus de contexte pour m'aider à comprendre ce que vous cherchez à trouver. Je suis là pour vous aider avec des informations médicales précises et fondées sur des preuves.

La diméthylnitrosamine (DMNA) est un composé organique et chimiquement synthetisé qui appartient à la classe des nitrosamines. Il s'agit d'un puissant agent cancérigène, connu pour provoquer des tumeurs malignes dans divers organes, en particulier le foie, chez une variété d'espèces animales lors de tests de laboratoire.

La DMNA est largement utilisée dans la recherche biomédicale comme modèle expérimental pour étudier les effets des nitrosamines sur la carcinogenèse. Elle est rarement trouvée dans l'environnement, mais peut se former à partir de réactions entre certains produits chimiques industriels et des composés azotés présents dans l'air, l'eau ou les aliments.

Lorsqu'elle est ingérée, inhalée ou absorbée par la peau, la DMNA est métabolisée dans le foie en dérivés réactifs qui peuvent se lier aux acides nucléiques de l'ADN et entraîner des mutations génétiques et des dommages cellulaires, ce qui peut finalement conduire au développement de tumeurs cancéreuses.

Il est important de noter que la consommation d'aliments ou de boissons contenant des nitrites et des composés aminés précurseurs, lorsqu'ils sont exposés à des températures élevées ou à des conditions acides, peut entraîner la formation de nitrosamines, y compris la DMNA. Par conséquent, il est recommandé d'éviter les pratiques qui favorisent la formation de ces composés cancérigènes dans les aliments et les boissons.

Biotransformation est le processus par lequel les organismes vivants convertissent une substance étrangère (xénobiotique) en une autre substance qui est généralement moins toxique et plus facilement excrétée. Cela se produit principalement dans le foie par l'intermédiaire d'enzymes spécifiques, mais peut également se produire dans d'autres tissus et organes.

Le processus de biotransformation implique généralement deux phases: la phase I et la phase II. Dans la phase I, les enzymes telles que les cytochromes P450 oxydent, réduisent ou hydrolysent la substance xénobiotique pour introduire un groupe fonctionnel. Cela permet à la substance d'être reconnue et éliminée par l'organisme.

Dans la phase II, les enzymes conjuguent la substance modifiée avec une molécule plus petite telle que l'acide glucuronique, l'acide sulfurique ou l'acide glycine. Cela entraîne une augmentation de la solubilité de la substance dans l'eau, ce qui facilite son élimination par les reins ou le tractus gastro-intestinal.

Cependant, il est important de noter que dans certains cas, la biotransformation peut entraîner la formation de métabolites actifs qui peuvent être plus toxiques que la substance d'origine. Par conséquent, il est essentiel de comprendre les mécanismes de biotransformation pour prédire et prévenir les effets toxiques des substances étrangères.

L'hydroxylation est un processus métabolique dans le domaine de la médecine et de la biochimie, qui consiste en l'ajout d'un groupe hydroxyle (-OH) à un composé organique ou inorganique. Cette réaction est catalysée par une enzyme spécifique appelée hydroxylase.

Dans le contexte médical et biochimique, l'hydroxylation joue un rôle crucial dans de nombreuses voies métaboliques, notamment la synthèse des hormones stéroïdes, la dégradation des acides aminés et des neurotransmetteurs, ainsi que la biodisponibilité et la toxicité des médicaments.

Par exemple, l'hydroxylation de la vitamine D permet de former la calcitriol, une hormone active qui régule le métabolisme du calcium et du phosphore dans l'organisme. De même, l'hydroxylation de certains acides aminés aromatiques, comme la tyrosine et la phénylalanine, conduit à la formation des neurotransmetteurs dopamine, noradrénaline et adrénaline.

Dans le cadre du métabolisme des médicaments, l'hydroxylation peut être un mécanisme déterminant pour la clairance hépatique d'un composé donné. L'ajout d'un groupe hydroxyle à un médicament peut augmenter sa solubilité dans l'eau et faciliter son excrétion rénale, ce qui influence directement sa durée d'action, son efficacité thérapeutique et sa toxicité potentielle.

Les rats F344, également connus sous le nom de rats Fisher 344, sont une souche pure inbred de rats utilisés fréquemment dans la recherche biomédicale. Ils ont été développés à l'origine par l'hybridation des souches HVG/P et BN en 1909, suivie d'une sélection et d'une reproduction intensives pour obtenir une lignée pure inbred.

Les rats F344 sont largement utilisés dans la recherche biomédicale en raison de leur faible taux de croissance tumorale spontanée, de leur longévité et de leur taille relativement petite. Ils sont également appréciés pour leur tempérament calme et prévisible, ce qui facilite leur manipulation et leur observation.

Ces rats sont souvent utilisés dans les études toxicologiques, pharmacologiques, nutritionnelles et de recherche sur le cancer. Cependant, il est important de noter que, comme pour toute souche inbred, les rats F344 peuvent avoir des caractéristiques spécifiques à la souche qui peuvent affecter les résultats de la recherche. Par conséquent, il est important de prendre en compte ces facteurs lors de l'interprétation des données expérimentales.

Les microsomes du foie sont des fragments membranaires présents dans les cellules hépatiques (hépatocytes) qui sont produits lors de la fractionation subcellulaire. Ils sont principalement dérivés du réticulum endoplasmique rugueux et contiennent une grande concentration d'enzymes microsomales, y compris les cytochromes P450, qui jouent un rôle crucial dans le métabolisme des médicaments et des toxines. Ces enzymes sont capables de catalyser des réactions d'oxydation, de réduction et de hydrolyse, permettant au foie de détoxifier divers composés avant qu'ils ne soient éliminés de l'organisme. En outre, les microsomes hépatiques sont souvent utilisés dans la recherche biomédicale pour étudier le métabolisme des médicaments et d'autres processus biochimiques.

Je suis désolé, "Encyclopedias as Topic" n'est pas une définition médicale. Il s'agit plutôt d'une catégorie de sujets dans la classification MeSH (Medical Subject Headings) utilisée pour indexer les articles de bibliographie en médecine et en sciences de la santé. Cette catégorie comprend des encyclopédies médicales générales ou spécialisées, des dictionnaires médicaux, des manuels médicaux et d'autres ressources similaires. Cependant, il ne s'agit pas d'une définition médicale à proprement parler.

La Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) est une maladie pulmonaire progressive et souvent évitable caractérisée par une obstruction chronique des voies aériennes. Elle est généralement causée par l'inhalation de substances nocives, principalement la fumée du tabac. Les symptômes typiques comprennent une toux persistante, la production de mucus, une respiration sifflante et un essoufflement. La BPCO ne peut pas être guérie, mais son évolution peut être ralentie et ses symptômes atténués grâce à des traitements médicaux appropriés, tels que l'administration de bronchodilatateurs et de corticostéroïdes inhalés, ainsi qu'à la cessation du tabagisme. La maladie peut également entraîner d'autres complications, telles que des exacerbations fréquentes, une insuffisance respiratoire chronique et une augmentation du risque de maladies cardiovasculaires.

Le tabac est une plante (Nicotiana tabacum) originaire d'Amérique du Sud dont les feuilles sont séchées et souvent fermentées avant d'être transformées en produits du tabac, tels que les cigarettes, le cigare, la pipe à tabac, le tabac à priser ou à chiquer. Le tabac contient de la nicotine, une substance hautement addictive, ainsi que des milliers d'autres substances chimiques, dont certaines sont toxiques et cancérigènes.

L'usage du tabac peut entraîner une dépendance à la nicotine et provoquer divers problèmes de santé, notamment des maladies cardiovasculaires, des maladies respiratoires chroniques telles que la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) et le cancer du poumon. Le tabagisme passif, c'est-à-dire l'inhalation de fumée secondaire émise par les produits du tabac brûlés, peut également entraîner des problèmes de santé chez les non-fumeurs, en particulier les enfants.

La meilleure façon d'éviter les risques pour la santé liés au tabac est de ne jamais commencer à utiliser de produits du tabac et, pour ceux qui fument ou utilisent d'autres formes de tabac, d'essayer de cesser de consommer ces produits avec l'aide de professionnels de la santé.

L'industrie du tabac se réfère à la série d'activités impliquées dans la croissance, la fabrication, la commercialisation et la distribution des produits du tabac. Cela comprend les agriculteurs qui cultivent le tabac, les entreprises qui traitent et transforment les feuilles de tabac en produits finaux tels que les cigarettes, les cigares, le tabac à priser et le tabac à pipe, ainsi que les détaillants qui vendent ces produits aux consommateurs.

L'industrie du tabac est souvent critiquée pour ses pratiques commerciales agressives, en particulier en ce qui concerne le marketing de ses produits auprès des jeunes et des populations défavorisées. Elle est également accusée de minimiser les risques sanitaires associés à la consommation de tabac et de s'opposer aux politiques de contrôle du tabac visant à réduire l'usage du tabac.

La consommation de tabac est responsable de diverses maladies chroniques, y compris les maladies cardiovasculaires, le cancer et les maladies respiratoires, ce qui en fait une cause majeure de décès évitables dans le monde entier.

Le tabagisme est défini comme l'habitude ou la pratique consistant à inhaler et à exhaler la fumée provenant des produits du tabac brûlés, tels que les cigarettes, les cigares, les pipes ou le tabac à priser. Cette habitude est largement reconnue comme nocive pour la santé, car elle peut entraîner une variété de problèmes de santé graves, notamment des maladies cardiovasculaires, des accidents vasculaires cérébraux, des maladies respiratoires telles que la bronchite et l'emphysème, ainsi que plusieurs types de cancer, y compris le cancer du poumon.

Le tabagisme est causé par la nicotine, une drogue présente dans le tabac qui est hautement addictive. Lorsque le tabac est brûlé, la nicotine est libérée dans la fumée et absorbée dans le corps par les poumons. La nicotine atteint alors rapidement le cerveau, où elle active les récepteurs du plaisir et provoque une sensation agréable. Cependant, cette dépendance peut entraîner une forte envie de continuer à fumer, même si la personne est consciente des risques pour la santé associés au tabagisme.

Le tabagisme passif, qui se produit lorsqu'une personne non-fumeur inhale la fumée secondaire provenant de la fumée de tabac d'un fumeur actif, peut également entraîner des problèmes de santé graves. Par conséquent, de nombreuses lois et réglementations ont été mises en place pour limiter l'exposition à la fumée de tabac dans les lieux publics et de travail.

Il est important de noter que l'arrêt du tabagisme peut être difficile en raison de la dépendance à la nicotine, mais qu'il existe des traitements et des ressources disponibles pour aider les gens à arrêter de fumer. Les avantages pour la santé de l'arrêt du tabac peuvent être importants et durables, y compris une réduction du risque de maladies cardiovasculaires, de cancer et de maladies respiratoires.

Les produits du tabac sont des biens ou des articles qui contiennent du tabac et sont destinés à être fumés, mâchés, reniflés ou vaporisés. Ils comprennent une variété de produits tels que les cigarettes, les cigares, le tabac à rouler, la pipe à eau (narguilé), le tabac sans fumée (comme le tabac à mâcher et le tabac à priser), et les systèmes électroniques de livraison de nicotine (tels que les cigarettes électroniques et les vaporisateurs personnels).

Les produits du tabac contiennent de la nicotine, une substance hautement addictive qui peut entraîner une dépendance. L'utilisation des produits du tabac est associée à un risque accru de diverses maladies chroniques et mortelles, telles que le cancer du poumon, les maladies cardiovasculaires et respiratoires, et la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC).

Il est important de noter que l'utilisation des produits du tabac n'est pas seulement nocive pour la santé de l'utilisateur, mais peut également avoir des effets néfastes sur la santé des personnes qui les entourent, en particulier dans le cas de la fumée secondaire ou passive. Par conséquent, il est recommandé d'éviter l'utilisation des produits du tabac et de chercher de l'aide pour arrêter si vous êtes dépendant.

... de la N-nitrosodiméthylamine et de la N-nitrosopyrrolidine dans la phase vapeur de la fumée, alors qu'on a trouvé du goudron, ...
... de la N-nitrosodiméthylamine et de la N-nitrosopyrrolidine dans la phase vapeur de la fumée, alors quon a trouvé du goudron, ...
1-Nitroso-pyrrolidine - Concept préféré Concept UI. M0014402. Terme préféré. 1-Nitroso-pyrrolidine ...

Pas de FAQ disponibles qui correspondent au "n nitrosopyrrolidine"