Un type de chromogranin qui était initialement représenté dans un rat phéochromocytome cellule LIGNE. On se retrouve dans beaucoup d'espèces y compris humaine, rat, la souris, et d'autres. C'est une protéine acide avec 626 à 657 acides aminés. Chez certaines espèces, inhibe la sécrétion de HORMONE parathyroïde ou INSULIN et exerce bacteriolytic indésirables chez les autres.
Un type de chromogranin que c'était avant isolé à partir des cellules Chromaffines du médullosurrénale mais est également observée dans les autres tissus et dans beaucoup d'espèces dont humain, bovin, rat, la souris, et d'autres. C'est une protéine acide avec 431 à 445 acides aminés. Il contient des fragments qui inhibent la vasoconstriction ou la libération d'hormones et de neurotransmetteur, alors que d'autres fragments exercent antimicrobial actions.
Un groupe d'attaque acide principales composantes des protéines sécrétrices endocriniens et NIMÉSULIDE GRANULÉS dans les cellules neuroendocrine. Ils jouent également un rôle important dans l 'agrégation, primaire, Sorting, et le traitement de protéines sécrétrices avant sécrétion. Ils sont fendu pour libérer les peptides biologiquement active. Il existe différents types de granins, généralement classés par leurs sources.
Un type de chromogranin qui était initialement représenté dans les tumeurs hypophysaires antérieur GLAND. On se retrouve chez plusieurs espèces y compris humaine, rat, la souris, et les autres. Sécrétogranine Ii est une protéine de acide 559 à 586 acides aminés qui stimulent la libération de la dopamine de neurones et la libération des gonadotrophines hypophysaires.
La partie interne de la glande surrénale. PROVENANT de ectoderme, médullosurrénale comprend principalement les magasins et des cellules Chromaffines qui produit un certain nombre de neurotransmetteurs, principalement adrénaline (épinéphrine) et de noradrénaline. L'activité du médullosurrénale régulée principalement par le totalement désolé le système nerveux.
Zones condensé de matière cellulaire pouvant être délimitée par une membrane.
Une cellule LIGNE dérivée d'un phéochromocytome du rat médullosurrénale. PC12 cellules arrêter sa division et bénéficier différenciation terminale traités par facteur CROISSANCE sang-froid, faisant la queue d'un système modèle utile pour la différenciation de sang-froid.
Récepteurs intracellulaire qui se lient à INOSITOL 1,4,5 Triphosphate et jouent un rôle important dans ses signaux intracellulaires. Inositol 1,4,5 Triphosphate récepteurs sont canaux calciques qui libèrent CALCIUM en réponse à une augmentation des taux de inositol 1,4,5 Triphosphate dans le cytoplasme.
Hormones peptidiques sécrétée dans le sang de cellules des îlots de Langerhans du pancréas, les cellules alpha sécrètent glucagon : Les cellules bêta sécrètent l'insuline des cellules ; le delta sécrètent somatostatine ; et le PP polypeptide sécrètent des cellules pancréatiques.
Une pile de aplati vésicules qui fonctionne dans posttranslational processing et le tri de protéines, les recevoir à la figue Endoplasmic Reticulum et sécrétoires contre les lysosomes, vésicule, ou la cellule membrane. Le mouvement de protéines transfert a lieu par le pied de la vésicule que Bud endoplasmique souple ou Golgi appareils et fusionner avec l'Golgi, lysosomes ou membrane cellulaire. (De Glick, Glossaire de biochimie et biologie moléculaire, 1990)
Un réactif couramment utilisé dans les études biochimiques un agent de protection pour empêcher l'oxydation des groupes SH (thiol disulphides) et de réduction à dithiols.
Travaille contenant des informations articles sur des sujets dans chaque domaine de connaissances, généralement dans l'ordre alphabétique, ou un travail similaire limitée à un grand champ ou sujet. (De The ALA Glossaire Bibliothèque et information de Science, 1983)
Tumeurs dont les cellules posséder provenir des granulés et sécrétoires neuroectoderm, c 'est-à-dire, les cellules du ectoblast ou epiblast ce programme le système neuroendocrinien. Propriétés communes sur la plupart des tumeurs neuroendocrine incluent la production d'hormones ectopique APUD (souvent par des cellules), la présence de Tumor-Associated Antigens, et l ’ isoenzyme composition.
Une croissance lente, Néoplasme composé d'îles, arrondi Oxyphilic, ou cellules spindle-shaped de taille moyenne, avec des noyaux vésiculaire relativement faible et couverte de muqueuse intacte jaunes avec surface lésée. La tumeur peut survenir n'importe où dans le tractus gastro-intestinal (et dans les poumons et autres sites) ; environ 90 % surviennent dans l'appendice. C'est maintenant établi que ces tumeurs sont d'origine neuroendocrine primitif... et tirer d'une cellule souche. (De Stedman, 25e Ed & Holland et al., Cancer Medicine, 3d Ed, p1182)
Une discipline concerné par étudier un phénomène biologique en termes de interactions chimique et physique de molécules.
Un astrocytome, très grave, et généralement Bronchogenic carcinome composé de petites cellules avec figures ovoïde Néoplasme. C'est caractérisé par un dominant, profondément noyau due, et absent ou indistinct nucleoli. (De Stedman, 25e Ed ; Holland et al., Cancer Medicine, 3d Ed, p1286-7)
Tumeurs ou un cancer du poumon.

La chromogranine B est une protéine présente dans les granules sécrétoires des neurones et des endocrines, y compris les cellules chromaffines du système nerveux sympathique. Elle est souvent co-stockée et co-sécrétée avec des catécholamines telles que l'adrénaline et la noradrénaline.

La chromogranine B joue un rôle important dans la régulation de la sécrétion hormonale et neurotransmetteur, ainsi que dans la protection et la stabilisation des granules sécrétoires. Des niveaux élevés de chromogranine B peuvent être trouvés dans certaines tumeurs neuroendocrines, telles que les phéochromocytomes et les paragangliomes, ce qui peut être utilisé comme marqueur tumoral pour le diagnostic et la surveillance du traitement.

En médecine, l'analyse de la chromogranine B sérique est utilisée pour aider au diagnostic et à la gestion des tumeurs neuroendocrines. Des niveaux élevés de chromogranine B peuvent indiquer une tumeur active ou une récidive après le traitement. Cependant, il convient de noter que certains facteurs, tels que l'âge, les maladies rénales et la prise de certains médicaments, peuvent affecter les niveaux de chromogranine B dans le sang, ce qui peut entraîner des résultats faussement positifs ou négatifs.

La chromogranine A est une protéine qui se trouve dans les granules sécrétoires des neurones et des endocrines, ainsi que d'autres types de cellules. Ces granules sont des structures intracellulaires où sont stockées les molécules qui seront libérées par la cellule lorsqu'elle sera stimulée. Dans les cellules endocrines et nerveuses, ces molécules comprennent souvent des neurotransmetteurs et des hormones.

La chromogranine A est couramment utilisée comme un marqueur biologique pour diagnostiquer et surveiller certaines tumeurs neuroendocrines, telles que les phéochromocytomes et les paragangliomes. Ces tumeurs peuvent produire et sécréter des niveaux élevés de chromogranine A dans le sang, ce qui peut être détecté par des tests sanguins.

Il est important de noter que l'élévation des niveaux de chromogranine A peut également être observée dans d'autres conditions, telles que certaines maladies inflammatoires et auto-immunes, ainsi que dans la cirrhose du foie et l'insuffisance rénale. Par conséquent, les résultats des tests de chromogranine A doivent être interprétés avec prudence et en conjonction avec d'autres informations cliniques.

La chromogranine A est une protéine présente dans les granules sécrétoires des neurones et des endocrines, ainsi que d'autres types de cellules. Elle est souvent utilisée comme un marqueur biologique pour le diagnostic et le suivi de certaines tumeurs neuroendocrines, telles que les phéochromocytomes et les paragangliomes. Les tumeurs neuroendocrines peuvent produire et sécréter des niveaux élevés de chromogranine A dans le sang, ce qui peut être détecté par des tests sanguins.

Les granules sécrétoires sont des structures intracellulaires où les cellules stockent et concentrent des molécules telles que des neurotransmetteurs et des hormones avant de les libérer dans l'espace extracellulaire en réponse à des stimuli spécifiques. La chromogranine A est une protéine qui aide à maintenir la structure et la fonction de ces granules.

Des niveaux élevés de chromogranine A dans le sang peuvent également être observés dans d'autres conditions, telles que l'insuffisance rénale chronique, certaines maladies inflammatoires et après une intervention chirurgicale. Par conséquent, il est important de considérer ces facteurs lors de l'interprétation des résultats des tests sanguins de la chromogranine A.

La sécrétogranine II est une protéine neuroendocrine qui joue un rôle important dans le stockage et la sécrétion des hormones et des neurotransmetteurs. Elle est synthétisée dans les granules sécrétoires des neurones et des cellules endocrines, où elle contribue à la formation d'un réseau de fibres protéiques qui maintiennent ensemble ces granules.

La sécrétogranine II est également connue sous le nom de chromogranine A et est souvent utilisée comme marqueur biochimique des tumeurs neuroendocrines, telles que les phéochromocytomes et les paragangliomes. Ces tumeurs sont caractérisées par une production excessive d'hormones et de neurotransmetteurs, ce qui peut entraîner une variété de symptômes cliniques.

En plus de son rôle dans le stockage et la sécrétion des hormones et des neurotransmetteurs, la sécrétogranine II a également été impliquée dans d'autres processus cellulaires, tels que la prolifération cellulaire, l'apoptose et la différenciation. Cependant, les mécanismes exacts par lesquels elle exerce ces fonctions ne sont pas encore complètement élucidés.

La médulla surrénalienne est la partie centrale des glandes surrénales, qui sont des glandes endocrines situées au-dessus des reins. La médulla surrénalienne est responsable de la production et de la sécrétion de certaines hormones, en particulier les catécholamines telles que l'adrénaline (également appelée épinéphrine) et la noradrénaline (également appelée norepinephrine).

Ces hormones jouent un rôle important dans la réponse du corps au stress, en augmentant le rythme cardiaque, la pression artérielle, le métabolisme et la vigilance mentale. La médulla surrénalienne est innervée par les fibres nerveuses sympathiques du système nerveux autonome, ce qui permet une réponse rapide aux stimuli stressants. Les désordres de la médulla surrénale peuvent entraîner des troubles endocriniens et des problèmes de santé associés à un déséquilibre des hormones catécholamines.

Les granulations cytoplasmiques sont des petites structures granuleuses présentes dans le cytoplasme de certaines cellules. Elles sont composées de divers types de matériel organique, y compris des protéines, des lipides et des glucides. Les granulations cytoplasmiques peuvent être de différents types, chacun ayant une fonction spécifique dans la cellule.

Par exemple, les ribosomes sont des granulations cytoplasmiques qui jouent un rôle clé dans la synthèse des protéines. Les lysosomes sont d'autres granulations cytoplasmiques qui contiennent des enzymes digestives utilisées pour décomposer les matières organiques et inorganiques dans la cellule.

Les granulations cytoplasmiques peuvent également être un signe de certaines maladies ou conditions médicales. Par exemple, l'accumulation anormale de granulations cytoplasmiques dans les neurones est associée à certaines formes de la maladie de Parkinson.

Il est important de noter que la présence et la distribution des granulations cytoplasmiques peuvent varier considérablement d'une cellule à l'autre, en fonction du type de cellule et de sa fonction spécifique dans le corps.

Les cellules PC12 sont une lignée cellulaire dérivée d'un cancer du système nerveux périphérique d'un rat. Ces cellules ont la capacité de se différencier en neurones lorsqu'elles sont exposées à des facteurs de croissance nerveuse, telles que le facteur de croissance nerveuse dérivé des artères mésentériques supérieures (GDNF).

Les cellules PC12 sont souvent utilisées dans la recherche biomédicale pour étudier les processus neuronaux tels que la neurotransmission, la signalisation cellulaire et la mort cellulaire programmée. Elles sont également utilisées dans l'étude des effets des toxines sur les neurones et dans le développement de thérapies pour les maladies neurologiques telles que la maladie de Parkinson.

Les hormones pancréatiques sont des substances chimiques produites et sécrétées par le pancréas, un organe situé derrière l'estomac. Il existe deux types principaux d'hormones pancréatiques : l'insuline et le glucagon, qui sont produits par les cellules des îlots de Langerhans dans le pancréas.

L'insuline est une hormone qui aide à réguler la glycémie en permettant aux cellules du corps d'utiliser le glucose comme source d'énergie. Lorsque le taux de sucre dans le sang est élevé, par exemple après un repas, le pancréas sécrète de l'insuline pour aider à abaisser la glycémie en facilitant l'absorption du glucose par les cellules.

Le glucagon, quant à lui, est une hormone qui aide à augmenter la glycémie lorsqu'elle est basse. Lorsque le taux de sucre dans le sang est faible, le pancréas sécrète du glucagon pour stimuler la dégradation des réserves de glycogène hépatique en glucose, ce qui permet d'augmenter la glycémie.

Dans l'ensemble, les hormones pancréatiques jouent un rôle crucial dans la régulation de la glycémie et sont donc essentielles au maintien de la santé métabolique globale.

L'appareil de Golgi, également connu sous le nom de complexe de Golgi ou dictyosome, est une structure membraneuse trouvée dans les cellules eucaryotes. Il joue un rôle crucial dans la modification et le tri des protéines et des lipides synthétisés dans le réticulum endoplasmique rugueux (RER) avant qu'ils ne soient transportés vers leur destination finale.

Le complexe de Golgi est composé d'un ensemble de saccules aplaties, empilées les unes sur les autres, formant ce qui ressemble à un empilement de soucoupes ou de disques. Ces saccules sont interconnectées par des tubules et forment une structure continue.

Les protéines et les lipides sont transportés du RER vers l'appareil de Golgi dans des vésicules, qui fusionnent avec la membrane de la face cis du complexe de Golgi. Une fois à l'intérieur de l'appareil de Golgi, ces molécules subissent une série de modifications post-traductionnelles, telles que la glycosylation, la sulfation et la phosphorylation.

Après avoir été modifiées, les protéines sont triées et empaquetées dans des vésicules qui budent à partir de la face trans du complexe de Golgi. Ces vésicules sont ensuite transportées vers leur destination finale, comme la membrane plasmique ou d'autres compartiments intracellulaires.

En résumé, l'appareil de Golgi est une structure essentielle dans le trafic et le traitement des protéines et des lipides dans les cellules eucaryotes.

Le dithiothréitol (DTT) est un composé organosulfuré utilisé dans le domaine médical et biomédical comme agent réducteur. Il peut briser les ponts disulfures (-S-S-) des protéines, ce qui entraîne la séparation des chaînes polypeptidiques ou la modification de la conformation des protéines.

Cette propriété est particulièrement utile dans la recherche biologique pour diverses applications, telles que :

1. La rupture des ponts disulfures dans les protéines avant leur analyse par électrophorèse sur gel ;
2. La préservation de la conformation native des protéines lors de leur extraction et purification ;
3. L'inactivation d'enzymes dépendantes du disulfure ;
4. La protection des groupements sulfhydryles (-SH) des protéines contre l'oxydation.

Dans le contexte médical, il peut être utilisé pour fluidifier les sécrétions bronchiques dans certaines conditions respiratoires et comme un agent protecteur des tissus pendant la chirurgie cardiaque. Il est important de noter que le DTT ne doit pas être utilisé en présence d'agents oxydants, car il peut être rapidement oxydé et inactivé.

Je suis désolé, "Encyclopedias as Topic" n'est pas une définition médicale. Il s'agit plutôt d'une catégorie de sujets dans la classification MeSH (Medical Subject Headings) utilisée pour indexer les articles de bibliographie en médecine et en sciences de la santé. Cette catégorie comprend des encyclopédies médicales générales ou spécialisées, des dictionnaires médicaux, des manuels médicaux et d'autres ressources similaires. Cependant, il ne s'agit pas d'une définition médicale à proprement parler.

Les tumeurs neuroendocrines (TNE) sont des tumeurs qui se développent à partir des cellules neuroendocrines, qui ont des propriétés à la fois nerveuses et hormonales. Ces cellules sont dispersées dans tout l'organisme, mais elles sont particulièrement concentrées dans certaines glandes et organes, tels que le pancréas, les poumons, le système digestif et les glandes surrénales.

Les TNE peuvent se développer n'importe où dans le corps, mais elles sont plus fréquentes dans le tube digestif (intestin grêle, estomac, côlon et rectum) et les poumons. Elles peuvent être bénignes ou malignes, selon leur comportement et leur potentiel de propagation.

Les TNE présentent souvent des caractéristiques particulières, telles que la production excessive d'hormones ou de médiateurs chimiques, ce qui peut entraîner une variété de symptômes cliniques. Ces symptômes peuvent inclure des diarrhées, des rougeurs cutanées, des douleurs abdominales, des essoufflements et des battements de cœur rapides ou irréguliers.

Le diagnostic des TNE repose sur une combinaison d'examens d'imagerie, tels que la tomographie par émission de positrons (TEP) et la scintigraphie, ainsi que sur des tests sanguins et urinaires pour détecter les marqueurs tumoraux spécifiques. Le traitement dépend du type, de l'emplacement et de l'étendue de la tumeur, mais peut inclure une chirurgie, une radiothérapie, une chimiothérapie ou des thérapies ciblées qui visent à bloquer la croissance et la propagation des cellules tumorales.

Une tumeur carcinoïde est un type rare et spécifique de tumeur neuroendocrine qui se développe à partir des cellules du système neuroendocrinien, qui régule les hormones et d'autres substances chimiques dans le corps. Ces tumeurs peuvent se former dans divers endroits, y compris l'intestin grêle, l'appendice, le poumon, le pancréas, le foie et d'autres organes. Les tumeurs carcinoïdes sont généralement petites et à croissance lente, mais elles peuvent devenir plus agressives et se propager (métastaser) vers d'autres parties du corps au fil du temps.

Les symptômes des tumeurs carcinoïdes dépendent de leur emplacement et de la sécrétion hormonale associée. Les symptômes courants comprennent des diarrhées, des rougeurs cutanées (flush), une respiration sifflante, des douleurs abdominales, des battements de cœur rapides ou irréguliers et une fatigue extrême. Le diagnostic est généralement posé par l'intermédiaire d'une biopsie et confirmé par des tests d'imagerie tels qu'un scanner ou une IRM.

Le traitement dépend de la taille, de la localisation et de l'étendue de la tumeur. Les options thérapeutiques peuvent inclure la chirurgie pour enlever la tumeur, la radiothérapie, la chimiothérapie, la thérapie ciblée et les médicaments pour contrôler les symptômes associés à la sécrétion hormonale excessive. Le pronostic varie considérablement en fonction du stade de la maladie au moment du diagnostic et de la réponse au traitement.

La biologie moléculaire est une discipline scientifique qui étudie les processus biologiques au niveau moléculaire. Elle implique l'utilisation de techniques de laboratoire pour manipuler et analyser les macromolécules importantes dans le fonctionnement des cellules, telles que l'ADN, l'ARN et les protéines.

Les biologistes moléculaires cherchent à comprendre comment ces molécules sont structurellement organisées, comment elles interagissent entre elles et avec d'autres molécules, et comment des modifications de ces interactions peuvent entraîner des maladies. Ils utilisent également cette compréhension pour développer de nouvelles thérapies et techniques de diagnostic.

Les outils couramment utilisés en biologie moléculaire incluent la PCR (polymerase chain reaction), qui permet d'amplifier rapidement des segments spécifiques d'ADN, et la séquenceur d'ADN, qui détermine l'ordre des nucléotides dans une chaîne d'ADN. D'autres techniques comprennent l'électrophorèse sur gel, qui permet de séparer les molécules d'ADN ou d'ARN en fonction de leur taille, et la transfection, qui consiste à introduire des gènes dans des cellules pour étudier leur fonction.

La biologie moléculaire a révolutionné notre compréhension du vivant au cours des dernières décennies et continue de jouer un rôle clé dans les avancées en médecine, en agriculture et dans d'autres domaines.

Les tumeurs pulmonaires sont des croissances anormales dans les tissus du poumon. Elles peuvent être bénignes (non cancéreuses) ou malignes (cancéreuses).

Les tumeurs pulmonaires bénignes ne se propagent pas au-delà du poumon et sont généralement traitées par une intervention chirurgicale pour enlever la tumeur. Cependant, même si elles sont bénignes, certaines d'entre elles peuvent continuer à se développer et provoquer des problèmes respiratoires en raison de l'occupation d'espace dans le poumon.

Les tumeurs pulmonaires malignes, également appelées cancer du poumon, sont beaucoup plus graves. Elles peuvent se propager à d'autres parties du corps par le système sanguin ou lymphatique. Il existe deux principaux types de cancer du poumon : le carcinome pulmonaire à petites cellules et le carcinome pulmonaire non à petites cellules. Le premier type se développe plus rapidement et a tendance à se propager plus tôt que le second.

Le tabagisme est la cause la plus fréquente de cancer du poumon. L'exposition à certains produits chimiques, la pollution atmosphérique ou l'hérédité peuvent également contribuer au développement de ces tumeurs. Les symptômes courants incluent une toux persistante, des douleurs thoraciques, un essoufflement, des expectorations sanglantes et une perte de poids inexpliquée. Le traitement dépend du type et du stade de la tumeur, mais peut inclure une combinaison de chirurgie, de radiothérapie et de chimiothérapie.

La chromogranine A peut également être dosée dans le sang. M. d'Herbomez et V. Gouze, « La chromogranine A : un marqueur des ... La chromogranine A est la principale protéine de la famille des chromogranines. Elle est utilisée en histochimie pour ... 60, no 6,‎ novembre-décembre 2002 (lire en ligne). M. d'Herbomez, Dosage de chromogranine A, Elsevier-Masson, coll. « EMC ...
Les cancers à petites cellules expriment des marqueurs de différenciation neuroendocrine, en particulier la chromogranine et la ...
... rarement chromogranine). Absence d'aspect morphologique en faveur d'une origine neuroendocrine (absence de nids, pseudo- ...
On retrouve des marqueurs neuro-endocrines (énolase neuronale spécifique, synaptophysine et chromogranine A), de la ...
Panleucocytaire Chromogranine : cellules neuroendocrines Cytokératine : Tumeurs épithéliales, en particulier les carcinomes. ...
Il repose sur le dosage des catécholamines et de leurs métabolites plasmatiques et urinaires, métanéphrines et chromogranine ...
... chromogranine, sérotonine, substance P, CGRP, somatostatine, VIP, PHI, sécrétogranine, etc.) stockés dans des granules ...
Le taux sanguin de peptide vasoactif intestinal est augmenté ainsi que celui du polypeptide pancréatique et de la chromogranine ...
La chromogranine A peut également être dosée dans le sang. M. dHerbomez et V. Gouze, « La chromogranine A : un marqueur des ... La chromogranine A est la principale protéine de la famille des chromogranines. Elle est utilisée en histochimie pour ... 60, no 6,‎ novembre-décembre 2002 (lire en ligne). M. dHerbomez, Dosage de chromogranine A, Elsevier-Masson, coll. « EMC ...
Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience pendant que vous naviguez sur le site Web. Parmi ceux-ci, les cookies classés comme nécessaires sont stockés sur votre navigateur car ils sont essentiels au fonctionnement des fonctionnalités de base du site Web. Nous utilisons également des cookies tiers qui nous aident à analyser et à comprendre comment vous utilisez ce site Web. Ces cookies ne seront stockés dans votre navigateur quavec votre consentement. Vous avez également la possibilité de désactiver ces cookies. Mais la désactivation de certains de ces cookies peut affecter votre expérience de navigation ...
Laugmentation du taux de Chromogranine A (CgA) peut interférer avec les tests réalisés pour lexploration des tumeurs ...
... chromogranine A, neuron specific enolase).Le bilan hormonal dépend de la présentation clinique, du siège de la ... ...
Si le délai entre la découverte de « quelque chose danormal » et le début dun traitement peut parfois sembler long, lensemble des examens permet de définir la proposition de traitement la mieux adaptée. ...
NOUS OFFRONS LES TESTS DE DÉPISTAGE POUR LE COVID-19 ET ANTICORPS COVID-19 IGG (SÉROLOGIE). RÉSERVEZ VOTRE RENDEZ-VOUS EN LIGNE DÈS MAINTENANT Medfuture travaille avec des laboratoires privés danalyses médicales de premier plan reconnus et accrédités vous assurant de la fiabilité de vos tests de laboratoire. Quil sa
Laugmentation du taux de Chromogranine A (CgA) peut interférer avec les tests réalisés pour lexploration des tumeurs ...
La chromogranine A est utilisée comme marqueur des tumeurs carcinoïdes Revue générale des tumeurs carcinoïdes Les tumeurs ...
... comme la chromogranine-A et la sérotonine, le sont. De plus, le taux de tryptophane dans le sang est généralement inférieur à ...
Les polynucléaires basophiles sont des globules blancs qui appartiennent au système de défense de lorganisme contre les virus et les bactéries. Que révèle un taux bas ou trop haut ?
... chromogranine A, Y-box protein-1. Alors que je suis moi-même impliqué dans ces recherches, jai seulement entendu parler de ...
Les amas plaquettaires se produisent lorsque les plaquettes sanguines responsables de la coagulation se collent les unes aux autres pour former des amas. La présence damas plaquettaires na pas de conséquence clinique autre que dempêcher les instruments de bien effectuer le décompte des plaquettes sanguines.
La varicelle est causée par le virus varicelle-zona (VZV). Ce test permet de déterminer le statut immunitaire dune personne contre le virus varicelle-zona. Lorsque lorganisme est infecté par le VZV, il se défend en produisant en séquence deux types danticorps : dabord des IgM qui apparaissent entre 1 à 2 semaines après infection et sont présents pendant quelques semaines avant de disparaître, puis des IgG qui apparaissent quelques semaines après les IgM et vont normalement perdurer pendant toute la vie. Les IgG confèrent une immunité (protection) à long terme, que ce soit suite à une infection antérieure au virus ou suite à une vaccination. Le virus demeure cependant latent dans lorganisme et tend à se réactiver avec la diminution de limmunité chez ladulte de plus de 50 ans pour provoquer le zona. La recherche des IgG et/ou IgM contre le VZV sert donc à diagnostiquer la présence de la maladie ou le statut dimmunité contre cette infection.
Une augmentation de la concentration en Chromogranine A (CgA) peut interférer lors des tests réalisés pour des tumeurs ...
Laugmentation du taux de Chromogranine A (CgA) peut interférer avec les tests réalisés pour lexploration des tumeurs ...
... chromogranine A, neuron specific enolase).Le bilan hormonal dépend de la présentation clinique, du siège de la tumeur et de sa ...
La présente étude visait à évaluer les changements des concentrations sériques de gastrine et de chromogranine A (CgA) en ... Effets de loméprazole sur la gastrine et la chromogranine A sériques chez le cheval ...
... comme la chromogranine-A et la sérotonine, le sont. De plus, le taux de tryptophane dans le sang est généralement inférieur à ...
Mes résultats danalyse sont bons ,excepté le taux de chromogranine qui est passé dAvril 2020 à 480, puis en Aout à 115, ...
Le test F207 (technique Phadia) permet la détection dans le sang des anticorps (IgE) responsables des réactions allergiques à la palourde (clam). Bien que certains individus puissent être strictement allergiques à la palourde, on peut sattendre à des allergies croisées avec les huîtres et dautres mollusques (moule bleue, pétoncle, calmar, etc.). Plusieurs individus sont également allergiques aux crustacés (crevette, homard, écrevisse, etc.) et des allergies à plusieurs fruits de mer sont communes. Le tableau dinterprétation qui accompagne le résultat exprime la probabilité dune réaction allergique à la palourde (et possiblement aux autres mollusques), mais pas nécessairement la sévérité de la réaction. Lhistoire de cas (symptômes, relation avec les repas, etc.) et lexamen clinique par le médecin sont essentiels pour obtenir une interprétation fiable des résultats.
Dosage Chromogranine A. *Acide folique Erythrocytaire. *Erythropoietine. *25 Hydroxy vitamine D 25OH D3 25OH D2 ...
Linfection urinaire est lanomalie la plus fréquente décelée à lanalyse durine. Cette infection est caractérisée par la présence de nombreux leucocytes (test de leucocyte estérase positif) et de bactéries (souvent avec test de nitrite positif). Il est cependant également possible dobserver des bactéries suite à la contamination du spécimen lors de la collecte urinaire. En cas de contamination, les bactéries seront accompagnées dun petit nombre de leucocytes. La présence de nombreuses cellules pavimenteuses (voir si cette observation est notée) indique que les bactéries pourraient provenir des voies génitales externes. Un test de nitrite positif est cependant nettement en faveur dune infection urinaire.
Chromogranine [D12.776.631.199] Chromogranine * Homologue-4 de la protéine Disks Large [D12.776.631.224] ...
  • La chromogranine A peut également être dosée dans le sang. (wikipedia.org)
  • La présente étude visait à évaluer les changements des concentrations sériques de gastrine et de chromogranine A (CgA) en réponse à un traitement de moyenne durée (57 jours) par l'oméprazole et après. (communivet.com)