Points de référence situé par inspection visuelle, de la palpation ou ordinateur assistance, qui sont utiles à localiser des structures sur ou dans le corps humain.
Un cadavre, généralement un corps humain.
Tomographie en utilisant un algorithme d'ordinateur radio transmission et de reconstruire l'image.
Le processus de générer une image en relief, by electronic, photographic ou d'autres méthodes. Par exemple, des images tridimensionnelles peuvent être générés par assembler tomographique multiples images avec l'aide d'un ordinateur, tandis que des images photographiques (holographie) peut être faite en exposant film au motif d'interférence créé quand deux sources de lumière laser briller sur un objet.
Les données statistiques reproductibilité Des mesures (souvent dans un contexte clinique), y compris les procédures de test des techniques d ’ obtenir ou instrumentation reproductibles. Le concept inclut reproductibilité Des mesures physiologiques qui peuvent être utilisés pour développer des règles pour évaluer probabilités ou pronostic, ou de la réponse à un stimulus ; reproductibilité de survenue d ’ une maladie ; et reproductibilité des résultats expérimentaux.
Non invasive mode de démontrer l'anatomie interne basé sur le principe que les noyaux atomiques dans un fort champ magnétique absorber pulsations d'eux comme une radio de l'énergie et émettent des ondes radio qui peut être reconstruit en images informatisée. Le concept inclut proton spin tomographique techniques.
Instinctif modèles d'activité liée à une zone spécifique dont capacité de certains animaux de retourner à une même endroit quand déplacés de ça, souvent à longues distances en utilisant des indices de navigation comme ceux utilisés de la migration (ESPÈCES DE).
Représentation tridimensionnelle de montrer les structures anatomiques, mannequins peuvent être utilisés avec des animaux ou organismes pour enseigner, pratique, et étudier.
La mesure de les dimensions de la tête.
La partie frontale anatomiques de la mandibule, aussi connu comme le mentum, qui contient la ligne de fusion entre les deux moitiés de la mandibule (symphyse menti). Cette ligne de fusion pour la tumeur divise triangulaire y joindre une zone appelée la protubérance mentale. De chaque côté, inférieure à la 2ème prémolaire dent, est du trou mentonnier pour le passage des vaisseaux sanguins et une corde sensible.

"Anatomic landmarks" sont des caractéristiques distinctes et détectables sur le corps humain qui sont utilisées comme points de référence pour localiser d'autres structures anatomiques, décrire les positions et orientations, mesurer la taille et l'étendue des organes ou des tissus, et planifier et effectuer des procédures médicales.

Ces points de repère peuvent être des crêtes osseuses, des saillies, des dépressions, des rainures, des ligaments, des vaisseaux sanguins ou d'autres structures anatomiques qui sont suffisamment constants et fiables pour être utilisés comme références.

Les anatomic landmarks sont importants dans l'étude de l'anatomie humaine, la pratique clinique, la chirurgie, la radiologie, la physiothérapie et d'autres domaines de la médecine. Ils aident les professionnels de la santé à communiquer efficacement entre eux et avec les patients, à poser un diagnostic précis, à planifier des traitements appropriés et à évaluer les résultats des interventions médicales.

Un cadavre est le corps d'une personne décédée. Il s'agit d'un terme généralement utilisé dans un contexte médico-légal ou scientifique pour désigner un corps humain qui ne présente plus de signes de vie et qui est soumis à une autopsie ou à d'autres procédures d'examen post-mortem. Le cadavre peut également être utilisé dans des situations où le décès a été constaté, mais la cause du décès n'est pas encore claire et nécessite une enquête plus approfondie.

Il est important de noter que le traitement d'un cadavre doit être effectué avec respect et dignité, conformément aux lois et réglementations locales ainsi qu'aux souhaits de la famille du défunt. Les professionnels de la santé et les enquêteurs doivent suivre des protocoles spécifiques pour manipuler, transporter et stocker les cadavres afin d'éviter toute contamination ou propagation de maladies infectieuses.

Un tomodensitomètre, également connu sous le nom de scanner CT (Computed Tomography), est un équipement d'imagerie médicale avancé qui utilise des rayons X pour produire des images détaillées et croisées du corps humain. Il fonctionne en prenant une série de plusieurs rotations autour du patient, capturant des images à angles multiples. Ensuite, ces données sont traitées par un ordinateur qui les combine pour créer des sections transversales du corps, fournissant ainsi des vues détaillées des os, des muscles, des graisses et des organes internes.

Cet outil diagnostique est largement utilisé pour identifier divers types de maladies telles que les tumeurs, les fractures, les hémorragies internes, les infections, les inflammations et d'autres affections médicales. Il offre une visualisation tridimensionnelle et précise, ce qui permet aux médecins de poser un diagnostic plus précis et de planifier des traitements appropriés. Cependant, comme il utilise des radiations, son utilisation doit être pesée par rapport aux bénéfices potentiels pour chaque patient.

La définition médicale de l'« Imagerie en Trois Dimensions » (3D Medical Imaging) fait référence à la représentation visuelle et analytique d'anatomies humaines ou structures corporelles sous forme tridimensionnelle, générée à partir de données d'imagerie médicale telles que les tomodensitométries (TDM), l'imagerie par résonance magnétique (IRM) et les échographies. Cette technologie permet aux professionnels de la santé d'examiner des structures anatomiques avec une meilleure compréhension spatiale, facilitant ainsi le diagnostic, la planification thérapeutique et l'évaluation des traitements médicaux et chirurgicaux. Les images 3D peuvent être affichées sous différents angles, sections et modes de contraste pour améliorer la visualisation et la précision diagnostique.

La reproductibilité des résultats, également connue sous le nom de réplicabilité, est un principe fondamental en recherche médicale qui décrit la capacité d'un résultat expérimental ou d'une observation à être reproduit ou répliqué lorsqu'un même protocole ou une méthodologie similaire est utilisée par différents chercheurs ou dans différents échantillons.

En d'autres termes, la reproductibilité des résultats signifie que si une étude est menée à plusieurs reprises en suivant les mêmes procédures et méthodes, on devrait obtenir des résultats similaires ou identiques. Cette capacité à reproduire des résultats est importante pour établir la validité et la fiabilité d'une recherche médicale, car elle aide à éliminer les biais potentiels, les erreurs aléatoires et les facteurs de confusion qui peuvent affecter les résultats.

La reproductibilité des résultats est particulièrement importante en médecine, où les décisions de traitement peuvent avoir un impact important sur la santé et le bien-être des patients. Les études médicales doivent être conçues et menées de manière à minimiser les sources potentielles d'erreur et à maximiser la reproductibilité des résultats, ce qui peut inclure l'utilisation de protocoles standardisés, la randomisation des participants, le double aveugle et l'analyse statistique appropriée.

Cependant, il est important de noter que même avec les meilleures pratiques de recherche, certains résultats peuvent ne pas être reproductibles en raison de facteurs imprévus ou inconnus. Dans ces cas, les chercheurs doivent travailler ensemble pour comprendre les raisons de l'absence de reproductibilité et pour trouver des moyens d'améliorer la conception et la méthodologie des études futures.

Une remnographie est un type d'examen d'imagerie médicale qui utilise une faible dose de radiation pour produire des images détaillées des structures internes du corps. Contrairement à une radiographie standard, une remnographie implique l'utilisation d'un milieu de contraste, comme un produit de contraste à base d'iode, qui est ingéré ou injecté dans le patient avant l'examen.

Le milieu de contraste permet aux structures internes du corps, telles que les vaisseaux sanguins, les organes creux ou les tissus mous, d'être plus visibles sur les images radiographiques. Cela peut aider les médecins à diagnostiquer une variété de conditions médicales, y compris les maladies gastro-intestinales, les maladies rénales et les troubles vasculaires.

Les remnographies sont généralement considérées comme sûres, bien que comme avec toute procédure médicale qui utilise des radiations, il existe un risque minimal de dommages aux tissus ou au matériel génétique. Les avantages potentiels d'un diagnostic précis et opportun sont généralement considérés comme dépassant ce faible risque.

Il est important de noter que les remnographies ne doivent être effectuées que lorsqu'elles sont médicalement nécessaires, car l'exposition répétée aux radiations peut augmenter le risque de dommages à long terme. Les médecins et les technologues en imagerie médicale prennent des précautions pour minimiser l'exposition aux radiations pendant les procédures de remnographie.

Le comportement de retour au gîte, également connu sous le nom de « homing behavior », est un phénomène observé chez certains animaux, y compris les humains, qui ont subi une lésion cérébrale ou une maladie neurologique. Il se caractérise par une tendance involontaire et persistante à retourner vers un endroit familier ou significatif, même après avoir été déplacé ailleurs.

Chez les humains, ce comportement est souvent observé chez les patients atteints de certaines formes de démence, telles que la maladie d'Alzheimer, où ils peuvent essayer de retourner à leur domicile d'enfance ou à un endroit où ils ont vécu pendant une longue période. Ce comportement peut être très insistant et persistant, même si le patient est informé que cet endroit n'est plus son domicile ou qu'il est géographiquement impossible de s'y rendre.

Le comportement de retour au gîte est considéré comme un trouble cognitif qui peut être causé par des lésions cérébrales ou des désordres neurologiques affectant les structures cérébrales responsables de la mémoire et de l'orientation spatiale, telles que l'hippocampus et le cortex cérébral. Les professionnels de santé doivent être conscients de ce phénomène pour fournir des soins appropriés et prendre en compte les besoins spécifiques des patients atteints de cette condition.

Un modèle anatomique est une représentation physique ou virtuelle d'une structure corporelle humaine ou animale, conçue pour illustrer, enseigner ou étudier l'anatomie et la physiologie. Il peut être fabriqué à partir de divers matériaux tels que le plastique, la cire, le caoutchouc ou le silicone, ou créé numériquement sous forme de logiciels informatiques 3D. Les modèles anatomiques peuvent être détaillés ou simplifiés, selon leur utilisation prévue. Ils sont souvent utilisés dans l'éducation médicale et dentaire, la recherche scientifique, et aussi dans les présentations aux patients pour expliquer des conditions médicales ou des procédures chirurgicales.

La céphalométrie est une méthode d'analyse radiologique utilisée en orthodontie et en anthropologie. Elle consiste à mesurer et à analyser les dimensions et les relations entre les différents os de la tête, en particulier ceux du crâne et de la face, à l'aide de radiographies céphalométriques.

Les radiographies céphalométriques sont des clichés latéraux de la tête pris selon un angle et une distance standardisés. Elles permettent d'obtenir une image précise de la structure osseuse du crâne et de la face, ce qui permet aux professionnels de la santé de diagnostiquer les problèmes squelettiques et dentaires, de planifier un traitement orthodontique approprié et de suivre son évolution.

Les mesures céphalométriques peuvent inclure la longueur et l'angle des mâchoires, la position de la mandibule par rapport au crâne, la relation entre les dents et les os de la mâchoire, ainsi que la taille et la forme du visage. Ces mesures sont souvent représentées sous forme de schémas ou de graphiques pour faciliter l'interprétation des résultats.

La céphalométrie est un outil important pour les orthodontistes et les anthropologues, car elle permet d'évaluer objectivement les caractéristiques squelettiques et dentaires du visage et du crâne, de planifier des traitements personnalisés et de suivre leur efficacité au fil du temps. Elle est également utilisée dans la recherche pour étudier l'évolution des formes faciales et crâniennes chez les humains et d'autres primates.

Le menton, également connu sous le nom de mentalis ou mentalium en termes anatomiques, se réfère à la partie inférieure et proéminente de la mâchoire située sur la ligne médiane du visage. Il s'agit de la pointe saillante qui forme le point le plus bas de la face et est formée par la fusion des deux moitiés symétriques de la mandibule (os de la mâchoire inférieure). Le menton joue un rôle important dans les fonctions telles que la mastication, la déglutition et la phonation. Des anomalies ou des affections du menton peuvent être associées à certaines conditions médicales ou dentaires, comme le prognathisme (menton saillant) ou la rétrognatie (menton fuyant).

2001;199:675Y682 Marhold F, Izay B, Zacherl J, Tschabitscher M, Neumayer C. Thoracoscopic and anatomic landmarks of Kuntz's ...
Landmark Edition), vol. 23,‎ 03 01, 2018, p. 1407-1421 (ISSN 1093-4715, PMID 29293442, lire en ligne, consulté le 11 mai 2019) ... Anatomic characterization of human ultra-weak photon emission in practitioners of transcendental meditation(TM) and control ...
2001;199:675Y682 Marhold F, Izay B, Zacherl J, Tschabitscher M, Neumayer C. Thoracoscopic and anatomic landmarks of Kuntzs ...
Anatomic Landmarks Descripteur en espagnol: Puntos Anatómicos de Referencia Espagnol dEspagne Descripteur. puntos anatómicos ...
Data were recorded regarding symptoms, radiological findings, anatomic landmarks and variations during the procedure itself. ...
New landmarks in endonasal surgery: from nasal bone to anterior cribriform plate including branches of anterior ethmoidal ... New detailed description of the anterior part of the cribriform plate using anatomic specimens and computed tomography. ...

Pas de FAQ disponibles qui correspondent au "anatomic landmarks"