Strepsirhini est un infra-ordre de primates qui comprend les lémuriens, les loris et les galagos. Les caractéristiques distinctives du groupe incluent une cavité nasale humide avec un nez qui semble pointu et humide, un petit pouce opposable et une brosse de poils sur le deuxième doigt de la main. La plupart des membres de ce groupe sont également nocturnes et ont des régimes alimentaires principalement herbivores, bien que certains soient omnivores. Les strepsirhiniens se trouvent principalement en Afrique et à Madagascar.

Haplorhini est un clade ou superordre dans la classification taxonomique des primates, qui comprend les singes, les loris et les tarsiers. Ce groupe se distingue par une série de caractéristiques anatomiques et comportementales, notamment un nez sec sans rhinarium (zone humide et sensible autour des narines), une vision binoculaire avancée, une audition sophistiquée avec un tympan mobile, et une structure du cerveau similaire à celle des humains.

Les Haplorhini se divisent en deux infra-ordres : Simiiformes (singes) et Tarsiiformes (tarsiers). Les singes sont plus diversifiés et comprennent les platyrhines (singes du Nouveau Monde) et les catarrhines (singes de l'Ancien Monde, y compris les hominoïdes ou grands singes et les cercopithécoides ou singes de l'Ancien Monde).

Les Haplorhini sont considérés comme étant plus étroitement liés aux humains que les strepsirrhins, qui comprennent les lémuriens, les galagos et les loris. Les haplorrhinés ont évolué vers des modes de vie diurnes et arboricoles ou terrestres, tandis que les strepsirrhiniens sont principalement nocturnes et arboricoles.