La "drug evaluation" dans le domaine médical fait référence au processus systématique et objectif d'évaluation des médicaments ou des substances pharmacologiques pour déterminer leur sécurité, leur efficacité, leurs propriétés pharmacocinétiques et pharmacodynamiques, ainsi que leur qualité. Ce processus comprend généralement plusieurs phases de recherche, y compris des études précliniques sur les animaux, des essais cliniques sur l'homme et une surveillance post-commercialisation.

L'évaluation des médicaments vise à fournir des données scientifiques robustes pour aider les régulateurs, les professionnels de la santé et les patients à prendre des décisions éclairées sur l'utilisation appropriée des médicaments. Les critères d'évaluation comprennent souvent des mesures telles que l'innocuité, l'efficacité, la posologie, la pharmacocinétique, la pharmacodynamie, les interactions médicamenteuses, les effets indésirables et les avantages/risques globaux.

Les résultats de l'évaluation des médicaments sont utilisés pour établir des recommandations de dosage, des avertissements de sécurité, des restrictions d'utilisation et d'autres mesures réglementaires pour garantir que les médicaments sont sûrs et efficaces pour une utilisation clinique.

La "drug evaluation, préclinique" fait référence à l'évaluation et aux tests systématiques d'un nouveau médicament ou candidat médicament avant qu'il ne soit testé chez l'être humain. Cette évaluation est effectuée sur des modèles animaux et in vitro pour déterminer son efficacité, sa sécurité, ses propriétés pharmacocinétiques et pharmacodynamiques, ainsi que toute potentialité toxicologique. Les études précliniques sont essentielles pour évaluer le risque potentiel du médicament et déterminer la posologie appropriée pour les essais cliniques chez l'homme.

Une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) pour un médicament est une décision réglementaire prise par une autorité compétente, telle que l'Agence européenne des médicaments (EMA) ou la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis, qui permet à un fabricant de commercialiser et de distribuer un médicament dans un pays ou dans un ensemble de pays.

L'AMM est délivrée après l'évaluation rigoureuse des données soumises par le fabricant, y compris les résultats des essais cliniques et non cliniques, qui démontrent la qualité, la sécurité et l'efficacité du médicament. L'AMM peut être assortie de conditions ou de restrictions, telles que des mises en garde, des précautions d'emploi ou des restrictions d'âge, pour garantir que le médicament est utilisé de manière sûre et appropriée.

L'AMM est un processus réglementaire essentiel pour assurer la sécurité et l'efficacité des médicaments mis sur le marché, protéger la santé publique et garantir que les patients aient accès à des traitements médicaux sûrs et efficaces.

L'hexachlorocyclohexane (HCH) est un composé organochloré qui se compose de six atomes de chlore attachés à un cycle hexane. Il existe plusieurs isomères structurels de ce composé, dont le plus courant et le plus préoccupant sur le plan environnemental est l'isomère γ, également connu sous le nom de lindane.

L'hexachlorocyclohexane a été largement utilisé comme pesticide insecticide dans l'agriculture et pour le traitement du bois d'œuvre, ainsi que dans les produits pharmaceutiques et cosmétiques, en particulier pour le traitement des poux de tête.

Cependant, l'utilisation de ce composé a été largement limitée ou interdite dans de nombreux pays en raison de ses effets néfastes sur la santé humaine et l'environnement. L'exposition à l'hexachlorocyclohexane peut entraîner une variété d'effets sur la santé, notamment des dommages au foie, aux reins et au système nerveux central, ainsi qu'une augmentation du risque de cancer.

Les personnes peuvent être exposées à l'hexachlorocyclohexane par inhalation, ingestion ou contact avec la peau. Les sources d'exposition courantes comprennent l'eau potable contaminée, les aliments contaminés et le contact avec des sols ou des sédiments contaminés.

Il convient de noter que l'utilisation et la production de l'hexachlorocyclohexane sont réglementées par plusieurs organismes internationaux, tels que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), en raison de ses effets néfastes sur la santé humaine et l'environnement.

La dose létale 50 (DL50) est un terme utilisé en toxicologie pour décrire la dose d'une substance donnée qui est capable de causer la mort chez 50% d'un groupe d'essai animal spécifique, lorsqu'elle est administrée par une voie spécifique. Il s'agit d'une mesure couramment utilisée pour évaluer la toxicité aiguë d'une substance.

La DL50 est généralement exprimée en termes de poids de la substance par poids du corps de l'animal (par exemple, milligrammes par kilogramme, ou mg/kg). Plus la DL50 est faible, plus la substance est considérée comme toxique.

Il est important de noter que la DL50 peut varier considérablement en fonction de nombreux facteurs, tels que la voie d'administration de la substance, l'espèce animale utilisée dans les tests, la durée d'exposition et même des caractéristiques individuelles de chaque animal. Par conséquent, la DL50 ne doit pas être considérée comme une valeur absolue pour évaluer la toxicité d'une substance chez l'homme.

En médecine humaine, la DL50 n'est pas utilisée directement pour évaluer les risques toxiques chez les patients, mais plutôt pour comparer le potentiel toxique relatif de différentes substances et établir des normes de sécurité.

Je suis désolé, "Encyclopedias as Topic" n'est pas une définition médicale. Il s'agit plutôt d'une catégorie de sujets dans la classification MeSH (Medical Subject Headings) utilisée pour indexer les articles de bibliographie en médecine et en sciences de la santé. Cette catégorie comprend des encyclopédies médicales générales ou spécialisées, des dictionnaires médicaux, des manuels médicaux et d'autres ressources similaires. Cependant, il ne s'agit pas d'une définition médicale à proprement parler.

Un récepteur de médicament, dans le contexte de la pharmacologie et de la médecine moléculaire, se réfère à une protéine spécifique ou un complexe de protéines sur la membrane cellulaire ou à l'intérieur de la cellule qui peut se lier à une substance chimique particulière, appelée ligand, qui peut être une hormone, une neurotransmetteur, une toxine ou un médicament. Cette interaction spécifique entre le récepteur et le ligand entraîne une modification de la structure du récepteur, ce qui déclenche une cascade de réactions biochimiques à l'intérieur de la cellule.

Lorsqu'un médicament se lie à son récepteur spécifique, cela peut entraîner une variété d'effets, tels que l'activation ou l'inhibition d'une voie de signalisation intracellulaire, la modification de la perméabilité membranaire, la régulation de l'expression des gènes ou d'autres processus cellulaires.

La compréhension des récepteurs de médicaments et de leur interaction avec les ligands est essentielle pour le développement de nouveaux médicaments et thérapies, ainsi que pour la prédiction des effets secondaires potentiels et des interactions médicamenteuses.

Les tests de toxicité aigus sont un type d'évaluation toxicologique qui mesure les effets nocifs sur la santé d'une exposition aiguë à une substance chimique. Ils sont conçus pour évaluer les effets néfastes sur la santé après une seule exposition ou à de courtes expositions répétées (généralement pendant 24 heures ou moins) à des concentrations élevées d'une substance chimique.

Les tests de toxicité aigus peuvent inclure une variété de mesures, telles que la mortalité, les effets sur le système nerveux central, les dommages aux organes et les effets sur la fonction respiratoire, cardiovasculaire et rénalle. Les tests sont généralement effectués sur des animaux de laboratoire, bien que certaines méthodes alternatives puissent également être utilisées.

Les résultats des tests de toxicité aigus peuvent être utilisés pour établir des normes d'exposition professionnelle et environnementale, ainsi que pour fournir des informations sur les risques potentiels pour la santé associés à une exposition aiguë à une substance chimique.

"Terminology as Topic" est un domaine de la médecine qui traite de l'étude, de la création, de la normalisation et de l'utilisation de termes et de concepts médicaux dans la communication, la documentation et l'informatisation des soins de santé. Il couvre la recherche, le développement et l'application de terminologies et de classifications médicales contrôlées pour assurer une communication claire et précise entre les professionnels de la santé, les chercheurs, les décideurs politiques et les systèmes informatisés.

L'objectif principal de "Terminology as Topic" est d'améliorer la qualité, la sécurité et l'efficacité des soins de santé en établissant des normes pour la représentation des connaissances médicales et en facilitant l'échange et le partage d'informations entre les différents acteurs du domaine de la santé. Cela inclut la création et l'entretien de terminologies et de classifications médicales normalisées, telles que SNOMED CT (Systematized Nomenclature of Medicine Clinical Terms), ICD (International Classification of Diseases) et LOINC (Logical Observation Identifiers Names and Codes).

"Terminology as Topic" est une discipline interdisciplinaire qui implique des professionnels de la santé, des informaticiens, des linguistes, des chercheurs en sciences sociales et d'autres experts pour travailler ensemble à l'élaboration de normes et de pratiques optimales pour la représentation et le partage des connaissances médicales.

Les insecticides sont des substances ou des préparations chimiques conçues spécialement pour tuer, repousser ou contrôler les populations d'insectes nuisibles. Ils peuvent être classés en fonction de leur mode d'action et de la cible spécifique à laquelle ils s'attaquent. Les insecticides sont largement utilisés dans l'agriculture, la médecine et les applications domestiques pour protéger les cultures, éradiquer les maladies transmises par les insectes et assainir les habitats. Cependant, une utilisation excessive ou inappropriée peut entraîner des effets néfastes sur l'environnement et la santé humaine.