L'admission d'un patient en milieu médical se réfère au processus par lequel un professionnel de santé autorise l'entrée d'un patient dans un établissement de santé pour recevoir des soins et des traitements médicaux. Cela peut être sur une base volontaire ou involontaire, en fonction de la gravité de l'état du patient et de sa capacité à prendre des décisions éclairées concernant ses soins.

Le processus d'admission comprend généralement les étapes suivantes :

1. Évaluation initiale : un professionnel de santé évalue l'état de santé du patient et détermine si une hospitalisation est nécessaire. Cette évaluation peut inclure des tests diagnostiques, des antécédents médicaux et une évaluation physique.
2. Consentement du patient : le patient ou sa famille doit donner son consentement éclairé pour les soins et traitements proposés. Dans certains cas, un tribunal peut être impliqué pour prendre une décision si le patient est incapable de donner son consentement.
3. Admission administrative : l'établissement de santé enregistre les informations administratives du patient, telles que son nom, sa date de naissance, son adresse et son assurance maladie.
4. Planification des soins : une équipe de soins est mise en place pour le patient, comprenant des médecins, des infirmières, des travailleurs sociaux et d'autres professionnels de santé selon les besoins du patient. Un plan de traitement est établi et mis en œuvre.
5. Installation dans une chambre : le patient est installé dans une chambre appropriée en fonction de son état de santé et de ses préférences personnelles.

L'admission d'un patient peut être un processus stressant pour le patient et sa famille, mais il est important de se rappeler que l'objectif principal est de fournir des soins médicaux appropriés et de soutenir la guérison et le rétablissement du patient.