• Espèce du genre PNEUMOVIRUS responsable d'une pneumonie chez la souris. (chu-rouen.fr)
  • Le premier coronavirus découvert est un virus animal, responsable chez les volailles d'une maladie respiratoire aiguë très contagieuse. (achr.eu)
  • Les expériences montrent que l'agent pathogène résiste aux antibiotiques et qu'il est sensible à l'éther, ce qui indique qu'il s'agit d'un virus (et non d'une bactérie) et que celui-ci possède une enveloppe lipidique. (achr.eu)
  • MERS-CoV est un virus enveloppé d'une centaine de nanomètres de diamètre. (inserm.fr)
  • ou une maladie septicémique d'une morsure, qui se développe en pneumonie secondaire d'une propagation bactériémique La toux produit des gouttelettes aéroportées qui sont inhalées par la famille ou d'autres contacts personnels étroits A Madagascar, une épidémie s'est produite chez les personnes atteintes, avec décès. (destinationchelsea.org)
  • Aujourd'hui, elle est présente également chez des patients non infectés par le VIH (virus de l'immunodéficience humaine) et souffrant d'autres causes d'immunodépression, primaires ou secondaires : cancer, hémopathie maligne, affection inflammatoire chronique, immunosuppression dans le cadre d'une transplantation de moelle osseuse ou d'organes [ 4 ]. (inserm.fr)
  • Les signes cliniques les plus fréquents du Covid-19 sont ceux d'une infection respiratoire aigüe, allant de formes pauci-symptomatiques ou évoquant une pneumonie, sans ou avec signes de gravité (syndrome de détresse respiratoire aigüe, voire défaillance multi-viscérale). (wikiphyto.org)
  • En hiver, lorsque les températures sont très fraiches, le duel tourne plus facilement à l'avantage des virus : c'est une époque de l'année où les défenses immunitaires sont fragilisées par le froid et où les rencontres avec ces virus sont plus fréquentes, du fait du manque d'aération et d'une meilleure survie des virus en période de froid et de faible ensoleillement. (nutranews.org)
  • il s'agit d'une immunoglobuline glycosylée associant d'une part les régions constantes d'une IgG1 humaine et d'autre part les régions variables des chaînes légères et lourdes d'origine murine. (e-notice.be)
  • Cependant, en 1984, des chercheurs du gouvernement américain ont proposé qu'un virus (maintenant baptisé VIH, Virus de l'Immunodéficience Humaine) était la cause non seulement de ces épidémies ciblées aux États-Unis et en Europe mais aussi d'une nouvelle épidémie apparue en Afrique et se propageant, elle, de façon aléatoire, touchant autant les femmes que les hommes. (sidasante.com)
  • La mycoplasmose murine s'associe souvent avec d'autres germes de coryza: Pasteurelles, Corynebacteries, Bordetelles, et certains virus. (rongeurs.net)
  • La mycoplasmose murine est très contagieuse. (rongeurs.net)
  • Le germe le plus répandu est le mycoplasme, à l'origine de la mycoplasmose murine . (rongeurs.net)
  • Selon l'ICTV et NCBI (6 août 2018) : Bovine orthopneumovirus ou Virus respiratoire syncytial bovin (VRSB) (Bovine respiratory syncytial virus) Human orthopneumovirus ou Virus respiratoire syncytial (VRS) (Human respiratory syncytial virus) Murine orthopneumovirus ou Virus de la pneumonie murine (Murine pneumonia virus) ↑ a et b (en) « ICTV Taxonomy history: Orthopneumovirus » (consulté le 6 août 2018). (wikipedia.org)
  • trachéite, bronchite, pneumonie) - soit vers le haut, en contaminant l'oreille moyenne puis l'oreille interne, puis parfois les cerveau. (rongeurs.net)
  • Son nom : virus de la bronchite infectieuse aviaire ( Infectious Bronchitis Virus , IBV). (achr.eu)
  • Baptisé HCoV 229E, ce virus ressemble sur le plan morphologique au coronavirus humain B814 ainsi qu'à celui de la bronchite infectieuse aviaire (IBV). (achr.eu)
  • En profitant de la fragilité des muqueuses et du surmenage des défenses immunitaires, elles vont pénétrer elles-aussi dans l'organisme et provoquer une surinfection bactérienne qui va se traduire par une sinusite, une pharyngite, une bronchite, une otite, ou parfois même une pneumonie. (nutranews.org)
  • Il semble qu'il n'y ait aucune preuve qu'un virus appelé SRAS-CoV-2 provoque une maladie appelée COVID-19. (reseauinternational.net)
  • L'OMS affirme que le virus SRAS-CoV-2 est à l'origine de la maladie appelée COVID-19. (wordpress.com)
  • Afin de mieux comprendre le cycle de réplication du virus et de contribuer au développement préclinique de stratégies thérapeutiques, il est nécessaire de disposer d'un modèle animal dans lequel MERS-CoV se réplique et induit des pathologies représentatives de la maladie chez l'homme. (inserm.fr)
  • Deux de ces cas étaient une pneumonie secondaire après une maladie bubonique et septicémique, et des cas de pneumonie primaire par inhalation chez les soignants des patients atteints de pneumonie secondaire Les périodes d'incubation pour la pneumonie primaire sont de ~ jours après le contact avec un patient. (destinationchelsea.org)
  • Une pneumopathie atypique associée est fréquente aux États-Unis, et une pneumonie interstitielle a été décrite en Alsace en 2002. (wikipedia.org)
  • La pneumonie à Pneumocystis , pneumonite interstitielle sévère en général bilatérale et diffuse due à Pneumocystis jirovecii , se présente comme une infection cosmopolite touchant typiquement des sujets en situation de profonde immunodépression. (inserm.fr)
  • L'infection par le virus de la grippe, ou le Myxovirus influenzae de type A (IAV), constitue l'une des causes les plus importantes de maladies des voies respiratoires dans le monde. (univ-lille2.fr)
  • Parfois l'infection redescend vers les poumons entraînant une broncho-pneumonie fatale. (rongeurs.net)
  • En Europe, les études manquent pour l'anaplasmose humaine mais en zone de co-endémie les données suggèrent des co-infections avec Borrelia, et moindrement Babesia ou le virus TBEV-CEE. (wikipedia.org)
  • Ils parviennent à cultiver le virus présent dans le liquide de lavage nasal en utilisant comme milieu de culture des cellules de trachée humaine embryonnaire. (achr.eu)
  • Modèles Murins De Type Virus De L'immunodéficience Humaine 1-connexe De Démence: Le Développement De Nouveaux Paradigmes D'essais De Traitement Journal of Neurovirology. (jove.com)
  • Vous n'en n'êtes pas responsable car ce n'est pas un simple coup de froid pendant le transport, mais un virus de collectivité éavant l'achat. (rongeurs.net)
  • Le SARS-COV-2, responsable de la pandémie de Covid-19, appartient à la famille des coronavirus, des virus qui portent à leur surface des projections, bien visibles en microscopie électronique. (achr.eu)
  • Ce virus cause en général des infections respiratoires aiguës, allant jusqu'à la pneumonie, mais peut également être responsable de symptômes gastro-intestinaux. (inserm.fr)
  • Celui-ci est à l'origine du nom attribué à cette famille de virus, le terme corona signifiant couronne en latin. (achr.eu)
  • C'est un micro-organisme de petite taille (100 à 200 nm), se multipliant dans les cellules hotes comme les virus. (rongeurs.net)
  • L'année suivante, en 1966, Hamre et Procknow, chercheurs à l'université de Chicago, rapportent avoir cultivé un virus sur des cultures de cellules rénales embryonnaires humaines inoculées avec des prélèvements respiratoires d'étudiants en médecine enrhumés. (achr.eu)
  • La liaison entre Spike et DPP4 permet au virus d'infecter un large spectre de cellules cibles. (inserm.fr)
  • Les rickettsies, comme les virus, ne peuvent se développer qu'à l'intérieur de cellules vivantes. (amesis.net)
  • En 1949, des chercheurs du Rockefeller Institute (New York), puis une équipe londonienne en 1951, découvrent le virus de l'hépatite murine ( Murine Hepatitis Virus , MHV) chez une souris paralysée. (achr.eu)
  • Le virus ne peut donc pas se répliquer dans les modèles habituellement utilisés en laboratoire comme la souris. (inserm.fr)
  • Ensuite, à l'aide de la technologie CRISPR/Cas9, ils ont obtenu des lignées de souris exprimant ce récepteur DPP4 chimérique à la place de la protéine murine. (inserm.fr)
  • Après avoir réalisé ces contrôles, les auteurs ont montré que le virus se réplique de façon efficace chez ces souris. (inserm.fr)
  • Pour obtenir une souche virale se répliquant mieux chez la souris, c'est-à-dire plus adaptée à la souris, les chercheurs ont utilisé une caractéristique intrinsèque des virus : l'évolution très rapide de leur génome, permettant une adaptation rapide à un nouvel hôte par sélection naturelle in vivo . (inserm.fr)
  • Un nouveau coronavirus vraisemblablement issu d'un mécanisme de recombinaison entre un virus hébergé par une chauve-souris et un autre non encore identifié (le rôle du pangolin comme hôte-intermédiaire a été suspecté), aboutissant à un virus potentiellement capable d'infecter une nouvelle espèce hôte (l'homme). (wikiphyto.org)
  • Des surinfections bactériennes, principalement causées par Streptococcus pneumoniae (pneumonie), sont souvent associées à la grippe et contribuent de manière significative à l'excès de mortalité. (univ-lille2.fr)
  • Plusieurs fois dans l'année, le corps humain tombe nez à nez avec des virus du rhume ou ceux de la grippe, et il s'en débarrasse facilement. (nutranews.org)
  • Ils affirment également que ce virus a été clairement identifié par des chercheurs de Wuhan. (wordpress.com)
  • Selon l'OMS et les chercheurs chinois, ces tests permettront de trouver le virus qui cause la COVID-19. (wordpress.com)
  • Selon cette hypothèse, le SIDA n'est pas contagieux, il n'entraîne pas d'immunité, il ne peut pas être traité par des vaccins ou des drogues antivirales, et le VIH n'est rien d'autre qu'un virus passager. (sidasante.com)
  • Les agents biologiques comprennent généralement les bactéries, les virus, les rickettsies, les champignons et les toxines. (amesis.net)
  • Les scientifiques de Wuhan ont développé leurs tests d'amplification génétique à partir des « informations sur les séquences » parce qu'il n'y avait pas d'échantillon isolé et purifié du fameux virus SRAS-CoV-2. (wordpress.com)
  • Cet article est une ébauche concernant les virus. (wikipedia.org)