• Les gènes transcrits par la voie de signalisation TGF-β activent la dégradation protéasomale de Ski/SnoN via les ubiquitines ligases Anaphase Promoting Complex (APC) et Smurf2. (wikipedia.org)
  • Lorsque la voie de signalisation TGF-β est induite, il y a tout d'abord activation des ubiquitines ligases APC et Smurf2 et dégradation de Ski/SnoN via la voie du protéasome. (wikipedia.org)
  • Tout d'abord, il y a dégradation de Ski/SnoN par la voie du protéasome via les ubiquitines ligases Anaphase Promoting Complex (APC) et Smurf2. (wikipedia.org)
  • Cette protéine, impliquée dans la dégradation du réticulum endoplasmique, est de la famille des E3 ubiquitines ligases. (france-science.org)
  • L'un des mécanismes d'élimination des protéines « anormales » consiste en leur marquage par l'ajout de molécules comme les ubiquitines qui permettra la reconnaissance de leur anormalité par la cellule et leur dégradation en acides aminés par le protéasome. (biologiedelapeau.fr)
  • Une autre modification, l'ubiquitination, autrement dit l'ajout de protéines appelées ubiquitines, serait une autre étape précoce de l'inactivation des gènes du chromosome X. (liti.fr)
  • Une fois le marquage par une première molécule d'ubiquitine réalisé, d'autres ubiquitines vont être rajoutées à sa suite. (wikipedia.org)