• C'est la plus fréquente des tumeurs neuro-endocrines fonctionnelles du pancréas. (edimark.fr)
  • L'utilisation de peptides qui sont de petites molécules qui s'attachent spécifiquement aux tumeurs neuro-endocrines, la médicine nucléaire permet de diagnostiquer, traiter et suivre ce type de tumeurs. (src-crs.ca)
  • Les tests utilisés pour établir un diagnostic de tumeur neuroendocrine varient selon la nature de la tumeur suspectée, l'âge et la condition médicale du patient, la sévérité des symptômes et les résultats de tests préliminaires. (src-crs.ca)
  • Le système neuroendocrine (ou système neuroendocrinien ) est constitué de cellules neuroendocrines hautement spécialisées qui agissent à l'interface ou à la jonction des systèmes endocrinien et nerveux. (src-crs.ca)
  • Elle porte sur des patients adultes, de plus de 18 ans, atteints d'une tumeur neuroendocrine d'origine pancréatique, bien ou moyennement différenciée, documentée et ayant progressé au cours des 12 mois précédents. (lequotidiendumedecin.fr)
  • Il se caractérise par la présence d'une tumeur « neuroendocrine », que l'on nomme ainsi car elle est capable de sécréter des hormones, en particulier de peptides. (deuxiemeavis.fr)
  • Les tumeurs neuroendocrines (TNE) digestives sont des tumeurs rares ( 1 000 nouveaux patients/an en France) [1]. (edimark.fr)
  • Les tumeurs neuroendocrines pancréatiques (TNEP) sont des tumeurs rares. (edimark.fr)
  • Ce sont des tumeurs rares qui se développent au dépend du système endocrinien diffus. (deuxiemeavis.fr)
  • AFINITOR (évérolimus), un inhibiteur sélectif de mTOR, obtient une extension d'indication dans le traitement des tumeurs neuroendocrines d'origine pancréatique non résécables ou métastatiques bien ou moyennement différenciées avec progression de la maladie chez l'adulte. (lequotidiendumedecin.fr)
  • Les tumeurs neuroendocrines pulmonaires représentent un peu moins de 25% des tumeurs pulmonaires. (deuxiemeavis.fr)
  • Ces tumeurs sont formées de cellules neuroendocrines qui se retrouvent normalement dans les systèmes respiratoire et digestif, mais aussi dans les glandes endocrines, telles que les glandes surrénales, le pancréas, la thyroïde, l'hypophyse, les ovaires et les testicules. (src-crs.ca)
  • les tumeurs bronchiques à petites cellules prennent forme dans les cellules de la muqueuse qui tapisse les bronches. (src-crs.ca)
  • Les tumeurs fonctionnelles sécrètent des hormones qui causent un syndrome spécifique (p. ex. (src-crs.ca)
  • Les tumeurs non fonctionnelles, qui représentent près du tiers ou de la moitié des TNE, ne sont pas associées à un syndrome clinique d'hypersécrétion hormonale. (src-crs.ca)
  • Ces tumeurs représentent la forme la plus commune de tumeur pancréatique endocrine. (src-crs.ca)
  • Des spécialistes évalueront alors si la tumeur exprime de façon spécifique certaines protéines qui sont des marqueurs qui permettent d'identifier la nature de la tumeur. (src-crs.ca)
  • Les tumeurs neuroendocrines (TNE) sont un groupe hétérogène de tumeurs, sécrétant ou ne sécrétant pas des hormones, et ayant pour origine le plus fréquemment les poumons, le tractus gastro-intestinal et le pancréas. (edimark.fr)
  • Selon le type de cellule à l'origine de la tumeur, celle-ci produira de l'adrénaline ou de la noradrénaline, deux hormones qui régulent entre autres la vitesse des battements cardiaques et la pression sanguine. (src-crs.ca)
  • Parmi celles-ci, le carcinome neuroendocrinien à grandes cellules (CNEGC) constitue une tumeur maligne rare, au profil agressif et qui, bien souvent, a déjà affecté les ganglions lymphatiques au moment du diagnostic. (deuxiemeavis.fr)
  • L'insulinome est une tumeur pancréatique sécrétant de l'insuline dont l'incidence est rare, estimée à 4 cas par million de personnes par an. (edimark.fr)
  • Les tumeurs neuroendocrines (TNE) représentent un groupe hétérogène de tumeurs inhabituelles, qui sont généralement des cancers à croissance lente. (src-crs.ca)
  • Les néoplasies neuroendocrines (NNE) sont un groupe très hétérogène de tumeurs pouvant toucher tous les organes. (edimark.fr)
  • Les techniques d'imagerie médicale permettent de visualiser et de localiser une tumeur. (src-crs.ca)
  • Par une ponction dans le site où on suspecte la présence d'une tumeur, il prélèvera une partie du tissu qui pourra ensuite être analysé. (src-crs.ca)
  • En analysant un échantillon de tissu suspecté de cacher une tumeur, un pathologiste pourra déterminer s'il y a ou non présence de cellules cancéreuses. (src-crs.ca)
  • La tumeur engendre fréquemment l'occlusion du boyau en générant du tissu cicatriciel autour d'elle. (src-crs.ca)
  • L'essentiel sur ces tumeurs, avec l'aide du Pr Patricia Niccoli, onco-endocrinologue, coordinatrice nationale du Réseau National de référence des Tumeurs Endocrines (RENATEN). (doctissimo.fr)
  • Tous les organes peuvent être potentiellement atteints (parangliomes, tumeurs endocrines du sein, de l'ovaire, du rein. (doctissimo.fr)
  • Pour les tumeurs endocrines broncho-pulmonaires, une toux, des expectorations, une hémoptysie , des infections respiratoires à répétition peuvent révéler la maladie. (doctissimo.fr)
  • C'est la plus fréquente des tumeurs neuro-endocrines fonctionnelles du pancréas. (edimark.fr)
  • L'utilisation de peptides qui sont de petites molécules qui s'attachent spécifiquement aux tumeurs neuro-endocrines, la médicine nucléaire permet de diagnostiquer, traiter et suivre ce type de tumeurs. (src-crs.ca)
  • Ces tumeurs sont formées de cellules neuroendocrines qui se retrouvent normalement dans les systèmes respiratoire et digestif, mais aussi dans les glandes endocrines, telles que les glandes surrénales, le pancréas, la thyroïde, l'hypophyse, les ovaires et les testicules. (src-crs.ca)
  • Gazette de l'innovation : Approche théranostique des tumeurs neuro-endocrines : innovations en médecine nucléaire. (chu-brest.fr)
  • Découvrir le CHRU / Actualités et dossiers spéciaux / Gazette de l'innovation : Approche théranostique des tumeurs neuro-endocrines : innovations en médecine nucléaire. (chu-brest.fr)
  • Avec l'achat d'OctreoPharm, Ipsen renforce son pipeline dans le domaine des tumeurs neuro-endocrines. (decision-sante.com)
  • De plus, il a mis l'accent sur la différence entre «les anomalies génétiques germinales» présentes dans toutes les cellules des malades atteints de NEM et susceptibles d'être transmises aux descendants, et les "anomalies génétiques somatiques" présentes dans toutes tumeurs endocrines qui témoignent de la nature et du stade de la tumeur. (afnem.fr)
  • Ou les tumeurs endocrines ou tumeurs carcinoïdes sont définies par des caractéristiques communes comme l'expression de certains marqueurs et la sécrétion hormonale. (maladiesraresinfo.org)
  • La plupart des tumeurs endocrines du pancréas sont, en principe, bénignes, mais il est très difficile de prédire l'évolution de ces tumeurs. (arcagy.org)
  • Les tumeurs neuro-endocrines (TNE) correspondent à un groupe de tumeurs caractérisées par leur capacité à sécréter des hormones. (podips-hpa.com)
  • Lancé en France en 2011, Sutent a obtenu cette indication grâce à des données de phase III ayant démontré son efficacité dans les tumeurs neuro-endocrines pancréatiques. (cadureso.com)
  • Document réalisé par les médecins de la RCP des tumeurs neuro-endocrines et le service d'information de l'IGR et par le Pr. (apted.fr)
  • Ce document, conçu pour vous et vos proches,apporte une information claire sur les tumeurs neuro-endocrines (TNE). (apted.fr)
  • Ce 10 novembre se tient la Journée mondiale de sensibilisation aux tumeurs neuro-endocrines (TNE), qui a pour objectif de sensibiliser le grand public et les acteurs de santé à ces tumeurs méconnues et ainsi, concourir à améliorer la prise en charge et la qualité de vie des patients. (medipath.fr)
  • Tumeurs neuro-endocrines (NET): de quoi s'agit-il? (medipedia.be)
  • Les tumeurs neuro-endocrines sont souvent diagnostiquées tardivement. (medipedia.be)
  • Les tumeurs neuro-endocrines sont des tumeurs qui se développent à partir des cellules productrices d'hormones situées dans le système digestif et les poumons. (medipedia.be)
  • Certaines tumeurs neuro-endocrines secrètent des substances comme la sérotonine et peuvent provoquer des rougeurs au niveau du visage et du cou (flush). (medipedia.be)
  • Bienvenue sur la Plateforme Francophone regroupant tous les liens d'information et de sensibilisation sur les Tumeurs Neuro Endocrines (TNE). (rubanzebre.fr)
  • Les carcinomes neuro-endocrines à grandes cellules représentent une entité rare au sein des tumeurs neuroendocrines distincte des carcinoïdes atypiques et. (em-onco.com)
  • Les tumeurs neuro-endocrines peuvent sécréter des amines bioctives qui causent des syndromes carcinoïdes caractérisés par des flush cutanés (parfois associés. (em-onco.com)
  • En août dernier, nous rapportions sur ce site les recommandations européennes concernant les tumeurs neuro-endocrines typiques et atypiques (cliquer ici). (em-onco.com)
  • Peu de choses sont connues sur les facteurs de risque des tumeurs neuro-endocrines et cette revue systématique en fait la. (em-onco.com)
  • Les tumeurs endocrines sont des tumeurs touchant le système endocrinien . (wikipedia.org)
  • C'est le cas des « tumeurs endocrines pancréatiques bien différenciées » , notamment pour le poumon, l' intestin grêle et le rectum [ 2 ] . (wikipedia.org)
  • Chaque 10 novembre se tient la journée mondiale de sensibilisation aux tumeurs neuro-endocrines. (veille-acteurs-sante.fr)
  • Lorsque cela est nécessaire, des COM supplémentaires peuvent être mises en place, pour traiter de cas particuliers soit au sein d'un secteur de l'IC (comme la COM greffe au sein du secteur d'hématologie) ou de façon transversale pour plusieurs secteurs (comme la COM pour les tumeurs neuro-endocrines ). (chuliege.be)
  • Le 15 mars 2018, le Pr Patricia NICCOLI était l'invitée du plateau de "Objectif santé" de la chaine Provence Azur TV sur les Tumeurs Endocrines. (institutpaolicalmettes.fr)
  • Les réunions RCP-Tumeurs endocrines se déroulent à l'Institut régional du Cancer de Montpellier (RdC du bâtiment A, salle du Conseil) et également accessible en visio-conférence avec l'ensemble des établissements régionaux partenaires. (sfendocrino.org)
  • Il est indiqué dans le traitement des tumeurs neuroendocrines. (decision-sante.com)
  • La filiale française des laboratoires Ipsen vient d'annoncer une extension d'indication accordée à la Somatuline (lanréotide) dans le traitement des tumeurs neuroendocrines. (lequotidiendupharmacien.fr)
  • Elle concerne « le traitement des tumeurs neuroendocrines (TNE) gastro-entéro-pancréatiques non résécables de l'adulte, localement avancées ou métastatiques, de grade 1 ou de grade 2 avec un index Ki67 ≤ 10 %, ayant pour origine l'intestin moyen, le pancréas, ou d'origine inconnue après l'exclusion d'un site primitif au niveau de l'intestin. (lequotidiendupharmacien.fr)
  • Il vient d'obtenir une AMM européenne pour le traitement des tumeurs neuroendocrines gastro-entéro-pancréatiques (TNE -GEP) inopérables ou métastatiques, progressives, bien différenciées (G1 et G2) et exprimant des récepteurs de somatostatine chez les adultes. (pharmabolix.com)
  • Il a obtenu en 2011 une extension dans son indication pour le traitement des tumeurs neuroendocrines du pancréas (TNEp) non résécables ou métastatiques, bien différenciées, avec progression de la maladie chez l'adulte [iii] . (cadureso.com)
  • Les options de traitement des tumeurs neuroendocrines avancées et bien différenciées (NETs) sont peu nombreuses. (actuscimed.com)
  • AFINITOR (évérolimus), un inhibiteur sélectif de mTOR, obtient une extension d'indication dans le traitement des tumeurs neuroendocrines d'origine pancréatique non résécables ou métastatiques bien ou moyennement différenciées avec progression de la maladie chez l'adulte. (lequotidiendumedecin.fr)
  • Les symptômes des tumeurs neuroendocrines sont très variés et communs à de nombreuses autres maladies, ce qui explique que celles-ci soient découvertes tardivement. (doctissimo.fr)
  • Les sécrétions hormonales, caractéristiques de ces tumeurs, ont parfois donné leur nom à ces maladies : insulinome (sécrétion excessive d'insuline), gastrinome (sécrétion excessive de gastrine), glucagonome (sécrétion excessive de glucagon), syndrome carcinoïde (sécrétion excessive de sérotonine). (doctissimo.fr)
  • Une perte de poids ou un manque d'appétit, une fièvre sont des signes qui peuvent être présents mais qui ne sont pas spécifiques à ces tumeurs car ils peuvent exister dans de très nombreuses autres affections ou maladies générales. (doctissimo.fr)
  • Nous ne traiterons pas ici les tumeurs neuroendocrines qui posent un -problème très différent ni des maladies exceptionnelles comme le syndrome de Schwachman, ce dernier s'intégrant dans une atteinte multiorgane. (fmcgastro.org)
  • Les tumeurs neuroendocrines gastro-intestinales (TNEGI) peuvent apparaître dans n'importe quelle partie du tube digestif, y compris l'intestin grêle, le gros intestin ou l'estomac. (cancer.ca)
  • Il est indiqué depuis 2006 dans le traitement des tumeurs stromales gastro-intestinales (GIST) malignes non résécables et/ou métastatiques chez l'adulte, après échec d'un traitement par imatinib dû à une résistance ou à une intolérance. (cadureso.com)
  • Un scanner thoraco-abdomino-pelvien a montr la pr sence d'une tumeur au niveau du col ut rin class e IIIB avec un ut rus augment de taille, de contours bossel s refoulant la vessie en avant, avec persistance de liser de s paration graisseux et exer ant une empreinte sur le rectum, avec une absence d'ad nopathies profondes et d'autres signes d'extension de la pathologie tumorale. (panafrican-med-journal.com)
  • Les quatre localisations privilégiées de ces tumeurs sont l'intestin grêle, le rectum, le poumon et le pancréas. (gastro95.com)
  • Le cancer du côlon, aussi appelé cancer colorectal ou cancer du côlon, comprend les tumeurs cancéreuses du côlon, du rectum et de l'appendice. (forerunnershealthcare.com)
  • Le type de résection pratiqué dépend habituellement de l'emplacement et de la taille de la tumeur. (cancer.ca)
  • On y a recours lorsque le médecin pense que le cancer a atteint les ganglions lymphatiques voisins, selon les résultats des examens d'imagerie et la taille de la tumeur primitive. (cancer.ca)
  • Les symptômes sont provoqués par l'augmentation de la taille de la tumeur et par l'éventuelle perturbation hormonale qui en résulte. (santemagazine.fr)
  • La taille de la tumeur, l'atteinte ou non des ganglions lymphatiques et la présence ou non de métastase dans d'autres parties du corps permettent de déterminer le stade de la pathologie et donc le choix du traitement. (ipsen.com)
  • Les premiers résultats cliniques chez des patients atteints de tumeurs neuroendocrines sont encourageants, mais la guérison demeure rare. (gouv.qc.ca)
  • Nous avons entrepris une étude (…) de cohorte chez des patients atteints de tumeurs carcinoïdes ou de NETs pancréatiques, en groupe unique avec application d'un protocole en deux étapes. (actuscimed.com)
  • Une Journée mondiale est consacrée aux tumeurs neuroendocrines pour sensibiliser le grand public et les professionnels de santé, et améliorer la prise en charge des malades. (santemagazine.fr)
  • Les modalités de prise en charge des tumeurs neuroendocrines (TNE) doivent être discutées au sein des réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP) RENATEN. (inserm.fr)
  • En collaboration avec les équipes de l' hôpital Cochin , des réunions communes, pluridisciplinaires dédiées à la prise en charge des tumeurs neuroendocrines sont organisées. (gastro95.com)
  • cette technique favorise la détection de tumeurs à des stades moins avancés, permettant une prise en charge plus en amont, mais reste cependant controversée, du fait de risques de sur-diagnostic et de sur-traitements. (ipsen.com)
  • Elle a pour objectif de sensibiliser le grand public et les acteurs de santé à ces tumeurs et par cette information concourir à améliorer la prise en charge et la qualité de vie des patients. (veille-acteurs-sante.fr)
  • L'IPC est également le centre coordonnateur national du réseau RENATEN (réseau National de prise en charge des tumeurs neuroendocrines) qui rassemble 17 réseaux experts sur le territoire national. (veille-acteurs-sante.fr)
  • Le centre IPC-ENETS permet l'accès sur l'établissement à toutes les disciplines médico-chirurgicales et aux plateaux techniques (radiologie interventionnelle, endoscopie, médecine nucléaire, oncogénétique…) nécessaires pour le diagnostic et la prise en charge optimale de ces tumeurs. (veille-acteurs-sante.fr)
  • L'Institut Paoli-Calmettes confirme son positionnement de centre expert dans la prise en charge des tumeurs neuroendocrines. (unicancer.fr)
  • Ces nouvelles stratégies ayant pour but d'améliorer l'efficacité de la thérapie radiopeptidique, un traitement parmi les plus prometteurs contre les tumeurs neuroendocrines, pourraient résulter en une amélioration tangible du bien-être et de l'espérance de vie des patients qui en souffrent. (gouv.qc.ca)
  • Espoir de traitement contre les tumeurs neuroendocrines de l'intestin. (rubanzebre.fr)
  • Les carcinomes neuroendocrines à grandes cellules représentent environ 3% des tumeurs pulmonaires et leur traitement est moins bien établi que. (em-onco.com)
  • Les carcinomes neuroendocrines à grandes cellules dans une étude de registre hollandaise. (em-onco.com)
  • Ces tumeurs ont comme point commun de se développer à partir de tissus embryonnaires de l'intestin antérieur. (arcagy.org)
  • Dans cet article, je vous propose un développement complet sur les tumeurs neuroendocrines, leurs causes, leurs développements, leurs traitements et les moyens de mieux les vivre. (chimio-pratique.com)
  • La Journée mondiale de sensibilisation aux tumeurs neuroendocrines est célébrée chaque année le 10 novembre et vise à accroître la sensibilisation aux tumeurs neuroendocriniens (TNE) et à donner la parole à la communauté des patients et professionnel de santé TNE pour améliorer les diagnostics, les traitements, l'information, les soins et la recherche. (zakweli.com)
  • Le Dr BAUDIN a expliqué que des cellules neuroendocrines sont présentes dans tous les organes. (afnem.fr)
  • Selon l'emplacement de la tumeur, on pourrait pratiquer un ou plusieurs des types de chirurgie qui suivent. (cancer.ca)
  • Les tumeurs neuroendocrines sont souvent diagnostiquées à un stade avancé, lorsqu'elles se sont propagées, et que la chirurgie n'est plus possible. (gouv.qc.ca)
  • Service Tarn : chirurgie gynécologique, sarcomes et tumeurs des parties molles, consultations infirmières. (gustaveroussy.fr)
  • Ces réunions intitulées RENATEN PACO (Réseau National des tumeurs neuroendocrines Paris centre Ouest) , labellisées par l' institut national du cancer (Inca) , perdurent et regroupent des centres hospitaliers universitaires, des centres hospitaliers généraux et des structures privées de Paris et de l'Ouest parisien. (gastro95.com)
  • En mars 2017, l'Institut Paoli-Calmettes était accrédité comme Centre d'Excellence Européen par le réseau Européen des tumeurs neuroendocrines ( ENETS ). (veille-acteurs-sante.fr)
  • Nous avons démontré que l'expression différentielle des gènes pour les OTX1 OTX2 gènes et pourrait être un marqueur moléculaire utile pour distinguer les différents types de tumeurs du sinus. (jove.com)
  • Cette augmentation a été retrouvée quelque soit le site de la tumeur. (gastro95.com)
  • La biopsie permet de prélever des tissus pour les étudier au microscope, déterminer leur nature (cancéreuse ou pas) et identifier précisément la nature de la tumeur. (chimio-pratique.com)
  • Les néoplasies neuroendocrines (NNE) sont un groupe très hétérogène de tumeurs pouvant toucher tous les organes. (edimark.fr)
  • Il peut s'agir d'une symptomatologie évocatrice d'un syndrome tumoral, c'est-à-dire des manifestations cliniques liées à la présence de la tumeur proprement dite. (doctissimo.fr)
  • À ce jour, les résultats cliniques chez les patients atteints de tumeurs neuroendocrines traités par thérapie radiopeptidique sont encourageants, mais la guérison demeure rare. (gouv.qc.ca)
  • Nous avons vérifié les compétences spécifiques et exceptionnelles de tous les médecins et de toutes les cliniques répertoriés dans le domaine Tumeurs neuroendocrines et ils attendent votre demande ou de connaître vos souhaits en terme de thérapie. (primomedico.com)
  • De plus, nous explorons la combinaison de la thérapie radiopeptidique avec d'autres médicaments pouvant augmenter la sensibilité des tumeurs à la radiation, ce qui pourrait augmenter encore plus son efficacité. (gouv.qc.ca)
  • D'autres tumeurs secrètantes. (arcagy.org)
  • Mal connues et peu fréquentes, les tumeurs neuroendocrines sont trop souvent diagnostiquées de façon tardive, ce qui peut avoir un impact négatif sur le pronostic et la survie. (doctissimo.fr)
  • Le pronostic dépend de la localisation, du grade et du stade initial de la tumeur. (chu-rouen.fr)
  • Dans le cas de néoplasies neuroendocrines, la détection et la mesure des concentrations de peptides dérivés des chromogranines représentent de nouveaux outils pour le diagnostic et le pronostic. (inserm.fr)
  • Lorsque les tumeurs neuroendocrines sont diagnostiquées tardivement, le pronostic est engagé. (concilio.com)
  • Carcinomes neuroendocrines G3 ont le même pronostic que adénocarcinomes pancréatiques. (medishealth.com)
  • En 1999, la révision par l'OMS de la classification histologique des tumeurspulmonaires et pleurales a entraîné d'importantes modifications dans lareconnaissance et la dénomination des tumeurs neuroendocrinesbronchopulmonaires. (univ-lorraine.fr)
  • les tumeurs bronchiques à petites cellules prennent forme dans les cellules de la muqueuse qui tapisse les bronches. (src-crs.ca)
  • On pratique cette intervention le plus souvent dans le cas de TNE qui se situent seulement dans l'organe où le cancer a pris naissance (tumeurs locales). (cancer.ca)
  • Les tumeurs Neuroendocrines sont un type de cancer rare qui proviennent des cellules neuroendocrines dans tout le fuselage, et le plus souvent sont trouvées dans la région, les poumons ou le pancréas de GI. (news-medical.net)
  • La tumeur carcinoïde représente le type de cancer neuroendocrinien le plus fréquent. (src-crs.ca)
  • Une autre approche qui sera explorée est la combinaison de la thérapie radionucléidique ciblée des tumeurs neuroendocrines avec de nouveaux médicaments augmentant la sensibilité des tumeurs à la radiation, résultant ainsi en un dommage accru au cancer sans causer plus d'effets indésirables. (gouv.qc.ca)
  • Le NCCN ® (Réseau national de lutte contre le cancer) est une alliance à but non lucratif regroupant les principaux centres de cancérologie aux États-Unis qui produit, pour les oncologues, des recommandations faisant autorités pour le traitement de toutes les tumeurs malignes d'importance, ainsi que pour leur détection, prévention, réduction des risques et soins de soutien. (gazettelabo.fr)
  • D'une part, au regard de la rareté de ce type de tumeur, prendre avis et être suivi dans un centre de référence de lutte contre le cancer est souhaitable. (chimio-pratique.com)
  • Ces tumeurs ne doivent pas être confondues avec un cancer « classique » (tumeur exocrine ), lequel nécessite un traitement différent. (wikipedia.org)
  • RADIANT-4 (RAD001 Dans des Tumeurs Neuroendocrines Avancées) est une Phase III estimatif, groupe en double aveugle, randomisé, parallèle, controlé par le placebo, étude multicentrique. (news-medical.net)
  • Les tumeurs épithéliales appendiculaires, incluant celles avec un potentiel de malignité incertain et les adénocarcinomes, sont connues pour leur capacité à produire du mucus et donc, appartiennent au groupe des tumeurs mucineuses appendiculaires. (snfge.org)
  • La tumeur peut être fonctionnelle ou pas. (src-crs.ca)
  • Le dépistage des tumeurs neuroendocrines se fait de différentes manières souvent complémentaires. (chimio-pratique.com)
  • Homeobox gènes sont des gènes régulateurs, souvent associés à des tumeurs chez les organismes adultes. (jove.com)
  • Rubanzebre.fr est la plateforme Francophone créée pour faciliter la communication et le partage informatif pour encourager la sensibilisation des TNE via son symbole le Ruban Zébré. (rubanzebre.fr)
  • Les tudes immunohistochimique et histologique jouent un r le crucial pour confirmer ce type de tumeurs. (panafrican-med-journal.com)