• On appelle syndrome paran oplasique endocrinien l'ensemble des manifestations cliniques et/ou biologiques r sultant de la s cr tion excessive par des cellules tumorales, d'une substance activit hormonale, alors que le tissu qui a donn naissance la tumeur n'est pas physiologiquement une source importante de cette hormone. (free.fr)
  • Il se développe à partir d'une cellule initialement saine qui se transforme et se multiplie de façon anarchique pour former une masse, c'est ce qu'on appelle une tumeur maligne. (doctissimo.fr)
  • Elle avait orient , du fait de son aspect et de son si ge vers une tumeur du grand omentum de type tumeur stromale, m soth lium malin ou tuberculose dans sa forme pseudo-tumorale. (panafrican-med-journal.com)
  • Ceci est particulièrement important pour le diagnostic de la nature maligne de la tumeur, caractérisée par une croissance rapide et des métastases. (canebayprimarycare.com)
  • En cas de perception d'une masse abdominale, un taux de CA 125 normal permet quasiment d'éliminer une tumeur maligne de l'ovaire. (medical-actu.com)
  • Cette tumeur est constituée de cellules malignes. (maldonado-medical.com)
  • Souvent, toute tumeur maligne est appelée cancer, alors que toutes les tumeurs ne sont pas cancéreuses et que le concept de tumeur est beaucoup plus large. (maldonado-medical.com)
  • Tumeur maligne est une maladie caractérisée par une division cellulaire incontrôlée. (maldonado-medical.com)
  • À la suite de l'introduction par Hippocrate du terme «carcinome», qui désignait une tumeur maligne avec inflammation, le terme cancer a commencé. (maldonado-medical.com)
  • Les symptômes d'une tumeur maligne dépendent de son emplacement, ainsi que de les étapes développement. (maldonado-medical.com)
  • Plus ces données sont basses, plus la tumeur est «maligne», plus elle se développe et se métastase rapidement, mais elle est en même temps plus sensible à la chimiothérapie et à la radiothérapie. (maldonado-medical.com)
  • Les tumeurs malignes sont le résultat tumeur maligne - transformation maligne des cellules normales. (maldonado-medical.com)
  • Une telle transformation maligne reconnue à temps par le système immunitaire peut sauver le corps de l'apparition d'une tumeur, mais si cela ne se produit pas, la tumeur commence à se développer et à se métastaser par la suite. (maldonado-medical.com)
  • Certaines tumeurs se développent le plus souvent chez les adolescents, un exemple de ce type de tumeur maligne peut être leucémie , Tumeur de Wilms , Sarcome d'Ewing , rhabdomyosarcome , rétinoblastome et ainsi de suite Au cours des cinq premières années de vie, le risque de morbidité est le plus élevé. (maldonado-medical.com)
  • On parle de cancer de la thyroïde lorsque des cellules cancéreuses apparaissent dans la glande thyroïde et forment une tumeur maligne. (vidal.fr)
  • La découverte de marqueurs tumoraux spécifiques a permis de diagnostiquer le développement d'une tumeur maligne aux stades les plus précoces. (ehealthtreats.com)
  • L' ge m dian des femmes diagnostiqu es avec une tumeur maligne de cellules germinales est 16-20 ans, et la plage est 6-46 ans. (womenshealthsection.com)
  • 1. ( Cismef ) Tumeur maligne du jeune enfant, provenant de l'épithélium rétinien, par prolifération de cellules indifférenciées (rétinoblastes). (leparisien.fr)
  • Le rétinoblastome est une tumeur maligne de la rétine , d'origine génétique, apparaissant habituellement avant l'âge de 5 ans. (leparisien.fr)
  • Le syndrome de Cushing se manifeste lorsque le corps produit trop de corticostéroïdes (habituellement à cause d'une tumeur bénigne de la glande surrénale) ou qu'une personne prend des médicaments stéroïdiques. (cancer.be)
  • Les carcinomes squameux s'accompagnent fr quemment d'une hypercalc mie par s cr tion de parathyroid hormone related peptide (PTHrP). (free.fr)
  • Par exemple, une hypercalc mie maligne est souvent la cons quence, non d'une hypers cr tion de PTH, mais d'un peptide de structure proche, la PTHrP. (free.fr)
  • Ataxie télangiectasie appelée également syndrome de Louis-Bar, il s'agit d'une maladie héréditaire associant de nombreuses anomalies du développement. (e-sante.fr)
  • Il suffit d'une mutation d'une des deux copies de gène (puisqu'il s'agit d'une maladie autosomique dominante) pour induire des polyposes adénomateuses familiales (avec apparition dès l'adolescence de centaines à milliers de polypes dans le côlon), le syndrome de Lynch, ou cancer héréditaire du côlon sans polypose (en anglais HNPCC). (wikipedia.org)
  • Elle peut également résulter d'une augmentation de l'excrétion rénale d'acide urique dans les cas de tumeurs malignes, de SIDA, de syndrome de Fanconi, de diabète sucré, de brûlures graves et de syndrome hyperéosinophilique. (unitslab.com)
  • Tumeurs germinales malignes de l'ovaire compte pour moins de 5% des cancers de l'ovaire chez les tats-Unis. (womenshealthsection.com)
  • Ovaire tumeurs germinales malignes de l'ovaire sont les plus courantes chez les femmes de moins de 20 ans. (womenshealthsection.com)
  • Les tumeurs germinales malignes de cellules de l'ovaire surviennent principalement chez les filles et les jeunes femmes, l' ge de 6 40 ans avec un ge m dian de 16 20 ans selon le type histologique. (womenshealthsection.com)
  • On en distingue 2 catégories : les tumeurs germinales malignes et les tumeurs du stroma et des cordons sexuels. (cancerologiegynecologique.com)
  • titre d'exemple, les hormones responsables des syndromes paran oplasiques associ s aux cancers anaplasiques du poumon (hormone antidiur tique, ACTH, calcitonine. (free.fr)
  • U n lien causal direct entre possible d'analyser l'étiologie molécu- l'exposition à un carcino- laire de certains cancers en analysant gène et la survenue d'un les profils des mutations retrouvées cancer chez l'homme a dans les tumeurs humaines. (inserm.fr)
  • Il s'enquerra si vos proches parents ont présenté des maladies gynécologiques bénignes, malignes ou d'autres cancers. (arcagy.org)
  • Quatre-vingt-dix-huit patients avaient un épanchement pleural malin dont 83 avec un primitif pulmonaire (le reste étant représenté majoritairement par des cancers du sein ou de l'endomètre). (splf.fr)
  • Les cancers de l'ovaire correspondent le plus souvent à un carcinome séreux de haut grade, mais il faut savoir qu'il existe d'autres types cellulaires (cancer endométrioïde, carcino-sarcome, etc). (cancerologiegynecologique.com)
  • Le syndrome de Peutz-Jeghers est associé à un risque accru de développer certains cancers dont les cancers colorectal, du sein, du pancréas, des ovaires et de l'intestin grêle. (cancer.be)
  • Les biopsies r alis es ce niveau concluaient une prolif ration tumorale maligne de nature carcinomateuse constitu e de cellules de taille petite ou moyenne, cytoplasmes osinophiles mod r ment abondant dot es de noyaux fortement anisocaryotiques fortement en mitose. (panafrican-med-journal.com)
  • La symptomatologie est non sp cifique et la palpation d une masse abdominale peut orienter tort vers une pathologie tumorale maligne, d autant plus que la symptomatologie volue dans un contexte d alt ration de l tat g n ral. (panafrican-med-journal.com)
  • La voie gp130 pourrait coopérer inflammatoires comme CRP ( C reactive mutations conduisent à la délétion en avec la voie WNT/ b -caténine protein ) et SAA ( serum amyloid protein A ) phase de quelques acides aminés localisés pour la transformation maligne sécrétées par les cellules tumorales [4]. (inserm.fr)
  • Une ou plusieurs mutations provoquent une transformation maligne, ces mutations amenant les cellules à se diviser un nombre illimité de fois et à rester en vie. (maldonado-medical.com)
  • En outre, le médecin peut vous prescrire un échantillon de sang pour le CEA si vous soupçonnez la présence d'autres maladies qui ne sont pas associées au développement de tumeurs malignes. (ehealthtreats.com)
  • Un lymphome , aussi plus rigoureusement appelé lymphome malin ou lymphosarcome , est un cancer du système lymphatique qui se développe aux dépens des lymphocytes . (wikimonde.com)
  • Deux cent deux patients consécutifs avec un épanchement pleural ont été inclus sur une période de 18 mois, et l'épanchement était considéré comme malin si des cellules tumorales étaient identifiées. (splf.fr)
  • Antigène carcino-embryonnaire (ACE) protéine dont l'augmentation du taux dans le sang, au moment du diagnostic ou au cours de la surveillance, est souvent associée à un cancer colorectal. (e-sante.fr)
  • Ce sont des tumeurs neuroendocrines dont le marqueur est la calcitonine et qui expriment aussi l'Antigène Carcino-embryonnaire (ACE). (sfendocrino.org)
  • Une équipe autrichienne s'est intéressée à l'ACE (antigène carcino-embryonnaire) dont le taux sérique représente un marqueur tumoral fréquemment dosé en routine clinique et dans les épanchements pleuraux avec une forte spécificité, mais une sensibilité très variable. (splf.fr)
  • Gilead Sciences, Inc. a annonc aujourd hui les r sultats interm diaires de son tude ouverte un seul bras de phase 2 visant valuer le GS-9973, un inhibiteur oral exp rimental de la tyrosine kinase de la rate (Syk), dans le traitement de patients atteints de tumeurs malignes h matologiques r cidivantes ou r fractaires. (informationhospitaliere.com)
  • Une temp rature subf brile est fr quente avec la maladie de Crohn active, une fi vre lev e se produit en g n ral seulement en cas de complications infectieuses. (medline.ch)
  • Il pr suppose que le tissu devenu tumoral ne produisait pas physiologiquement l'hormone responsable du syndrome paran oplasique. (free.fr)
  • Tableau 3 Syndromes cliniques paranéoplasiques, prévalence et étiologies Syndromes Sécrétions néoplasiques Prévalences Etiologies SIADH ADH 10% des carcinomes à petites cellules Carcinome pulmonaire à petites cellules. (symptoma.be)
  • Comparativement aux épanchements bénins, les taux sériques et pleuraux d'ACE dans les épanchements malins étaient significativement plus élevés (6,90 ng/ml vs 1,55 ng/ml et 35,0 ng/ml vs 0,90 ng/ml respectivement). (splf.fr)
  • Le ratio entre le taux sanguin d'ACE et le taux pleural était aussi significativement plus élevé dans les épanchements pleuraux malins (2,6 vs 0,6). (splf.fr)
  • La détermination simultanée du taux d'ACE dans le sang et dans le liquide pleural a une forte valeur diagnostique pour mettre en évidence le caractère malin d'un épanchement pleural. (splf.fr)
  • Jusqu'à présent, la mise au point de médicaments permettant de lutter contre les tumeurs malignes était l'une des tâches principales de la pharmacologie. (maldonado-medical.com)
  • Perop ratoire prise de d cision est crucial pour pr server la fonction reproductrice chez les filles et les jeunes femmes ayant des tumeurs malignes de l'ovaire des cellules germinales. (womenshealthsection.com)
  • Le d veloppement de la chimioth rapie combinaison efficace pour les filles et les jeunes femmes ayant des tumeurs malignes de l'ovaire des cellules germinales a t l'une des vraies r ussites de la m decine. (womenshealthsection.com)
  • Le plus fr quent est le carcinome bronchique, qui est habituellement pidermo de, alors que la muqueuse bronchique normale est glandulaire. (free.fr)
  • Certaines métastases, particulièrement de mélanomes malins, ont tendance à envahir la substance grise avoisinante. (neurochirurgie.fr)
  • Par exemple, le mélanome malin comporte une ou plusieurs métastases intracrâniennes dans 70% des cas, mais n'est à l'origine que de 5% des métastases cérébrales du fait de sa rareté (environ 1% des tumeurs malignes). (neurochirurgie.fr)
  • Le diagnostic de CP est confirmé morphologiquement (laparoscopie avec biopsie) chez 8 patients, le reste étant basé sur la présence de signes d'atteinte hépatique diffuse avec déformation du schéma vasculaire selon l'échographie, sur la présence d'un syndrome d'insuffisance hépatocellulaire et prouvé de façon instrumentale (varices de l'estomac et de l'oesophage, ascite). (healthherocoaching.com)
  • Ce diagnostic, difficile et fr quemment m connu, doit tre voqu surtout si le contexte pid miologique s y pr te [ 3 ], en pr sence d une atteinte pulmonaire concomitante, ou devant des ant c dents de tuberculose. (panafrican-med-journal.com)
  • Dans cette situation, la méconnaissance d un diagnostic malin ou borderline, ou d un abcès ovarien, est exceptionnelle (NP4). (docplayer.fr)
  • M.O, g de 42 ans, ayant comme ant c dent pathologique un tabagisme chronique, souffrait depuis trois semaines de douleurs pigastriques associ es un syndrome subocclusif avec fi vre et alt ration de l tat g n ral. (panafrican-med-journal.com)
  • tumeurs malignes - d coulant d' lecteurs de kystes dermo des et germinales malignes primitives des tumeurs de cellules - r capituler embryonnaires normales et suppl mentaires -embryonnaire des cellules et des structures. (womenshealthsection.com)
  • L'antigène carcino-embryonnaire est parfois augmenté. (doctissimo.fr)
  • 6 CA 125 En revanche = peut être aide pour déterminer la nature bénigne ou maligne d un kyste ovarien. (docplayer.fr)
  • Ils ont la particularité de s'intégrer, dans 25% des cas, à des syndromes de prédisposition familiale, les néoplasies endocriniennes multiples de type 2 (NEM2), liées à des mutations du gène ret. (sfendocrino.org)
  • Contrairement au syndrome du c lon irritable, les selles surviennent tout au long de la journ e et de la nuit. (medline.ch)
  • La présence d'un nombre considérable de mutations dans les tumeurs malignes, qui augmentent avec sa croissance. (maldonado-medical.com)
  • Il peut être utilisé pour déterminer dans quel organe est observé le développement de cellules malignes. (canebayprimarycare.com)
  • La présence de quelques végétations, moins de 5, n'est pas forcément signe de malignité mais des végétations nombreuses épaisses et confluentes à l'intérieur et à l'extérieur de la masse doivent être considérées comme malignes. (arcagy.org)
  • Les premières descriptions de tumeurs malignes, à savoir cancer ont été décrits en 1600 avant JC sur papyrus égyptien. (maldonado-medical.com)
  • Elle si ge par ordre de fr quence d croissant, au niveau ganglionnaire, g nito-urinaire, ost o-articulaire et neuro-m ning [ 2 ]. (panafrican-med-journal.com)