• Streptococcus pneumoniae Photographie au microscope de bactéries Streptococcus pneumoniae Nom binominal Streptococcus pneumoniae (Klein, 1884) Chester, 1901 Streptococcus pneumoniae (le pneumocoque) est une espèce de bactérie du genre Streptococcus. (wikipedia.org)
  • Le pneumocoque ( Streptococcus pneumoniae ) est une bactérie du genre Streptococcus . (futura-sciences.com)
  • Les infections à Streptococcus pneumoniae (pneumocoque) chez l'enfant sont le plus souvent des infections pulmonaires, ORL ou méningées. (chu-rouen.fr)
  • Streptococcus pneumoniae , autrement appelé pneumocoque ou streptocoque, est une bactérie à gram positif. (antibio-responsable.fr)
  • Parmi les bactéries responsables de méningites figure en bonne place Streptococcus pneumoniae, une espèce de pneumocoque. (frm.org)
  • Le vaccin contre les infections invasives à pneumocoque est un vaccin destiné à prévenir les infections dues à Streptococcus pneumoniae, une bactérie. (wikipedia.org)
  • La contribution du CNRP s'effectue pour le recueil des données S. pneumoniae à travers le réseau des observatoires régionaux du pneumocoque (ORP) qui regroupe près de 400 laboratoires. (santepubliquefrance.fr)
  • Le pneumocoque ( Streptococcus pneumoniae ) est une bactérie d'une très grande diversité. (mesvaccins.net)
  • La cause la plus fréquente de pneumonie communautaire est l'infection à pneumocoque ou Streptococcus pneumoniae. (pourquoidocteur.fr)
  • Le Streptococcus pneumoniae , aussi connu sous le nom de pneumocoque est très répandu chez les enfants. (educatout.com)
  • Des vaccins efficaces sont disponibles contre le Streptococcus pneumoniae (pneumocoque) et l'Haemophilus influenzae de type b (Hib), causes bactériennes principales après l'âge d'un mois. (gatesfoundation.org)
  • La s rotypie des souches invasives met en vidence une stabilit de la fr quence relative des s rotypes : le vaccin pneumococcique 23 valences assure de 1984 1996 une bonne couverture s rotypique (87,2% des souches invasives isol es en 1996 appartiennent aux types du vaccin). (ehesp.fr)
  • Ce vaccin PCV7 protégeait contre 7 types de Streptococcus pneumoniae. (frm.org)
  • Par ailleurs, les chercheurs ont montré que le vaccin PCV7 avait entraîné l'émergence de nouvelles souches de Streptococcus pneumoniae, propres à la France. (frm.org)
  • Cette analyse met en garde sur le fait qu'un vaccin avec une formulation couvrant seulement partiellement les types de Streptococcus pneumoniae en circulation peut avoir des retombées négatives en Santé publique. (frm.org)
  • Les études de fond suggèrent que le vaccin antipneumococcique conjugué-VPV réduit le transport de VT de type vaccin Streptococcus pneumoniae SP Nous avons étudié l'effet du PCV sur le transport de VT NVT-VT et non-VT, en étudiant l'effet du VPC sur la colonisation nasopharyngée par NP. (thermesdecapvern.com)
  • L'étiologie et l'incidence de la méningite bactérienne sont étroitement liées à l'âge et au fait que les nourrissons aient reçu ou non les vaccinations habituelles par les vaccins conjugués contre Haemophilus influenzae de type b et vaccin conjugué contre Streptococcus pneumoniae . (merckmanuals.com)
  • Phosphorylcholine (ChoP) is commonly expressed at the surface of pathogens of the respiratory tract, including Streptococcus pneumoniae and Neisseria meningitidis. (pasteur.fr)
  • Traduction en anglais : Streptococcus pneumoniae : serotypes, invasive and antibiotic resistant strains The current situation in France. (ehesp.fr)
  • Colonizing and invasive strains of Streptococcus pneumoniae in Uruguyan children : type distribution and patterns of antibiotic resistance. (ehesp.fr)
  • Phylogenetic analysis of emergent Streptococcus pneumoniae serotype 22F causing invasive pneumococcal disease using whole genome sequencing. (inspq.qc.ca)
  • Streptococcus Pneumoniae is the main pathogen bacteria responsible for invasive diseases (bacteremia, meningitis) in children less than 2 years of age. (academie-medecine.fr)
  • Laurence Watier et son équipe ont analysé les données provenant de 5 166 souches de Streptococcus pneumoniae issues de prélèvements de liquide céphalorachidien, le liquide qui entoure le système nerveux central. (frm.org)
  • L'émergence et la dissémination globale de souches de Streptococcus pneumoniae multirésistantes constituent un problème majeur dans l'infection pneumococcique ces dernières années. (k9alliance.com)
  • Streptococcus pneumoniae : s rotypes, souches invasives et r sistantes aux antibiotiques situation actuelle en France. (ehesp.fr)
  • Des variations démographiques, saisonnières et géographiques marquées existent Compte tenu de leur excellente activité contre S pneumoniae et des organismes atypiques, les antibiotiques macrolides, seuls ou associés aux β-lactamines, ont été largement utilisés pour traiter la PAC, y compris la pneumonie pneumococcique. (thedjmall.com)
  • la résistance aux macrolides chez les pneumocystes S pneumoniae sont attrayantes Des options thérapeutiques pour traiter le CAP en raison de leur activité à large spectre contre les agents pathogènes typiques et atypiques, mais une utilisation trop zélée des FQ pourrait conduire à une résistance à cette classe d'antimicrobiens Les taux actuels de résistance aux antibiotiques aux États-Unis justifient-ils? (thedjmall.com)
  • Au début du siècle, le PRSP S pneumoniae résistant à la pénicilline a commencé à émerger aux États-Unis Pendant la période de -, les données de surveillance pneumococcique ont révélé une tendance à l'augmentation des taux de résistance à la pénicilline et à d'autres classes d'antibiotiques Une étude récente menée durant l'hiver a permis de caractériser les isolats S pneumoniae des centres médicaux des États-Unis. (prointegration.org)
  • Infections invasives à Streptococcus pneumoniae dans la Région Picardie de 2012 à 2015. (cnrs.fr)
  • Indications thérapeutiques : Immunisation active pour la prévention des infections invasives, pneumonie et otite moyenne aiguë causées par Streptococcus pneumoniae chez les nourrissons, les enfants et les adolescents âgés de 6 semaines à 17 ans. (fichier-pdf.fr)
  • Immunisation active pour la prévention des infections invasives et de la pneumonie, causées par Streptococcus pneumoniae chez les adultes âgés de 18 ans et plus et les personnes âgées. (fichier-pdf.fr)
  • Nous présentons ici le cas d'une infection urinaire chez une enfant, au tableau clinique classique, due à Streptococcus pneumoniae. (chu-rouen.fr)
  • streptococcus pneumoniae, infection. (academie-medecine.fr)
  • Streptococcus pneumoniae est un pathogène majeur chez l'homme, responsable d'otites, de pneumonies, de septicémies et de méningites. (inserm.fr)
  • Streptococcus pneumoniae est une bactérie responsable de nombreuses infections chez l'adulte dont les pneumonies, les bactériémies et les méningites. (cnrs.fr)
  • S. pneumoniae est une bactérie souvent responsable de pneumonie, d'otite, de bactériémie et de méningite chez le sujet VIH+, surtout lorsque le taux de lymphocytes CD4 est inférieur à 200 par mm3. (inist.fr)
  • Streptococcus pneumoniae est le germe le plus fréquemment en cause et le plus responsable de décès précoce [ 5 ] . (wikipedia.org)
  • Streptococcus pneumoniae est responsable d'infections graves, touchant tous les âges de la vie, avec une prédominance aux âges extrêmes. (em-consulte.com)
  • Le groupe d'agents a de bons profils de sécurité et des propriétés pharmacocinétiques favorables Étant donné ces caractéristiques souhaitables des fluoroquinolones plus récentes et l'importance de S pneumoniae résistant à la pénicilline dans les pneumonies communautaires, les quinolones plus récentes sont prescrites avec une fréquence croissante pour le traitement initial des infections respiratoires Comme le taux de Si l'utilisation augmente, la résistance aux fluoroquinolones plus récentes augmentera probablement. (k9alliance.com)
  • Streptococcus pneumoniae fait l'objet d'une surveillance particulière du fait de l'existance de souches résistantes à la pénicilline. (antibio-responsable.fr)
  • Mais la culture sur des milieux appropriés est le seul moyen d'isoler des agents infectieux rarement rencontrés ou des bactéries d'intérêt épidémiologique telles que Streptococcus Pneumoniae , ce qui permet d'adapter le traitement antibiotique le plus souvent différent d'une antibiothérapie probabiliste. (revuesonline.com)
  • But the culture on appropriate media is the only way to isolate unusual agents or bacteria of epidemiological interest like the Streptococcus Pneumoniae , which allows to adapt the antibiotic treatment most often different from a probabilistic antibiotherapy. (revuesonline.com)
  • La parenté génétique des isolats résistants à la pénicilline du CSLP de Streptococcus pneumoniae recueillis lors des études nationales de surveillance menées aux États-Unis durant les périodes de -, - et - a été déterminée par électrophorèse sur gel en champ pulsé. (prointegration.org)
  • Des isolats de CMI de S pneumoniae résistants à la pénicilline, ⩾ μg / mL, identifiés dans des études nationales de surveillance menées aux États-Unis durant les saisons hivernales de - isolats, - isolats et - isolats ont été caractérisés. (prointegration.org)
  • Recently, pili were identified at the surface of S. pneumoniae and were proposed to play a role in the initial step of host tissues colonisation. (inserm.fr)
  • Récemment des structures de type pilus ont été identifiées à la surface de S. pneumoniae et jouent un rôle important dans les étapes initiales de colonisation des tissus hôtes. (inserm.fr)
  • Structure of the essential peptidoglycan amidotransferase MurT/GatD complex from Streptococcus pneumoniae . (ibs.fr)
  • DIGIVAL™ avec carte antigène urinaire BinaxNOW™ Streptococcus pneumoniae est uniquement disponible sur certains marchés. (alere.com)
  • Le test d'antigène urinaire BinaxNOW™ S. pneumoniae peut être interprété visuellement ou être lu avec DIGIVAL™, conçu pour une interprétation objective des résultats et une lecture standardisée des tests rapides à flux latéral. (alere.com)
  • La bactérie en cause le plus souvent est le Streptococcus pneumoniae, qui touche les poumons puis les méninges. (topsante.com)
  • Streptococcus pneumoniae is the most common cause of otitis, sinusitis, pneumonia, sepsis and meningitis. (inserm.fr)
  • Streptococcus pneumoniae est rarement en cause dans les infections compliquées de la peau et des tissus mous telles que l'érysipèle. (inist.fr)
  • Streptococcus pneumoniae SP est une cause importante de morbidité et de mortalité dans le monde entier, avec l'incidence la plus élevée de la maladie chez les enfants. (thermesdecapvern.com)
  • Streptococcus pneumoniae is a significant cause of morbidity-mortality: leading agent of community-acquired pneumonia and the first cause of death due to infectious diseases in France. (em-consulte.com)
  • Les infections causées par Streptococcus pneumoniae sont une importante cause de pathologies et de décès à l'échelle mondiale. (canada.ca)
  • Le test d'antigène BinaxNOW™ S. pneumoniae permet d'identifier de façon rapide et précise la présence de l'antigène de S. pneumoniae chez les patients atteints de pneumonie et de méningite à pneumocoques grâce à une technologie simple à utiliser, permettant aux médecins de proposer un traitement rapide et ciblé. (alere.com)
  • Streptococcus pneumoniae : Molecular mechanisms of host‐pathogen interactions , Elsevier , pp.181-202, 2015. (inserm.fr)
  • Sepsis à Streptocoque Pneumoniae [Code méd. (chu-rouen.fr)
  • Le test d'antigène BinaxNOW™ S. pneumoniae est un test rapide destiné à la détection qualitative de l'antigène de S. pneumoniae dans l'urine de patients atteints de pneumonie et dans le liquide céphalo-rachidien (LCR) de patients atteints de méningite. (alere.com)
  • Lors de la transformation chez streptococcus pneumoniae, l'adn entrant est sous forme simple-brin et vient d'apparier au chromosome recepteur. (theses.fr)
  • Vingt-sept cas de patients atteints de PADL ont été comparés à des sujets témoins avec S pneumoniae sensible à la lévofloxacine. (k9alliance.com)
  • A case of peritonitis in a woman of 39 years in which the strain of S. Pneumoniae has been isolated is reported. (revuesonline.com)
  • Pour compléter ces chiffres et mieux interpréter les tendances de la France au sein de l'Europe, un second indicateur a été calculé pour 4 couples bactérie-antibiotique ( P. aeruginosa et résistance aux carbapénèmes, K. pneumoniae / E. coli et résistance aux C3G, S. aureus et résistance à la méticilline) : il s'agit du rang de la France au sein de l'ensemble des pays participants au réseau EARS-Net. (santepubliquefrance.fr)