• D autre part, parmi les polyph nols du vin, le resv ratrol inhibe l oxydation de la fraction du cholest rol contenue dans les lipoprot ines de type ldl (qui correspond l essentiel du cholest rol transport dans le sang). (forumperso.com)
  • L'expression de l'ensemble de ces prot ines d finit la latence de type III observ e in vitro dans les lign es lymphoblasto des. (free.fr)
  • Deux autres types de latence sont aussi d crits, identifi s par l'expression restreinte des prot ines. (free.fr)
  • inhiber ou stimuler la synth se d'une prot ine donn e. (agora.qc.ca)
  • L activation de cette cellule d clenche alors les tapes de la r plication virale, avec synth se et assemblage de prot ines virales gr ce une enzyme, la prot ase. (pharmaciedelepoulle.com)
  • Les m canismes physiopathog niques sont diff rents selon qu'il s'agit d'une LP induite par l'EBV ou d'un lymphome non hodgkinien (LNH) monomorphe non associ l'EBV et apparaissant tardivement. (free.fr)
  • S quence activatrice de l'ADN ou l ment activateur qui augmente le niveau de transcription en cis par l'interm diaire de la fixation d'une prot ine activatrice sp cifique. (m2osw.com)
  • Nous avons trouv que l'inhibition d'une enzyme qui ajoute l'acide gras, le palmitate, sur les prot ines cr e une d pendance des cellules canc reuses l'EGFR pour leur survie", dit Witze. (forumactif.com)
  • Dans les lign es lymphoblasto des, les g nes exprim s aboutissent la production de six prot ines nucl aires Epstein-Barr nuclear antigens (EBNA)-1, 2, 3A, 3B, 3C, LP (leader protein), trois prot ines de membrane latent membrane protein (LMP)-1, 2A, 2B et deux petits acides ribonucl iques (ARN) nucl aires EBV-encoded-RNA (EBER-1 et 2). (free.fr)
  • Les prot ines qui sont li s au palmitate sont habituellement associ es la membrane cellulaire. (forumactif.com)
  • Le palmitate de ces prot ines permet de transf rer des signaux chimiques depuis l'ext rieur de la cellule l'int rieur par l'interm diaire de la membrane cellulaire. (forumactif.com)
  • Plusieurs d entre elles, comme la prot ine kinase NIMA d Aspergillus nidulans et la protein Nek2 de mammif res ont fait l objet d tudes suffisamment approfondies pour les impliquer dans la r gulation du cycle cellulaire. (cef-cfr.ca)
  • Au plan cellulaire, PNek1 est localis dans le nucl ole et s accumule lors de la phase G2 pr c dant la mitose. (cef-cfr.ca)
  • La forme end mique africaine de lymphome de Burkitt a t le premier exemple de tumeur associ e un vecteur pathog ne, en l'occurrence l'EBV. (free.fr)
  • Une des diff rences fondamentales entre les formes sporadique et end mique est la fr quence avec laquelle l'EBV est pr sent sous forme pisomique (et non int gr dans le g nome) dans les cellules tumorales de lymphomes end miques africains (80 90 %), alors qu'il n'est retrouv que dans seulement 10 15 % des lymphomes occidentaux. (free.fr)
  • La premi re tude publi e en France, en 1997, a associ une consommation mod r e et r guli re de vin un risque plus faible de maladie d Alzheimer. (forumperso.com)
  • Ensuite, une tude cas-t moins et une tude de suivi ou de cohorte d individus g s de 65 ans et plus ont confirm que l ingestion de vin contrairement celle d autres boissons alcoolis es est associ e un faible risque de d mence, y compris la maladie d Alzheimer. (forumperso.com)
  • Suite une prise de risque (rapport non prot g , rupture de pr servatif , partage de seringue, etc. (pharmaciedelepoulle.com)
  • Les prot ines kinases de type NIMA (NIMA related kinases - Neks) forment une famille relativement bien conserv e chez les eucaryotes. (cef-cfr.ca)
  • L apport de resv ratrol restaure la sensibilit l action de l insuline dans la phase du pr diab te de type 2. (forumperso.com)
  • R cemment, son quipe a d couvert une prot ine qui, une fois d sactiv e, pourrait pr venir le d veloppement de m tastases dans un type de cancer agressif, le cancer du sein HER2-positif. (forumactif.com)
  • La fr quence de ces LP et lymphomes est faible, le petit nombre par centre de greffe et leur h t rog n it expliquent l'absence de s ries cons quentes dans la litt rature, et l'absence de consensus th rapeutique. (free.fr)
  • En outre, dans le mod le de souris, la preuve a t apport e que la consommation mod r e de vin rouge r duit la quantit de plaques s niles compos es de peptides amylo des-β, ainsi que le nombre des enchev trements neurofibrillaires compos s de prot ines tau hyperphosphoryl es [7]. (forumperso.com)
  • Son association dans sa forme end mique africaine avec le virus d'Epstein-Barr (EBV) en fait un mod le de tumeur associ e un virus. (free.fr)