• J ai identifi neuf PtNeks chez Populus trichocarpa, sept AtNeks chez Arabidopsis thaliana et six OsNeks chez Oryza sativa. (cef-cfr.ca)
  • Le glycoprot ome de la graine d' Arabidopsis thaliana est tudi dans le cadre du Programme GENOPLANTE et est utilis comme outil dans l' tude du d veloppement et de la germination de la graine. (crihan.fr)
  • L'objectif est d'identifier dans le g nome d' Arabidopsis thaliana des candidats potentiels impliqu s dans la biosynth se des polym res de paroi, dans la biosynth se et la maturation des glycannes N- et O-li s mais aussi dans le transport des prot ines d'une saccules une autre et dans le maintien de la coh sion de l'appareil de Golgi. (crihan.fr)
  • Les quipes scientifiques de l'Inra, de l' cole normale sup rieure de Lyon, et du CNRS, ont utilis en parall le la plante Arabidopsis thaliana et la mouche du vinaigre Drosophila melanogaster (la drosophile) pour d crypter plus pr cis ment la voie de r gulation prot ique impliquant la prot ine TCTP lors du d veloppement animal et v g tal. (myscience.fr)
  • Pour arriver ce r sultat, les chercheurs ont proc d diverses exp riences sur une plante mod le, Arabidopsis thaliana . (cnrs.fr)
  • Il s agit l d'informations fonctionnelles sur les interactions extr mement complexes et fines de macromol cules prot iques (ainsi que d autres constituants des cellules) qui permettront terme de r colter tous les fruits de la r volution de la g nomique, que ce soit dans le domaine des tests m dicaux, des m dicaments ou des th rapies. (observateurocde.org)
  • L'approche prot omique cibl e a pour objectif d'identifier et de caract riser les partenaires prot iques de prot ines ou ligands d'int r t. (crihan.fr)
  • Le premier axe concerne l' tude du sous-prot ome membranaires de diverses bact ries ( P.aeruginosa, A.baumannii, S. epidermidis ) dans le but d'identifier les m canismes mol culaires impliqu s dans la multir sistance. (crihan.fr)
  • Les tudes men es dans les syst mes eucaryotes ont permis de mettre en vidence que les prot ines r sidentes de l'appareil de Golgi sont exclusivement des prot ines membranaires. (crihan.fr)
  • la base du m canisme de ramification d crit par l' quipe du Laboratoire de biochimie et physiologie mol culaire des plantes de Montpellier (CNRS/INRA/Universit Montpellier 2/ Montpellier SupAgro) et des chercheurs anglais et allemands, on trouve une famille de prot ines membranaires appel es aquaporines, pr sentes chez les plantes et les animaux. (cnrs.fr)
  • Les travaux entrepris par les chercheurs de l'EA 3222 et de l'UMR 6270 visent identifier les principaux acteurs mol culaires de r sistance au stress chimique et de r paration des macromol cules cellulaires par des approches prot omiques et transcriptomiques en syst me ouvert. (crihan.fr)
  • En invalidant les prot ines r gul es, nous rechercherons ensuite leur implication fonctionnelle. (crihan.fr)
  • transcriptionnel associ décrits chez la drosophile pourraient être fonctionnelle du gène Eya1 chez la souris aux prot ines Six actifs chez les vertébrés. (inserm.fr)
  • L'approche utilis e a permis de d couvrir que la prot ine TCTP interagit avec une prot ine appel e CSN4, membre d'un complexe prot ique dit COP9. (myscience.fr)
  • Le r le de COP9 dans ces processus se fait notamment via la r gulation de l'activit d'un autre complexe prot ique dit CULLIN-RING E3 ubiquitin ligases (CRLs) qui cible les prot ines pour d gradation. (myscience.fr)
  • On peut utiliser le crible de ces interactions prot ine-prot ine pour ne s parer que les produits biologiques caract riser ou au contraire les partenaires peuvent tre mis en vidence apr s la s paration initiale. (crihan.fr)
  • Un deuxi me axe concerne l' tude du prot ome de l'appareil de Golgi chez les plantes. (crihan.fr)
  • Le g nome du soja, une des plus importantes plantes agricoles dont les graines sont riches en prot ines et sources d'huile v g tale, a t s quenc , ce qui ouvre la voie une am lioration des r coltes, selon une tude publi e mercredi dans la revue scientifique britannique Nature. (dicodunet.com)
  • L accumulation de PNek1 est aussi induite lors d un stress g notoxique au point de contr le en G1/S. Des r sultats r cents de double hybride indiquent que PNek1 pourrait tre impliqu e dans la maturation de l ARNm puisqu elle interagit avec DBR1, une prot ine directement impliqu e dans l pissage. (cef-cfr.ca)
  • Afin d'identifier les prot ines impliqu es dans la r sistance aux antibiotiques des bact ries organis es en biofilm, une tude comparative des prot omes des micro-organismes ( Pseudomonas aeruginosa, Acinetobater baumannii, Staphylococcus epidermidis, Staphylococcus aureus, Escherichia coli et Yersinia ruckeri ) cultiv s en suspension et en biofilm a t entreprise. (crihan.fr)
  • Afin de caract riser des prot ines potentiellement impliqu es dans ce processus de diff renciation, nous tudions le prot ome de cellules PC12 apr s diff rents temps de traitement en pr sence du neuropeptide PACAP. (crihan.fr)
  • Cette tude a permis de montrer chez Arabidopsis que TCTP d tourne la fonction du complexe COP9 ce qui affecte son r le dans la r gulation du deuxi me complexe prot ique, CRL. (myscience.fr)
  • Cela m'am ne une autre question : Sur un millier de prot ines mitochondriales seules 13 sont cod es par le g nome mitochondrial. (futura-sciences.com)
  • Plusieurs d entre elles, comme la prot ine kinase NIMA d Aspergillus nidulans et la protein Nek2 de mammif res ont fait l objet d tudes suffisamment approfondies pour les impliquer dans la r gulation du cycle cellulaire. (cef-cfr.ca)
  • il permet la production de Translationally Controlled Tumor Protein , la prot ine TCTP. (myscience.fr)
  • Les travaux des chercheurs de l'Inra, de l'ENS de Lyon, du CNRS, de l'Universit de Lyon 1, et de l'Universit Paris-Sud permettent d' claircir comment la prot ine TCTP r gule la multiplication cellulaire. (myscience.fr)
  • Afin de comprendre comment ce g ne r gule la prolif ration cellulaire, les chercheurs ont recherch les prot ines partenaires de TCTP. (myscience.fr)
  • Les prot ines kinases de type NIMA (NIMA related kinases - Neks) forment une famille relativement bien conserv e chez les eucaryotes. (cef-cfr.ca)
  • books.google.fr - Les marqueurs g n tiques sont largement utilis s aujourd'hui pour estimer le polymorphisme et pr dire l' volution des populations v g tales. (google.fr)
  • L analyse de la structure des prot ines passe par une s rie d tapes extr mement complexes. (observateurocde.org)
  • En 2010, les scientifiques avaient d j d couvert que ce g ne participait la r gulation de la multiplication cellulaire, et que cette fonction tait conserv e chez deux organismes mod les tr s loign s, une plante, Arabidopsis, et une mouche, la drosophile. (myscience.fr)
  • Une partie de ces travaux (prot ome d' Acinetobacter baumannii ) est r alis e en collaboration avec le GENOSCOPE d'Evry. (crihan.fr)
  • Publi s le 16 septembre 2012 sur le site de Nature Cell Biology , leurs travaux d crivent un m canisme qui, gr ce une hormone v g tale et aux prot ines r gulant le passage de l'eau, permet l' mergence des racines secondaires. (cnrs.fr)