• Enfin, les Pinaceae (comme les Cupressaceae) sont fréquemment parasités par les espèces du genre Arceuthobium (Famille des Viscaceae, dont fait partie le gui) mais sont aussi victimes de nombreux parasites animaux et surtout fongiques dont des champignons de l'ordre des Uredinales. (naturoscope.net)
  • Grâce à leur très grande résistance au froid, les Conifères, notamment les Pinaceae et les Cupressaceae, sont particulièrement abondants aux plus hautes latitudes (forêts boréales et une partie de la toundra) et altitudes (montagnes). (universalis.fr)
  • Il existe ainsi des forêts entières de Conifères : par exemple, forêts de mélèzes ( Larix decidua , Pinaceae) dans les Alpes, forêts de séquoias ( Sequoia sempervirens , Cupressaceae) en Californie, forêts d'araucarias ( Araucaria araucana , Araucariaceae) dans la région des volcans du Chili. (universalis.fr)
  • La famille des Pinacées (Pinaceae), ou Abiétacées, est une famille des plantes gymnospermes qui compte 220-250 espèces réparties en 11 genres. (aujardin.info)
  • les Cycadales ( Cycas, Zamia ) sont les Gymnospermes basales, - les Ginkgoales sont le clade-frère du clade comprenant les Conifères et les Gnetales , - les Gnetales ( Ephedra , Gnetum , Welwitschia ) sont monophylétiques et nichés au sein des Conifères, - les Gnetales sont le clade-frère des Pinaceae . (botanique.org)
  • Arbres des régions tempérées de l'hémisphère Nord, les mélèzes sont des Gymnospermes (famille des Pinaceae) qui ont la caractéristique de perdre leurs aiguilles en hiver. (universalis.fr)
  • De nombreux fossiles sont connus non seulement pour chacun des cinq grands groupes nommés précédemment (Ginkgoales, Cycadales, Pinaceae, Gnetales et Cupressophytes), mais également pour un certain nombre d'autres lignées aujourd'hui éteintes. (universalis.fr)