• Situé en position intermédiaire entre cortex et tronc cérébral, le thalamus a principalement une fonction de relais et d'intégration des afférences sensitives et sensorielles et des efférences motrices, ainsi que de régulation de la conscience, de la vigilance et du sommeil. (wikipedia.org)
  • Il reçoit également des fibres du noyau interstitiel de Cajal, du colliculus supérieur, de la formation réticulaire pontique et de noyaux plus rostral du tronc cérébral se projetant sur des portions particulières du complexe olivaire inférieur. (jussieu.fr)
  • Les voies afférentes introduisent dans l'hypothalamus proviennent de plusieurs endroits comprenant le thalamus, le cortex cérébral, le tronc cérébral, les endroits olfactifs, et les noyaux gris centraux. (news-medical.net)
  • Les causes Par exemple : les paralysies du ganglion géniculé (dues au zona ) les paralysies faciales , les névrites faciales, ainsi que certaines tumeurs du tronc cérébral ou du thalamus (noyaux centraux situés entre les hémisphères cérébraux). (pearltrees.com)
  • 1. Alors que les voies auditives primaires provenant de la cochlée et du ganglion spiral (de Corti) sont ipsilatérales pour atteindre le noyau cochléaire , les voies auditives secondaires se projettent bilatéralement dès le début de leur trajet dans le tronc cérébral , avec une prédominance controlatérale (70-80% des fibres décussent). (vetopsy.fr)
  • Ce mécanisme n'est pas le seul qui intervienne au niveau du tronc cérébral et les noyaux vestibulaires par l'intermédiaire de la voie vestibulo-spinal exercent une action facilitatrice sur le tonus des muscles extenseurs. (docplayer.fr)
  • L'insula antérieure, l'ACC et les zones qui font partie du système spinothalamique médian, comme le tronc cérébral, les noyaux ventro-médians du thalamus, le système limbique et le cortex orbitofrontal, seraient quant à eux davantage impliqués dans les aspects affectifs et motivationnels de la douleur. (inserm.fr)
  • Ils utilisent principalement des faisceaux passant par des structures du tronc cérébral (substance grise périaqueducale, locus coeruleus, raphé magnus…), mais leur origine est beaucoup plus diffuse, provenant de l'hypothalamus, des noyaux thalamiques ou du cortex (frontal et limbique). (e-monsite.com)
  • Le cervelet fait partie du systéme nerveux central qui comprend:la moelle épinière,le bulbe rachidien,le tronc cérébral,le pont,le thalamus, les hémisphères cérébraux. (amessi.org)
  • Les noyaux cérébelleux forment l'étage de sortie du cervelet communiquant par des axones avec le tronc cérébral,la moelle épinière,,le thalamus et le cortex cérébral. (amessi.org)
  • Une atteinte des noyaux gris, thalamus, noyaux lenticulaires, de la partie centrale du tronc cérébral oriente en revanche vers une origine vasculaire, en particulier une microangiopathie, sans préjuger de son caractère acquis ou génétique. (neurologie-pratique.com)
  • Chez les animaux qui ne possèdent que les rudiments de cette voie, les afférences intéroceptives font relais directement avec des noyaux du système neu-rovégétatif dans le tronc cérébral - noyaux moteurs qui commandent les régulations homéostatiques, sur un mode automatique, par le biais du système neurovégétatif effecteur ou des boucles neuroendocriniennes. (savoir.fr)
  • Le cervelet, situé comme le tronc cérébral dans la fosse postérieure et donc séparé du cerveau par la tente du cervelet. (neurochirurgie.fr)
  • Au niveau du tronc cérébral, la substance grise prédomine (substance réticulée) et se présente en amas qui sont les noyaux d'origine des nerfs crâniens. (neurochirurgie.fr)
  • Cette inhibition implique la mise en jeu de structures du tronc cérébral, en particulier le noyau du raphé magnus. (douleur-info.com)
  • Le sommeil paradoxal, avec son EEG semblable à celui de l'éveil, est le produit de l'interaction complexe entre des noyaux du tronc cérébral, des structures du système limbique et des aires corticales. (matierevolution.fr)
  • Existence de très fins cordons de substance grise, les ponts gris caudatolenticulaires , étendus entre le noyau caudé et le noyau lenticulaire (putamen). (elsevier.com)
  • Les deux thalamus, situés de part et d'autre du troisième ventricule, dans la région centrale du cerveau, sont les plus volumineux des noyaux gris cérébraux. (larousse.fr)
  • À chaque type correspond un type de récepteurs en périphérie est un type de fibres nerveuses et de voies de transmission transportant l'influx nerveux des récepteurs situés en périphérie vers le cerveau, plus précisément soit au niveau des aires cérébrales (zones du cortex c'est-à-dire de la substance grise du cerveau) soit d'autres zones du cerveau ( noyaux gris centraux par exemple). (vulgaris-medical.com)
  • À ce niveau nait le ruban de Reil médian qui croise la ligne médiane et gagne le thalamus qui fait partie des noyaux gris centraux du cerveau. (vulgaris-medical.com)
  • Les voies auditives secondaires, partant des noyaux cochléaires atteints par les voies auditives primaires (venant de la cochlée ipsilatérale), rejoignent certains noyaux gris centraux pour se projeter ensuite sur le cortex auditif . (vetopsy.fr)
  • Ces noyaux gris centraux ( complexe olivaire supérieur, noyaux du lemnisque latéral , colliculus inférieur , noyau genouillé médian du thalamus ) affinent la stimulation auditive. (vetopsy.fr)
  • 2. Des noyaux gris relaient les informations à chaque niveau cérébral ( complexe olivaire supérieur, noyaux du lemnisque latéral , colliculus inférieur , noyau genouillé médian du thalamus et cortex auditif ), avec une certaine hiérarchisation. (vetopsy.fr)
  • Les noyaux gris centraux assurent la formulation globale de ce mouvement en intégrant et modulant les acquisitions des niveaux sous-jacents. (docplayer.fr)
  • La participation autonome des noyaux gris centraux au mouvement propositionnel est probable en raison du développement considérable des relations entre striatum et cortex cérébral. (docplayer.fr)
  • La distribution de ces structures dépend de la fonctionnalité du département auquel elles appartiennent: par exemple, la matière grise du cerveau recouvre la substance blanche, tandis que dans la région dorsale les noyaux, constitués de neurones gris, sont situés à l'intérieur du canal cérébral formé par la composante blanche. (librahealthclub.com)
  • Lésions cérébrales et cérébelleuses, avec souffrance variable des noyaux gris centraux, se voient surtout si bas débit cérébral brutal et bref (choc cardiogénique, hypoxies sévères, hypotensions médicamenteuses, anesthésies générales en position assise ou semi-couchée et traumatismes crâniens fermés). (webethan.org)
  • La physiopathologie du syndrome des jambes sans repos (SJSR) reste floue mais résulterait d'une déshinibition des noyaux gris centraux. (em-consulte.com)
  • Le striatum est la porte d'entrée principale des messages afférents en provenance du cortex, vers les noyaux gris centraux, via le thalamus. (em-consulte.com)
  • Une MCJ peut être initiée par un SJSR, grâce à l'atteinte initiale des noyaux gris centraux. (em-consulte.com)
  • Au nombre de ces « noyaux gris », on compte notamment le thalamus , situé à l'intérieur du diencéphale et, au centre du cerveau, l'hypothalamus relié à une glande particulière appelée l'hypophyse. (frcneurodon.org)
  • Gravité par leur extension vers les noyaux gris. (neurochirurgie.fr)
  • une zone centrale plus complexe où l'on distingue une partie de substance blanche qui sont les commissures unissant les deux hémisphères, et une partie d'amas de substance grise, les noyaux gris centraux. (neurochirurgie.fr)
  • Au niveau du cervelet, la substance grise occupe l'écorce cérébelleuse ou cortex cérébelleux, sous laquelle on trouve de la substance blanche et des noyaux gris centraux. (neurochirurgie.fr)
  • L'ataxie motrice peut être associée à une maladie du cervelet, une atteinte du cortex cérébral, une maladie du thalamus, une atteinte des noyaux gris centraux, une atteinte du noyau rouge, etc. (chu-rouen.fr)
  • C'est vers ces aires que convergent pratiquement tous les axones provenant de l'ensemble des noyaux associatifs du cerveau et des noyaux gris profonds. (sb-musicotherapie.fr)
  • L'artère cérébélleuse antéro-inférieure, branche de l'artère basillaire, vascularisant la partie antérieure du vermis, la région des noyaux centraux des nerfs facials et vestibulocochléaires et une partie des lobes cérébélleux. (techno-science.net)
  • La grippe espagnole : Certains sujets devenaient comateux et on observait une lésion de l'hypothalamus postérieur et d'autre étaient insomniaques et avaient une lésion de l'hypothalamus antérieur. (fichier-pdf.fr)
  • Les voies histaminergiques : Peu nombreux, ces neurones sont concentré dans le noyau postérieur ventro--‐latérl de l'hypothalamus. (fichier-pdf.fr)
  • L'hypothalamus est présent dans tous les vertébrés et partie du diencephalon qui est inférieur localisé au thalamus. (news-medical.net)
  • En outre, une des voies efférentes les plus significatives comprend le réseau qui lie les noyaux supraoptic et paraventriculaires de l'hypothalamus à l'éminence médiane, qui côtoient aux glandes pituitaires postérieures et antérieures. (news-medical.net)
  • L'activation corticale nécessaire à l'éveil est rendue possible par un « réseau exécutif de l'éveil » comprenant l'hypothalamus postérieur, le thalamus intra-laminaires et le télencéphale basal. (mcgill.ca)
  • Ses projections vont donc sur la formation réticulée mésencéphalique et les noyaux mésopontins cholinergiques ainsi que sur le télécenphale basal et l'hypothalamus postérieur. (mcgill.ca)
  • Les noyaux sérotoninergiques du raphé antérieur (ou supérieur), qui projettent de la sérotonine vers l'hypothalamus et le cortex. (mcgill.ca)
  • Connectée avec les noyaux du thalamus et l'hypothalamus. (slidegur.com)
  • Au-dessus se trouvent des régions telles que le diencephale (formé par l'épithalamus, le thalamus, le sous-thalamus et l'hypothalamus), le télencéphale et le cerveau antérieur. (questionofwill.com)
  • L'horloge biologique est située dans l'hypothalamus au niveau des noyaux supra chiasmatique (NSC). (studylibfr.com)
  • Les données obtenues sur les noyaux magnocellulaires et l'aire préoptique de l'hypothalamus revêtent, à cet égard, un caractère exemplaire. (medixdz.com)
  • De nombreux travaux ont été consacrés aux modifications neuronogliales intervenant au niveau des noyaux magnocellulaires de l'hypothalamus dans diverses situations physiologiques comme la lactation, la parturition, une augmentation des taux cérébraux d'ocytocine, ou encore en rapport avec un stress hydrique (déshydratation). (medixdz.com)
  • On doit la dénomination du thalamus à Galien qui lui donna le nom de couche optique (thalamus nervorum opticorum, le mot thalamos signifiant littéralement dans ce contexte chambre nuptiale ou plus exactement couche nuptiale), car aux yeux des premiers anatomistes qui disséquaient le cerveau en partant de sa face inférieure, les voies optiques semblaient étendues sur cette couche. (wikipedia.org)
  • Le noyau pédonculopontin est un noyau qui sécrète de l'acétylcholine et qui a une action diffuse sur plusieurs régions de la base du cerveau et sur la moelle épinière. (studystack.com)
  • Le troisième neurone appartenant à cette voie lemiscale fait le relais entre le thalamus et le cortex pariétal et plus précisément l'air pariétale ascendante qui est une zone anatomique neurologique permettant au cerveau d'analyser les sensibilités provenant de la périphérie. (vulgaris-medical.com)
  • Les systèmes de fibres nerveuses qui transmettent les impulsions du cortex ou des noyaux sous-jacents du cerveau à travers la moelle épinière à l'organe de travail (muscle, glande) sont appelés voies motrices ou descendantes efférentes. (eastsidespinalhealthcenter.com)
  • Là, ils jouxtent la boucle sensorielle médiale et traversent la moelle allongée, le pons et le cerveau jusqu'au noyau latéral du thalamus, où ils passent au troisième neurone. (eastsidespinalhealthcenter.com)
  • Le cervelet se trouve dans la zone postérieure du cerveau au niveau du pont tronco-encéphalique, sous le lobe occipital (légèrement au-dessus de la nuque). (irni.fr)
  • Dans un deuxième temps, des structures particulières du thalamus - une structure du cerveau souvent nommée la «porte vers le cortex» - orientent certaines informations vers le cortex, et en retiennent d'autres. (cerveauetpsycho.fr)
  • C'est le thalamus qui pour le cerveau jouerait le rôle de l'olive inférieure pour le cervelet. (amessi.org)
  • L'artère cérébrale moyenne part vers l'extérieur et va vers la fosse postérieure du cerveau. (imedecin.com)
  • Cette substance grise se répartit d'une part en une couche tapissant la surface du cerveau, au niveau du cortex, et d'autre part en des noyaux situés dans la masse cérébrale. (frcneurodon.org)
  • Dans les autres espèces, ces voies intéroceptives se limitent, en effet, aux régions sous- corticales impliquées dans les régulations de type homéo- statique réflexe et ne présentent que quelques projections diffuses vers les régions antérieures du cerveau sans pas-ser par les niveaux d'intégration de l'information que sont le thalamus et l'insula. (savoir.fr)
  • La première contient les cordons nerveux postérieurs - qui remontent vers les centres supérieurs et transmettent les informations sensitives - et antérieurs, qui descendent depuis le cerveau en étant porteurs d'afférences motrices. (larousse.fr)
  • Il est séparé du cerveau par la scissure transverse et par une large toile méningée disposée presque horizontalement au-dessus de la fosse postérieure du crâne, la tente du cervelet. (analyticaltoxicology.com)
  • Il se trouve directement à la base du crâne sous le lambeau cutané postérieur du cerveau. (tcs-mymed.ch)
  • Les efférences issues du thalamus forment les pédoncules thalamiques antérieur, latéral, supérieur, postérieur et ventral. (wikipedia.org)
  • Subdivisé en deux ensembles : 1°) corps strié dorsal = striatum dorsal , correspondant à la majeure partie du striatum, et 2°) corps strié ventral = striatum ventral , correspondant principalement au noyau accumbens. (elsevier.com)
  • Subthalamus (sous le thalamus) c'est le thalamus ventral, mais avec le développement, il se déplace latéralement dans le télencéphale, il inclue le globus pallidus. (aly-abbara.com)
  • dans le noyau cochléaire par exemple, les traitements se complexifient au fur et à mesure que l'on avance du noyau antéro-ventral, postéro-ventral au noyau dorsal. (vetopsy.fr)
  • Le traitement chirurgical du tremblement essentiel repose actuellement sur la stimulation chronique à haute fréquence du noyau ventral intermédiaire (Vim) du thalamus. (aptes.org)
  • En cas de pharmaco-résistance ou d'effets secondaires importants, des procédures chirurgicales sont envisageables, comme la lésion du noyau ventral intermédiaire du thalamus (VIM), la thalamotomie par radiofréquence ou la stimulation cérébrale profonde. (aptes.org)
  • Ces effets sensoriels impliquent vraisemblablement le noyau ventral postérieur latéral adjacent au VIM. (aptes.org)
  • Le Faisceau spinothalamique (antérolatéral) est un faisceau ascendant de la moelle épinière qui rentre dans le thalamus avec le lemniscus median et comporte de nombreuses collatérales. (jussieu.fr)
  • L'autre caractéristique de la sensibilité lemiscale est que celle-ci est véhiculée du récepteur périphérique vers les racines postérieures de la moelle épinière. (vulgaris-medical.com)
  • Cette sensibilité, autrement dit cet influx nerveux, gagne ensuite les cordons postérieurs de la moelle par l'intermédiaire des faisceaux De Goll et Burdach. (vulgaris-medical.com)
  • Ce der- nier active à son tour les neurones nociceptifs du sous-noyau oral, qui ont des propriétés similaires à celles des neurones de la couche V de la corne dorsale de la moelle épinière. (inserm.fr)
  • Le dernier neurone des voies motrices est toujours représenté par des cellules des cornes antérieures de la matière grise de la moelle épinière ou des cellules des noyaux moteurs des nerfs crâniens (Fig.118). (eastsidespinalhealthcenter.com)
  • Le processus central de la racine dorsale pénètre dans la moelle épinière et se termine dans les cellules du noyau situées à la base de la corne dorsale (deuxième neurone). (eastsidespinalhealthcenter.com)
  • Il correspond aux sensibilités épicritiques et proprioceptives dont la transmission se fait depuis les récepteurs cutanés par des fibres sensitives de gros calibre myélinisées (Aβ) vers les racines postérieures puis les cordons postérieurs de la moelle. (e-monsite.com)
  • Ces fibres de petit calibre font relais au niveau de la corne postérieure de la moelle, essentiellement au niveau des couches I et V, pour donner naissance aux faisceaux néospinothalamiques et paléospinothalamiques qui décussent immédiatement et remontent dans le cordon antérolatéral de la moelle spinale. (e-monsite.com)
  • Ainsi que le transport des stimuli sensoriels de la moelle épinière au thalamus. (questionofwill.com)
  • De la moelle et à chaque espace intervertébral sortent les nerfs spinaux constitués d'une racine antérieure, motrice, et d'une racine postérieure sensitive. (neurochirurgie.fr)
  • Sur la face postérieur du bulbe rachidiens, on a la persistance du faisceau Goll-Burdach qui lie la moelle épinière au cervelet via les pédoncules cérébelleux. (e-monsite.com)
  • Cette moelle épinière s'étend dans le canal rachidiens de la base du crane jusqu'à la région lombaire postérieure. (e-monsite.com)
  • Une lésion du noyau abducens de la partie droite du pont entraîne une déviation médiale de l'œil droit. (studystack.com)
  • La majorité des fibres (75 à 90%) croisent dans la décussation des pyramides et descendent dans la partie postérieure du cordon latéral. (jussieu.fr)
  • Très schématiquement, les composantes de ces systèmes modulateurs ascendants peuvent être groupées en deux grandes voies qui ont toutes deux leur origine dans une partie du noyau réticulé du bulbe rachidien. (mcgill.ca)
  • En plus d'être à l'origine de l'éveil, plusieurs des noyaux de ces deux voies utilisant l'acétylcholine et le glutamate comme neurotransmetteur sont en partie responsables de l'activation corticale du sommeil paradoxal . (mcgill.ca)
  • Les noyaux du locus coeruleus , situés dans la partie dorsale du pont, et dont les projections noradrénergiques influencent des structures cérébrales comme le thalamus, l'hippocampe et le cortex. (mcgill.ca)
  • Au niveau cortical, cet ensemble inclut le cortex somatosensoriel primaire (SI), le cortex somatosensoriel secondaire (SII), le cortex postérieur pariétal (PPC), l'insula, le cortex cingulaire antérieur (ACC), la partie rostrale (subgénual) de l'ACC (rACC), le cortex préfrontal dorsolatéral (DL-PFC) et orbitofrontal (OrbitofrC) ainsi que le cortex moteur supplémentaire (SMA). (inserm.fr)
  • Les structures faisant partie du système ascendant latéral spinothalamique, comme les noyaux ventro-postérieurs du thalamus, le SI, SII et l'insula postérieure, seraient davantage impliquées dans l'aspect sensori-discriminatif de la douleur. (inserm.fr)
  • au contraire, les neurones de la partie postérieure traitent des motifs acoustiques complexes, tels que le début ou la fin d'un trait musical, ou bien les changements de hauteurs de notes. (cerveauetpsycho.fr)
  • certaines aires du lobe frontal sont ainsi mobilisées pour le langage articulé tandis que la partie postérieure du lobe occipital l'est pour la vision . (frcneurodon.org)
  • Ainsi, l'aire motrice corticale située dans la partie postérieure du lobe frontal se retrouve juste à côté de l'aire somatosensorielle localisée, elle, dans la partie la plus antérieure du lobe pariétal. (mcgill.ca)
  • A cette époque, il s'agissait de détruire une partie limitée du thalamus, c'est-à-dire de réaliser une thalamotomie. (aptes.org)
  • Le thalamus décode une grande partie des informations qu'il reçoit. (analyticaltoxicology.com)
  • une partie supérieure qui présente des renflements qu'on appel les vésicules primitives (postérieure, moyenne, antérieure). (e-monsite.com)
  • Le thalamus (du grec θάλαμος, chambre à coucher) est une structure anatomique paire de substance grise cérébrale diencéphalique. (wikipedia.org)
  • Les deux thalamus peuvent être réunis par une commissure grise interthalamique située dans le IIIe ventricule. (wikipedia.org)
  • De plus, les centres ou noyaux végétatifs, constitués d'une composante cérébrale grise, sont situés dans les parties dorsale et tête du système nerveux central, et ces derniers sont des amas de neurones situés dans les parois de la vessie, du tractus gastrique et d'autres organes. (librahealthclub.com)
  • Les structures sous-corticales qui sont classiquement liées à la matrice de la douleur sont le thalamus, l'amygdale, la substance grise périaqueducale (PAG) et les noyaux accumbens (NAccumb). (inserm.fr)
  • Leur objectif principal est de combiner des cellules de matière grise de différents segments pour former leurs propres faisceaux antérieur, latéral ou postérieur. (grapevinemedical.com)
  • Le cervelet montre 2 régions de matière grise composées de corps cellulaires et de dendrites de neurones:l'une à la surface nommée:cortex cérébelleux,l'autre en profondeur ,nommée noyaux cérébelleux(groupe de neurones voisins). (amessi.org)
  • la substance grise est située en périphérie et adopte une organisation laminaire sous forme d'écorce que l'on appelle : cortex (ex : cortex cérébral et cervelet) mais aussi sous forme d'amas cellulaire agglutiné que l'on nomme : noyau (ex : thalamus). (neuracademia.ch)
  • Plus précisément, on parle aussi de « corne » (antérieure, latérale et postérieure) pour désigner les différentes régions de la substance grise. (neuracademia.ch)
  • Ce sont: la matière grise péri-aqueducale, le noyau rouge et la substance noire. (questionofwill.com)
  • Apparition de nouveaux noyaux de substance grise, notamment les noyaux olives bulbaires qui vont constituer des nerfs moteurs par des voix de conduction d'informations motrices. (e-monsite.com)
  • On a de plus en plus des rassemblements de substance grise en noyaux de + en + nombreux et de + en + différencié. (e-monsite.com)
  • L'activation des neurones moteurs du noyau parasympathique du nerf oculomoteur entraîne la dilatation de la pupille. (studystack.com)
  • Les voies sérotoninergiques : Les corps cellulaires de ces neurones sont principalement situés dans le noyau du raphé. (fichier-pdf.fr)
  • Les voies cholinergiques : Ces neurones sont dispersés dans la formation réticulée du tron cérébral, ou regroupés dans le noyau de Meynert. (fichier-pdf.fr)
  • Les noyaux réticulés bulbaires magnocellulaires , dont les neurones sont cholinergiques ou à asparte/glutamate, est à l'origine à la fois de la voie réticulo-thalamo-corticale et de la voie réticulo-hypothalamo-corticale. (mcgill.ca)
  • Ces 2 régions sont séparées par une couche intermédiaire de matière blanche formée par les axones myélinisés de neurones du cortex ou cellules de purkinje ,qui atteignent les noyaux cérébelleux. (amessi.org)
  • Des données électrophysiologiques (enregistrement des neurones du NSC) ont montré que certains neurones de ce noyaux sont actifs dès l'installation de la lumière. (studylibfr.com)
  • Cox, CL, Huguenard, JR & Prince, DA Heterogeneous arborisations axonales des neurones réticulaires thalamiques de rat dans le noyau ventrobasal. (cbdadhd.nl)
  • Deux voies vertébrales vont au cervelet - antérieure et postérieure. (eastsidespinalhealthcenter.com)
  • Le cervelet se situe dans la fosse postérieure sous la tente du. (techno-science.net)
  • Elle serait associée en complément aux rôles connus de comparateur du cervelet et du cortex pariétal postérieur. (sb-musicotherapie.fr)
  • Les stries présent sur ce pont de varoles sont dues à la diversification des faisceaux pyramidaux qui vont être à l'origine des noyaux du pont qui sont un relai de la motricité volontaire et ces noyaux sont au contact avec le cervelet par l'intermédiaire des pédoncules cérébéleux. (e-monsite.com)
  • Le faisceau longitudinal médial reçoit des fibres de tout le noyau vestibulaire qui sont à la fois croisées et décroisées dont beaucoup bifurquent dans des branches ascendantes et descendantes. (jussieu.fr)
  • Les fibres du faisceau rubrospinal proviennent des cellules du bord médial du noyau rouge (portion magnocellulaire). (jussieu.fr)
  • Les fibres se projetant sur la région cervicale proviennent des parties : dorso-médiale et dorsale du noyau rouge alors que les fibres se projetant sur la région lombosacrale proviennent des parties ventrolatérale et ventrale du noyau rouge. (jussieu.fr)
  • Les fibres longent le côté médial des tractus optiques et croisent la ligne médiane le long du bord postérieur du chiasma optique. (vetopsy.fr)
  • Le faisceau néospinothalamique plutôt connecté aux fibres Aδ rejoint le noyau ventro-postéro-latéral du thalamus avant d'atteindre le cortex somatosensoriel. (e-monsite.com)
  • Le faisceau paléospinothalamique plutôt connecté aux fibres C rejoint le thalamus médian avec un relais vers les structures limbiques et le cortex frontal. (e-monsite.com)
  • Plus précisément, on parle aussi de « cordon » (antérieur, latéral et postérieur) pour désigner la substance blanche organisée en faisceaux de fibres nerveuses. (neuracademia.ch)
  • Au fur et à mesure qu'on va s'élever dans le bulbe, on va voir apparaître des modifications avec la disparition progressive des cordons posterieurs. (e-monsite.com)
  • Au niveau de la structure C on a disparition des cordons postérieurs de substances blanches. (e-monsite.com)
  • À l'intérieur de deux thalamus, se trouve la lame médullaire interne qui bifurque en avant et en arrière, laissant apparaître des compartiments extramédullaires (antérieur, latéral, postérieur et dorso-médian) et intramédullaires où se logeront des subdivisions nucléaires thalamiques. (wikipedia.org)
  • La compréhension de la physiopathologie par le biais d'interactions réciproques avec le des algies céphaliques est un préalable à l'amélioration des thérapeutiques : elle impose un approfondissement thalamus et d'une modulation directe des relais de nos connaissances fondamentales sur le système tri- pré-thalamiques. (inserm.fr)
  • La formation réticulée mésencéphalique, qui se projette massivement sur les noyaux thalamiques, qui vont ensuite influencer tout le cortex. (mcgill.ca)
  • Les processus cellulaires des noyaux thalamiques forment un faisceau thalamocortical passant par la jambe postérieure de la capsule interne jusqu'au cortex du gyrus post-central. (eastsidespinalhealthcenter.com)
  • Du thalamus, les signaux accèdent à l'aire auditive du cortex du lobe temporal. (cerveauetpsycho.fr)
  • L`image à l`extrême gauche montre un infarctus dans le territoire vasculaire de l`artère cérébrale postérieure (PCA), avec l`implication du lobe temporel médial inférieur qui inclut l`hippocampe. (annabhushan.com)
  • Elles se projettent sur le thalamus puis sur le lobe frontal. (sb-musicotherapie.fr)
  • intermittente du générateur ponto-géniculo-occipital qui comprend l'aire péribrachiale caudolatérale ou le locus subcoeruleus, le noyau genouillé latéral (relai thalamique des voies visuelles rétiniennes) et le cortex (En biologie, le cortex (mot latin signifiant écorce) désigne la couche superficielle ou périphérique d'un tissu organique. (techno-science.net)
  • Cette donnée ainsi que l'étroite relation fonctionnelle que présente le cortex moteur principal avec l'air pariétal où se terminent les voies de la sensibilité discriminative et avec le noyau ventro-latéral du thalamus laissent présager du rôle essentiel de ce cortex moteur principal dans les adaptations spatio-temporelles du mouvement en fonction des qualités de la stimulation. (docplayer.fr)
  • L'implantation d'une élec- « douleur du membre fantôme » a nant du membre avant l'amputation, trode de stimulation dans la région intrigué des générations de neuro- étaient eux-mêmes le site de l'activité du thalamus qui contient les neu- logues, et fait souffrir un nombre anormale à l'origine de la sensation rones qui répondaient à des stimula- considérable d'amputés. (inserm.fr)
  • Au cours des dernières années, l'existence d'une double représentation de la douleur dans le complexe sensitif du trijumeau, au niveau des sous-noyaux caudal et oral, a été établie. (inserm.fr)
  • Cette technique consiste à implanter une électrode de stimulation électrique au sein d'une structure cérébrale profonde, comme par exemple le noyau sub-thalamique (STN ou corps de Luys). (jim.fr)
  • En effet, il a été montré au cours d'expérimentations animales que l'activation d'une très petite structure, le noyau pédonculopontin (PPN), permettait d'améliorer la marche. (jim.fr)
  • Ainsi, une étude est en cours visant à évaluer l'efficacité de la SCP du noyau subthalamique, et plus précisément d'une sousunité « cognitive » de ce noyau comme traitement des formes graves des troubles obsessionnels compulsifs (TOC). (jim.fr)
  • On a pris conscience qu'entre les aires visuelles occipitales et les noyaux oculomoteurs il existe un système oculogyre d'une extrême complexité. (strabisme.net)
  • Les noyaux avec une action modulatrice de la formation réticulée sont respectivement l'aire ventrale tegmentale, le noyau pédoculopontin, le noyau du raphée et le locus ceruleus/aire médiale réticulaire? (studystack.com)
  • La commissure de Von Gudden (ou supraoptique ventrale ou inférieure) connecte les noyaux genouillés médians du thalamus. (vetopsy.fr)
  • ventricule latéral étant satellite du noyau caudé sur toute son étendue (voir chapitre 12). (elsevier.com)
  • Jonction qui, tel un pont, relie les noyaux des thalamus aux deux côtés du 3 e ventricule. (adverbum.fr)
  • Le noyau Vim n'étant pas visible en IRM, le repérage s'appuie sur des éléments indirects donnés par les atlas stéréotaxiques, les commissures antérieures et postérieures du 3 ème ventricule. (aptes.org)
  • En imagerie cérébrale, lorsqu'on demande à quelqu'un de bouger son pouce, on observe une activation des aires somatosensorielles et pariétales postérieures, de l'aire 8 du cortex préfrontal et des aires motrice 4 et 6. (mcgill.ca)
  • comprenant sept noyaux (ou groupes de noyaux : 1°) noyau caudé, 2°) noyau lenticulaire (= putamen et globus pallidus), 3°) claustrum, 4°) nucleus accumbens, 5°) corps amygdaloïde, 6°) noyaux septaux, et 7°) substance innominée (= substance basale). (elsevier.com)
  • Chaque thalamus est subdivisé en plusieurs petits noyaux, dont les plus importants sont le pulvinar (extrémité postérieure du thalamus) et les deux corps genouillés, externe et interne, suspendus au pulvinar. (larousse.fr)
  • Le faisceau doux conduit les impulsions des propriocepteurs des membres inférieurs et de la moitié inférieure du corps et se trouve médialement dans le cordon postérieur. (eastsidespinalhealthcenter.com)
  • Le système intéroceptif, quant à lui, véhicule des informations concernant l' état physiologique du corps jusqu'à l'insula postérieure. (savoir.fr)
  • Selon Craig, au niveau de ce cortex intéroceptif qu'est l'insula, la représentation pri-maire de l'état physiologique du corps à un moment donné se ferait au niveau postérieur, puis intégrerait l'information véhiculée par des afférences provenant d'autres aires sensorielles au niveau de l'insula antérieure pour aboutir à une représentation de l'état somatique, cette fois contextualisée avec l'ensemble des informations sensorielles (perceptions) disponibles à un moment donné. (savoir.fr)
  • Les projection noradrénergiques du noyau du raphé projettent partout dans le système nerveux central et ont une influence déterminante sur l'humeur. (studystack.com)
  • Les noyaux mésopontins cholinergiques , qui se projettent également sur le thalamus. (mcgill.ca)
  • Celle-ci est connectée à des régions qui sous-tendent les fonctions exécutives comme le cortex cingulaire antérieur ou le noyau accumbens pour les mécanismes de récompense. (savoir.fr)
  • Le thalamus peut être le siège d'accidents vasculaires cérébraux, responsables d'un syndrome thalamique : hémiparésie (paralysie unilatérale minime), déficit sensitif global, trouble sensitif dans lequel toute stimulation est ressentie comme douloureuse, hémianopsie (amputation d'un côté du champ visuel). (larousse.fr)
  • les neurotransmetteurs libérés par les noyaux de la formation réticulée ont une action rapide sur leurs différentes cibles à travers le système nerveux central? (studystack.com)
  • Le thalamus est un centre nerveux qui joue un rôle d'intégration dans la plupart des fonctions nerveuses. (larousse.fr)
  • voie de passage des faisceaux et tractus nerveux, et contient tous les noyaux des nerfs crâniens (sauf les nerfs I et II - olfactif et optique respectivement qui sont dépourvus de noyaux). (mystidia.com)
  • De nombreuses entités du message nociceptif sous la dépendance des radhouane.dallel douloureuses s'expri- @u-clermont1.fr récepteurs du glutamate de type NMDA (N- ment dans l'aire inner- méthyl-D-aspartate). (inserm.fr)
  • Les aires pariétales postérieures et préfrontales envoient leurs axones vers l'aire 6 qui, une fois renseignée sur le type d'action à réaliser, aide à déterminer les caractéristiques du mouvement approprié. (mcgill.ca)
  • B. De manière générale, les nerfs ont une origine réelle et une origine apparente, qui correspondent respectivement au point d'émergence du nerf et au noyau du nerf. (studylibfr.com)
  • mais si on fait une simulation électrique sur le groupe de noyaux cholinergiques situés à la jonction du pont et du bulbe, on produit ainsi un état de vigilance et d'éveil. (fichier-pdf.fr)
  • Premier relais dans les noyaux graciles et cunéiformes avant de réaliser une décussation au niveau du bulbe, second relais dans le noyau ventro-postéro-latéral (VPL) du thalamus avant de se projeter dans le gyrus post-central. (e-monsite.com)
  • Il y a un rapprochement du canal épendymaire de la paroi postérieure du bulbe rachidiens. (e-monsite.com)
  • La vésicule primitive postérieure va donner naissance aux Rhombencéphale qui lui va se diviser en Myelencéphale qui va devenir le bulbe rachidiens. (e-monsite.com)
  • Les noyaux moteurs du nerf vague sont situés au niveau du pont? (studystack.com)
  • 1. le locus coeruleus alpha qui inclut les régions dorsales des noyaux réticulaires oral et caudal du pont (Un pont est une construction qui permet de franchir une dépression ou un obstacle (cours d'eau, voie de communication, vallée, etc.) en passant par-dessus. (techno-science.net)
  • le noyau oral du pont par ses connexions avec le septum contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. (techno-science.net)
  • pont) qui contiennent des noyaux sensoriels et noyaux (= rassemblement de cellules nerveuses) moteurs, de la tête, du coup et donc on y trouve les organes des sens. (e-monsite.com)
  • Ces structures neurales dont l'organisation spécifique serait à l'origine du phénomène de conscience seraient un ou des réseaux de circuits spécialisés, phylogénétiquement récents, localisés dans les aires frontales et dans les aires corticales associatives postérieures (précunéus et gyrus cingulaire postérieur) de l'hémisphère dominant ou langagier. (wikipedia.org)
  • Les noyaux sont représentés par des zones foncées et les faisceaux par des zones claires. (jussieu.fr)
  • L'information olfactive est transmise en premier lieu vers les noyaux sensoriels du mésencéphale. (studystack.com)
  • La région latérale des thalamus est recouverte de la lame médullaire externe laquelle est séparée de la capsule interne par le noyau réticulaire du thalamus, tandis que la région dorso-médiale est recouverte par le stratum zonale, incluant le pulvinar. (wikipedia.org)
  • La paroi postérieure de la poche donne la pars intermedia . (universalis.fr)
  • D'autre part, à l'intérieur du mésencéphale se trouvent plusieurs noyaux qui contrôlent les mouvements des yeux. (questionofwill.com)
  • La commissure de Probst connecte le noyau dorsal du lemnisque latéral au colliculus inférieur controlatéral. (vetopsy.fr)
  • Elles peuvent se fixer sur les récepteurs cellulaires morphiniques de certaines structures cérébrales (thalamus, système limbique, tissu réticulé) en produisant une action sédative de la douleur comparable à celle de la morphine. (douleur-info.com)
  • Chaque groupe de noyaux est composé des populations neuronales distinctives qui préparent plusieurs neurotransmetteurs et neuropeptides qui fonctionnent pour régler les fonctionnements corporels désignés sous le nom de l'homéostasie. (news-medical.net)
  • Les noyaux cholinergiques tegmental pédunculopontin et latérodorsal participent aussi à la genèse du sommeil paradoxal. (techno-science.net)
  • Névralgie trigémi- nale essentielle, algies orofaciales idiopathiques, algie situés dans le thalamus, la formation réticulée vasculaire de la face et migraines ont en commun d'être, bulbaire, le noyau parabrachial et le noyau du dans une certaine mesure, spécifiques de la région oro- faisceau solitaire. (inserm.fr)
  • Il suspecte un accident vasculaire cérébral de la fosse postérieure et l'hospitalise. (em-consulte.com)
  • Le signal élaboré est envoyé aux noyaux cérébelleux par les cellules de purkinje. (amessi.org)
  • Outre le cortex frontal, l'implication du cortex pariétal postérieur dans le mouvement volontaire ne fait aucun doute. (mcgill.ca)
  • La face médiale des thalamus est limitée en haut par le pédoncule antérieur de l'épiphyse, ou habenula, et, en bas, par le sillon hypothalamique (de Monro). (wikipedia.org)
  • La surface n'est pas lisse mais présente des sillons parmis lesquels on trouve sur la face avant le sillon médian antérieur, sur la face arrière le sillon médian postérieur et latéralement le sillon collatéral postérieur et antérieur. (e-monsite.com)