• Chez les bovins : traitement des infections de l'appareil respiratoire dues à Mannheimia haemolytica, Pasteurella multocida, Mycoplasma bovis et Histophilus somni , associées à de la fièvre. (lepointveterinaire.fr)
  • Chez les veaux pré-ruminants et ruminants : traitement des infections respiratoires à souches sensibles de Pasteurella multocida, Mannheimia haemolytica et Mycoplasma bovis . (lemoniteurdespharmacies.fr)
  • Traitement et métaphylaxie des pathologies respiratoires bovines (PRB) associées à Mannheima haemolytica, Pasteurella multocida, Histophilus somni et Mycoplasma bovis sensibles à la tulathromycine. (vetxed.com)
  • Ces réflexions sont particulièrement vérifiées dans le cadre de la tuberculose bovine à Mycobacterium bovis , maladie qui peut affecter de nombreuses espèces animales domestiques et sauvages et dont la surveillance est particulièrement importante pour des raisons sanitaires, mais également économiques et politiques. (vet-alfort.fr)
  • Appui scientifique et technique en épidémiologie et sur l'analyse du risque zoonotique de la tuberculose ( Mycobacterium bovis , Mycobacterium tuberculosis ) et de la brucellose : mission du 23 mars au 1er avril 2004. (cirad.fr)
  • Support in epidemiologic methodology and zoonotic risk factors analysis of tuberculosis ( Mycobacterium bovis , Mycobacterium tuberculosis ) and brucellosis : mission from October the 4th to the 16th. (cirad.fr)
  • Mycoplasma genitalium, avec 580.000 paires de bases, a une taille de génome particulièrement petite. (wikipedia.org)
  • Les maladies sexuellement transmissibles bactériennes à Mycoplasma (dues à Mycoplasma genitalium ou Ureaplasma urealyticum) n'ont été que relativement récemment identifiées, dans les années 1980. (wikipedia.org)
  • C'est à partir de Mycoplasma genitalium qu'a été fabriquée, en 2007, Mycoplasma laboratorium, la première bactérie construite par génie génétique autour d'un chromosome de synthèse (chromosome artificiel bactérien). (wikipedia.org)
  • Comme nom d'espèce de la PPLOs/mycoplasmes Edward et Freundt ont proposé Mycoplasma mycoides, reconnu comme responsable de la péripneumonie bovine et réfèrent cette bactérie à des organismes causant des maladies péripneumonie-like. (wikipedia.org)
  • Évaluation des facteurs de risque associés à la présence et la dissémination de Mycoplasma bovis dans les troupeaux laitiers québécois Évaluation des pratiques d'utilisation des agents antimicrobiens par les médecins vétérinaires et les producteurs de bovins laitiers du Québec (projet en cours). (wachtdienstoostende.be)
  • Certaines mollicutes (Mycoplasma et Ureaplasma surtout) provoquent des maladies chez les humains, quand ils infectent des cellules des voies respiratoires ou urogénitales. (wikipedia.org)
  • Mycoplasma a surpassé Neisseria gonorrhoeae comme cause de IST chez les jeunes adultes nord-américains et Ureaplasma est la première cause d'uréthrites non induites par gonocoques ou chlamydia. (wikipedia.org)
  • Mycoplasma bovis, M. bovigenitalium e Ureaplasma diversum in bulls. (usp.br)
  • Épidémie de Mycoplasma bovis : 130000 bovins à aba. (agriavis.com)
  • comme par exemple les infections des voies respiratoires chez les bovins, les moutons et les porcs, la dyshérence Doyle chez les porcs, la dysenterie et l'arthrite causée par Mycoplasmas, la mastite et l'endométrite. (kexingpharma.com)
  • traitement des arthrites aiguës dues à Mycoplasma bovis chez les bovins de moins de 2 ans. (vetopharm-dz.com)
  • Modification : extension des indications au traitement des infections de l'appareil respiratoire dues à Mycoplasma bovis. (lepointveterinaire.fr)
  • La doxycycline est la molécule de choix dans le traitement des infections à Rickettsia et Ehrlichia , de même que pour les infections à Mycoplasma haemofelis (ancien Haemobartonella felis ). (antibiovet.fr)
  • Traitement des arthrites aiguës dues à Mycoplasma bovis . (lemoniteurdespharmacies.fr)
  • Mycoplasma bovis est une maladie extrêmement pathogène, puisqu'elle provoque des bronchopneumonies, des arthrites et des mammites, et engendre des pertes économiques considérables pour les éleveurs. (agriavis.com)
  • Les infections attribuables à Mycoplasma Bovis (M. Bovis) représentent une importante cause d'arthrite, de mammites et de problèmes d'ordre respiratoire chez le bovin. (agrireseau.net)
  • Le laboratoire Harvard Genome Lab démarra le séquençage du génome de Mycoplasma capricolum subsp. (inserm.fr)
  • Les atteintes h patiques secondaires aux infections bact riennes sont des ph nom nes fr quents, qu'il s'agisse d'infections du parenchyme h patique ou des voies biliaires, ou de la cons quence d'une infection distance, pulmonaire, urinaire ou d'un syndrome septic mique. (free.fr)
  • Les infections mycobact ries, qu'il s'agisse de la tuberculose ou des mycobact ries atypiques, ont connu au cours des derni res ann es une augmentation de fr quence importante avec l'apparition de tableaux cliniques peu connus, l encore dans le cadre de l'immunod pression li e au virus du syndrome de l'immunod ficience acquise (sida). (free.fr)
  • Nous ne disposons pas d' tude r cente permettant d' valuer la fr quence et l' volution des perturbations des diff rents param tres du bilan biologique h patique au cours des infections syst miques. (free.fr)
  • Les points de d part infectieux les plus fr quemment retrouv s sont les infections urinaires, les pneumopathies infectieuses, les infections pelviennes ou p riton ales et les m ningites. (free.fr)
  • Le genre le plus connu parmi les Mollicutes est Mycoplasma. (wikipedia.org)
  • Autrefois, le nom "Mycoplasma" désignait souvent les membres de la classe des Mollicutes : il ne désigne plus maintenant que les bactéries du genre Mycoplasma. (wikipedia.org)
  • Au début, tous les membres de la classe des Mollicutes étaient généralement nommée « mycoplasmes » ou « péripneumonie-Like organisme » (PPLO) pour les anglophones, puis on a découvert de nouvelles bactéries appartenant aux Mollicutes, autres que celles du genre Mycoplasma. (wikipedia.org)
  • En 1898, une première espèce de Mycoplasma/Mollicutes est isolée et cultivée par Nocard et Roux. (wikipedia.org)
  • Désormais, le nom Mycoplasma doit être utilisé exclusivement pour les membres du genre Mycoplasma, et non pour désigner n'importe quelle Mollicutes. (wikipedia.org)
  • Jusqu'alors, Mycoplasma mycoides mycoides était connu sous le nom Asterococcus qui sera ensuite invalidé. (wikipedia.org)
  • J etais positive en pcr en janvier et j ai toujours eu des taux +++ en serologie puis boum 2 mois plus tard plus rien. (forumlyme.com)
  • Il est toutefois possible de compenser cette faiblesse en recherchant directement le germe via une analyse PCR , réalisée soit sur écouvillon pour mycoplasma bovis, soit sur matières fécales pour la paratuberculose. (arsia.be)
  • La fr quence de ces perturbations varie selon la s v rit de l'infection, le site de l'infection, le germe en cause et l' ge du patient. (free.fr)