• C'est le cas de Mycoplasma genitalium responsable d'infections sexuellement transmissibles (IST) ou de Mycoplasma pneumoniae responsable d'infections respiratoires. (cerballiance.fr)
  • Dans le cas de Mycoplasma genitalium , sa présence est considérée d'emblée comme pathogène. (cerballiance.fr)
  • Mycoplasma genitalium est considéré d'emblée comme pathogène. (cerballiance.fr)
  • Mycoplasma pneumoniae est un mycoplasme respiratoire. (cerballiance.fr)
  • Mycoplasma pneumoniae n'appartient pas à la flore commensale des voies respiratoires. (cerballiance.fr)
  • On considère que 15 à 20% des infections communautaires seraient dues à Mycoplasma pneumoniae . (cerballiance.fr)
  • Mycoplasma a surpassé Neisseria gonorrhoeae comme cause d'IST chez les jeunes adultes nord-américains et Ureaplasma est la première cause d'uréthrites non induites par gonocoques ou chlamydia. (wikipedia.org)
  • Testing for Mycoplasma pneumoniae is performed using a laboratory-developed multiplex real-time polymerase chain reaction (PCR) assay that detects both Mycoplasma pneumoniae and Chlamydia pneumoniae . (publichealthontario.ca)
  • Mycoplasma pneumoniae et Chlamydia pneumoniae sont fréquemment identifiés. (universalis.fr)
  • II Infections respiratoires à Mycoplasma pneumoniae et Chlamydia pneumoniae. (elsevier-masson.fr)
  • Fréquemment à l'origine d'infections respiratoires communautaires touchant les enfants et les sujets jeunes (première cause de pneumopathie communautaire chez l'enfant de plus de 5 ans), les pneumopathies à Mycoplasma pneumoniae vont souvent poser le problème de leur diagnostic. (labosud-provencebiologie.fr)
  • Mycoplasma bovis est une maladie extrêmement pathogène, puisqu'elle provoque des bronchopneumonies, des arthrites et des mammites, et engendre des pertes économiques considérables pour les éleveurs. (agriavis.com)
  • Les infections attribuables à Mycoplasma Bovis (M. Bovis) représentent une importante cause d'arthrite, de mammites et de problèmes d'ordre respiratoire chez le bovin. (agrireseau.net)
  • Mycoplasma bovis & paratbc, terwijl uw kalveren sterker hun eerste levensmaanden aanvangen! (dairyvetshops.be)
  • Parmi ces 5 troupeaux, 4 étaient positifs vis-à-vis de Mycoplasma bovis et 1 vis-à-vis de Mycoplasma capricolum subsp capricolum . (la-sante-des-ruminants.fr)
  • Un seul de ces 5 troupeaux avait ses trois prélèvements positifs, 3 n'avaient qu'un prélèvement positif et un deux prélèvements positifs (dont un positif à la fois pour Mycoplasma bovis et bovigenitalium ). (la-sante-des-ruminants.fr)
  • Au début, tous les membres de la classe des Mollicutes étaient généralement nommée « mycoplasmes » ou « péripneumonie-Like organisme » (PPLO) pour les anglophones, puis on a découvert de nouvelles bactéries appartenant aux Mollicutes, autres que celles du genre Mycoplasma. (wikipedia.org)
  • Comme nom d'espèce de la PPLOs/mycoplasmes Edward et Freundt ont proposé Mycoplasma mycoides, reconnu comme responsable de la péripneumonie bovine et réfèrent cette bactérie à des organismes causant des maladies péripneumonie-like. (wikipedia.org)
  • Dans la grande famille des mycoplasmes, il y a également Mycoplasma hominis et Mycoplasma Ureaplasma spp , des germes habituels (« commensaux ») du tractus uro-génital bas. (alternativesante.fr)
  • On appelle communément « mycoplasmes » les Mycoplasmataceae (famille qui inclut toutes les espèces appartenant aux genres Mycoplasma et Ureaplasma ) qui appartiennent à la classe de Mollicutes . (cystiteetcompagnie.fr)
  • Ce tableau clinique ne permet en rien de distinguer de façon sûre l'infection par Mycoplasma pneumoniae de celles provoquées par d'autres pathogènes comme les virus respiratoires ou encore des bactéries comme Streptococcus pneumoniae. (labosud-provencebiologie.fr)
  • La radiographie pulmonaire standard ne distingue pas l'infection à Mycoplasma pneumoniae des autres pneumopathies atypiques, et même plus de 20% des cas peuvent simuler une pneumonie franche lobaire aigüe. (labosud-provencebiologie.fr)
  • Mycoplasma hominis ce nom ne vous dit certainement pas grand chose mais sachez que cette infection si elle n'est pas traitée correctement peut entraîner de graves troubles. (potins.net)
  • La recherche d'une infection anormale par mycoplasma hominis se fait par prélèvement local de la bactérie et mise en culture. (potins.net)
  • Le diagnostic d'une infection par mycoplasma hominis ne se fait jamais par prise de sang. (potins.net)
  • Indeed this causes miscarriages.Bacterial Mycoplasma Infection, what to do? (afriquebio.com)
  • Herbal Tea 213: Mycoplasma Infection, Natural infection treatment is a good natural solution. (afriquebio.com)
  • Herbal tea 213: Bacterial infection in Mycoplasmas groups is made from antibacterial plants effective against bacteria of the Mycoplasmas group. (afriquebio.com)
  • Note: Herbal tea 213: Infection in Mycoplasmas, Natural treatment fights infections and Mycoplasmas, regenerates the internal channels and the internal mucosa. (afriquebio.com)
  • We offer you the ideal remedy to fight this Mycoplasma infection. (afriquebio.com)
  • Nous rapportons un cas de syndrome de Miller Fisher survenu chez une femme de 75 ans, et ce au d cours d'une infection pulmonaire Mycoplasma pneumoniae. (panafrican-med-journal.com)
  • Il a été démontré que Mycoplasma hominis et Ureaplasma urealyticum peuvent également être responsables de pyélonéphrite (complication d'une infection urinaire basse, même asymptomatique). (cystiteetcompagnie.fr)
  • C'est une infection respiratoire causée par le mycoplasma pneumoniae, un microorganisme. (lepetitjournal.com)
  • Mycoplasma synoviae (MS) est un agent pathogène connu et associé au développement de synovites et de maladies respiratoires chroniques chez le poulet et la dinde. (idexx.fr)
  • Les élevages de volailles sont sensibles à diverses infections respiratoires, dont Mycoplasma spp. (idexx.fr)
  • Les infections respiratoires dues à Mycoplasma spp sont généralement des affections chroniques, des aérosacculites, des sinusites et des synovites. (idexx.fr)
  • Néanmoins, la résistance fréquente des souches de pneumocoque leur a fait préférer la télithromycine pour le traitement de première intention des infections respiratoires communautaires, y compris celles présumées à Mycoplasma pneumoniae . (em-consulte.com)
  • Ureaplasma urealyticum and mycoplasma hominis in women with systemic lupus erythematosus. (ehesp.fr)
  • Mycoplasma pneumoniae ( M. pneumoniae ) constitue une cause importante de pneumonie d'origine extra-hospitalière chez les enfants et les adolescents. (cochrane.org)
  • Mycoplasma hyopneumoniae est l'agent causal de la pneumonie enzootique. (umontreal.ca)
  • Un total de 160 poumons de porcs possédant des lésions de pneumonie ont été récupérés à l'abattoir, mis en culture et testés par PCR pour M. hyopneumoniae et Mycoplasma hyorhinis. (umontreal.ca)
  • Par une pneumonie: tableau plus fr quent chez le sujet ag et lors de la bronchiolite du nourrisson. (free.fr)
  • En 1898, une première espèce de Mycoplasma/Mollicutes est isolée et cultivée par Nocard et Roux. (wikipedia.org)
  • Désormais, le nom Mycoplasma doit être utilisé exclusivement pour les membres du genre Mycoplasma, et non pour désigner n'importe quelle Mollicutes. (wikipedia.org)
  • Jusqu'alors, Mycoplasma mycoides mycoides était connu sous le nom Asterococcus qui sera ensuite invalidé. (wikipedia.org)
  • Polymorphisme g nomique chez Mycoplasma mycoides subsp. (cirad.fr)
  • La p ripneumonie contagieuse bovine, due Mycoplasma mycoides subsp. (cirad.fr)
  • We report the design, synthesis, and assembly of the 1.08-Mbp Mycoplasma mycoides JCVI-syn1.0 genome starting from digitized genome sequence information and its transplantation into a Mycoplasma capricolum recipient cell to create new Mycoplasma mycoides cells that are controlled only by the synthetic chromosome. (lewebpedagogique.com)
  • Nous rapportons la conception, la synthèse et l'assemblage de 1,08 Mb du génome Mycoplasma mycoides JCVI-syn 1.0, numérisés à partir des informations sur la séquence du génome et sa transplantation dans un Mycoplasma capricolum, cellule receveuse, pour créer de nouveaux Mycoplasma mycoides, cellules qui sont contrôlées uniquement par le chromosome synthétique. (lewebpedagogique.com)
  • Mycoplasma hyopneumoniae, the causative agent of porcine enzootic pneumonia, is present in swine herds worldwide. (umontreal.ca)
  • They were cultured and tested by PCR for M. hyopneumoniae and Mycoplasma hyorhinis and for the porcine reproductive and respiratory syndrome virus (PRRSV), the influenza virus, and the porcine circovirus type 2 (PCV2). (umontreal.ca)
  • Variabilité antigénique et génétique d'isolats de Mycoplasma hyopneumoniae In: 3e édition, Congrès INRS-Institut Armand Frappier 2003, 6-8 novembre 2003, Stoneham. (inrs.ca)
  • Mycoplasma capricolum subsp. (cea.fr)
  • HAYFLICK medium for general detection of mycoplasmas (except M. synoviae. (merckmillipore.com)
  • Alternative mycoplasma detection methods are based on nucleic acid techniques . (merckmillipore.com)
  • 98% sensitivity and 100% specificity for the detection of Mycoplasma pneumoniae . (publichealthontario.ca)
  • La pleuropneumonie contagieuse caprine (PPCC) est une maladie respiratoire grave qui affecte les chèvres et les moutons et qui est causée par la bactérie Mycoplasma capricolum sous-espèce capripneumoniae (Mccp). (idrc.ca)
  • Mycoplasma agalactiae est l'agent étiologique de l'agalactie contagieuse des petits ruminants, maladie inscrite sur la liste de l'OIE. (ups-tlse.fr)
  • L'objectif du présent projet est d'élaborer un nouveau vaccin contre la PPCC à partir de l'espèce de mycoplasme dont la croissance est la plus rapide jusqu'à maintenant, Mycoplasma feriruminatoris (M.feri). (idrc.ca)
  • Les espèces restantes sont essentiellement des germes anaérobies, 2 à 5 fois plus nombreuses que les germes aérobies (Gardnerella vaginalis, Mycoplasma hominis, Prevotella spp, Pepto Streptococcus spp). (aly-abbara.com)
  • Bien évidemment, le Mycoplasma se traite à partir d'antibiotiques (tétracyclines, macrolides ou fluoroquinolones). (potins.net)
  • Des co-infections ou une immunodéficience par le virus leucémogène félin, le virus de l'immunodéficience féline ou d'autres espèces de Mycoplasma peuvent aggraver les symptômes existants ou déclencher des symptômes sur des sujets jusque-là asymptomatiques. (wikipedia.org)
  • Infections pulmonaires a MYCOPLASMA PNEUMONIAE, Diagnostic par biologie moléculaire. (labosud-provencebiologie.fr)
  • Nous n'évoquerons pas la culture de Mycoplasma pneumoniae, incompatible avec un diagnostic rapide et non réalisée en routine. (labosud-provencebiologie.fr)
  • Résumé Article "Management practices associated with the bulk tank milk prevalence of Mycoplasma spp in dairy herds in Northwestern Portugal. (la-sante-des-ruminants.fr)
  • Mycoplasma haemofelis Nom binominal Mycoplasma haemofelis Neimark, 2002 Mycoplasma haemofelis (anciennement Haemobartonella felis) est une bactérie parasitaire à gram négatif du genre Mycoplasma. (wikipedia.org)
  • Les infections à Mycoplasma pneumoniae concernent le plus souvent les enfants et les adultes jeunes et peuvent sévir sous forme d'épidémies. (em-consulte.com)
  • Merck provides a complete portfolio of ready-to use liquid and solid culture media required for detecting mycoplasmas according to European Pharmacopeia 6.1 (2.6.7. (merckmillipore.com)
  • Mycoplasma hominis utilise un atypique du métabolisme énergétique, dépendant de la dégradation de l'arginine [ 5 ] . (wikipedia.org)
  • L'article de Klement et al fait état d'une étude intéressante sur une éclosion d'infection à Mycoplasma pneumoniae dans une communauté fermée. (thefrontierpicture.com)
  • Il ressort dans les conditions de cette étude que la prévalence de Mycoplasma ssp dans les laits de tank au Portugal est de l'ordre de 3%, sans que les vaches positives au CMT soient plus infectées. (la-sante-des-ruminants.fr)
  • Mycoplasma pneumoniae semble être un des facteurs déclenchant de l'exacerbation des poussées d'asthme et peut être également à l'origine de complications extra-pulmonaires notamment neurologiques, hématologiques, dermatologiques, ou rénales. (labosud-provencebiologie.fr)