• En physiopathologie, l'activité de la GnRH peut être perturbée dans le cas de maladie de l'axe hypothalamo-hypophysaire-gonade (traumatisme, tumeurs. (wikipedia.org)
  • Ces hormones pénètrent dans le système porte hypothalamo-hypophysaire, un réseau de capillaires reliant l'hypothalamus à l'hypophyse. (visiblebody.com)
  • Dans le système nerveux central, le système hypothalamo-hypophysaire (HH) est impliqué dans le contrôle du comportement sexuel. (wikipedia.org)
  • Les hormones libérées par l' hypothalamus et l' hypophyse - on parle aussi de complexe hypothalamo-hypophysaire -, comme les hormones de croissance ou la prolactine, sont appelées libérines. (chien.com)
  • Le taux de testostérone exerce un contrôle négatif sur le complexe hypothalamo-hypophysaire, maintenant le taux de gonadostimulines dans un intervalle de faible amplitude. (maxicours.com)
  • L'axe hypothalamo-hypophysaire est un système fondamental de notre corps, qui fonctionne exactement. (docteurclic.com)
  • Ces patients sont définis comme présentant un déficit somatotrope sévère acquis à l'âge adulte, secondaire à une pathologie hypothalamo-hypophysaire connue et associé au minimum à un autre déficit hormonal hypophysaire (excepté le déficit en prolactine). (santemagazine.fr)
  • Chez les patients présentant un déficit somatotrope acquis dans l'enfance (sans maladie hypothalamo-hypophysaire ni antécédent d'irradiation crânienne), deux tests dynamiques sont recommandés, sauf en cas de taux bas d'IGF-I ( (santemagazine.fr)
  • Le premier effet du stress sur notre organisme est l'activation d'un axe nerveux et hormonal, nommé l'axe hypothalamo-hypophysaire. (cerveauetpsycho.fr)
  • Il est primaire si le problème est lié au fonctionnement des testicules, et secondaire s'il est lié à votre complexe hypothalamo-hypophysaire. (unicttaskforce.org)
  • avec le complexe hypothalamo-hypophysaire et la LH et la FSH je suis un peu perdu. (futura-sciences.com)
  • Les variations de son taux sont d tect es en permanence par le complexe hypothalamo-hypophysaire. (futura-sciences.com)
  • Je viens de m'inscrire sur ce site car je souffre d'un adénome hypophysaire qui sécrète des hormones de croissance. (vulgaris-medical.com)
  • Les hormones régulent les fonctions internes, du métabolisme à la croissance en passant par le développement sexuel et le déclenchement de l'accouchement. (visiblebody.com)
  • De cette manière, les hormones peuvent ajuster le fonctionnement d'organes entiers et réguler l'intégralité des processus corporels, tels que le métabolisme et la croissance. (visiblebody.com)
  • Des hormones de croissance spécifiques aux espèces ont été synthétisées. (chu-rouen.fr)
  • Comme l'action de GH est extrêmement spécifique aux espèces, les hormones de croissance recombinantes de plusieurs espèces (en incluant les humains, les vaches et les cochons) ont été développées et ont été utilisés pour stimuler la croissance. (chu-rouen.fr)
  • Cette croissance est due à l'action des hormones œstrogène et progestérone, et à la distension qui provoque la croissance fœtale de l'intérieur. (ctap4.org)
  • Chez les enfants, un déficit en hormone de croissance entraîne classiquement un retard global de croissance et une petite taille . (merckmanuals.com)
  • Chez les adultes, une carence en hormone de croissance n'affecte pas la taille, parce que les os ont achevé leur croissance. (merckmanuals.com)
  • Hormone gonadotrope sécrétée par la glande hypophyse, elle stimule la croissance et la maturation des follicules ovariens. (cite-sciences.fr)
  • Ces hormones hypophysairesstimulent à leur tour la croissance des follicules et du corps jaune. (femiweb.com)
  • L'hormone de croissance est secrétée par la glande hypophysaire. (docvadis.fr)
  • L' hormone de croissance (encore appelée STH ou hormone somatotrope) stimule la croissance du chiot. (fregis.com)
  • Chez le chiot, un déficit en hormone de croissance provoque un retard de développement important, responsable d'un nanisme. (fregis.com)
  • Radiographie du grasset d'un chien atteint de nanisme hypophysaire montrant des anomalies des plaques de croissance (retard de fermeture) et des centres d'ossification. (fregis.com)
  • Le traitement des enfants de petite taille par l'hormone de croissance mis au point aux USA par Raben en 1972, a débuté en France autour de 1975 par une hormone extractive ayant conduit à l'épidémie de maladie de Creutzfeldt Jacob sur laquelle nous ne reviendrons par ici. (academie-medecine.fr)
  • Chez des enfants déficitaires en hormone de croissance, l'utilisation de doses relativement modestes, permettait pratiquement de doubler la vitesse de croissance au cours de la première année. (academie-medecine.fr)
  • De plus des résultats identiques étaient observés dans d'autres catégories de petites tailles non déficitaires en hormone de croissance : syndrome de Turner, petites tailles secondaires à un retard de croissance intra-utérine, petites tailles dites idiopathiques. (academie-medecine.fr)
  • Les conséquences de ces résultats ont été l'extension des indications au-delà des déficits vrais en hormone de croissance : création des déficits dits partiels dont la définition s'est élargie en fonction du temps, syndrome de Turner, insuffisance rénale, retard de croissance intra-utérine, syndrome de Willi-Procter. (academie-medecine.fr)
  • Un point extrêmement positif a été celui de la disparition du nanisme hypophysaire, rançon des déficits complets en hormone de croissance. (academie-medecine.fr)
  • Aujourd'hui j'ai 28 ans, après la prise de pilule contraceptive ma vie est devenue un enfer: kyste fonctionnel ovarien, polyle utérin, aménorrhée, yoyo au niveau du poids depuis des années, symptôme pre diabétique, fatigue récurrente, hormone de croissance qui n'est pas dans les normes (et en même temps pas assez hors pour me diagnostiquer quoi qu ce soit et effectuer une prise en charge). (meamedica.fr)
  • Une hormone folliculo-stimulante (FSH ou HMG), se trouvant dans les médicaments Gonal-F®, Puregon®, Fostimon®, Merional®, Menopur®), est administrée quotidiennement sous forme d'injection sous-cutanée, elle induit la croissance des follicules ovariens (stimulation des ovaires). (planetesante.ch)
  • Traitement à long terme des enfants atteints d'un retard de croissance lié à un déficit en hormone de croissance normale endogène. (santemagazine.fr)
  • Umatrope est indiqué dans le traitement substitutif chez le sujet adulte présentant un déficit en hormone de croissance sévère. (santemagazine.fr)
  • Un seul test dynamique sera pratiqué pour affirmer ou exclure un déficit en hormone de croissance. (santemagazine.fr)
  • Un troisième procès s'ouvre dans l'affaire des hormones de croissance contaminées. (topsante.com)
  • Quant aux sportifs, ils ont depuis longtemps compris l'intérêt dopant d'un antianémique comme l'EPO utilisé dans la lutte contre le cancer, de l'éphédrine (contre l'asthme) qui réduit le temps de réaction au départ d'une course, de l'hormone de croissance (contre le nanisme hypophysaire), qui accroît la masse musculaire. (lemonde.fr)
  • Les capillaires de l'artère hypophysaire supérieure entourent l'hypophyse et recueillent les hormones hypothalamiques, qui sont acheminées vers le lobe antérieur de l'hypophyse par le biais du système porte, où elles stimulent ou inhibent la libération des hormones hypophysaires. (visiblebody.com)
  • Les axones issus de l'hypothalamus atteignent la partie postérieure de l'hypophyse, où ils libèrent deux hormones : l'ocytocine (OXT) et l'hormone antidiurétique (ADH ou vasopressine). (visiblebody.com)
  • Les hormones produites par l'hypothalamus et l'hypophyse contrôlent d'autres glandes endocrines ainsi que toutes les fonctions internes principales. (visiblebody.com)
  • L'hypophyse sécrète et stocke des hormones en charge des fonctions du système endocrinien. (visiblebody.com)
  • Les hormones envoyées depuis l'hypothalamus en direction du lobe antérieur de l'hypophyse ont un rôle de signal. (visiblebody.com)
  • La plupart des hormones sécrétées par l'hypothalamus s'acheminent vers le lobe antérieur de l'hypophyse, où elles stimulent ou inhibent la libération d'autres hormones. (visiblebody.com)
  • L'hypophyse produit des hormones de différentes natures, notamment la FSH et la LH qui sont des hormones sexuelles. (wikipedia.org)
  • Le diagnostic est basé sur le dosage sanguin des hormones hypophysaires et sur les examens d'imagerie réalisés sur l'hypophyse. (merckmanuals.com)
  • Il peut être provoqué par plusieurs facteurs, tels que certains troubles inflammatoires, une tumeur hypophysaire ou encore un apport sanguin insuffisant au niveau de l'hypophyse. (merckmanuals.com)
  • - La FSH ou Follicle stimulating Hormone est l'une des deux hormones hypophysaires (sécrétée par l'hypophyse). (cite-sciences.fr)
  • La thyroïde est régulée par l' hormone thyréotrope (TSH), sécrétée dans le cerveau par l'hypophyse. (shoppersdrugmart.ca)
  • Il arrive, mais plus rarement, que l'hypophyse devienne insensible aux hormones thyroïdiennes, même quand elles sont produites en grandes quantités. (shoppersdrugmart.ca)
  • Le nanisme hypophysaire congénital ou hyposomatotropisme chez le chien est une maladie rare qui résulte d'une hypoplasie de l'hypophyse. (fregis.com)
  • L'hypophyse étant impliquée dans de très nombreux systèmes hormonaux (hormones sexuelles, hormones thyroïdiennes, …), d'autres insuffisances hormonales sont souvent associées au nanisme hypophysaire, comme une insuffisance en hormones sexuelles ou thyroïdiennes. (fregis.com)
  • L'hypothalamus est relié à l'hypophyse par un système sanguin direct appelé système porte-hypophysaire . (maxicours.com)
  • C'est une maladie rare qui est due à la diminution de la sécrétion des hormones fabriquées par l'hypothalamus et l'hypophyse. (docteurclic.com)
  • Mis à part le traitement de la cause initiale (chirurgie d'une tumeur d l'hypophyse par exemple), il faut donner un traitement substitutif, c'est à dire apporter les hormones naturelles qui manquent. (docteurclic.com)
  • La prolactine est une hormone secrétée par l'hypophyse, une glande située dans le cerveau derrière. (docteurclic.com)
  • La prolactine est une hormone fabriquée par l'hypophyse et dont le rôle est de stimuler la glande. (docteurclic.com)
  • L'adénome hypophysaire est une tumeur cérébrale qui touche l'hypophyse, une glande endocrinienne qui se trouve dans le cerveau, à la base du crâne. (carenity.com)
  • Car c'est l'hypothalamus qui commande à l'hypophyse de produire l'hormone TSH (pour thyroid stimulating hormone). (soignez-vous.com)
  • la TSH est une hormones produite par l'hypophyse pour stimuler la thyroide. (doctissimo.fr)
  • L'hypophyse est une petite glande qui sécrète des hormones. (topsante.com)
  • L'hypophyse produit de nombreuses hormones telles que la thyréotrophine (THS), la corticotrophine (ACTH), les gonadotrophines (FSH et LH), la somatotrophine (STH), la prolactine, l'hormone antidiurétique (ADH) et l'ocytocine. (topsante.com)
  • Les hormones hypophysaires à effet sexuel ou gonadotrophines (le terme gonadotropine est également utilisé) sont la FSH (follicle stimulating hormone) ou follitropine, la LH (luteinizing hormone) ou lutropine, et la prolactine. (pharmacorama.com)
  • Les ad nomes prolactine (PRL) repr sentent 40% des tumeurs hypophysaires. (unilim.fr)
  • Comme pour toutes les hormones hypophysaires antérieures, le contrôle de la sécrétion de la prolactine par les cellules lactotrophes est opéré par l'hypothalamus. (gfmer.ch)
  • Toutefois, contrairement aux autres hormones, la prolactine se trouve essentiellement sous un contrôle inhibiteur tonique exercé par la dopamine, bien qu'il existe également une régulation positive par la thyréolibérine (TRH) dont l'importance clinique est marginale en dehors des cas d'hypothyroïdie. (gfmer.ch)
  • Elle diminuerait la prolactine hypophysaire, une hormone liée au stress, à l'hyperémotivité, qui augmente chez la femme juste avant les règles . (topsante.com)
  • L'hormone de libération des gonadotrophines hypophysaires appelée aussi parfois lulibérine, gonadolibérine (ou GnRH, sigle de l'anglais Gonadotropin Releasing Hormone), ou encore LHRH (de l'anglais Luteinizing Hormone Releasing Hormone), est une hormone peptidique responsable de la synthèse et de la sécrétion de la FSH (à un degré moindre) et surtout de la LH (qui lui vaut son nom de LHRH) par l'anté-hypophyse. (wikipedia.org)
  • L'hypothalamus produit des neurohormones et notamment le GnRH (facteur de libération des gonadotrophines) qui va aller stimuler la production des gonadotrophines LH et FSH, hormones hypophysaires. (phosphore.com)
  • Carence en gonadotrophines (hormone folliculostimulante et hormone lutéinisante) : chez les femmes non ménopausées, le déficit de ces hormones entraîne un arrêt des cycles menstruels (aménorrhée), une stérilité, une sécheresse vaginale et la perte de certains caractères sexuels féminins. (merckmanuals.com)
  • Les gonadotrophines - hormones lutéinisante (LH) et folliculostimulante (FSH) - sont des hormones glycoprotéiques hypophysaires qui présentent à la fois une macro- et une microhétérogénéité structurale. (jle.com)
  • Leur origine est placentaire, mais elles sont très proches des gonadotrophines hypophysaires, tant par leur nature que par leurs actions. (universalis.fr)
  • Celui-ci comprend un blocage hypophysaire par un analogue de la GnRH, puis stimulation par des gonadotrophines FSH (Gonal-F, Puregon, Fostimon) ou hMG (Merional ou Menopur). (planetesante.ch)
  • Naturellement présent dans le cerveau des mammifères, ces peptides activent la production de LH (hormone lutéinisante) et FSH (hormone de stimulation des follicules) via la sécrétion de GnRH (hormone de libération des gonadotrophines hypophysaires). (inra.fr)
  • Ces processus utilisent des rétro-contrôles positifs et négatifs (en fonction du taux de telle hormone dans le sang) pour réguler l'activité des pics de GnRH. (wikipedia.org)
  • Si les taux des hormones ne sont pas bien équilibrés dans l'organisme, cela crée un dérèglement hormonal. (canalvie.com)
  • de façon plus habituelle, les taux de plusieurs hormones diminuent simultanément (panhypopituitarisme). (merckmanuals.com)
  • La PRL est une hormone polypeptidique s cr t e un taux s rique de 10 ng/ml. (unilim.fr)
  • Son taux n'évolue pas en cours de cycle comme les autres hormones observées dans le cadre du bilan d'infertilité, mais tout au long de la vie de la femme. (cite-sciences.fr)
  • Une tumeur hypophysaire peut causer une élévation du taux de TSH. (shoppersdrugmart.ca)
  • Le pancréas sécrète l' insuline et le glucagon, les hormones régulatrices du taux de sucre dans le sang. (chien.com)
  • Certains adénomes hypophysaires sécrétant produisent également une hormone hypophysaire en excès, dont le taux dès lors anormalement élevé dans le sang provoque des troubles comme la maladie de Cushing ou l'hyperprolactinémie . (carenity.com)
  • Les connaissances acquises dans le domaine du mode d'action des hormones sexuelles et de la régulation de leurs taux ont rendu possible la mise au point de méthodes permettant d'assurer la maîtrise de la reproduction. (didier-pol.net)
  • Effets de la prise d'une pilule contraceptive "combinée normo-dosée" sur les taux plasmatiques des hormones sexuelles. (didier-pol.net)
  • Cependant il faut savoir que le taux de cette hormone tend à décroître naturellement avec l'âge. (unicttaskforce.org)
  • l'augmentation de son taux sanguin entra ne une inhibition de la s cr tion de GNRH (au niveau hypothalamique) qui elle m me entra ne une inhibition de la s cr tion de FSH et de LH (au niveau hypophysaire). (futura-sciences.com)
  • Ainsi, une seule hormone, la GnRH, contrôle un processus complexe permettant le développement d'un follicule ovarien, l'ovulation, et le maintien du corps lutéal (corps jaune) dans le cycle menstruel (cycle sexuel) chez la femme, mais contrôle aussi la spermatogénèse (production de spermatozoïdes dans les tubes séminifères des testicules) chez l'homme. (wikipedia.org)
  • Le diagnostic d'une apoplexie hypophysaire d'un macroprolactinome avec anticorps antiphospholipides a été retenu. (em-consulte.com)
  • Leur pathogénèse, comme d'ailleurs celle de tous les autres adénomes hypophysaires, demeure largement inconnue : l'hypothèse d'une dysfonction hypothalamique, autrefois évoquée, est maintenant écartée en faveur d'un développement de novo . (gfmer.ch)
  • Les deux hormones vont alors stimuler la maturation folliculaire. (doctissimo.fr)
  • En fait, en début de cycle, deux hormones hypophysaires entrent en jeu, la FSH et la LH. (magicmaman.com)
  • La thyroïde produit principalement deux hormones, la T4 (tétra-iodothyronine ou thyroxine) et la T3 (tri-iodothyronine), lesquelles règlent le rythme auquel l'organisme utilise les lipides, les protéines et les hydrates de carbone. (soignez-vous.com)
  • Sur de longues distances, la communication s'effectue par voie nerveuse (le long des nerfs) et par voie hormonale : les hormones libérées par des glandes endocrines sont transportées par le sang jusqu'aux cellules-cibles. (elsevier.com)
  • Le système endocrinien correspond aux cellules qui produisent les hormones et les libèrent dans le sang : cellules endocrines. (elsevier.com)
  • Parce que ces cellules-cibles possèdent des récepteurs destinés à cette hormone spécifique. (visiblebody.com)
  • Certaines hormones se lient à des récepteurs présents à la surface des cellules-cibles. (visiblebody.com)
  • Ces cellules se différencient en cellule de Leydig qui produira une hormone appelé la testostérone. (wikipedia.org)
  • On trouve aussi dans la gonade mâle un autre type de cellule qui va se différencier : ce sont les cellules de Sertoli qui produisent une hormone appelé l'AMH (anti mulérienne). (wikipedia.org)
  • hormone produite par les cellules parafolliculaires (cellules C) de la thyroïde. (jussieu.fr)
  • Cellules endocrines présentes entre les tubes séminifères, productrices de testostérone, hormone mâle. (phosphore.com)
  • Une fois activé, l'hypothalamus stimule les cellules gonadotropes de l'antéhypophyse par l'intermédiaire d'une hormone, la gonadolibérine (ou LH-RH ). (larousse.fr)
  • Une hormones est donc une substance fabriqu e par une glande endocrine et d vers e par elle dans le sang, agissant distance de son lieu d'origine sur des cellules r ceptrices d'organes cibles. (free.fr)
  • Les hormones masculines, et en particulier la testostérone, favorisent le développement de ce cancer en agissant sur la multiplication des cellules cancéreuses. (ipsen.com)
  • Ces cellules interagissent physiquement avec des neurones sécréteurs de neurohormones qui pilotent l'activité de la glande hypophysaire. (inserm.fr)
  • Le tissu endocrinien est un ensemble d'organes ou de groupes de cellules qui ont en commun la capacité de produire des messages chimiques : les hormones . (chien.com)
  • Les pulses de cette neuro-hormone stimulent les cellules hypophysaires qui sécrètent à leur tour de la FSH ou LH par pluses. (maxicours.com)
  • Les récepteurs de ces hormones sont localisés dans la membrane plasmique des cellules-cibles et sont couplés à des systèmes de transduction tels que les protéines G ou les tyrosines-kinases qui activent à leur tour d'autres enzymes ou des complexes multiprotéiques. (jussieu.fr)
  • état de maturation des organes sexuelles pour aller vers les conduites sexuelles), de maturation (développement des organes sexuelles) et associé à un milieu hormonal spécifique (hormones sexuelles) et l'ensemble de ces conduites est en général sous le contrôle du système nerveux. (wikipedia.org)
  • On pense souvent aux hormones sexuelles (testostérone, œstrogène), mais celles-ci sont loin d'être les seules. (canalvie.com)
  • La régression du corps jaune entraîneune baisse de sécrétion des hormones sexuelles. (femiweb.com)
  • Les testicules et les ovaires sécrètent les hormones sexuelles, les stéroïdes sexuels ( testostérone , oestrogène . (chien.com)
  • Les hormones sexuelles régulent notamment la libido, les caractères sexuels secondaires, le maintien de la gestation chez la chienne . (chien.com)
  • Thèmes : Les hormones sexuelles chez la femme. (maigrir2000.com)
  • A decapeptide that stimulates the synthesis and secretion of both pituitary gonadotropins, LUTEINIZING HORMONE and FOLLICLE STIMULATING HORMONE. (termsciences.fr)
  • The hormone is carried via a blood portal system to the anterior pituitary where it stimulates release of luteinizing hormone (LH) and follicle stimulating hormone (FSH). (termsciences.fr)
  • À la puberté, la GnRH est libérée à l'extrémité des terminaisons nerveuse dans le système de circulation porte hypophysaire. (wikipedia.org)
  • Ces deux structures sont très voisines et reliées par des vaisseaux spécifiques, le système porte-hypophysaire. (phosphore.com)
  • Après le traitement, le patient devra se faire contrôler régulièrement, pour s'assurer que la fonctionnalité de la glande hypophysaire et la sécrétion hormonale soient normales. (carenity.com)
  • Si le traitement ne fonctionne pas tu pourras alors avoir un traitement substitutif thyroïdien qui permettra de te donner les hormones nécessaires. (vulgaris-medical.com)
  • Examen approfondi des possibilités de traitement pour les autres types de tumeurs comme les adénomes hypophysaires, les schwannomes, les méningiomes et les TPN. (aboutkidshealth.ca)
  • Le traitement du dérèglement hormonal est envisagé au cas par cas, selon les hormones en cause. (canalvie.com)
  • Le traitement vise à remplacer les hormones déficitaires par des hormones de synthèse, mais il consiste parfois en l'ablation chirurgicale ou l'irradiation des tumeurs hypophysaires. (merckmanuals.com)
  • L'adénome hypophysaire ne peut pas être éliminé par un traitement médical. (carenity.com)
  • Ce contrôle repose notamment sur l'utilisation d'une hormone d'origine animale de nature glycoprotéique, l'équine Chorionic Gonadotropine ou eCG, pour stimuler l'ovulation (après un premier traitement avec des hormones progestagènes). (inra.fr)
  • 2) les neurones des noyaux supra-optiques et paraventriculaires sécrétent les hormones dites post-hypophysaires (ocytocine et vasopressine - ou hormone antidiurétique ou ADH), déversées dans la circulation au niveau de la post-hypophyse. (jussieu.fr)
  • Hormone lutéinisante, une des hormones gonadotropes hypophysaires (abréviation LH). (larousse.fr)
  • Hormone sécrétée par l'hypothalamus et stimulant la sécrétion des hormones gonadotropes hypophysaires FSH et surtout LH. (termsciences.fr)
  • Il existe environ 50 hormones r pertori es produites par le syst me endocrinien. (free.fr)
  • Cette glande joue un rôle majeur dans le bon fonctionnement du système endocrinien puisqu'elle est responsable de la sécrétion de nombreuses hormones. (topsante.com)
  • L'hypothalamus reçoit de nombreux signaux nerveux, les traite et sécrète des hormones. (visiblebody.com)
  • Stimulation du syst me nerveux sympathique qui explique la sensibilit ces hormones des tissus cardiaque, musculaire et digestif. (free.fr)
  • L'hypothalamus sécrète la gonadolibérine GnRH qui stimule la sécrétiondes gonadostimulines hypophysaires FSH et LH. (femiweb.com)
  • Le dérèglement hormonal survient lorsque l'une ou l'autre des hormones est produite en trop grande ou en trop petite quantité par les glandes correspondantes. (canalvie.com)
  • Les données cliniques et biologiques, grâce au bilan hormonal ainsi que l'IRM, voire les examens ophtalmologiques, permettent aux endocrinologues de découvrir un adénome hypophysaire et d'apprécier son retentissement. (carenity.com)
  • Cette substance, proche des hormones, participe à de nombreux processus fondamentaux, y compris le système hormonal, et possède également des propriétés anti-inflammatoires. (topsante.com)
  • L'endocrinologie traite toutes les maladies touchant les hormones. (ap-hm.fr)
  • Il traite notamment les maladies thyroïdiennes, hypophysaires et surrénaliennes et est spécialisé entre autres dans la prise en charge du diabète. (doctolib.fr)
  • Toutefois, deux d'entre elles, l'hormone antidiurétique (ADH ou vasopressine) et l'ocytocine (OXT), sont sécrétées dans le lobe post-hypophysaire par des extensions axonales provenant de l'hypothalamus. (visiblebody.com)
  • L'hormone folliculo-stimulante (ou hormone FSH) est une hormone gonadotrophine, c'est-à-dire qu'elle agit sur les ovaires et les testicules. (doctissimo.fr)
  • la FSH (Hormone Folliculo-Stimulante) et la LH (Hormone Lutéinisante). (maxicours.com)
  • Les glandes endocrines sécrètent des hormones directement dans la circulation sanguine. (visiblebody.com)
  • C'est une neuro-hormone, car elle est sécrétée par des neurones et libérée dans la circulation sanguine. (maxicours.com)
  • Le produit de sécrétion, qui prend le nom d' hormone , passe dans la circulation sanguine pour aller agir en tant que signal sur une cellule-cible située plus ou moins loin. (jussieu.fr)
  • Vous êtes ici Accueil Forum Santé Endocrinologie - Diabète micro ademone hypophysaire? (vulgaris-medical.com)
  • Valérie Namer est médecin spécialisée en endocrinologie et métabolisme (Fr) et également ostéopathe D.O. (Québec). (cfpco.fr)
  • On les appelle des gonadostimulines hypophysaires, car elles stimulent le fonctionnement des gonades. (maxicours.com)
  • Cette analyse est souvent réalisée en même temps que d'autres dosages : hormone lutéinisante (LH), estradiol et progestérone. (doctissimo.fr)
  • Le bilan sanguin déterminera les dosages hormonaux et mettra en évidence un dysfonctionnement ou une insuffisance hypophysaire. (topsante.com)
  • Une scintigraphie thyroïdienne est pratiquée en cas de « déformations » de la thyroïde perçue lors de sa palpation en avant de la gorge (nodules, goitre) ou en cas d'anomalies de son fonctionnement, dont certaines sont confirmées par des dosages sanguins des hormones thyroïdiennes. (e-sante.be)
  • D'autres hormones fonctionnent avec la FSH au niveau du système reproducteur : l'hormone lutéinisante (LH), l'hormone chorionique gonadotrope (CG) et la thyréostimuline (TSH). (doctissimo.fr)
  • Mais en France, on a poursuivi les traitements au motif que les femmes françaises ne consommaient pas les mêmes hormones… En France, ces hormones étaient plus naturelles, tandis qu'aux US elles étaient extraites des urines de jument… On oublie de dire que le corps préfère les hormones qu'il fabrique lui même que celles exogènes qu'on lui impose. (professeur-joyeux.com)
  • Différentes hormones naturelles ou de synthèse, telles que la hCG urinaire ou la hCG recombinante, peuvent être utilisées à cette fin. (planetesante.ch)
  • À travers cette observation, nous insistons sur les particularités cliniques, biologiques et sur l'intérêt de doser les anticorps antiphospholipides en cas d'adénome hypophysaire avec apoplexie et antécédents de thromboses récidivantes ou avortements. (em-consulte.com)
  • Les hormones qu'ils libèrent contrôlent les sécrétions des autres glandes endocrines et la plupart des fonctions endocrines. (visiblebody.com)
  • Elles stimulent ou inhibent la libération des hormones antéhypophysaires, qui régulent les glandes endocrines et contrôlent de nombreuses fonctions de l'organisme. (visiblebody.com)
  • Les hormones sont des substances qui sont sécrétées par des glandes endocrines. (canalvie.com)
  • L'endocrinologue est le spécialiste du fonctionnement des glandes endocrines et de leurs sécrétions : les hormones. (doctolib.fr)
  • Les hormones stéroïdes ne sont jamais stockées sous forme d'hormones actives, la stimulation cellulaire entraînant la modification enzymatique de leur précurseurs et leur synthèse. (jussieu.fr)
  • Lors de la première partie du cycle (avant la phase folliculaire), cette hormone va stimuler la production d'œstradiol par le follicule ovarien. (doctissimo.fr)
  • Lorsque vous êtes injecté avec cette hormone, il arrête la sécrétion hypophysaire et ne réagira que lorsque le problème est résolu. (gravatar.com)
  • Depuis plusieurs années déjà, des chercheurs de l'Inra et du CNRS travaillent au développement de substituts de cette hormone et explorent notamment la voie des kisspeptines. (inra.fr)
  • Si cette hormone est si précieuse, c'est qu'elle a de nombreuses fonctions dans le corps. (unicttaskforce.org)
  • En cycle stimulé, l'administration de hCG (hormone de la grossesse) permet de mimer l'action de la LH. (planetesante.ch)
  • Sous l'influence des hormones, la muqueuse utérine s'épaissit et un follicule (sorte de poche où l'ovule va mûrir avant de sortir) devient dominant sur l'un des ovaires et grossit. (magicmaman.com)
  • Mais surtout, et c'est Vincent Prévot qui le montrera, c'est par l'intermédiaire de ces tanycytes que certaines hormones du métabolisme transitent vers le cerveau . (inserm.fr)
  • Ainsi, les hormones agissent sur les récepteurs de l'organisme, c'est-à-dire les organes. (chien.com)
  • ce qui est bizarre c'est qu'avec des T3 et T4 aussi basses ta TSH ne soit pas plus haute,dons il y a peut être aussi un problème hypophysaire. (doctissimo.fr)
  • C'est donc une hormone androgène tout à fait fondamentale pour votre santé et votre bien-être général. (unicttaskforce.org)
  • L'hypothalamus contrôle la production des hormones hypophysaires. (wikipedia.org)
  • Les prolactinomes représentent la majorité des adénomes hypophysaires antérieurs (environ 50% de toutes les tumeurs, sécrétantes ou non). (gfmer.ch)
  • Elles captent l'iode apport par l'alimentation (150 200 mg/jour) circulant dans le sang et le transforment en pr -hormone thyro dienne qu'elles stockent. (free.fr)
  • Le chercheur se donne six ans pour vérifier si un défaut de passage des hormones circulant dans le sang vers le cerveau est impliqué dans le déclin cognitif. (inserm.fr)
  • L'ocytocine est une hormone secrétée dans le cerveau au niveau de l'hypothalamus et stockée dans. (docteurclic.com)
  • Ayant développé un kyste hypophysaire (partie du cerveau gérant les hormones), ma prise de poids n'a fait qu'empirer. (doctissimo.fr)
  • L' adénome hypophysaire est une tumeur non-cancéreuse qui se développe dans le cerveau. (carenity.com)
  • Des chercheurs de l'Inra et du CNRS ont créé un peptide susceptible de remplacer les hormones d'origine animale (eCG) utilisées en reproduction. (inra.fr)
  • Le foie intervient aussi dans le stockage des hormones hypophysaires et thyroïdiennes, et agit en partie sur leur métabolisme. (soignez-vous.com)
  • Les effets sont d'ailleurs plus importants chez les femmes que chez les hommes, peut-être parce que celles-ci sont d'une manière générale plus « sensibles » aux hormones glucocorticoïdes dont fait partie le cortisol. (cerveauetpsycho.fr)
  • Hormone lactogène placentaire (HPL : développement des glandes mammaires, synthèse protéiques, réduit la sensibilité à l'insuline (diabète gestationnel) Relaxine. (wikiversity.org)
  • Le Lévothyrox agit au niveau de T3, hormone inactive d'où son peu d'efficacité. (soignez-vous.com)