• Hormone appartenant à la famille des gonadotrophines (comme l'hormone lutéinisante LH), sécrétée par la glande hypophyse située au centre du cerveau en dessous de l'hypothalamus et intervenant dans la maturation des follicules ovariens chez la femme. (vulgaris-medical.com)
  • Hormone appartenant à la famille des gonadotrophines (comme l'hormone lutéinisante LH), sécrétée par la glande hypophyse située au centre du cerveau en dessous de l'hypothalamus et intervenant dans la maturation des follicules ovariens chez la femme. (vulgaris-medical.com)
  • C'est l'une des deux gonadotrophines , l'autre étant l' hormone folliculo-stimulante (FSH). (wikipedia.org)
  • Les gonadotrophines - hormones lutéinisante (LH) et folliculostimulante (FSH) - sont des hormones glycoprotéiques hypophysaires qui présentent à la fois une macro- et une microhétérogénéité structurale. (jle.com)
  • Carence en gonadotrophines (hormone folliculostimulante et hormone lutéinisante) : chez les femmes non ménopausées, le déficit de ces hormones entraîne un arrêt des cycles menstruels (aménorrhée), une stérilité, une sécheresse vaginale et la perte de certains caractères sexuels féminins. (merckmanuals.com)
  • Les hormones agissant directement sont l' hormone de libération des gonadotrophines hypophysaires (GnRH) sécrétée par l'hypothalamus, l' hormone folliculo-stimulante (FSH) et l'hormone lutéinisante (LH) sécrétées par la partie antérieure de l'hypophyse, l'oestrogène sécrétée par les foliculles, la progestérone secrétée par le corps jaune et la prostaglandine (PGF2 α ) sécrétée par les vésicules séminales. (delaval.com)
  • - La FSH ou Follicle stimulating Hormone est l'une des deux hormones hypophysaires (sécrétée par l'hypophyse). (cite-sciences.fr)
  • Les hormones peptidiques les plus importantes sont l' insuline , l' hormone de croissance , les endorphines ou encore la vasopressine . (e-sante.fr)
  • 2) les neurones des noyaux supra-optiques et paraventriculaires sécrétent les hormones dites post-hypophysaires (ocytocine et vasopressine - ou hormone antidiurétique ou ADH), déversées dans la circulation au niveau de la post-hypophyse. (jussieu.fr)
  • Appelé également dihydrofolliculine , l'estradiol est considéré comme la véritable hormone femelle, voisine de l'estrone mais plus active qu'elle, principalement sécrétée chez la femme par l'ovaire.L'estradiol est la plus active des trois hormones oestrogènes dans l'organisme. (vulgaris-medical.com)
  • Durant le cycle, l'activité des ovaires est contrôlée par deux hormones produites par le cerveau : l' hormone folliculostimulante (FSH) et l' hormone lutéinisante (LH). (vidal.fr)
  • L'hypothalamus sécrète des hormones appelées Gonadotropine Releasing Hormone (Gn-Rh). (rqasf.qc.ca)
  • Hormone: du grec (exciter, ou mettre en marche) est un messager chimique vehicul par le sang.voici la liste des noms communs de quelques hormones, n'hesitez pas a ajouter la votre dans la partie commentaires, car la liste n'est pas exhaustive. (dicodunet.com)
  • Cette hormone émet un ordre à la glande pituitaire pour commencer à produire deux hormones appelées l'hormone folliculo-stimulante et l'hormone lutéinisante (LH). (harunyahya.fr)
  • Il fonctionne avec des hormones naturellement présentes dans le corps, la FSH (hormone folliculo-stimulante) et la LH (hormone lutéinisante), qui stimulent, chez l'homme les spermatozoïdes et la testostérone et chez la femme, l'ovulation. (neufmois.fr)
  • L'hormone folliculo-stimulante (ou hormone FSH) est une hormone gonadotrophine, c'est-à-dire qu'elle agit sur les ovaires et les testicules. (doctissimo.fr)
  • L'hormone folliculo-stimulante (FSH) est une hormone impliquée dans le processus de création d'œstrogène et qui accélère le développement des follicules dans les ovaires chez la femme. (finenaturalmedicine.com)
  • 17 Bêta oestradiol : Hormone sécrétée essentiellement par les ovaires et accessoirement par les glandes surrénales. (cite-sciences.fr)
  • hormone lutéinisante, ou LH ), qui induisent une activité des ovaires chez la fille et des testicules chez le garçon. (larousse.fr)
  • Produite par les ovaires, hormone féminine principale. (anastore.com)
  • Les ovaires et les testicules, qui sont formés dès la huitième semaine de grossesse, produisent en effet une hormone différente chez le fœtus féminin et chez le fœtus masculin : respectivement la FSH (hormone folliculo-stimulante) et la testostérone. (lemonde.fr)
  • La ménopause correspond à la disparition de l'œstradiol, une hormone jusque-là produite par les ovaires. (topsante.com)
  • La FSH (Hormone Folliculo-stimulante) stimule la fabrication des oestrogènes, et la LH (Hormone lutéinisante) celle de la progestérone par les ovaires. (onmeda.fr)
  • Les récepteurs de cette hormone ne sont donc présents que sur les cellules cibles des ovaires et des testicules et en très faible quantité dans les vaisseaux sanguins de ces organes. (cerveauetpsycho.fr)
  • Une autre de ses fonctions est de veiller à ce que les ovaires commencent à sécréter des quantités accrues d'une autre hormone très importante, l'œstrogène. (harunyahya.fr)
  • Une hormone folliculo-stimulante (FSH ou HMG), se trouvant dans les médicaments Gonal-F®, Puregon®, Fostimon®, Merional®, Menopur®), est administrée quotidiennement sous forme d'injection sous-cutanée, elle induit la croissance des follicules ovariens (stimulation des ovaires). (planetesante.ch)
  • Hormone gonadotrope sécrétée par la glande hypophyse, elle stimule la croissance et la maturation des follicules ovariens. (cite-sciences.fr)
  • Une fois activé, l'hypothalamus stimule les cellules gonadotropes de l'antéhypophyse par l'intermédiaire d'une hormone, la gonadolibérine (ou LH-RH ). (larousse.fr)
  • Schématiquement, l'hypothalamus stimule les cellules gonadotropes de l'antéhypophyse par l'intermédiaire d'une hormone, la gonadolibérine (ou LH-RH). (larousse.fr)
  • L'hormone lutéinisante (LH) est une hormone sexuelle qui stimule la production de testostérone chez l'homme et qui déclenche l'ovulation au cours du cycle menstruel chez la femme. (docvadis.fr)
  • De plus, l'étude révèle que les hommes qui préféraient porter des sous-vêtements près du coprs sécrétaient plus d' hormone folliculo-stimulante (FSH) , qui stimule la formation des spermatozoïdes. (medisite.fr)
  • Comment se fait-il qu'une hormone stimule différents organes avec la même formule - et assure la production de testostérone chez les hommes et de progestérones chez les femmes? (harunyahya.fr)
  • La FSH est produite par l'anté-hypophyse, sa sécrétion est stimulée par la GnRH (Gonado Tropin Releasing Hormone) produite par l'hypothalamus. (wikipedia.org)
  • o La désensibilisation avec un agoniste de la Gonadotrophin-Releasing Hormone (GnRH) est maintenant fréquemment utilisée pour supprimer le pic de LH endogène et contrôler la sécrétion basale de LH. (medisite.fr)
  • A un certain âge, les cellules de l'hypothalamus commencent à sécréter une hormone appelée GnRH. (harunyahya.fr)
  • Et, pour éviter toute ovulation prématurée, des injections sous cutanées d'une autre hormone appelée antagoniste de la GnRH (hormone qui permet notamment la libération de la FSH) pourront être ajoutées en cours de traitement. (docvadis.fr)
  • L'hormone folliculo-stimulante, hormone peptidique (glycoprotéine) tirant son nom de l'anglais Follicle Stimulating Hormone (FSH), se compose de deux chaînes (alpha et bêta) et a une structure semblable à celle de la LH (Luteinizing Hormone), de la TSH et de l'HCG. (wikipedia.org)
  • FSH (Follicle stimulating Hormone) : Hormone folliculostimulante. (cite-sciences.fr)
  • Hormone sécrétée par l'hypophyse stimulant chez la femme la croissance des follicules dans l'ovaire et chez l'homme le développement des spermatozoïdes. (cpma.ch)
  • Hormone sécrétée par l'hypophyse, déclenchant d'une part l'expulsion de l'ovule par le follicule mûr et stimulant d'autre part la production de progestérone par le corps jaune. (cpma.ch)
  • Chaque mois, un seul d'entre eux mûrit grâce à l'action d'une hormone, la FSH (hormone folliculostimulante) qui est produite par l'hypophyse, une petite glande située dans le cerveau. (vania.com)
  • La stimulation ovarienne consiste en des injections quotidiennes en sous-cutanée d'une hormone sécrétée dans le cerveau, la FSH (hormone folliculostimulante), dont le rôle est d'assurer la croissance des follicules ovariens contenant les ovocytes. (docvadis.fr)
  • Cette hormone voit son taux augmenter dans le sang au moment de l'ovulation. (vulgaris-medical.com)
  • Lorsque les follicules sont prêts (ont la taille adéquate), vous recevez une dernière injection d'une hormone spécifique qui déclenche l'ovulation. (chuv.ch)
  • La LH (hormone lutéinisante) est chargée de produire l'ovulation de la femme. (pmafertilite.com)
  • Cette hormone est employée durant la stimulation contrôlée de l'ovulation dans le but de reproduire au mieux les conditions d'une ovulation naturelle. (pmafertilite.com)
  • Quand les follicules ont atteint une taille correcte (un diamètre supérieure à 16-17 mm), en général entre le 10 et le 13 jour de stimulation, l'équipe médicale vous demande d'arrêter les injections quotidiennes et vous communique l'heure à laquelle vous devrez pratiquer une injection unique, à l'aide d'un stylo injecteur, d'une hormone appelée hCG (hormone gonadotrophine chorionique humaine) qui déclenchera l'ovulation 37 à 40 heures plus tard. (docvadis.fr)
  • Cette hormone augmente pendant la phase folliculaire, jusqu'à l'ovulation. (demandeatesmeres.com)
  • Si la fécondité baisse après 30 ans et encore plus nettement après 40 ans, les grossesses multiples (jumeaux et plus) sont paradoxalement plus fréquentes après 40 ans, et ce, du fait d'un taux hormonal en FSH (hormone folliculostimulante) naturellement plus important, du recours à la procréation médicalement assistée (PMA) et des traitements médicamenteux qui favorisent l'ovulation. (giropharm.fr)
  • Elle nécessite notamment la réalisation d'un bilan hormonal explorant l'axe gonadotrope (hormone folliculo-stimulante [FSH], luteinizing hormone [LH], testostérone totale, estradiol) et comprenant également un dosage de l'hormone chorionique gonadotrope humaine (hCG), de la prolactine, un bilan rénal, hépatique et thyroïdien. (em-consulte.com)
  • La HCG (gonadotrophine chorionique humaine), hormone produite par le placenta, est souvent administrée également, sous forme de gélules, car elle joue un rôle déterminant dans la fabrication de la flore idéale pour accueillir l'embryon. (neufmois.fr)
  • Hormone Chorionique Gonadotrope Humaine : Cette hormone est produit pendant une grossesse. (demandeatesmeres.com)
  • Si le dosage de FSH (hormone folliculo-stimulante) est élevé (supérieur à 20 UI/l), la femme est biologiquement ménopausée et peut donc arrêter sa contraception. (topsante.com)
  • Si la patiente n'a plus ses règles depuis au moins 4 mois, un dosage de FSH (hormone folliculostimulante) doit être réalisé. (lefigaro.fr)
  • L'hormone Hormone Folliculostimulante, ou FSH, est une hormone clef de la à la ménopause, le dosage de la FSH n'est plus recommandé pour confirmer la. (cluptem.nl)
  • L' hormone lutéinisante ( LH ) aussi appelée chez le mâle ICSH ( Interstitial Cell Stimulating Hormone ) est une hormone produite par les cellules gonadotropes du lobe antérieur de l' hypophyse . (wikipedia.org)
  • Les pulses de cette neuro-hormone stimulent les cellules hypophysaires qui sécrètent à leur tour de la FSH ou LH par pluses. (maxicours.com)
  • Ces analyses permettent de connaître la quantité d'œstrogène et d' hormone folliculostimulante (FSH) dans votre sang. (cancer.ca)
  • L'hormone folliculo-stimulante (FSH) est une hormone qui entraîne le développement des follicules ovariens chez la femme et celle des spermatozoïdes chez l'homme. (docvadis.fr)
  • En outre, elle assure la sécrétion d'une autre hormone féminine, la progestérone. (harunyahya.fr)
  • Une autre hormone, la LH (hormone lutéinisante) est sécrétée en grande quantité vers le milieu du cycle. (vania.com)
  • Le produit de sécrétion, qui prend le nom d' hormone , passe dans la circulation sanguine pour aller agir en tant que signal sur une cellule-cible située plus ou moins loin. (jussieu.fr)
  • C'est une neuro-hormone, car elle est sécrétée par des neurones et libérée dans la circulation sanguine. (maxicours.com)
  • L'hormone gonadotrophine chorionique (hCG) est une hormone fabriquée par l'embryon et libérée à partir du huitième jour suivant la fécondation. (docvadis.fr)
  • L'hormone Hormone Folliculostimulante, ou FSH, est une hormone clef de la fertilité chez l'homme comme chez la femme. (medinews.ma)
  • Définition de l'insuline L'insuline est une hormone naturellement produite par le pancréas en réponse à une élévation du taux de sucre (glucose) dans le. (medinews.ma)
  • Si vous souffrez d'un problème de thyroïde, d'une tumeur hormone-dépendante, d'un kyste ovarien ou d'un saignement vaginal inhabituel, vous devriez également en informer votre médecin, car cela pourrait affecter vos taux de FSH [4] X Source de recherche . (wikihow.com)
  • En cycle stimulé, l'administration de hCG (hormone de la grossesse) permet de mimer l'action de la LH. (planetesante.ch)
  • La mesure du taux de cette hormone est utilisée comme indicateur de grossesse. (pmafertilite.com)
  • Définition de la progestérone La progestérone est une hormone stéroïde qui joue notamment un rôle important lors de l'installation et de l'évolution d'une grossesse. (medinews.ma)
  • Lors de la première partie du cycle (avant la phase folliculaire), cette hormone va stimuler la production d'œstradiol par le follicule ovarien. (doctissimo.fr)
  • La FSH (hormone folliculo-stimulante), est plus abondante pendant la première moitié du cycle menstruel , puisqu'elle est chargée de stimuler la croissance des follicules dans l'ovaire. (pmafertilite.com)
  • Lors de la première partie du cycle, cette hormone va stimuler la production d'œstradiol par le follicule. (demandeatesmeres.com)
  • La progestérone, comme son nom l'indique est une hormone « progestative », c'est-à-dire qu'elle favorise la gestation : elle transforme la muqueuse utérine (endomètre) pour qu'elle puisse accueillir un éventuel œuf fécondé. (vania.com)
  • Les données concernant le type de protocole, la durée de la stimulation, la quantité de FSH (Hormone folliculo-stimulante), le nombre de follicules, le taux de fécondation et le taux de transfert étaient toutes non significatives. (cnrs.fr)
  • Ce produit toxique pour la reproduction entra ne une augmentation proportionnelle l'exposition d'une hormone sexuelle, l'hormone folliculo-stimulante, ce qui r duit la qualit et la quantit de sperme. (futura-sciences.com)
  • On vient de d couvrir une nouvelle hormone sexuelle et on se demande si elle ne repr sente pas la cl d'une future pilule contraceptive pour hommes. (dicodunet.com)
  • La FSH est une hormone clé de la régulation de la fonction de reproduction. (theses.fr)
  • Elles augmentent aussi la sécrétion d'une hormone appelée déhydroépiandrostérone ( DHEA ), qui induit la pilosité pubienne, l' acné éventuelle, la séborrhée , et qui modifie l'odeur corporelle. (larousse.fr)
  • hormone lutéinisante, ou LH), qui induit un développement des gonades. (larousse.fr)
  • A. Concerne un groupe de follicules pré-antraux B. Concerne le follicule ovulatoire C. Est déclenché par le pic de LH (hormone lutéinisante) D. Est induit par une baisse de la FSH (hormone folliculo-stimulante) E. S'accompagne de l'atrésie de follicules antraux 9. (youscribe.com)
  • Hormone ovarienne (à l'instar de l'AMH, de la progestérone ou de l'inhibine B), il atteste de la qualité de la sécrétion ovarienne. (cite-sciences.fr)
  • Chaque hormone a une conformation chimique unique qui correspond à une protéine de récepteur particulier à sa cellule cible. (vitamins-supplements.org)