• Pendant cette longue p riode, plusieurs familles ont domin la flore, essentiellement les algues, les foug res et les Gymnospermes. (asso.fr)
  • Les caractères anatomiques, histologiques et biologiques des Cordaites sont intermédiaires entre ceux des « fougères à graines » ( Ptéridospermaphytes) et ceux des Gymnospermes. (universalis.fr)
  • On a deux sous-ensembles majeurs : les gymnospermes dont les ovules et les graines sont nus, et les angiospermes chez qui la graine est dans un fruit. (azyya.com)
  • Ce sont des plantes à graines (phanérogames ou spermatophytes), comme les gymnospermes. (larousse.fr)
  • Les Gymnospermes ( Gymnospermae , γυμνός gymnos, "nu" et σπέρμα sperma, "graine") sont un sous-embranchement des Spermaphytes ( plantes à graines ). (wikipedia.org)
  • Un des deux groupes de plantes (l'autre étant les gymnospermes) qui se reproduisent grâce à des graines. (cwf-fcf.org)
  • Un des deux groupes de plantes (gymnospermes et angiospermes) qui se reproduisent grâce à des graines. (cwf-fcf.org)
  • Les taxacées sont des arbres ou des arbustes qui se différencient des autres gymnospermes par des graines isolées et par la présence d'un arille autour de la graine. (devoir-de-philosophie.com)
  • Comme il le rappelle, la nature n'avait pas besoin des fleurs puisque, pendant des millions d'années, la végétation a été abondante sur Terre : des mousses, des fougères puis les gymnospermes, qui se reproduisent par des graines et dont les descendants les plus connus sont les conifères ou le ginkgo. (lemonde.fr)
  • Les conifères sont donc un magnifique groupe de plantes de gymnospermes qui produisent des graines sans fruits ni fleurs. (dailygeekshow.com)
  • Si on considère que les premières plantes à ovule, communément appelées fougères à graines, étaient des gymnospermes, alors celles-ci sont apparues vers la fin du Dévonien. (futura-sciences.com)
  • Les Gymnospermes sont des plantes à graines (Spermaphytes). (botanique.org)
  • De même il y a des groupes biologiques plus riches en espèces que d'autres comme dans le cas des angiospermes et gymnospermes. (univ-montp2.fr)
  • L'incertitude persiste un peu aujourd'hui, car la division entre angiospermes et gymnospermes n'est pas toujours claire. (aramits.fr)
  • Pour cela, nous comparons les plantes à fleurs avec leur groupe frère les gymnospermes (cycades, conifères, Ginkgo , etc), qui elles possèdent des ovules nus. (ens-lyon.fr)
  • L' »oleanana » est une substance chimique émise par les fleurs des plantes angiospermes pour repousser les insectes, les champignons et autres types de microbes envahisseurs, mais n'est pas présente dans l'autre grande famille de plantes, les gymnospermes, comme le pin ou le ginkgo biloba. (aramits.fr)
  • D'autres enfin se sont individualisées encore plus tôt, avant la divergence des Angiospermes et des Gymnospermes actuelles : c'est le cas notamment d' Elkinsia , le plus ancien fossile connu de Spermatophytes, datant du Dévonien supérieur (environ 360 millions d'années). (universalis.fr)
  • Tous ces fossiles possèdent le caractère principal des Spermatophytes (la graine), mais pas les traits spécifiques des Angiospermes (fleur, carpelle) : ce sont donc des Gymnospermes et l'ensemble des Gymnospermes, actuelles et fossiles, est donc paraphylétique. (universalis.fr)
  • L'âge des Spermatophytes est distinct de celui des Acrogymnospermes (Gymnospermes actuelles), plus récent. (universalis.fr)
  • Il existe environ 300 000 espèces de plantes à fleurs, diversifiées depuis le Crétacé, 900 espèces de Gymnospermes (Conifères, Cycades, Gnétales), diversifiés depuis probablement la fin du Carbonifère, 20 000 espèces de fougères, diversifiées depuis le début du Carbonifère, 10 000 espèces de mousses et 4 000 d'hépatiques. (techno-science.net)
  • Il y a 150 millions d'années, voire davantage, alors que la végétation terrestre était exclusivement composée de conifères, de ginkgos et probablement de milliers d'autres espèces aujourd'hui disparues (la famille des gymnospermes), ont surgit les angiospermes, autrement dit les plantes à fleurs. (reporterre.net)
  • Un groupe diversifié de plantes à fleurs a survécu pendant des dizaines de millions d'années à l'ombre des fougères et des gymnospermes, qui dominaient les écosystèmes, explique Daniele Silvestro de l'Université de Fribourg, auteur principal de l'étude. (unifr.ch)
  • Les plantes à fleurs sont le groupe de plantes le plus abondant et le plus diversifié dans les écosystèmes modernes, dépassant de très loin les fougères et les gymnospermes. (unifr.ch)
  • Chez les gymnospermes, comme par exemple les conifères, les organes reproducteurs sont des « fleurs » simples, appelées cônes. (fondation-lamap.org)
  • Contrairement aux fleurs simples des conifères et autres gymnospermes, la fleur des angiospermes comporte généralement quatre types de pièces florales différentes, deux types de pièces stériles, les sépales et les pétales, entourant deux types de pièces fertiles, mâles et femelles, appelées respectivement étamines et pistil, qui produisent les cellules reproductrices. (fondation-lamap.org)
  • L'ambre se forme lors de la fossilisation de résine provenant de plantes à fleurs (les angiospermes) ou de conifères (les gymnospermes). (cerveauetpsycho.fr)
  • Par rapport aux gymnospermes qui possèdent des cônes males et femelles assez rudimentaires (comme la pomme de pin), les plantes à fleurs présentent plusieurs innovations : la fleur rassemble les organes mâles (étamines) et femelles (pistil), entourés par des pétales et des sépales, et les ovules, au lieu d'être nus, sont protégés au sein du pistil. (ens-lyon.fr)
  • Certaines sont plus apparentées aux Angiospermes qu'aux Gymnospermes actuelles : c'est le cas des Caytoniales, Bennetittales et Glossopteridales. (universalis.fr)
  • D'autres sont plus apparentées aux Gymnospermes actuelles qu'aux Angiospermes : ce sont par exemple les Corystospermales et les Cordaitales. (universalis.fr)
  • 2000), les Gymnospermes actuelles sont probablement monophylétiques et les Gnetales ne sont pas le clade-frère des Angiospermes. (botanique.org)
  • Chez les Gymnospermes , l'ovule est nu, c'est-à-dire qu'il n'est pas protégé par un ovaire. (wikipedia.org)
  • Il n'est repérable que chez les Cryptogames invasculaires supérieurs (Bryophytes ou Ptéridophytes) ou, plus réduit, chez les Gymnospermes. (jardinsdugue.eu)
  • L'arille de l'If n'est pas botaniquement parlant un fruit, puisque les Gymnospermes n'ont pas d'ovaire. (orchidee-poitou-charentes.org)
  • Bryophytes] http://www.andrewspink.nl/mosses/key.htm 2 Tanguy JEAN Service de Psychophysiologie Université de Nantes [email protected] Avertissement très important Ce diaporama correspond au support d'une intervention de révision disciplinaire du CAPES de SVT. (slideshare.net)
  • Cycle vital des bryophytes, ptéridophytes, gymnospermes et angiospermes. (uqar.ca)
  • Développement des habiletés requises pour l'usage des différentes ressources d'identification des bryophytes, ptéridophytes, gymnospermes et angiospermes à partir du matériel floristique communément rencontrés dans les habitats du Québec. (uqar.ca)
  • de plantes terrestres, qui comprennent notamment les bryophytes (mousses et hépatiques), fougères, gymnospermes et angiospermes. (techno-science.net)
  • Sperma = "graine"), les ovules sont contenus dans un ovaire, par opposition aux gymnospermes , dont les ovules sont nus. (free.fr)
  • À gauche, allure générale de cet arbre qui appartient au groupe des Cupressophytes au sein des Gymnospermes. (universalis.fr)
  • L'exemple du pin, genre provenant du groupe principal (les conifères) des Gymnospermes , illustrera le cycle de reproduction des Gymnospermes . (biologievegetale.be)
  • Les conifères constituent de loin le plus grand groupe de gymnospermes avec environ 630 espèces dans le monde, soit une approximation totale d'environ 860 espèces. (dailygeekshow.com)
  • Les conifères sont le plus grand groupe de gymnospermes d'un point de vue écologique et économique. (dailygeekshow.com)
  • Elles ont été directement précédées par un groupe appelé les gymnospermes, dont le mode de reproduction est plus rudimentaire et qui compte les conifères comme représentants actuels. (ens-lyon.fr)
  • Les Cycas sont également des gymnospermes, mais appartiennent aux Cycadophyta (cycadophytes), et non aux conifères. (wikipedia.org)
  • les Cycadales ( Cycas, Zamia ) sont les Gymnospermes basales, - les Ginkgoales sont le clade-frère du clade comprenant les Conifères et les Gnetales , - les Gnetales ( Ephedra , Gnetum , Welwitschia ) sont monophylétiques et nichés au sein des Conifères, - les Gnetales sont le clade-frère des Pinaceae . (botanique.org)
  • Ce fut le triomphe des mousses et des fougères, qui ont ensuite été supplantées par les gymnospermes, baptisés ainsi parce que l'organe de reproduction femelle, l'ovule, est nu, sans protection, dans un cône. (reporterre.net)
  • Cette plante, qui peut vivre plus d'un millénaire, pousse dans les conditions extrêmes des déserts de Namibie et d'Angola et, comme les autres gymnospermes, possède des cônes mâles et femelles séparés. (ens-lyon.fr)
  • Seuls les conifères sont gymnospermes car ils se reproduisent à partir d'ovules nus situés généralement sur les écailles des cônes. (aujardin.info)
  • Elle s'intéresse alors aux gymnospermes actuels ou fossiles. (academic.ru)
  • Ces gymnospermes (les résineux actuels) céderont ensuite l'essentiel de la place aux angiospermes, les plantes à fl eurs apparues il y a environ 120 millions d'années. (sciencesetavenir.fr)
  • Chapitre 7 : Les phan rogames ou spermaphytes : les Gymnospermes. (azyya.com)
  • Elles forment un sous-embranchement, s'opposant aux gymnospermes . (larousse.fr)
  • Arbres des régions tempérées de l'hémisphère Nord, les mélèzes sont des Gymnospermes (famille des Pinaceae) qui ont la caractéristique de perdre leurs aiguilles en hiver. (universalis.fr)
  • Contrairement aux Angiospermes , les Gymnospermes ne développent pas de structures bisporangiées mais forment des strobiles mâles et femelles séparés (Figure 1). (biologievegetale.be)
  • Dans les plantes à croissance secondaire (gymnospermes et angiospermes dicotylédones), l'épiderme est remplacé par un périderme. (upmc.fr)
  • Chez les dicotylédones et les gymnospermes, la croissance en diamètre des axes est assurée par un méristème secondaire, le cambium ou zone génératrice libéro-ligneuse, qui se met en place, en une assise continue entre les faisceaux de xylème et de phloème primaires. (upmc.fr)
  • Elles seront remplacées, durant le secondaire, par les gymnospermes. (biodeug.com)
  • Tous les genévriers possèdent des « baies » et un bois odorant sans canaux résinifères Les genévriers sont des gymnospermes appartenant à la famille des Cupressacées. (pearltrees.com)
  • Dès le Dévonien moyen, deux groupes de végétaux, les Lycophytes et les Progymnospermes (gymnospermes archaïques), acquièrent le port arborescent. (wikipedia.org)
  • Les distinctions botaniques entre gymnospermes et angiospermes, dicotylédones et monocotylédones ne seraient plus recevables si, comme il semble, gymnospermes et dicotylédones n'avaient d'existence que paraphylétique. (openedition.org)
  • La pollinisation des gymnospermes s'effectue par le vent alors que celle des angiospermes s'effectue majoritairement par des animaux qui transportent malgré eux la spore mâle vers l'organe femelle. (sceptiques.qc.ca)
  • Le fait de se nourrir de gymnospermes semble être un caractère ancestral . (futura-sciences.com)
  • La plupart des Gymnospermes sont des conifères ( Coniferophyta , ou Pinophyta ), tels que les Sapins ( Abies ), Épicéas ( Picea ), les Mélèzes ( Larix ), les Séquoias géants ( Sequoiadendron ) , les Pins ( Pinus ), les Genévriers ( Juniperus ), les Cyprès ( Chamaecyperis ), ou les Thuyas ( Thuja ). (wikipedia.org)