• Plusieurs médicaments agonistes du GPL-1 sont déjà sur le marché. (psychomedia.qc.ca)
  • La mise sur le marché des agonistes du GLP-1 (Glucagon-like peptide-1) et des inhibiteurs du SGLT-2 (cotransporteur sodium/glucose de type 2) permet de repenser la prise en charge de ces patients, grâce à leurs effets favorables sur le contrôle glycémique, le poids et le risque d'hypoglycémie, et complémentaires aux traitements conventionnels. (revmed.ch)
  • 5 , 6 Elles comprennent soit des incrétinopotentiateurs (gliptines), en inhibant l'enzyme dipeptidyl peptidase-4 (DPP-4) qui dégrade rapidement l'hormone incrétine, soit des incrétinomimétiques (agonistes des récepteurs du GLP-1). (revmed.ch)
  • 7 Par comparaison aux gliptines, les agonistes des récepteurs du GLP-1 offrent l'avantage d'un effet plus important sur la réduction des taux d'hémoglobine glyquée (HbA1c), d'un certain amaigrissement, bienvenu chez le patient DT2 (alors que les gliptines sont considérées comme neutres sur le plan pondéral) et d'une baisse modérée de la pression artérielle. (revmed.ch)
  • Il s'agit d'une revue systématique d'essais randomisés contrôlés avec méta-analyse, examinant l'effet des agonistes des récepteurs du GLP-1 (glucagon-like peptide-1) sur le poids de patients en surpoids ou obèses (IMC ≥ 25), qu'ils soient ou non diabétiques. (jim.fr)
  • Les auteurs signalent de surcroît un effet favorable des agonistes des GLP-1 sur les pressions artérielles systolique et diastolique. (jim.fr)
  • comme précédemment relevé lors d'autres essais d'évaluation des agonistes du récepteur GLP-1. (paperblog.fr)
  • Les agonistes du glucagon-like peptide 1 (GLP1) ou incrétinomimétiques sont des médicaments à injecter par voie sous-cutanée, chez des patients diabétiques de type 2. (fgov.be)
  • En ce qui concerne les agonistes des récepteurs du glucagon-like peptide-1 (GLP-1), liraglutide et semaglutide, plusieurs mécanismes indirects peuvent être supposés, comme l'effet favorable sur les lipides, et plus particulièrement la réduction de l'hyperlipidémie postprandiale, la réduction pondérale et la diminution de la graisse viscérale associée. (em-consulte.com)
  • Certaines données suggèrent aussi que les agonistes des récepteurs du GLP-1 pourraient exercer un effet anti-inflammatoire direct. (em-consulte.com)
  • Enfin, plusieurs études animales et humaines font état d'un effet bénéfique des agonistes des récepteurs du GLP-1 sur le myocarde ischémique, sans que les mécanismes en cause n'aient pu encore être identifiés. (em-consulte.com)
  • Le marché mondial des agonistes du glucagon comme le peptide-1 (GLP-1) était évalué à 8007,2 millions en 2020 et devrait atteindre 12930 millions de dollars américains d'ici 2027, avec un TCAC de 12,7% au cours de la période de prévision. (androidfun.fr)
  • En outre, il aide le lecteur à identifier les principales caractéristiques du rapport de recherche sur le marché mondial des agonistes du glucagon comme le peptide-1 (GLP-1) 2021 et fournit des données statistiques suffisantes pour comprendre son fonctionnement. (androidfun.fr)
  • Parmi les agonistes du récepteur au GLP-1, le semaglutide, à la dose d'entretien de 0,5 ou 1,0 mg/semaine, est actuellement le composé le plus efficace pour réduire l'hyperglycémie chronique et le poids corporel en monothérapie ou en ajout à d'autres médications hypoglycémiantes, y compris l'insuline basale. (louvainmedical.be)
  • La tolérance et l'innocuité du semaglutide sont comparables à celles d'autres agonistes du récepteur au GLP-1 disponibles en Belgique. (louvainmedical.be)
  • Il s'agit des agonistes du récepteur du GLP-1 (Glucagon-Like Peptide) qui peuvent réguler la glycémie et …supprimer l'appétit. (santelog.com)
  • Le liraglutide appartient au groupe des médicaments appelés agonistes du récepteur du GLP-1 (glucagon like peptide-1) . (salutbonjour.ca)
  • Lipopolysaccharides-mediated increase in glucose-stimulated insulin secretion: Involvement of the glucagon-like peptide 1 (GLP1) pathway. (inserm.fr)
  • Plusieurs études montreraient un lien entre un apport supérieur en protéines et une augmentation de la cholécystokinine et du glucagon-like peptide-1 (GLP1), peptides anorexigènes, ainsi qu'une diminution de la concentration en ghréline, hormone orexigène. (cerin.org)
  • Ces deux types de médicaments aboutissent par conséquent au même résultat :par des mécanismes différents, ils renforcent l'effet de l'hormone incrétine GLP-1 qui permet de régulariser le taux de glucose (sucre) dans le sang. (afmps.be)
  • Les deux hormones les mieux connues sont le GLP-1 et le GIP (glucose-dependent insulinotropic peptide) . (revmed.ch)
  • À la fin des années 1960, il a été démontré qu'une charge orale de glucose stimulait la sécrétion d'insuline plus efficacement que la même charge réalisée par voie intraveineuse [1]. (erudit.org)
  • Le concept d'hormone gluco-incrétine était né, définissant l'action d'un facteur intestinal sur la stimulation par le glucose de la sécrétion d'insuline (Figure 1) . (erudit.org)
  • Nous avions précédemment montré que les systèmes cellulaires de détection des variations glycémiques, nommés détecteurs de glucose de la veine hépatoportale nécessitaient le récepteur au GLP-1 pour transformer l'information nutritionnelle glucose en effet physiologique de stockage du glucose par les muscles [4]. (erudit.org)
  • Des résultats récents de notre groupe montrent que la sécrétion d'insuline en réponse à une charge gastrique de glucose nécessite également la présence du récepteur au GLP-1 dans le cerveau [7]. (erudit.org)
  • En effet, l'injection cérébrale d'un antagoniste du récepteur du GLP-1, l'Exendine, précédant une charge intragastrique de glucose, réduit fortement la sécrétion d'insuline et consécutivement le stockage du glycogène dans le foie, ce qui suggère que le GLP-1 est sécrété dans le cerveau en réponse au glucose intestinal (Figure 2) . (erudit.org)
  • Elle vient de montrer que cette intervention chirurgicale entraîne un remodelage de l'estomac qui accroît la production d'une hormone impliquée dans la régulation de la concentration de glucose dans le sang : le GLP‑1. (inserm.fr)
  • le GIP (glucose-dependent insulinotropic polypeptide) - le GLP-1 (glucagon-like peptide 1). (fichier-pdf.fr)
  • Deux hormones sont impliquées dans « l'effet incrétine » : le glucagon like peptide 1 (GLP-1) et le glucose-dependent insulinotropic polypeptide (GIP). (jle.com)
  • Le liraglutide facilite également l'amélioration de la régulation du taux de glucose dans le sang car il influence la sécretion d'insuline et de glucagon. (121doc.com)
  • NESINA (alogliptine) est un inhibiteur de la dipeptidyl peptidase-4 (DPP-4) conçu pour ralentir l'inactivation des hormones incrétines telles que GLP-1 (glucagon-like peptide-1) et GIP (peptide insulinotrope dépendant du glucose). (takeda.com)
  • Le glucagon a un effet hyperglycémiant parce qu'il augmente la transformation du glycogène en glucose et inhibe parallèlement la synthèse du glycogène à partir du glucose. (pharmacorama.com)
  • Dr. Kraft used an oral glucose solution of 75-100 grams which is equivalent to 75-100 non-fibre grams of fast acting carbohydrate, like carbs found in bread. (liberaux.org)
  • Once these people drank the 100 gram load of glucose their insulin levels rose to 180 units of insulin within 1 hour of ingesting the glucose load. (liberaux.org)
  • 1-1st phase insulin release= In between meals your pancreas makes and stores insulin in the form of granules so when you eat your next meal the pancreas is ready to quickly release whatever amount of insulin is needed to handle the glucose (carbohydrate) load. (liberaux.org)
  • Insulin and glucagon are the 2 hormones in charge of maintaining your glucose homeostasis. (liberaux.org)
  • En effet, cette hormone de 30 acides aminés diminue la sécrétion de glucagon, la motilité gastrique, la prise alimentaire mais augmente l'hypertension si elle est administrée directement dans le cerveau (Figure 1) . (erudit.org)
  • Il agit en se fixant sur les récepteurs d une hormone appelée glucagon-like peptide-1 (GLP-1), qui intervient dans le contrôle de la glycémie . (vidal.fr)
  • La fonction du médicament contre l'obésité Saxenda est d'imiter les fonctions d'une hormone qui est produite à partir de l'intestin appelé GLP-1 (Glucagon-like peptide 1), la fonction de cette hormone est d'indiquer à notre cerveau qu'il est rassasié de sorte que même si nous mangeons peu, le cerveau nous donne l'impression d'être rassasié et plein d'estomac. (annuaire-aas.com)
  • Cette hormone est la GLP-1. (lessymboles.com)
  • Enfin, pour appréhender plus en avant les mécanismes de liaison du peptide avec son récepteur spécifique, la modélisation moléculaire du récepteur fait ressortir quelques hypothèses quant à la localisation probable de l'interaction hormone-récepteur. (dropdoc.ru)
  • Les auteurs rappellent que Le glucagon-like peptide-1 (GLP-1) est une hormone sécrétée par l'intestin en réponse à un repas, pour réguler la glycémie. (santelog.com)
  • Même au stade de l'insulinorequérance, l'adjonction d'un agoniste des récepteurs du glucagon-like peptide-1 (GLP-1) s'avère bénéfique. (revmed.ch)
  • 2 Dans les dernières recommandations pour le traitement de l'hyperglycémie du DT2, les associations insuline basale-agoniste des récepteurs du GLP-1 sont envisagées dans les diverses combinaisons thérapeutiques proposées après l'échec d'une monothérapie par metformine ou, comme c'est le plus souvent le cas en pratique clinique, en cas d'échappement à une bithérapie ou une trithérapie orale. (revmed.ch)
  • Il reste à évaluer le rapport efficacité/acceptabilité sur le plus long terme, mais cet agoniste du GLP-1 représente un réel espoir dans la prise en charge souvent difficile des formes pédiatriques du diabète de type 2. (jim.fr)
  • L'association à dose fixe d'insuline glargine 100 unités/ml et de lixisénatide, un agoniste des récepteurs du GLP-1, a permis d'obtenir une réduction statistiquement supérieure du taux d'HbA1c (glycémie sanguine moyenne sur une période de trois mois), comparativement à l'insuline glargine 100 unités/ml. (sanofi.com)
  • Cet article décrit les caractéristiques principales du semaglutide, un nouvel analogue du GLP-1 agoniste du GLP-1R, à administration hebdomadaire SC, destiné au traitement du DT2 et récemment commercialisé en Belgique sous le nom d'Ozempic® (1-5). (louvainmedical.be)
  • Scientifiques, dun glucagon-like peptide-1 agoniste du poumon par. (shutterroom.com)
  • Bydureon® (suspension injectable d'exénatide à libération prolongée en stylo pré-rempli) est un agoniste du récepteur du glucagon-like peptide-1 (GLP-1), injectable une fois par semaine, présenté sous forme d'un stylo unidose, indiqué pour améliorer le contrôle glycémique chez les adultes atteints d'un diabète de type 2. (astrazeneca.be)
  • La réévaluation de ces médicaments a été initiée suite à la publication d'une étude menée par un groupe de chercheurs indépendants, suggérant un risque accru de pancréatite (inflammation du pancréas) et de métaplasie pancréatique (transformation du tissu cellulaire) chez les patients atteints de diabète de type 2 et traités par un médicament agissant par la voie de l'incrétine GLP-1. (afmps.be)
  • Afin de libérer cette énergie, la molécule d'ATP est clivée , par hydrolyse , en adénosine diphosphate (ADP) et en phosphate , réaction qui s'accompagne d'une variation d' enthalpie libre standard ΔG 0′ de −30,5 kJ mol −1 [ 2 ] . (wikipedia.org)
  • Le rôle du GLP-1 sur les systèmes nerveux, central et autonome, pourrait rendre compte d'une partie de l'action insulinotropique du GLP-1 observée in vivo . (erudit.org)
  • Les stratégies non médicamenteuses ont fait la preuve d'une efficacité limitée, avec une perte de poids allant de 1 à 6 kilos et des difficultés à la maintenir sur le long terme. (jim.fr)
  • Pour les patients à risque élevé de diabète, la réduction absolue dans l'incidence d'une nouvelle apparition de la maladie était de 8,9 % (nombre de sujets à traiter [NST] = 11), avec une réduction du risque soutenue sur 10 ans 1 . (cfp.ca)
  • Cependant, dans les études à long terme (1-2 ans), la proportion des macronutriments de l'alimentation est d'une importance mineure, la perte de poids n'étant que partiellement maintenue au-delà de 6 mois ou 1 an. (em-consulte.com)
  • Le glucagon est formé d'une seule chaîne de 29 acides aminés. (pharmacorama.com)
  • À consom-ma-tion égale, par exem-ple 1,5 litre par semaine, soit l'équivalent d'une grande bou-teille, le risque de dia-bète était 60 % plus élevé avec les bois-sons « light », com-paré aux bois-sons sucrées clas-si-ques. (syndicat-infirmier.com)
  • Cette étude d'une durée de 30 semaines a porté sur 1 170 patients dont le diabète de type 2 n'était pas adéquatement contrôlé sous metformine seule ou sous metformine en association avec un deuxième antidiabétique oral. (sanofi.com)
  • Etant donné l'efficacité marquée du liraglutide pour traiter l'hyperglycémie dans le DT2 et diminuer le poids corporel chez des DT2 ou des obèses non-diabétiques, le semaglutide a été synthétisé de manière à pouvoir espacer l'administration chez l'homme à 1 injection SC hebdomadaire d'une molécule gardant des effets glycémiques et pondéraux marqués. (louvainmedical.be)
  • Le mécanisme d'action de la perte de poids induite par le semaglutide SC a été étudié dans un essai clinique croisé randomisé, à double insu vs placebo, d'une durée de 12 semaines à la dose hebdomadaire de 1,0 mg chez des sujets obèses. (louvainmedical.be)
  • Ainsi, une glycémie basse isolée ne suffit pas à porter le diagnostic : la glycémie normale d'une femme après 72 heures de jeûne peut atteindre 0,30 g/L (1,7 mmol/ L). La correction des symptômes après prise d'une boisson sucrée est, dans le cas général en dehors du diabète, de bien peu de spécificité. (sfendocrino.org)
  • En cas d'oubli d'une dose et la dose suivante étant prévue 1 ou 2 jours plus tard, le patient ne doit pas s'administrer la dose oubliée et doit reprendre l'administration de l'exénatide à libération prolongée le jour suivant prévu. (astrazeneca.be)
  • Outre son activité incrétinomimétique (qui diminue avec l'épuisement de la cellule bêta), ce traitement réduit la sécrétion du glucagon, ralentit la vidange gastrique et diminue l'appétit par un effet central. (revmed.ch)
  • En outre, GLP-1 inhibe la sécrétion du glucagon, ralentit la vidange gastrique, et réduit l'appétit et la prise de nourriture. (fichier-pdf.fr)
  • Par ailleurs, le GLP-1 ralentit la vidange gastrique et régule la prise alimentaire et l'appétit. (jle.com)
  • Un traitement par insuline doit être initié au plus tard lorsque l'HbA 1c reste supérieure à 7,0% (53 mmol/mol) malgré un traitement par antidiabétiques oraux ou par un analogue du GLP-1 injectable. (medicalforum.ch)
  • Un analogue du GLP-1 peut également être combiné avec un traitement par insuline basale. (medicalforum.ch)
  • Ce médicament n'est pas adapté au traitement du diabète de type 1 : celui-ci requiert un traitement par insuline . (vidal.fr)
  • Si efficace, une insuline ultra-rapide pourrait améliorer la qualité de vie et réduire le risque de complications graves et chroniques chez les personnes atteintes de diabète de type 1 (et possiblement chez les personnes atteintes de diabète de type 2), lesquelles sont causées par le temps passé dans les seuils extrêmes de glycémie et le peu de temps passé dans un écart normal (euglycémie). (frdj.ca)
  • Lantus est une insuline à durée d'action prolongée soumise à prescription médicale et indiquée dans le traitement du diabète de type 2 de l'adulte et du diabète de type 1 de l'adulte, de l'adolescent et de l'enfant (à partir de 6 ans). (sanofi.com)
  • Elle augmente également le relargage de Glucagon-like peptide-1, inhibe la voie du glucagon, augmente la production de lactates par les entérocytes. (wikipedia.org)
  • Le GLP-1 fait partie des hormones de satiété. (wikipedia.org)
  • Celui-ci est un messager secondaire intracellulaire, prenant la suite notamment d' hormones telles que le glucagon et l' adrénaline pour agir sur le métabolisme du glycogène , des glucides et des lipides en général [ 6 ] . (wikipedia.org)
  • Ensemble, la «cholécystokinine», le «glucagon-like peptide-1» et les hormones du pancréas transmettent au corps le signal de satiété durable. (css.ch)
  • Ces AGCC stimulent la libération de certaines hormones de l'intestin, appelées peptide YY et glucagon-like peptide-1 (GLP-1), en stimulant un récepteur de l'intestin appelé FFAR2. (paperblog.fr)
  • Pendant le repas, le gonflement de l'estomac est le signe que les besoins en nourriture sont satisfaits ensuite des hormones, comme la cholecystokinine (CCK) ou le peptide glucagon-like-1 (GLP-1) donnent l'impression d'être rassasié. (fitadium.com)
  • In every case of T2D we also have very high levels of the 3 hormones Leptin, glucagon and insulin. (liberaux.org)
  • Effects of glucagon-like peptide-1 receptor agonists on weight loss: systematic review and meta-analyses of randomised controlled trials. (jim.fr)
  • As far as GLP-1 receptor agonists, liraglutide and semaglutide, are concerned, some indirect mechanisms may be proposed such as lipid reduction, and more particularly, postprandial lipids, reduction in body weight and visceral fat. (em-consulte.com)
  • Moreover, some data suggest that GLP-1 receptor agonists could have a direct anti-inflammatory effect. (em-consulte.com)
  • The role of glucagon-like peptide-1 receptor agonists in cardiovascular disease prevention in type 2 diabetes mellitus: evidence from the most recent clinical trials. (ulaval.ca)
  • Le comité pour les médicaments à usage humain de l'agence européenne des médicaments a finalisé la réévaluation des médicaments agissant par la voie de l'incrétine GLP-1 utilisés dans le traitement du diabète de type 2. (afmps.be)
  • Les traitements à base de médicaments agissant par la voie de l'hormone incrétine GLP-1 sont des traitements efficaces du diabète de type 2 et s'ajoutent aux options de traitements disponibles. (afmps.be)
  • Le CHMP estime également, après avoir examiné toutes les données non cliniques et cliniques disponibles, qu'il n'y a aucun changement dans les données relatives au risque d'effets indésirables au niveau du pancréas liés à l'utilisation des médicament agissant par la voie de l'incrétine GLP-1 . (afmps.be)
  • Des mises en garde figurent déjà dans le résumé des caractéristiques du produit (RCP) et la notice de tous les médicaments concernés mais le CHMP considère qu'il serait important d'harmoniser le libellé de ces avertissements pour tous les médicaments agissant par la voie de l'incrétine GLP-1 afin que les patients et les professionnels de la santé reçoivent des conseils pertinents. (afmps.be)
  • Les titulaires des autorisations de mise sur le marché (AMM) des médicaments agissant par la voie de l'incrétine GLP-1 surveillent étroitement leurs effets indésirables, notamment ceux qui concernent le pancréas. (afmps.be)
  • Chez des enfants et des adolescents atteints d'un diabète de type 2, le liraglutide (à une dose de 1,8 mg/jour par voie sous-cutanée) associé à la metformine améliore le contrôle glycémique et cette efficacité biologique se maintient jusqu'au terme de l'étude, soit 52 semaines. (jim.fr)
  • 1 UMR 1280, Inra, université novateur qui ouvre la voie à des mesures de de Nantes, institut des prévention. (inserm.fr)
  • Ces molécules sont administrées par voie sous-cutanée (SC) avec une fréquence d'administration allant de 2/jour à 1/jour, et plus récemment 1/semaine. (louvainmedical.be)
  • Il ralentit également la vidange de l'estomac et diminue la sécrétion du glucagon. (vidal.fr)
  • Fondés sur les propriétés de ces peptides, le GLP-1 fait l'objet de nombreux essais cliniques dont certains sont prometteurs pour le traitement du diabète. (erudit.org)
  • Compte tenu de ses différentes actions, le GLP-1 constitue un bon candidat pour le traitement du diabète de type 2. (jle.com)
  • Entre le 1 er octobre 2015 et le 11 février 2016, 957 sujets ont été répartis au hasard (102-103 participants par groupe de traitement actif et 136 dans le groupe placebo mutualisé). (paperblog.fr)
  • Le glucagon est indiqué essentiellement dans le traitement des hypoglycémies dues à l'insuline. (pharmacorama.com)
  • alors que les thérapies immunitaires dans le traitement du diabète de type 1 ne donnent que peu de résultats. (actuscimed.com)
  • Des recherches complémentaires sont nécessaires afin d'affiner notre compréhension des voies de signalisation de l'inflammation des îlots et pour identifier des cibles thérapeutiques plus efficaces pour le traitement du diabète de type 1 et du diabète de type 2. (actuscimed.com)
  • Actuellement 2 anti-GLP-1 sont autorisés uniquement pour le traitement du diabète de type 2 lorsqu'il ne répond pas aux autres traitements standards. (santelog.com)
  • L'hormone atteint probablement le cerveau par la circulation sanguine, mais Wolfgang Langhans suppose qu'elle envoie aussi des signaux neuronaux en s'amarrant aux récepteurs au GLP-1 du nerf vague qui relie l'intestin et le cerveau. (snf.ch)
  • La réduction de la connexion interneuronale GLP-1 de l'intestin au cerveau a bel et bien entraîné une modification du comportement alimentaire: les rats mangeaient plus longuement et davantage à chaque repas et affichaient ensuite une glycémie nettement plus élevée. (snf.ch)
  • Ce travail porte sur la localisation du transporteur/détecteur de sucres GLUT2 dans l'intestin et son rôle physiopathologique dans la détection des sucres contrôlant la sécrétion du Glucagon-Like Peptide-1 (GLP-1). (theses.fr)
  • Il confirme le rôle du GLP-1 et du nerf vague dans la sensation de satiété tout en montrant que le contrôle de la prise alimentaire est sous-tendu par un mécanisme très robuste. (snf.ch)
  • La régulation de la glycémie, compte tenu de l'apport alimentaire discontinu et des besoins variables de l'organisme, nécessite des mécanismes de régulation complexes et le glucagon y participe en ayant des effets opposés à ceux de l'insuline. (pharmacorama.com)
  • Dans la décennie qui suivit, le GIP ( gastric inhibitory peptide ) [2] et le GLP-1 ( glucagon like peptide-1) furent découverts. (erudit.org)
  • Effets physiologiques du GLP-1 : un arc réflexe métabolique. (erudit.org)
  • Les effets insulinotropiques de ces peptides ont alors été très largement et rapidement étudiés. (erudit.org)
  • Les inhibiteurs DPP-4, hautement sélectifs, réduisent la dégradation endogène de GLP-1, ont des effets similaires au GLP-1 avec moins d'effets secondaires. (jle.com)
  • Le glucagon stimule les récepteurs spécifiques liés par les protéines Gs à l'adénylcyclase qui est activée, ce qui entraîne une augmentation de l'AMP cyclique, responsable de ses effets pharmacologiques. (pharmacorama.com)
  • Le glucagon a des effets indésirables : nausées, vomissements, hypoglycémie réactionnelle après la phase d'hyperglycémie, libération de catécholamines, rarement hypokaliémie. (pharmacorama.com)
  • Le GLP-2 intestinal est co-sécrété avec le GLP-1 lors de l'ingestion de nutriments. (wikipedia.org)
  • Des chercheurs danois publient dans le « Lancet » une étude qui confirme l'efficacité de l'insulinosécréteur glucagon-like peptide 1 (GLP-1) sur le contrôle de la glycémie, le maintien de la sensibilité à l'insuline et de la fonction de la cellule bêta. (lequotidiendumedecin.fr)
  • Après un repas riche en glucides, chez le sujet non diabétique, la glycémie s'élève en moyenne de 0,84 g/l à 1,37g/l L'insuline s'élève de 13µU/ml à un pic de 136 µU/ml 45 minutes après le repas. (slideplayer.fr)
  • Le semaglutide a deux substitutions d'acides aminés par rapport au GLP-1 humain (Aib8, Arg34) et est acylé au niveau de la lysine 26. (louvainmedical.be)
  • Lors du diabète de type 2, « l'effet incrétine » est très altéré en rapport avec un déficit en GLP-1. (jle.com)
  • Par rapport au placebo (n = 201, 7,5 %), l'alogliptine (n = 201, 7,4 %) n'avait pas d'effet sur le critère d'évaluation combiné post-hoc exploratoire et prolongé relatif au décès cardiovasculaire et à l'insuffisance cardiaque nécessitant une hospitalisation (ICH) (RR = 1,00, IC à 95 % : 0,82-1,21). (takeda.com)
  • De plus, elles font office d'inhibiteur par rapport à la sécrétion du glucagon. (resterenbonnesante.com)
  • Calendrier des finances de 3,1 12,2 rapport. (adam-cuvee70.com)
  • Modification de 3,1 12,2 rapport à propos. (adam-cuvee70.com)
  • La saxagliptine augmente de deux à trois fois les concentrations endogènes de glucagon-like peptide-1 (GLP-1). (lequotidiendupharmacien.fr)
  • les inhibiteurs de la DPP-4 diminuent l'activité de cette enzyme ce qui entraîne une augmentation de l'incrétine GLP-1 active. (afmps.be)
  • On observe ainsi une baisse de la fréquence des consommateurs structurant leur déjeuner et dîner en 4 et 3 plats, et une augmentation de ceux le composant en 2 ou 3 plats pour le déjeuner et 2 voire 1 plat(s) pour le dîner. (nestle.fr)
  • However, in long-term studies (1-2 years), the specific macronutrient content is of minor importance, the weight loss is generally not sustained beyond 6 months or 1 year. (em-consulte.com)
  • Selon le baromètre santé nutrition 2008, la structure des trois repas principaux - petit déjeuner, déjeuner, dîner - concerne toujours près de 9 Français sur 10 (87,1 %) et les prises alimentaires restent concentrées sur des plages horaires peu étalées. (nestle.fr)
  • Plusieurs systèmes hormonaux participent au maintien de la glycémie entre 0,60 et 0,90 g/L (3,3 à 5,0 mmol/L) à jeun et 1,20 à 1,30 g/L (6,7 à 7,2 mmol/L) après les repas. (sfendocrino.org)
  • La metformine est conditionnée sous forme de comprimés de 500, 700, 850 et parfois 1 000 mg, la posologie variant d'un à trois comprimés par jour en trois prises différentes selon l'état rénal du sujet et la gravité de son diabète. (wikipedia.org)
  • Komboglyze est un médicament mis à disposition dans le milieu hospitalier sous forme de comprimé pelliculé (60) à base de Saxagliptine + metformine (2,5 mg/1 000 mg). (lefigaro.fr)
  • Eucreas est un médicament sous forme de comprimé pelliculé (60) à base de Vildagliptine + metformine chlorhydrate (50 mg/1 000 mg). (lefigaro.fr)
  • Forme de Glucagon. (lessymboles.com)
  • De plus, ce peptide ne peut être utilisé dans sa forme native, dû à une inactivation rapide par les protéases. (dropdoc.ru)
  • La sous-analyse a montré que le risque combiné de décès cardiovasculaire et d'ICH n'était pas plus élevé avec l'alogliptine (n = 107, 13,9 %) qu'avec le placebo (n = 120, 15,7 %) (RR = 0,90, IC à 95% : 0,70-1,17). (takeda.com)
  • La Nouvelle-Orléans, Etats-Unis- L' American College of Cardiology (ACC) et l'American Heart Association (AHA)* viennent de publier leurs nouvelles recommandations sur la prévention primaire du risque cardiovasculaire [ 1 , 2 ] . (medscape.com)
  • Un effort permet aussi de stimuler la sécrétion de molécules anorexigènes sécrétées par le système digestif comme le PYY (peptide YY) et le GLP-1 (glucagon like peptide 1) et le PP (pancreatic polypeptid). (guichetdusavoir.org)
  • Ni le Preventive Services Task Force des États-Unis (USPSTF) ni le Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs (GECSSP) ne recommandent une intervention pharmacologique pour la prise en charge de l'obésité 1 , 3 . (cfp.ca)
  • Pour tout problème ne concernant pas le site www.vidal.fr, contactez notre service client , pour garantir la prise en compte de votre demande. (vidal.fr)
  • Neuroscience program, miné par les besoins nutritionnels, mais les corrélats giques initiés par Barker [1] et a Children Hospital Los Angeles, sensoriels, la motivation, la prise de décision, les été confirmée par un grand nombre University of Southern California, Los Angeles, CA 90027, émotions et le contexte social l'influencent lar- d'études expérimentales sur des États-Unis. (inserm.fr)
  • Plus récemment, un déficit du système incrétine a été mis en évidence dans la physiopathologie du DT2 et de nouvelles approches pharmacologiques ciblant notamment le glucagon-like peptide-1 (GLP-1) ont été développées et commercialisées. (revmed.ch)
  • Il étudie notamment le rôle de l'hormone GLP-1 (glucagon-like peptide 1), liée à la satiété. (snf.ch)
  • L'agoniste du GLP-1 était administré en une ou deux prises quotidiennes, pendant au moins 20 semaines. (jim.fr)
  • En revanche, lorsque le taux de GLP-1 est moindre, cela favoriserait le comportement addictif. (futura-sciences.com)
  • 1 Sa prévalence ne cesse d'augmenter et suit de près celle de l'obésité. (revmed.ch)
  • Cette étude, qui a porté sur plus de 1,3 millions de patients atteints de diabète de type 2, est la plus vaste sur le sujet et elle vient confirmer les résultats de travaux précédents. (sante.fr)
  • « Réalisée par des chercheurs de l'hôpital universitaire de Göteborg sur des souris et des rats, l'étude met en évidence des vertus jusqu'ici inconnues de l'hormone intestinale GLP-1 (ou glucagon-like peptide-1) », note le journal. (lessymboles.com)
  • Nos résultats obtenus avec le modèle de souris transgénique invalidée pour la détection des sucres par GLUT2 révèlent l'importance de la fonction de détecteur de GLUT2 pour la sécrétion de GLP-1. (theses.fr)
  • La molécule d'ATP consiste en un groupe triphosphate lié à l' atome de carbone 5' d'un résidu de ribose , un pentose , dont l'atome de carbone 1' est lié à l'atome d' azote 9' d'un résidu d' adénine , une base purique . (wikipedia.org)