• L'hormone anti-mullerienne freine la croissance des follicules. (inserm.fr)
  • SOX9 contribue à l'activation transcriptionnelle du gène codant pour l'hormone anti-müllérienne (AMH) dans la cellule de Sertoli, conduisant à la régression des conduits müllériens femelles et clôturant ainsi les étapes regroupées sous le terme de détermination du sexe [ 5 , 6 ]. (inserm.fr)
  • Cryo-sections adjacentes d'une gonade femelle cultivée in vitro en présence de 5 ng/ml de lepto- nelle du gène codant pour l'hormone mycine B. Marquage par immunofluorescence avec les anticorps anti-SOX9 (vert) et anti-AMH anti-müllérienne (AMH) dans la cellule (rouge). (inserm.fr)
  • En cause, une hormone produite par les ovaires et impliqu e dans leur fonctionnement : l'hormone anti-mullerienne (AMH). (inserm.fr)
  • Cette production intense de GnRH stimule la surproduction d'une autre hormone, l'hormone lut inisante (LH), qui elle-même stimule la production d'androg nes. (inserm.fr)
  • Cette production intense de GnRH stimule la surproduction d'une autre hormone, l'hormone lutéinisante (LH), qui elle-même stimule la production d'androgènes. (inserm.fr)
  • De l'hormone anti-Müllérienne chez un amphibien! (sfendocrino.com)
  • Elles sécrètent de l'AMH (anti-mullerian hormon, ou hormone anti-müllerienne), qui fait régresser les canaux de Müller. (kartable.fr)
  • L'AMH, ou hormone antimüllérienne est une substance qui est produite par la granulosa dans les follicules ovariens. (ivf-embryo.gr)
  • L'absence d'ovulation chez les femmes atteintes d'un syndrome des ovaires polykystiques serait liée à une perturbation de la production d'hormone anti-mullérienne et de son récepteur. (inserm.fr)
  • De précédents travaux ont montré que les femmes touchées par ce syndrome présentent un taux sérique d'hormone anti-mullérienne (AMH) plus élevé que les autres. (inserm.fr)
  • L'inhibition de l'export par la LMB, dans des gonades de souris de génotype XX cultivées in vitro , conduit au maintien de SOX9 dans le noyau et à l'induction d'une détermination mâle attestée par la mise en place de cordons sexuels sécréteurs d'hormone anti-müllérienne (Figure 1) . (inserm.fr)
  • Le test Elecys® AMH Plus entièrement automatisé vise à évaluer le taux d'hormone anti-müllerienne (AMH) afin de déterminer la réserve ovarienne d'une femme et ainsi prédire la réponse ovarienne au traitement de stimulation. (cobas.fr)
  • Anti-müllerian hormone (AMH), a glycoprotein produced by immature Sertoli cells, is responsible in male fetuses for regression of müllerian ducts, the anlagen of Fallopian tubes and uterus in females. (inserm.fr)
  • Antimullerian hormone as predictor of implantation and clinical pregnancy after assisted conception: a systematic review and meta-analysis. (gyneco-online.com)
  • Il a fallu plus de 40 ans pour que cette Hormone Anti-Mullérienne (AMH) ou Mullerian Inhibiting Substance (MIS) soit complètement caractérisée, grâce notamment aux travaux de deux élèves de Jost, Nathalie Josso et Bernard Vigier. (biohormone.org)
  • L'hormone anti-Muller (AMG, AMN, hormone anti-Mullerian) est une substance spéciale produite par le corps des femmes et des hommes. (alphahealthcaresystems.com)
  • Habituellement, l'analyse de l'hormone anti-Muller (ou de l'AMG) est prescrite pour clarifier les données d'autres études hormonales lors de la détermination des causes de l'infertilité ou pour prédire plus précisément le succès de la fécondation in vitro. (alphahealthcaresystems.com)
  • En analysant l'hormone anti-Muller chez la femme, on peut constater que cette substance biologiquement active est produite quel que soit le fonctionnement du système endocrinien, y compris l'hypophyse, l'hypothalamus et d'autres éléments. (alphahealthcaresystems.com)
  • Chez le nouveau-né, il existe également une synthèse active de l'hormone anti-Mullerian, dont la concentration atteint des valeurs élevées lorsque l'âge de la puberté commence. (alphahealthcaresystems.com)
  • Le deuxième nom figuratif "compteur d'oeufs" L'hormone anti-mullérienne reçoit pour sa capacité à déterminer par ses indicateurs les cellules folliculaires restantes, qui sont les débuts des ovules en développement mensuels. (alphahealthcaresystems.com)
  • Pour évaluer les données obtenues après l'analyse, il est nécessaire de connaître les normes de l'hormone anti-Mullerian chez la femme, qui ont tendance à changer en fonction de son âge (Tableau 1). (alphahealthcaresystems.com)
  • Comme dans les embryons masculins, l'AMH est produite presque dès le début du développement, c'est cette hormone qui, après 8 à 10 semaines, contribue à la résorption du canal de Muller, à partir duquel l'utérus devrait se former chez la fille. (alphahealthcaresystems.com)