• La dénomination scientifique Cinchona officinalis a été donnée par Linné sur la base de la description donnée par La Condamine dans son mémoire sur « l'Arbre du quinquina » publié par l'Académie royale en 1738. (wikipedia.org)
  • En 1820 les pharmaciens fran çais Joseph Pelletier et Joseph Caventou furent les premiers à extraire les principes actifs de l'écorce de quinquina rouge (Cinchona succirubra) ou jaune (Cinchona calisaya). (ris.world)
  • Quinquina gris Cinchona officinalis Quinquina. (wikipedia.org)
  • Nom binominal Cinchona officinalis L., 1753 Classification phylogénétique Le Quinquina (Cinchona officinalis) est un arbuste ou un petit arbre à feuillage persistant (ou sempervirent) de la famille des Rubiacées, originaire de l'Équateur. (wikipedia.org)
  • Le terme quinquina est polysémique : il peut aussi bien désigner l'arbre de l'espèce Cinchona officinalis que le genre Cinchona et donc servir de terme générique pour n'importe quelle espèce du genre. (wikipedia.org)
  • Pour éviter tout risque de confusions, l'espèce Cinchona officinalis est aussi appelée Quinquina gris, et son écorce l'écorce brune du Pérou. (wikipedia.org)
  • Dans la dernière révision du genre Cinchona par Andersson, 23 espèces de quinquina ont été distinguées, regroupées en trois groupes. (wikipedia.org)
  • Le quinquina est un grand arbre, plus de 20 mètres de haut, à rameaux et à feuilles opposées, ovales, aiguës. (france-nature.com)
  • Décrié par les médecins de l'époque, c'est grâce à La Fontaine et à son célèbre poème du quinquina que celui-ci acquit ça place dans l'arsenal thérapeutique. (france-nature.com)
  • La posologie quotidienne efficace est de 3 prises espacées de 8 heures de 8 mg/kg d'alcaloïde base de quinquina pendant 5 à 7 jours, (24 mg/kg par jour en 3 prises), soit pour un sujet de 60 kg, 1 comprimé par prise, 3 fois par jour. (passeportsante.net)
  • Les propriétés antipaludiques de l'écorce de quinquina ont commencé à être connues en Europe au XVIIe siècle grâce aux Jésuites du Pérou qui en ramenaient à Rome lorsqu'ils se rendaient dans cette ville très impaludée. (wikipedia.org)
  • Nom binominal Cinchona officinalis L., 1753 Classification phylogénétique Le Quinquina (Cinchona officinalis) est un arbuste ou un petit arbre à feuillage persistant (ou sempervirent) de la famille des Rubiacées, originaire de l'Équateur. (wikipedia.org)
  • C'est le Quinquina rouge, arbre de la famille des Rubiacea originaire du Pérou. (pharmaciengiphar.com)
  • Le quinquina est un arbre originaire de la. (plantes-et-sante.fr)
  • Cinchola est le nom botanique du quinquina, petit arbre originaire des versants des Andes du Nord, qui se décline en quinquina rouge ( Cinchona pubescens ), quinquina jaune ( Cinchola calisaya ) et quinquina gris ( Cinchona officinalis ). (lemonde.fr)
  • On utilise en fait plusieurs espèces différentes de Cinchona, en particulier le quinquina gris (C. officinalis), originaire des Andes du Nord et le quinquina jaune (C.calisaya), du Pérou et de Bolivie. (herboristerieduvalmont.com)
  • En savoir plus [+] Synonymes: Arbre du Chili Alcaloïde Arbre d'Amérique du Sud Arbre d'Amérique Petit arbre originaire du. (moisquoi.xyz)
  • Quinquina gris Cinchona officinalis Quinquina. (wikipedia.org)
  • Le terme quinquina est polysémique : il peut aussi bien désigner l'arbre de l'espèce Cinchona officinalis que le genre Cinchona et donc servir de terme générique pour n'importe quelle espèce du genre. (wikipedia.org)
  • Pour éviter tout risque de confusions, l'espèce Cinchona officinalis est aussi appelée Quinquina gris, et son écorce l'écorce brune du Pérou. (wikipedia.org)
  • La dénomination scientifique Cinchona officinalis a été donnée par Linné sur la base de la description donnée par La Condamine dans son mémoire sur « l'Arbre du quinquina » publié par l'Académie royale en 1738. (wikipedia.org)
  • Dans la dernière révision du genre Cinchona par Andersson, 23 espèces de quinquina ont été distinguées, regroupées en trois groupes. (wikipedia.org)
  • de l'écorce du quinquina (Le quinquina (Cinchona officinalis) est un arbuste ou un petit arbre sempervirent de la famille des. (techno-science.net)
  • Cinchona, nom linnéen du quinquina, d'après le nom du comte Chinchon, vice-roi du Pérou, qui en favorisa l'emploi. (thefreedictionary.com)
  • Quant au nom de genre latin ( Cinchona ), attribuée par Linné au Quinquina gris ( Cinchona officinalis , 1742), il renvoie à un fait imaginaire que semblent adopter nos deux pharmaciens. (hypotheses.org)
  • Écorces de quinquina : Cinchona officinalis (illustration @H. Zell sur Wikimedia). (vidal.fr)
  • Nommé cinchona ou quina quina par les indigènes des hautes forêts de l'Équateur, du Pérou et de la Bolivie, les écorces du quinquina semblent avoir été, bien avant l'arrivée des espagnols, utilisées pour leur action antipyrétique. (vidal.fr)
  • En pharmacie, vous pourrez acheter des granules homéopathiques de China rubra préparées à partir de quinquina rouge ( Cinchona pubescens ) pour traiter des petites hémorragies, des acouphènes, de la fièvre, etc. (lemonde.fr)
  • En 1820 les pharmaciens fran çais Joseph Pelletier et Joseph Caventou furent les premiers à extraire les principes actifs de l'écorce de quinquina rouge (Cinchona succirubra) ou jaune (Cinchona calisaya). (ris.world)
  • Si la plante contient de 1 à 2% ACS, le niveau de la teneur en alcaloïdes est considéré comme élevé. (vsebolezni.com)
  • Inula helenium contient du mucilage, des principes amers, des stérols (sitostérol, stigmastérol), des saponines, des résines, probablement des alcaloïdes et des huiles essentielles qui sont composées de lactones sesquiterpéniques comme: l'alantolactone, l'isoalantolactone, la dihydroisoalantolactone, la dihydroalantolactone et l'isocostunolide. (naturalexis.com)
  • Cette plante contient un alcaloïde que l'homéopathie utilise comme médicament. (soin-et-nature.com)
  • Habituellement les amers sont amérisés par des plantes telles que la racine de gentiane ou l'écorce de quinquina. (wolfberger.com)
  • Les plantes de la même espèce se trouvent dans des conditions semblables, mais les alcaloïdes peuvent contenir un nombre différent de. (vsebolezni.com)
  • Certaines plantes tels le pavot, le quinquina en contiennent plusieurs. (moleko.fr)
  • Ces deux molécules synthétiques, pas retrouvées dans la plantes, de même que les alcaloïdes naturels de la plante, ont beaucoup d'effets secondaires liés à leur utilisation, qu'on appelle le « quinisme » ou « cinchonisme », qui seront passagers chez quelqu'un de sain, mais qui pourraient être le coup de grâce chez quelqu'un de très affecté. (dryadeherbo.com)
  • QUASSIA AMARA ou Picraena excelsa / Simaruba amara Petit arbre brésilien (Burseracée - plantes à encens, famille proche des Rhamnacées) NOM FRANÇAIS : le Bois de Surinam, Quinquina cayenne, connu localement sous le nom de « Pao Tariri » (Ang. (medecine-integree.com)
  • Les plantes contenant des alcaloïdes (comme la belladone) et des saponines (comme le tribulus) sont à éviter. (jydionne.com)
  • Les plantes qui ont un effet sur le temps de saignement (ginkgo, quinquina, dong quai, etc.) sont à éviter durant la grossesse et à proscrire totalement durant le dernier trimestre. (jydionne.com)
  • À la hauteur de 1800-2000 m la plus haute teneur en alcaloïdes, au-dessus de leur nombre commence à diminuer. (vsebolezni.com)
  • Le but des auteurs de la Quinologie est le suivant : préciser la dénomination, la classification et l'efficacité thérapeutique des différentes espèces de Quinquinas, en se basant sur leur origine géographique, ainsi que sur la teneur en alcaloïdes de leurs écorces. (hypotheses.org)
  • Par contre certains ce sont mis en tête de boire beaucoup de soda tonique (11,12,13) dont la teneur en alcaloïde n'est pas mesurée puisque ce n'est pas requis au Canada. (dryadeherbo.com)
  • Les vertus fébrifuges du quinquina étaient connues depuis le XVIe siècle en Europe. (paristoric.com)
  • Ce sont les vertus fébrifuges du quinquina qui le placent comme l'un des meilleurs antigrippaux puisqu'il fait baisser la fièvre, d'une part, et a des effets toniques particulièrement intéressants pour les états de faiblesse post-grippaux et la convalescence. (lemonde.fr)
  • Ce sont d'ailleurs les mêmes tribus péruviennes qui ont rélévé à l'occident les vertus d'Uña de gato et du Quinquina. (zeal-beauty.fr)
  • Le quinquina : l'arbre miraculeux du Pérou Emblème du Pérou, le quinquina est un arbre aux vertus médicinales reconnues. (trading-or.com)
  • Les graines et le latex des Apocynacées, contenant des alcaloïdes et des glucosides sont souvent considérés comme toxiques ou comportant des vertus médicinales . (boutique-vegetale.com)
  • Le chlorhydrate de cocaïne (C 17 H 21 NO 4 -HCl), est généralement moins addictif que la nicotine, et requiert de nombreux traitements chimiques afin d'être fabriqué, notamment des alcaloïdes de coca présents dans les feuilles. (cienciadelacoca.org)
  • Les constituants dangereux peuvent être classés en 4 catégories : les produits irritants, les molécules cancérogènes (hydrocarbures aromatiques polycycliques, nitrosamines, amines hétérocycliques), le monoxyde de carbone (CO) et les alcaloïdes psychoactifs dont la nicotine fait partie. (maad-digital.fr)
  • Prenons un alcaloïde commun comme la nicotine. (ulyces.co)
  • Des pumas qui rongent l'écorce du quinquina gris, un arbuste d'Amérique du Sud - un cas d'autant plus notable que les populations indigènes du Pérou s'en sont inspirés pour leur propre consommation. (ulyces.co)
  • Sujet et définition de mots fléchés et mots croisés ⇒ UN ARBUSTE DU PÉROU sur motscroisés.fr toutes les solutions pour l'énigme UN ARBUSTE DU PÉROU. (trading-or.com)
  • Le quinquina est également connu pour ses propriétés analgésiques contre les courbatures et les crampes musculaires mais il entraine aussi des effets secondaires cardiaques importants, ce qui fait qu'il n'est plus utilisé ainsi. (lemonde.fr)
  • En 1860, à Göttingen, Albert Niemann (1834-1861) isola, à partir d'un extrait de feuilles de coca, un alcaloïde qu'il baptisa cocaïne et qui fut considéré comme un simple stimulant, voisin de la caféine. (universalis.fr)
  • La formation de sels n'est pas rigoureusement respectée : ainsi la caféine et la colchicine, non salifiables, sont cependant assimilées aux alcaloïdes par la plupart des chimistes. (universalis.fr)
  • La découverte de la morphine - alcaloïde de l'opium, fut le début de l'étude de ce groupe de connexions. (vsebolezni.com)
  • Le premier alcaloïde découvert est la morphine en 1803. (moleko.fr)
  • Seul le fruit, d'apparence d'une baie (l'arille), est supportable, les autres parties (graine, feuille, écorce) contiennent de la taxine , un alcaloïde cardio-actif dangereux et des diterpènes dérivés du taxane : le taxol (inhibiteur de la division cellulaire). (lesarbres.fr)
  • On leur doit d'autres découvertes de première importance parmi les alcaloïdes : la strychnine, la brucine et la cinchonine. (paristoric.com)
  • Au regard de l'agitation suscitée par la chloroquine, tant au sein de la communauté scientifique et des professionnels de santé que dans la population générale, nous vous proposons un instant de paix pour rappeler l'histoire passionnante de cette molécule qui, du quinquina il y a quatre siècle, conduit à la chloroquine de notre actualité présente. (vidal.fr)
  • Grâce à ces propriétés, cette molécule possède des capacités chimiques différentes.Le terme alcaloïde désigne le nom générique de diverses substances appartenant à la chimie organique d'origine végétale. (vulgaris-medical.com)
  • Le quinquina est utilisé pour la malaria ou d'autres états fébriles intenses (fièvre débilitante), donc quand le corps a si chaud qu'il se consume. (dryadeherbo.com)
  • Les vins apéritifs à base de quinquina étaient très tendance jusqu'aux années 1950, surtout qu'il suffisait de faire macérer des écorces de quinquina dans du vin et de l'alcool auquel on pouvait ajouter d'autres arômes, donc très facile à préparer. (lemonde.fr)
  • La posologie quotidienne efficace est de 3 prises espacées de 8 heures de 8 mg/kg d'alcaloïde base de quinquina pendant 5 à 7 jours, (24 mg/kg par jour en 3 prises), soit pour un sujet de 60 kg, 1 comprimé par prise, 3 fois par jour. (passeportsante.net)
  • En fait, les alcaloïdes forment un groupe hétérogène, du point de vue tant de la structure et des propriétés chimiques que des effets biologiques qu'ils manifestent, et dont il est impossible de donner une définition satisfaisante. (universalis.fr)
  • Si la gentiane a longtemps été présente dans les Amers Wolfberger, l'Artisan Distillateur Colmarien fait aujourd'hui le choix de privilégier exclusivement l'écorce de quinquina pour amériser ses recettes. (wolfberger.com)
  • L'infusion qui utilise l'eau, laquelle solubilise les sels minéraux, pectines, mucilages et alcaloïdes à l'état de sels. (cregg.org)
  • Dans la pervenche de Madagascar, on identifie des alcaloïdes, la vinblastine et la vincristine, qui entrent désormais dans la composition de médicaments anticancéreux. (pileje.be)
  • L'écorce de quinquina s'achète en pharmacie, en herboristerie ou en magasin nature, afin de préparer des vins apéritifs, des lotions capillaires ou des infusions fortifiantes et antigrippales, selon les indications du pharmacien. (lemonde.fr)