Un de la transcriptase inverse et la zalcitabine analogue dans lequel un atome de soufre remplace le 3 'carbone des pentose bague. Il est utilisé pour traiter la maladie liée au VIH.
Inhibiteurs de la transcriptase inverse (RNA-DIRECTED ADN polymérase), enzyme qui synthétise l'ADN sur l'ARN modèle.
Inflammation du foie chez les humains provoquée par ce virus qui dure six mois ou plus. C'est principalement transmis par voie parentérale, comme la transfusion de sang contaminé ou des produits sanguins, mais peuvent également se transmettre par contact sexuel ou intime.
Acide phosphonique Carbon-containing composés. Inclus sous cette rubrique sont les lie à aucun atome de carbone en oxygène ou le phosphore atome de l'O) (P = O2 structure.
Le type espèce du genre ORTHOHEPADNAVIRUS anti-hépatite B humaine qui provoque et est aussi un agent causal hépatocellulaire humains CARCINOMA. Dane particule est intacte, nommé d'après son hépatite virion découvreur. Non-infectieuses tubulaire sphérique et des particules sont observés également dans le sérum.
Agents utilisés en prévention ou le traitement de maladies. VIRUS quelques uns des moyens elles peuvent inclure empêchant la réplication virale en inhibant l'ADN polymérase virale ; se lie spécifiquement aux récepteurs de surface inhibant viral et pénétration ou Uncoating ; inhibant la synthèse des protéines virales ; ou bloquant stades avancés de virus assemblée.
Un groupe étroitement lié d ’ antigènes trouvées dans le plasma infectieuse uniquement pendant la phase de l ’ hépatite B ou chez virulente indiquant probablement d ’ hépatite B chronique active la réplication virale ; il y a trois types qui peuvent exister dans un complexe avec les immunoglobulines G.
Un antimétabolite fondamentale de base et un adénine nucléotides.
La capacité de virus résistera ou devenir tolérante envers agents chimiothérapeutiques ou antiviraux. Cette résistance s'acquiert par mutation.
Médicaments utilisés pour traiter le SIDA et / ou arrêter la propagation de l'infection par le VIH. Ces n'incluent pas de médicaments utilisés pour traiter les symptômes ou des infections opportunistes liées au SIDA.
Un composé dideoxynucleoside dans lequel le groupe 3 '-hydroxylé fraction sur le sucre a été remplacé par un groupe azido. Cette modification empêche la formation de liens phosphodiester qui sont nécessaires pour la réalisation de chaînes d'acides nucléiques. Le composé est un inhibiteur puissant de la réplication du VIH, agissant comme un chain-terminator d ’ ADN viral pendant VIH-1 et VIH-2. Ça améliore la fonction immunitaire, partiellement les canaux HIV-induced dysfonctionnement neurologique, et améliore certains autres anomalies cliniques associées au SIDA. Son principal effet toxique est dose-dépendante la suppression de moelle osseuse, entraînant une anémie et leucopénie.
Un dideoxynucleoside analogue qui inhibe la transcriptase inverse et a une activité in vitro contre le VIH.
Inflammation du foie chez les humains ont causé par un membre du ORTHOHEPADNAVIRUS Genus, hépatite B, c'est principalement transmis par voie parentérale, comme la transfusion de sang contaminé ou des produits sanguins, mais peuvent également se transmettre par contact sexuel ou intime.
Il y en a deux groupes hydroxy nucléosides retiré du sucre azotée. La majorité de ces composés du fait de leur activité antirétrovirale à large spectre action comme antimétabolites. Les nucléosides sont phosphorylée, à leur 5 '-triphosphates et agir comme chain-terminating inhibiteurs du virus VIH-1 et VIH-2.
Le traitement par deux ou plusieurs des formulations distinctes donné pour un effet combiné.
L'acide désoxyribonucléique qui fait le matériel génétique des virus.
Un puissant inhibiteur non-nucléosidique de la transcriptase inverse, utilisé en association avec des analogues nucléosidiques INFECTIONS pour le traitement du VIH et le SIDA.
Inclut le spectre du virus de l ’ immunodéficience humaine infections allant de séropositivité a été asymptomatique, thru complexe liée au SIDA (CRA), de Syndrome d'Immunodéficience Acquise (SIDA).
Une enzyme qui catalyse la conversion de l'L-alanine et 2-Oxoglutarate à pyruvate et L-glutamate. (De Enzyme nomenclature, 1992) CE 2.6.1.2.
OXAZINES fusionné avec un noyau benzénique.
Ces antigènes de l ’ hépatite B a trouvé sur la surface de la Dane particule et sur la 20 nm sphérique et particules tubulaire plusieurs subspecificities de l'antigène de surface sont connus. C'était autrefois appelé le Australie antigène.
La quantité de virus présente dans un corps mesurables liquide, modification de la charge virale, mesuré dans le plasma, est parfois utilisé comme une mère porteuse lanterne rouge dans l ’ évolution de la maladie.
Un puissant et spécifique antiprotéase qui semble avoir bon biodisponibilité orale.
Un composé dideoxynucleoside dans lequel le groupe 3 '-hydroxylé sur le sucre a été remplacé par une fraction de l'hydrogène. Cette modification empêche la formation de liens phosphodiester qui sont nécessaires pour la réalisation de chaînes d'acides nucléiques. De la didanosine n ’ est un inhibiteur puissant de la réplication du VIH, agissant comme un chain-terminator d ’ ADN viral en se liant à la transcriptase inverse ; ddI est ensuite métabolisé à didéoxyadénosine triphosphate putatif, son métabolite actif.
Le type espèces de LENTIVIRUS etiologic et l'agent du sida. C'est caractérisé par son effet cytopathic et affinité au récepteur T4-lymphocyte.
Bases des purines ou des pyrimidines attaché à un Ribose ou deoxyribose. (Du roi & Stansfield, Un Dictionary of Genetics, 4ème éditeur)
Six-membered heterocycles contenant un azote et d'oxygène.
Évaluation menée pour évaluer les résultats ou des suites de gestion et procédures utilisées dans la lutte contre la maladie afin de déterminer l'efficacité, efficacité, la tolérance et practicability de ces interventions dans des cas individuels, ou la série.
La capacité de virus résistera ou devienne tolérant, pour plusieurs structurellement et fonctionnellement distinctes résistance phénotypique à médicaments simultanés. Ça peut être attribué à plusieurs mutation.
Des anticorps contre l ’ hépatite B, y compris des anticorps dirigés contre les antigènes de surface (Australie) et noyau de la particule Dane et ceux dans le "E" antigènes.
Traitements administrés aux patients atteints par le VIH INFECTIONS, que agressivement supprimer la réplication du VIH, les traitements impliquent généralement l ’ administration de trois ou plus différents médicaments incluant un inhibiteur de protéase.
Protéines rétrovirale codées au gène néti. Ils sont habituellement synthétisé comme une protéine (précurseur polyprotéique viral) et un déchirée en produit final ça inclut la transcriptase inverse, endonuclease / l'intégrase, et protéase virale. Parfois, ils sont synthétisés en gag- interleukin-2-fusion protein (fusion PROTEINS Gag-Onc). Pol est le diminutif de polymérase, l ’ enzyme cours de la transcriptase inverse.
Une mesure de la qualité des soins de santé par une palpation de échoué résultats de gestion et procédures utilisées dans la lutte contre la maladie, dans certains cas ou la série.
Un puissant inhibiteur de la protéase du VIH. Il est utilisé en association avec d'autres médicaments antiviraux dans le traitement du VIH chez les adultes et enfants.
Un composé dideoxynucleoside dans lequel le groupe 3 '-hydroxylé sur le sucre a été remplacé par une fraction de l'hydrogène. Cette modification empêche la formation de liens phosphodiester qui sont nécessaires pour la réalisation de chaînes d'acides nucléiques. Le composé est un inhibiteur puissant de la réplication du VIH à faibles concentrations, agissant comme un chain-terminator d ’ ADN viral en se liant à la transcriptase inverse. De son principal est une dégénération axonale Effet secondaire entraînant une neuropathie périphérique.
Une antiprotéase utilisé en association à dose fixe avec RITONAVIR. Il est également un inhibiteur du cytochrome P-450 Cyp3A.
Aucun détectable et héréditaire changement dans le matériel génétique qui peut provoquer un changement dans le génotype et qui est transmis à cellules filles et pour les générations futures.
Un de la transcriptase inverse de Pol Gene codée par le VIH. C'est un heterodimer de 66 kDa et 51 kDa sous-unités qui proviennent de un ancêtre commun heterodimer l comprend également une activité RNAse H Ribonuclease H, l ’ immunodéficience humaine (virus) qui joue un rôle essentiel le processus de réplication virale.
Une antiprotéase qui agit en interférant avec le cycle de reproduction du VIH. Il inhibe également l ’ isoforme CYP3A du cytochrome P-450.
Le nombre de lymphocytes T CD4-Positive par unité de volume de sang. Détermination requiert l'utilisation d'un fluorescence-activated cytomètre.
Le transfert d'une partie de ou tout un foie d'un humain ou animal à un autre.
Un des interférons humains de type I produite par le sang périphérique leucocytes ou cellules 57. En plus d'activité antivirale, ça active Etant tueur naturelle des cellules endothéliales et diminue la CROISSANCE VASCULAR facteur exprimer par les kinases MAPK PI-3 kinase et des voies.
Le phosphate de DIDEOXYNUCLEOSIDES ester.
Le retour d'un signe ou symptôme, la maladie après une rémission.
Les inhibiteurs de protéase du VIH, une enzyme requise pour production de protéines nécessaires pour une assemblée.
Antigène de l ’ hépatite B au coeur de Dane particule, l'hépatite virion.
Maladie du foie dans lequel le normal la microcirculation anatomie vasculaire, et l'architecture hépatique ont été modifiées par variably détruit et fibreux Septa entourant régénéré ou régénère parenchymateux nodules.
L'acide ribonucléique qui fait le matériel génétique des virus.
Le mécanisme par lequel les virus latent, tels que les virus génétiquement transmissible PROVIRUSES (tumeur) ou de bactéries, Prophages lysogenic induites de reproduire puis libéré virus infectieux. Il peut être assurée par divers stimuli, incluant exogènes et endogène LIPOPOLYSACCHARIDES des cellules B activées par glucocorticoïdes, hormones thyroïdiennes, les anesthésiques halogénés pyrimidines, les radiations ionisantes, des ultraviolets, et superinfecting virus.
Cytidine 5 '- triphosphate) (tetrahydrogen. Un cytosine nucléotidiques contenant trois groupes de phosphate dans le sucre Esterified azotée.
Un antimétabolite nucléoside formé dans le corps par la désamination de cytarabine.
Multi-subunit fonctionner dans l'immunité des protéines qui ils sont produits par des lymphocytes B gènes de l'immunoglobuline. Ils sont composé de deux gros (immunoglobulines lourde chaîne) et deux chaînes légères de lumière (immunoglobuline, serrurerie) avec ancillary polypeptide chaînes supplémentaires selon leur isoformes. La variété des isoformes inclure protéines Monomériques ou chélateur polymérique du formes, et transmembranaires récepteurs des cellules B activées formulaires (antigène) ou sécrétés formes (anticorps). Ils sont classés par la séquence des aminoacides de leurs lourdes chaînes dans cinq classes (immunoglobuline A ; immunoglobuline D ; immunoglobuline E ; l ’ immunoglobuline G ; immunoglobuline M) et divers sous-classes.
La transmission de maladies infectieuses ou pathogènes de génération en génération. Elle inclut intrapartum transmission in utero ou par l ’ exposition au sang et les sécrétions et post-partum l ’ exposition par de l'allaitement.
C'est un un antimétabolite isomère (de l ’ adénine 6-aminopurine).
La relative équivalence dans l ’ efficacité de différents modes de traitement d'une maladie, souvent utilisé pour comparer l ’ efficacité de donné différents médicaments pour traiter une maladie.
Échéancier pour l ’ administration d ’ un médicament afin que l ’ efficacité et commodité.
Médicaments utilisés pour traiter INFECTIONS RETROVIRIDAE.
La capacité de micro-organismes, surtout les bactéries de résister ou pour devenir tolérante envers les agents antimicrobiens, des médicaments chimiothérapeutiques, ou des antibiotiques. Cette résistance peut être acquises via mutation génique ou ADN étranger dans la transmission d ’ plasmides FACTEURS (R).
Polymères d'oxyde d'éthylène et de l'eau, et leur de l'éther. Elles varient dans la cohérence de liquide ou solide en fonction du poids moléculaire indiqué sur une numéro après le nom. Ils sont pris en dispersant des surfactants, agents, solvants, pommade et suppositoire bases, voitures, et comprimé excipients. Certains groupes sont NONOXYNOLS, OCTOXYNOLS et POLOXAMERS.