Un organisme qui, en cas de transplantation de cellules ou tissus du donneur, se compose de deux ou plusieurs lignées cellulaires descendant d'au moins deux des gamins. Cet état peut induire une transplantation donor-specific tolérance.