• d'acides
  • Ils résultent de modifications post-traductionnelles de résidus d'acides aminés protéinogènes incorporés dans les protéines par les ribosomes. (wikipedia.org)
  • O-Phospho-L-sérine O-Phospho-L-thréonine O-Phospho-L-tyrosine γ-Carboxyglutamate Acide diaminopimélique 4-Hydroxy-L-proline 5-Hydroxy-L-lysine N6-Acétyl-L-lysine N6-Méthyl-L-lysine Cystine Déshydroalanine (acide 2-aminoacrylique) L-Lanthionine Un grand nombre d'acides aminés assurent des fonctions métaboliques et physiologiques variées. (wikipedia.org)
  • sont
  • On connaît environ 500 acides aminés différents, définis simplement comme des acides carboxyliques portant également une fonction amine, tandis qu'on ne connaît que 22 acides aminés protéinogènes - 23 si l'on considère que la N-formylméthionine en fait partie - ce qui signifie que la grande majorité des acides aminés sont non protéinogènes. (wikipedia.org)
  • Un acide aminé glucoformateur est un acide aminé susceptible d'être converti en glucose par la néoglucogenèse, par opposition aux acides aminés lipoformateurs et acides aminés cétoformateurs, qui sont convertis en corps cétoniques par la cétogenèse. (wikipedia.org)
  • Chez l'homme toujours, quatre acides aminés sont à la fois glucoformateurs et cétoformateurs : l'isoleucine, la phénylalanine, le tryptophane, la tyrosine. (wikipedia.org)
  • Le complexe convertit les acides aminés ramifiés en dérivés de l'acyl-coenzyme A, qui après d'autres réactions sont convertis soit en acétyl-coenzyme A, soit en succinyl-coenzyme A, qui ensuite entre dans le cycle de Krebs. (wikipedia.org)