• porteur
  • Dans ce cas, l'embryon sera porteur de la mutation alors qu'aucun de ses parents ne la possédait dans son patrimoine génétique . (wikipedia.org)
  • En conservant le concept de l'Adam Y-chromosomal, le plus récent ancêtre patrilinéaire commun à la très grande majorité des hommes (environ 98 %), sauf ceux appartenant aux haplogroupes africains A et B, l'Adam Eurasien, porteur de la mutation M168, aurait vécu il y a environ 70 000 ans en Afrique. (wikipedia.org)
  • peuvent
  • Dans les populations exposées seulement à l'ampicilline, de telles mutations peuvent être présentes chez une minorité d'individus car il n'y a aucune conséquence sur la fitness (c'est-à-dire au sein du réseau neutre). (wikipedia.org)
  • Les protéines résistent à la plupart des mutations parce que la plupart de leurs séquences peuvent se replier pour obtenir des conformations structurelles fortement similaires. (wikipedia.org)
  • fitness
  • De façon plus générale, ce mécanisme est connu comme la distribution des effets sur la fitness due aux mutations (autrement dit, les fréquences des différentes valeurs sélectives des mutants). (wikipedia.org)
  • similitude
  • À partir de ce gène, si l'innovation génétique grâce à une mutation fait apparaître une nouvelle séquence de nucléotides pour ce gène, il y aura une grande similitude avec le gène ancestral. (wikipedia.org)
  • ainsi
  • De plus, une variation fortement dommageable peut être purgée dans un état partiellement cryptique, ainsi la variation cryptique maintenue aura plus de chances d'être adaptative que le seront des mutations aléatoires. (wikipedia.org)
  • permet
  • La température à laquelle se déstabilise l'hybridation de deux brins d'ADN permet d'identifier exactement la mutation présente dans la solution. (cea.fr)
  • fonctions
  • Avec le temps, un gène ancestral et ses différentes copies vont accumuler des mutations et parfois céder pour des protéines à fonctions différentes. (wikipedia.org)
  • cette
  • Mais cette mutation peut néanmoins avoir de graves conséquences sur le phénotype . (wikipedia.org)
  • Excluant désormais la possibilité de transmission des caractères acquis (sur laquelle Darwin ne se prononçait pas), cette synthèse ne retient donc comme mécanismes acceptables de l'évolution que des mutations aléatoires du patrimoine génétique, et une sélection naturelle de différences dues au hasard. (wikipedia.org)
  • Le résultat de cette mutation s'appelle polymorphisme nucléotidique simple (SNP en anglais). (wikipedia.org)