• contamination
  • Relaxnews) - La Direction générale de la Santé (DGS) a confirmé, lundi 20 juin, que les enfants admis au CHU de Lille (Nord) pour un syndrome hémolytique et urémique (SHU) avaient bien été victimes d'une contamination alimentaire liée à une forme rare de la souche Escherichia coli, plus précisément E. coli O 157. (laprovence.com)