• leurs
  • Les différentes étapes de la purification consistent en des processus successifs de simplification du mélange complexe initial, retrait des déchets cellulaires (membranes, organites), élimination du matériel génétique, élimination ou conservation de certaines protéines en fonction de leurs caractéristiques chimiques (taille, charge électrique, affinité), isolation par affinité spécifique de la protéine d'intérêt. (wikipedia.org)
  • La création du premier bon spectromètre de masse pour un système chromatographie en phase gazeuse-spectrométrie de masse a été conçu par Bill Kelley et Ted Adlard dans leurs laboratoires de recherche. (wikipedia.org)
  • anticorps
  • Les anticorps monoclonaux de lapin présentent naturellement de hautes affinités et spécificités ainsi que la capacité de lier une très grande diversité d'épitopes . (biotem.fr)
  • Grâce à leur large répertoire de lymphocytes B et à un système de maturation d'affinité particulièrement efficace, les lapins génèrent fréquemment des anticorps ayant une affinité 10 à 100 fois plus élevée comparativement aux anticorps murins. (biotem.fr)
  • L'élution par le pH serait bien sûr impossible pour les méthodes de purification par affinité telles que la purification des anticorps ou la purification GST où la structure de repliement protéique est importante. (wikipedia.org)
  • reconnu
  • Après leur graduation, soit en 1932 et 1936, Martin rejoint le « Dunn National Laboratory » et conduit des recherches sur la vitamine E. C'est un jour, lors de la conférence du Dr Winterstein du laboratoire de Kuhn en Allemagne, que Martin a très bien reconnu la similitude entre la chromatographie et la théorie de la distillation. (wikipedia.org)
  • L'inclusion d'une étiquette poly-histidine dans le gène recombinant permet d'avoir sur la protéine un motif pouvant être reconnu par chromatographie d'affinité et de purifier la protéine. (wikipedia.org)
  • technique
  • La chromatographie d'affinité est une technique de chromatographie qui permet de séparer un composé en utilisant des interactions biologiques entre un ligand spécifique (greffé sur une matrice macromoléculaire) et son substrat, en l'occurrence la molécule à isoler. (wikipedia.org)
  • Il y a deux approches pour la chromatographie multidimensionnelle, soit la technique de prélèvement d'une fraction ( heart cutting ) ou la technique de prélèvement global (compréhensive). (wikipedia.org)
  • Fin des années 1960 : Début du développement de la chromatographie ionique, mais application à la séparation des espèces ioniques retardée par manque d'une technique générale et sensible. (wikipedia.org)
  • La chromatographie est un exemple de technique de séparation. (wikipedia.org)
  • couplage
  • Ce couplage doit évidemment se faire sans dénaturer le ligand pour que ce dernier conserve son affinité avec la molécule d'intérêt. (wikipedia.org)
  • La chromatographie bidimensionnelle (ou deux dimensions) résulte du couplage de deux séparations chromatographiques de nature différente dans le but de séparer des mélanges complexes de substances similaires. (wikipedia.org)
  • soit
  • Ils portent des ions métalliques, soit du nickel, soit du cobalt auxquels l'étiquette polyhistidine se lie avec une affinité micromolaire. (wikipedia.org)
  • cela
  • Pour cela, il faut coupler le ligand sur une résine à chromatographie qui, en tant que telle, n'a pas d'affinité pour la molécule d'intérêt. (wikipedia.org)
  • Tout cela est valable pour la chromatographie chirale, et cette dernière présente en plus des caractéristiques spécifiques. (wikipedia.org)
  • plus
  • Dans le domaine de la chromatographie multidimensionnelle, la chromatographie bidimensionnelle est la méthode la plus commune qui, généralement, utilise une approche par prélèvement global et un mode en ligne, ce qui est représentée à la figure trouvée à la section suivante. (wikipedia.org)