Loading...



  • Adda
  • Aib = Acide Aminoisobutytique ADMAdda = O-acétyl-O-déméthylAdda Dha = Déhydroalanine Dhb = Déhydrobutyrine DMAdda = O-déméthylAdda E(OMe) = acide Glutamique méthylester Har = Homoarginine Hil = Homoisoleucine Hph = Homophénylalanine Hty = Homotyrosine MeLan = N-méthylanthionine Met(O) = Méthionine-S-oxide MeSer = N-Méthylsérine ThTyr = 1,2,3,4-tétrahydrotyrosine (6Z)Adda = Stéréo-isomère de Adda Selon leur composition, les microcystines présentent une gamme de poids moléculaires située entre 900 - 1 100 Da. (wikipedia.org)
  • conformation
  • Ces résultats suggèrent assez fortement que les changements de conformation des domaines PilZ jouent un rôle déterminant dans la régulation allostérique des enzymes cibles de la di-GMP cyclique. (wikipedia.org)
  • leurs
  • À cause de leurs structures cycliques, elles sont très résistantes face aux conditions ambiantes et elles tolèrent différentes conditions de pH et de températures. (wikipedia.org)
  • Dans leurs propriétés physiques, comme le point de fusion, la masse spécifique, la solubilité dans l'eau ou autres milieux, le pH isoélectrique, les acides aminés D et L sont totalement identiques. (wikipedia.org)
  • libres
  • des recherches, les acides aminés D libres absorbés journellement avec la nourriture, ne sont pas dangereux pour l'homme. (wikipedia.org)
  • Les diverses protéines sont les seuls nutriments à apporter l'azote nécessaire à l'organisme, et sont le résultat de la combinaison d'une vingtaine d'acides aminés différents, soit libres, soit associés en plus ou moins grand nombre (peptides, polypeptides, protéines). (pearltrees.com)
  • contient
  • On dit d'une protéine alimentaire qu'elle est de bonne qualité nutritionnelle si et seulement si, elle contient les huit acides aminés indispensables dans les proportions adaptées aux besoins de l'organisme. (pearltrees.com)
  • ayant
  • Premièrement, des beta- et gamma-acides aminés cycliques, fluorés dans des positions spécifiques, seront utilisés pour construire des oligomères ayant la capacité d'engendrer de l'auto-association et ainsi entrevoir la structure tertiaire/quaternaire des peptides Dans un second temps, des beta- et gamma-acides aminés cycliques hydroxylés seront synthétisés et les oligomères correspondants seront préparés. (theses.fr)
  • Celle-ci est synthétisée par des enzymes ayant une activité diguanylate cyclase, protéines possédant un motif Gly-Gly-Asp-Glu-Phe, séquence de cinq acides aminés conservée dans toutes ces protéines. (wikipedia.org)
  • chaque
  • Cette structure est décrite comme structure ππ5,6 ou ππ6,4 (l'exposant indiquant le nombre d'acides aminés par tour dans chaque hélice monomérique). (wikipedia.org)
  • Cette structure est décrite comme structure ββ6,3 (de même que précédemment, l'exposant indiquant le nombre d'acides aminés par tour dans chaque hélice monomérique). (wikipedia.org)
  • telles
  • Le groupe fonctionnel aldéhyde du glucose avait déjà été identifié avant 1880, mais Fischer le démontre par une série de réactions telles que l'oxydation en acide aldonique. (wikipedia.org)
  • processus
  • Chez cette dernière, la di-GMP cyclique se lie au domaine PilZ de la protéine, celui-ci étant vraisemblablement déterminant dans le processus de régulation. (wikipedia.org)
  • groupe
  • Selon les règles de la projection de Fischer, le groupe acide (carboxyle) est toujours représenté en haut, et le radical R qui fait la différence entre acides aminés toujours en bas. (wikipedia.org)
  • plus
  • Tous les acides aminés protéinogènes (spécifiés par le code génétique), à l'exception de la glycine, le plus simple d'entre eux, possèdent un atome de carbone, lié à quatre radicaux différents. (wikipedia.org)
  • second
  • La di-guanosine monophosphate cyclique, également appelée diguanylate cyclique, est un second messager utilisé par de nombreuses bactéries, mais ne semble pas être utilisé par les archées ni par les eucaryotes. (wikipedia.org)
  • deux
  • La cycloleucine est un acide α-aminé non protéinogène correspondant à un dérivé cyclique de la norleucine par perte de deux atomes d'hydrogène. (wikipedia.org)
  • La structure de cette molécule correspond à un minuscule fragment d'ARN cyclique à deux résidus guanine, liés par deux résidus ribose-5-phosphate, formant un cycle à deux nucléotides. (wikipedia.org)
  • lipides
  • Les lipides englobent à la fois les acides gras et leurs dérivés - y compris les mono- , di- et triglycérides ainsi que les phospholipides - mais aussi les métabolites comprenant des stérols , comme le cholestérol . (wikimonde.com)
  • gras
  • De ce point de vue, ils peuvent être classés en huit catégories différentes : les acides gras , les acylglycérols , les phosphoglycérides , les sphingolipides , les glycolipides et les polycétides , qui résultent de la condensation de groupes cétoacyle, auxquels s'ajoutent les stérols et les prénols , qui sont produits à partir d'unités isoprène [ 1 ] . (wikimonde.com)
  • Acide α-linolénique , un acide gras essentiel oméga-3 . (wikimonde.com)
  • Les acides gras sont des acides carboxyliques à chaîne aliphatique . (wikimonde.com)
  • Les acides gras naturels possèdent une chaîne carbonée de 4 à 36 atomes de carbone (rarement au-delà de 28) et typiquement en nombre pair. (wikimonde.com)
  • C'est cette chaîne carbonée qui confère aux acides gras leur caractère hydrophobe . (wikimonde.com)
  • La biosynthèse des acides gras est catalysée essentiellement par l' acide gras synthase et repose sur des condensations de Claisen successives d'unités malonyl-CoA ou méthylmalonyl-CoA sur une amorce d' acétyl-CoA . (wikimonde.com)
  • Divers groupes fonctionnels contenant de l' oxygène , de l' azote , des halogènes ou du soufre peuvent être ajoutés à la chaîne hydrocarbonée des acides gras, qui peut être saturée ou insaturée et présenter dans ce cas une isomérie cis / trans affectant sensiblement la conformation générale des molécules. (wikimonde.com)
  • Par ailleurs, le système nerveux envoie de la noradrénaline aux cellules graisseuses, ce qui leur permet de décomposer la graisse corporelle en acides gras libres qui peuvent être brûlés à des fins énergétiques. (tntsport.fr)
  • Il permet aux cellules de régénérer leurs coenzymes réduites par les réactions du catabolisme telles que le cycle de Krebs et la β-oxydation des acides gras, et permet de récupérer sous forme d'ATP l'énergie libérée par la respiration cellulaire. (wikipedia.org)
  • La lipogenèse : voie de synthèse des acides gras à partir d'un produit de dégradation du glucose, l'Acétyl-CoA. (wikipedia.org)
  • La lipolyse : voie de dégradation des acides gras. (wikipedia.org)
  • certains
  • Chez les bactéries, certains signaux sont transmis en produisant ou en dégradant de la di-GMP cyclique. (wikipedia.org)
  • La formation des biofilms, la motilité, la production de certains polysaccharides extracellulaires et le comportement multicellulaire déterminant la virulence des germes sont des processus dont on sait qu'ils sont modulés notamment par la di-GMP cyclique, du moins chez certains organismes. (wikipedia.org)
  • La néoglucogenèse est une voie de synthèse du glucose à partir d'éléments non glucosidique tel que l'oxaloacétate et surtout l'alphacetoglutarate situé au carrefour entre plusieurs voies métaboliques dont celles de certains acides aminés dits glucoformateurs. (wikipedia.org)
  • Ce faisant, ce cycle produit également des précurseurs pour la biosynthèse de certains acides aminés protéinogènes, tandis que le NADH peut être utilisé dans un grand nombre de réactions biochimiques. (wikipedia.org)
  • l'acide
  • Il est très fragile, car détruit par les acides minéraux comme l'acide chlohydrique et l'acide sulfurique. (takween.com)
  • Acide organique qui, dans l'organisme, provient notamment de la dégradation de l'acide pyruvique ou de l'acide butyrique. (larousse.fr)
  • Lorsque la fonction amide est prioritaire, le nom des amides primaires non substitués est celui de l'acide carboxylique correspondant en substituant la terminaison oïque par la terminaison amide (et en enlevant le terme acide) : propanamide : Les amides primaires substitués sur l'atome d'azote sont nommés en faisant précéder le nom de l'amide de la lettre N suivie du nom du groupe substituant. (wikipedia.org)
  • Il est également possible d'utiliser l'acide carboxylique activé par un réactif de couplage peptidique, de faire réagir un acide carboxylique et une amine pour former un sel qui peut être converti en amide par déshydratation, ou de partir d'oximes comme dans le réarrangement de Beckmann. (wikipedia.org)
  • Chez l'homme, la transcription du gène de la PEPCK est inhibée par l'insuline et est stimulée par le glucagon, les glucocorticoïdes, l'acide rétinoïque et l'AMP cyclique. (wikipedia.org)
  • Ensuite, dans des conditions acides, ce dérivé de l'acide aminé terminal est clivé sous la forme d'un dérivé de thiazolinone. (wikipedia.org)
  • L'acide aminé thiazolinone est ensuite sélectivement extrait dans un solvant organique et traité avec de l'acide pour former le dérivé phénylthiohydantoïne (PTH) - acide aminé plus stable qui peut être identifié en utilisant une chromatographie ou une électrophorèse. (wikipedia.org)
  • Cette procédure peut alors être répétée à nouveau pour identifier l'acide aminé suivant. (wikipedia.org)
  • d'une
  • La di-GMP cyclique est un inhibiteur allostérique de certaines diguanylate cyclases et d'une cellulose synthase à GDP de Gluconacetobacter xylinus. (wikipedia.org)
  • Il montre que tous ces composés correspondent à différents dérivés hydroxylés et aminés d'un même composé de base formé d'une structure bicyclique azotée dans laquelle le groupement caractéristique urée est présent. (wikipedia.org)
  • plusieurs
  • Ce cycle a été découvert par étapes dans les années 1930, plusieurs de ses éléments ayant été identifiés par le biologiste moléculaire hongrois Albert Szent-Györgyi tandis que son fonctionnement cyclique était mis en évidence par le biochimiste allemand Hans Adolf Krebs en 1937. (wikipedia.org)
  • enzymes
  • Celle-ci est synthétisée par des enzymes ayant une activité diguanylate cyclase, protéines possédant un motif Gly-Gly-Asp-Glu-Phe, séquence de cinq acides aminés conservée dans toutes ces protéines. (wikipedia.org)
  • Les enzymes qui produisent ou dégradent la di-GMP cyclique se localiseraient dans des régions spécifiques des cellules, où elles agiraient sur les récepteurs au sein d'un volume réduit. (wikipedia.org)
  • Ces résultats suggèrent assez fortement que les changements de conformation des domaines PilZ jouent un rôle déterminant dans la régulation allostérique des enzymes cibles de la di-GMP cyclique. (wikipedia.org)
  • Amino
  • L'isothiocyanate de phényle réagit avec un groupe amino N-terminal non chargé, dans des conditions légèrement alcalines, pour former un dérivé cyclique de phénylthiocarbamide. (wikipedia.org)
  • Le 5-hydroxytryptophane est ensuite converti en sérotonine (5-HT) par une autre enzyme, une décarboxylase, la 5-hydroxytryptophane décarboxylase (L-amino acide décarboxylase, AADC). (wikipedia.org)
  • essentiel
  • La phénylalanine, acide aminé non polaire essentiel, est un Constituant de neuropeptides cerébraux et précurseur de l'adrénaline, de la noradrénaline et de la mélanine. (takween.com)
  • forme
  • Par exemple, dans le cas du phénol (C6H5-OH), lorsque le groupe hydroxyle (OH) est déprotoné, la charge négative sur l'atome d'oxygène est partiellement délocalisée sur le cycle benzénique, par mésomérie, ce qui stabilise la forme anionique, et rend de fait le proton du phénol bien plus acide (pKA=9,95) que celui d'un alcool linéaire (pKA entre 18 et 20). (wikipedia.org)
  • sont
  • On classe enfin les acides d'après le nombre d'hydrogènes acides que contient leur formule : HCl, HNO 3 , CH 3 COOH sont des monoacides, H 2 SO 4 un diacide, H 3 PO 4 un triacide, etc. (larousse.fr)
  • Dans l'organisme, de nombreuses substances, de structure et de rôle divers, sont des acides. (larousse.fr)
  • Les amides cycliques sont appelés lactames. (wikipedia.org)
  • Ils sont cependant souvent nommés par une autre nomenclature qui consiste à utiliser le nom de l'amide non cyclique correspondant, dans lequel le suffixe amide est remplacé par lactame. (wikipedia.org)
  • trois
  • Triglycéride appelé tripalmityglycérol, constitué d'un résidu de glycérol , surligné en vert, estérifié par trois molécules d' acide palmitique . (wikimonde.com)
  • partie
  • Une partie de la population humaine (en particulier des groupes présents en Asie et Extrême-Orient) ne disposerait pas de gènes codant l'enzyme capable de dégrader l'acétaldéhyde en acide acétique, ce qui provoquerait chez elle des symptômes graves et immédiats et aggraverait les effets délétères de l'alcool qu'elle boirait. (wikipedia.org)
  • ensuite
  • Dans les hépatocytes du foie, l'enzyme alcool déshydrogénase (ADH, EC 1.1.1.1) convertit l'éthanol en éthanal qui est ensuite converti en acide acétique inoffensif par l'acétaldéhyde déshydrogénase (EC 1.2.1.10). (wikipedia.org)
  • celui
  • Chez cette dernière, la di-GMP cyclique se lie au domaine PilZ de la protéine, celui-ci étant vraisemblablement déterminant dans le processus de régulation. (wikipedia.org)
  • Leur nom est celui de l'alcane cyclique correspondant, précédé du préfixe aza et terminé par le suffixe one. (wikipedia.org)
  • chaque
  • Cette enzyme se trouve chez des bactéries, des eucaryotes, avec une séquence en acides aminés spécifique à chaque espèce, et deux isoformes, cytoplasmique et mitochondriale. (wikipedia.org)
  • deux
  • La structure de cette molécule correspond à un minuscule fragment d'ARN cyclique à deux résidus guanine, liés par deux résidus ribose-5-phosphate, formant un cycle à deux nucléotides. (wikipedia.org)
  • groupe
  • Le groupe fonctionnel aldéhyde du glucose avait déjà été identifié avant 1880, mais Fischer le démontre par une série de réactions telles que l'oxydation en acide aldonique. (wikipedia.org)
  • peut
  • Il ne peut être isolé dans les hydrolysats acides des protéines. (takween.com)
  • Le séquençage des groupement N-terminaux résultant de 5 ou 10 acides aminés peut être suffisant pour identifier une protéine d'intérêt. (wikipedia.org)
  • Nature
  • En 1890, il établit la nature stéréochimique isomérique des sucres, par épimérisation entre les acides gluconique et mannonique. (wikipedia.org)