• liaisons
  • Soit le feuillet plissé β {\displaystyle \beta } , soit l'hélice α {\displaystyle \alpha } s'assemblent en structure tertiaire par des liaisons secondaires qui se créent entre les radicaux des acides aminés qui, lors de la formation de la structure secondaire, se sont retrouvés à l'extérieur de la structure (exemples : liaison saline, hydrogène, pont disulfure). (wikipedia.org)
  • la chymotrypsine (EC 3.4.21.1) du pancréas s'attaque à des liaisons peptidiques où le carboxyle engagé est un acide aminé hydrophobe ou aromatique. (wikipedia.org)
  • l'eau
  • Pour réaliser la réaction inverse, il suffit de rajouter de l'eau en milieu acide pour retrouver votre fonction cétone. (wikipedia.org)
  • forment
  • Les derniers 33 acides aminés de l'extrémité C-terminale forment l'unique région qui n'a pas la fonction de lier une molécule mais elle consiste plutôt en un répresseur de l'interaction entre PB2 et NP et, de l'interaction entre les monomères de NP. (wikipedia.org)
  • Coomassie
  • Bradford Coomassie brilliant blue G-250 protein-binding dye] Cette méthode est basée sur les propriétés physico-chimiques du bleu de Coomassie, une solution acide dont l'absorbance initiale de 465 nm devient de 595 nm lorsqu'elle est liée aux protéines. (wikipedia.org)
  • il était développé comme teinture pour laine acide, et fut nommé en commémoration de l'occupation britannique de la capitale d'Ashanti en 1896, alors appelée Coomassie. (wikipedia.org)
  • sont
  • les gliadines sont solubles dans une solution d'alcool (éthanol à 70 %) les gluténines, insolubles dans les solvants précédents, sont partiellement solubles dans les solutions acides diluées et dans l'urée. (wikipedia.org)
  • Les gliadines et les gluténines sont hydrolysées par des enzymes au moment de la germination et du développement de la plantule pour fournir des acides aminés nécessaires à la croissance. (wikipedia.org)
  • Des enzymes, neurotransmetteurs et tissus du corps sont formés à partir de cet acide aminé. (vitalabo.ch)
  • Ce sont des protéines riches en acides aminés basiques, que l'on trouve dans le noyau des cellules eucaryotes, elles sont les principaux constituants protéiques des chromosomes. (cancer-environnement.fr)
  • Philip Kocienski distingue 13 ensembles orthogonaux de groupes protecteurs, selon qu'ils sont clivés par : solvolyse basique un acide les métaux lourds les ions fluorures élimination réductrice β-élimination hydrogénolyse oxydation réduction par les métaux dissous substitution nucléophile catalyse par les métaux de transition photolyse les enzymes. (wikipedia.org)
  • forme
  • Les amines peuvent être protégées sous la forme d'imides, d'amides, de carbamates, d'imines, d'énamines, de dérivés sulfonylés, N-sulfénylés, N-alkylés ou N-silylés et plus de 350 groupes protecteurs des amines ont été décris. (wikipedia.org)
  • fonction
  • La plupart des peptidases clivent préférentiellement la chaîne peptidique à des positions précises, en fonction de la nature des chaînes latérales des acides aminés qui entourent le site de coupure. (wikipedia.org)
  • Plusieurs mécanismes d'action ont été décrits pour les protéases, ce qui permet de les regrouper en grandes familles mécanistiques, en fonction de la nature du ou des acides aminés du site actif impliqué dans la catalyse . (wikipedia.org)
  • colorant
  • Après migration des protéines, le gel est démoulé puis trempé dans une solution acide du colorant, et enfin soumis à des lavages pour enlever l'excès de bleu qui ne reste fixé que sur les protéines. (wikipedia.org)
  • squelette
  • Cette cavité semble accueillir l'ARN par l'interaction de ses multiples acides aminés basiques avec le squelette de phosphate de ce dernier. (wikipedia.org)
  • La coopération entre ARN et nucléoprotéine est à la base d'interactions électrostatiques des résidus basiques de NP avec le squelette de phosphate chargé négativement de l'ARN. (wikipedia.org)
  • cellulaire
  • Jusqu'à la découverte du complexe ubiquitine-protéasome, la dégradation des protéines dans les cellules était considérée comme essentiellement basée autour des lysosomes, des organites liés à la membrane cellulaire et dont l'intérieur acide est rempli de protéases qui peuvent dégrader et recycler les protéines exogènes et les organites usés ou endommagés. (wikipedia.org)
  • masse
  • Chaque protéine est une macromolécule constituée par l'enchaînement de molécules de masse moléculaire plus petite appelées monomères : les acides aminés. (wikipedia.org)
  • plusieurs
  • Les métalloprotéases qui possèdent un cation métallique, en général un atome de zinc , fixé fortement à la protéine par les chaînes latérales de plusieurs acides aminés. (wikipedia.org)
  • structure
  • On utilise certain de ces agents dénaturants pour obtenir une structure primaire, utile au sequençage des proteines (détermination de l'ordre des acides aminés dans la chaine peptidique). (wikipedia.org)
  • plus
  • De plus, la nucléoprotéine endosse un troisième domaine, caractérisé de domaine d'échange, qui consiste en une tige-boucle flexible recouvrant les acides aminés 402 à 428. (wikipedia.org)